♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Tenter d'effacer les traces du passé... [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Tenter d'effacer les traces du passé... [Terminée]   Dim 26 Aoû - 5:17



Akimi Aki

« Identité du Shinobi »

♣️ Âge :22 ans
♣️ Sexe :Féminin ♀
♣️ Village ou Organisation : Iwa
♣️ Rang désiré : Celui que vous jugerez que je mérites, je n'ai pas envie de viser un niveau qui surpasse le mien pour finalement être recalée avec mention...
♣️ Affinités : Fuuton / Katon
♣️ Nindô : " Tant que je n'aurais pas perdu mon combat contre la mort, j'ai promis de toujours combattre pour Iwa, peu importe quel est le prix à payer pour mener à terme ma promesse... "


« Caractère »

« Celui qui combat peut perdre,
mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »
Ta vie, ton histoire, tes obstacles, tes réussites et tes échecs ont fait de toi une personne particulière. Bien sûr, les gens ont tendances à dire ça de tout le monde, puisque tout le monde est particulier à sa manière, mais de ce fait... Le fait d'être tous différents ne fait-il pas de nous des clones? C'est une bonne question... Qui mérite sans doute réflexion. On voit tout de suite que tu n'es pas "Madame Qui Adore Rendre Service Aux Gens Et Qui Mérite Le Prix De La Fille La Plus Sociable Et Gentille Du Pays!" Cela se voit tout de suite que toi et elle n'avez rien en commun, mais comment peut-on t'en vouloir? Tu n'es pas forcément quelqu'un de mauvais... Enfin si, peut être un peu après tout, mais tu ne représentes pas le summum de la gentillesse humaine. Ni même la moitié... Peut être le quart... Ou le un-dixième. Tu n'es pas délicate et c'est peu de le dire, tu es cependant quelqu'un d'assez "mystérieuse" en apparence. Les gens ignorent souvent sur quel pied danser quand ils se retrouvent avec toi et tu as de la difficulté à les mettre en confiance, car contrairement aux personnes citées plus haut, tu n'attires pas la sympathie plus qu'il ne le faut, mais puisque ce n'est pas quelque chose que tu recherches, cela ne te fait ni chaud ni froid. Le jugement des autres ne t'intéresse pas, bien sûr nous entendons souvent cela " J'en ai que foutre de ce que les gens pensent ", mais toi c'est plus que ça, c'est un détachement total ils te balanceraient en pleine face toutes les insultes du monde que tu ne prendrais même pas la peine de jeter "un coup d'oeil" à cette personne. Tu considères que ce que les autres pensent de toi est un frein à ton besoin d'avancement continuel. Les commentaires des gens auront tendance à te faire baisser dans ta propre estime et c'est quelque chose que tu souhaites éviter...

Tu n'es pas le genre de fille à te démarquer, tu es le genre de personne à te tenir dans l'ombre des autres. Tu es "essentiel" au bon fonctionnement des choses, mais c'est sans que personne ne le sache. Tu n'es pratiquement jamais mise en avant-plan et c'est ainsi que les choses te plaises... Tu es également victime, pour ainsi dire, d'un gros manque de tact. Tu ne sais pas comment dire les choses et même lorsque tu fais un effort, elles sortent toujours toutes croches, tu n'essayes même plus de dire les choses avec délicatesse et savoir vivre. Désormais tu vas droit au bon, tu ne passes pas par quatre chemins. Alors, mieux vaut éviter les situations où la délicatesse doit être mise en premier plan. D'ailleurs, autant dire que tu n'es pas une grande parleuse, tu ne parles pas beaucoup, tu dis généralement l'essentiel et c'est même plutôt rare. Disons que parler pour rien dire ce n'est pas dans tes habitudes... Et tu détestes tout simplement les gens pour qui c'est normal. Les grandes "trappes" ont l'habitude de te taper sur les nerfs, mais évidemment, tu ne le laisses pas paraître. Tu gardes en tête que le meilleur moyen d'avancer c'est de rester froide devant toutes les situations. Tu ne souries pratiquement jamais, tu ne te fâche jamais, tu ne rigoles jamais... Tu es franchement ennuyante. Ce n'est pas avec toi que les gens vont avoir tendance à vouloir sortir s'amuser et se taper des fous rires incontrôlables. Ta vie sociale est morte... ou tout simplement inexistante. Tu en as foutrement rien à faire de la vie des autres et puisque qu'avoir des amis impliques de nombreuses responsabilités et conséquences que tu n'es pas prête à endosser, tu ne souhaites pas en avoir... Devoir les écouter raconter leur vie par exemple, alors que tu t'en fous royalement de leurs peines et leurs malheurs....

Mais si on revenait un peu dans le passé? Comme il est difficile de s'imaginer que tu as toujours été ce genre de personne, loin des autres et toujours à tenter de s'effacer du tableau... Malheureusement, tes conditions de vie ont faite que tu n'as jamais été capable de bien t'intégrer. Tu as toujours eu besoin de viser plus haut pour être capable de prouver aux gens ce que tu méritais et, souvent, on a douté de toi. Le fait que tu es aveugle à souvent fait douter les autres de ta capacité à devenir un bon ninja et tu as dû trouver le moyen de leur prouver qu'ils avaient tort d'ainsi douter de toi. Tu as toujours cherché à exceller dans tout même si tu n'arrivais pas au niveau que tu disais vouloir atteindre. Alors, il faut dire que pendant que les autres s'amusaient, toi tu cherchais à prouver ta véritable valeur... Tu devais combler tes défauts par autres choses après tout. C'est un comportement qu'on peut qualifier de normal et compréhensible. Du coup, tu étais, en effet, ce genre de fille à passer son temps libre seule et, d'une manière ou d'une autre, cela t'as créé une personnalité un peu timide, lacune que tu as corrigé avec le temps sans nécessairement ressentir le besoin d'aller vers les gens. Tu en es venue à la conclusion que tu n'avais pas tant besoin de présence humaine à tes côtés et que la solitude n'était pas tant difficile à supporter. On t'a créé une réputation de froide et tout le monde a fini par décider que tu ne voulais absolument rien savoir de personne. Bien sûr, tu as eu le droit à quelques commentaires blessants, mais pour la plupart tu avais l'habitude d'involontairement créer un sentiment d'insécurité, ils te laissaient donc tranquille..

Inutile de dire que tu n'es pas le genre de personne à laquelle on confit le moindre petit bobo. Il faut dire que les rares personnes qui ont essayé de s'approcher de toi et de te transformer en psychologue ont été brutalement coupées. D'ailleurs, elles n'ont plus jamais voulu te parler par la suite... Et tu t'en fiches un peu. Les relations humaines te détournerons sans doute de ton but... D'ailleurs, tu es le genre de personne à toujours être sérieuse. Ton sens de l'humour est complètement décourageant, tu prends tout au premier degré. Tu peux envoyer chier n'importe qui ayant le malheur de faire une blague. Dans une mission d'équipe par exemple, s'il y a un petit rigolo, tu sais déjà que ça risque de rendre l'esprit d'équipe tendue... Mais bon, puisque les choses doivent être ainsi... Que peux-tu y faire? Strictement rien et même si tu le pourrais tu ne ferais rien. Tu fais ce qu'on t'as demandé de faire, le mieux possible même et même plus au besoin, mais autrement tu ne cherches jamais à faire autres choses. Tu es prête à accepter n'importe quelle mission suicide, mais travailler sur toi c'est un peu trop à ton goût. Parfois, il t'arrive de ne pas apprécier telle ou telle demande, mais comme tu n'es pas de nature rebelle tu te contentes de serrer les dents et d'accepter la demande sans broncher, même si tu bouilles de l'intérieur.

En combat? Tu n'aime pas mal faire le travail, quand il est temps de ... tuer, tu n'hésites pas. Tu aimes bien faire les choses et les faire proprement de surcroît. Le moins d'éclaboussures possible et rapidement. Tu n'es pas quelqu'un de particulièrement sadique, la vue du sang ne te fait pas changer complètement pour devenir une tueuse sans âme ni coeur... Loin de là. Ton comportement ne change aucunement, il reste le même. Tu n'aime pas t'attarder inutilement et ton calme exemplaire peut parfois énervé les plus expressifs. Parfois, on peut desceller sur ton visage un sourire en coin... Mais encore faut-il savoir qu'il n'augure généralement rien de bon. Tu es quelqu'un de logique et censée, tu réfléchie avant d'agir et tu ne te lance pas les " yeux fermés " dans une situation quelconque sans avoir avant tout réfléchit aux conséquences... Tu n'aimes pas grands choses, ton centre d'intérêt est plutôt limité, comme l'essentiel de ta vie d'ailleurs. Tu n'es pas une grande artiste, ni même une lectrice... D'ailleurs, étant aveugle, et ce même si tu as trouvé une solution de rechange, les activités qui demandent la vue te sont moins attrayantes... La seule chose à laquelle tu t'intéresses un peu c'est la musique. Les accords d'un instruments c'est sans doute la seule chose capable de te faire vibrer, même si, une fois de plus, tu ne le laisses pas paraître. Ta plus grande peur, c'est de devenir sourde. Ne serais-ce pas là le comble du malheur? D'être sourde et aveugle? Je pense qu'on peut s'entendre pour dire que la vie aurait un goût trop amère à ton goût pour continuer si cela devait arriver...

« Physique »

« Aimer une personne pour son apparence,
c'est comme aimer un livre pour sa reliure. »
Et puisque cela doit te coller à la peau, comme un sort indésirable auquel tu dois te plier sans avoir la chance d'objecter ; Physiquement tu n'aides pas les gens à vouloir t'approcher non plus. Non seulement parce qu'il se dégage de toi une aura froide, mais également parce que ton physique ne porte pas confiance de surcroît. De ce simple fait on peut déjà prétendre que tu n'es pas une jolie petite blonde, aux yeux bleus, avec toujours un grand sourire collé dans la face et un regard charmeur. Pas de longue chevelure crêpée couleur blé et un regard océan dans lequel on se perd littéralement, pas de jolie peau douce légèrement bronzée que l'on rêve de caresser... Rien de tout cela ne te correspond. Plus jeune, il va sans dire que tu aurais adoré être cette jolie jeune femme aux courbes à en faire baver tous les hommes de ce monde, ce petit minois dont tout le monde tombe amoureux... Mais puisque le sort en a décidé autrement, tu as fini par constater et accepté que ce n'était pas toi et .. aujourd'hui tu t'amuses bien aux dépends de ces jeunes femmes à têtes enflées qui pensent que tous leur est dû. Mais puisque ce n'est pas le sujet, nous allons nous concentrer sur ce que tu es, pas sur ce que tu aurais voulu être. Il faut dire que ton physique correspond tout à fait avec ta personnalité. Va savoir s'il s'agit d'un compliment ou d'une insulte, c'est relatif d'une personne à l'autre!

Commençons par le début... Il faut dire avant tout que tu n'as jamais vraiment changé. Que ce soit à l'époque où ta mère attachait tes cheveux en une queue de cheval haute, car elle trouvait déjà tes cheveux trop longs ou aujourd'hui, il n'y a pas de grandes différences... Cependant, il était hors de question pour elle de couper tes cheveux, les passer au couteau aurait été une erreur de jugement sans doute "fatale" pour elle. Elle adorait tes cheveux, elle les trouvait magnifique et il s'agit sans doute de la seule chose chez toi que tu as toujours aimé. Même si tu as déjà voulu les teindre en blond, acte que ta mère t'a formellement interdit d'opérer en te disant que ce serait un énorme gâchis de briser cette magnifique couleur. D'ailleurs, aujourd'hui, en silence, tu es plutôt contente de ne pas t'être lancée dans cette spirale sans fin. Ta longue chevelure très fournie aux cheveux magenta clair descendant jusqu'à terre est sans doute la première chose qui attire le regard des autres. Ils s'arrêtent environ 1 à 2 centimètres avant d'atteindre ton talon. La pointe est légèrement effilée ce qui donne plus de tenue à ta tignasse. Elle est parfaitement lisse, sans la moindre trace frisottée, est parfaite et, contrairement aux croyances populaires, très facile à coiffée, tu ne te compliques jamais la tête pour cacher les cheveux rebelles puisqu'ils sont inexistants au sein de cette grande quantité de cheveux violets. Tu ne portes pas de frange, tu laisses bêtement tes cheveux retombé de chaque côté de ton visage, tu n'as jamais envisagé de les personnaliser un peu, il t'es impossible d'envisager de les passer aux ciseaux. C'est sans doute, physiquement parlant, la seule chose à laquelle tu tiens. Il t'arrive parfois de les attacher en queue de cheval comme ta mère le faisait lorsque tu étais jeune, puisque, en effet, ils ne sont pas toujours très utiles en missions.

Ensuite vient ta peau et ton visage, nous essayerons d'être bref cette fois-ci, car il n'y a pas grands-choses à dire sur ... ce sujet. Bon alors, commençons par l'essentiel. Tu as une peau laiteuse, sans défaut apparents. Aucune tache de rousseurs, aucun point de beauté, elle est pratiquement irréaliste. L'absence presque complète de pigmentation lui donne une couleur presque cadavérique. Même si tu le voudrais, tu es incapable de bronzer ce qui est fort étonnant. Ta couleur de peau se situe juste au-dessus de la couleur des albinos ce qui peut donner une bonne idée sur la couleur que tu portes. Tu es quelqu'un qui adore rester à l'ombre, mais, faute de choix, tu dois souvent te jeter au soleil tapant ce qui, en principe aurait dû te faire prendre une couleur un peu moins blanchâtre et se rapprochant un peu plus du brun. Sans résultat. On distingue parfaitement les lignes rouges du symbole qui prône au centre de ton front. Personne ne connait vraiment la signification de cette marque et tu refuses d'en parler. Elle est là, pratiquement gravée dans ta peau et non effaçable, tu ne peux rien y faire. Si on parlait un peu des traits de ton visage. Malheureusement, on distingue peu de choses sur celui-ci. Il reste pour la plus grande partie un "mystère". La forme de celui-ci est triangulaire, ton menton étant particulièrement pointu ce qui donne un peu l'impression d'une tête semblable à un oeuf. Une comparaison pas très flatteuse, il faut l'avouer. Sur ce visage, on peut distinguer une bouche aux lèvres pincées ce qui aurait tendance à te donner un air un peu hautain, tes lèvres sont discrètes et passent "inaperçues" sur ton visage. Un petit nez en trompette légèrement retroussé et pointue qui, une fois de plus, se fait tout petit sur ton visage. Ce sont des yeux que l'on remarque le plus... Enfin, il s'agit de la seule chose que l'on ne voit pas. En effet, ils sont cachés derrière un bandeau violet que tu portes constamment sauf lorsque tu es seule. Tu n'aimes pas que les gens voient tes yeux et puisqu'ils te sont inutiles tu peux te permettre de les cacher.

On en vient maintenant à ton corps. Tu es assez grande, 1M70 environ, ce qui fait que tu surpasses certaines personnes d'une bonne tête au moins. Tu es grande et élancée ce qui te fait une silhouette particulièrement féminine. Inutile de le renier, tu n'es pas mince ; tu es maigre. Tu n'as pratiquement que la peau sur les os et pourtant... Tu ne dois pas peser plus qu'une quarantaine de kilo et encore! Tu es vêtue d'une robe noire courte typique, mais d'un style cependant très modernisé. Elle tient en place grâce à une fixation violette juste au-dessus des seins ce qui laisse deviner ta forte poitrine. Tu ne la caches pas... à quoi bon? Tu n'as pas envie de commencer le port de col rouler... Ce n'est franchement pas très joli, mais une fois de plus il ne s'agit que de ton avis! Outre un collier de chien violet que tu portes serré à ton cou, ta tenue se compose également de sortes de mitaines passe-coude noir qui se prolonge jusque sur le dos des mains, elles sont tenues en place par d'imposants brassards violets au-dessus des coudes et des espèces de menottes au niveau des poignets. Tu portes également des cuissardes noires qui tiennent en places avec, une fois de plus, des brassards violets, et des sortes d'armures violettes sur le dessus des chevilles qui se prolongent jusqu'au milieu du pied et du tibia. Il s'agit-là de l'essentiel de ta tenue qui n'est rien de trop complexe, mais qui a un style tout particulier.

« Histoire »

" Ton histoire commence ici même à Iwa, Après tout, chez toi, vous avez toujours été très fidèles au village, il était hors de question que l'un d'entre vous ne le trahisse. C'est un portrait bien banale ; la famille prête à tout pour défendre l'honneur de son village, lui vouant pratiquement un culte... En effet, c'est commun, mais cela ne fait pas de ton histoire un cliché moderne. Cela veut simplement dire que ta famille était très proche d'Iwa, elle était enracinée dans le sol de ce magnifique bout de terre et son affection était simplement inégalable. Je pense que si Iwa aurait été une religion ils en auraient été les plus grands fervents, tu n'es pas d'accord? Bref, et si on passait? Comme je disais, tu es née ici-même à Iwa, c'était pendant la nuit. Je me souviens, c'était une soirée particulièrement inquiétante, pendant lequel on avait eu le droit à du tonnerre, des éclaires, de la pluie... Bref, la totale. Tu es l'aînée d'une famille de trois, deux autres enfants viendront plus tard à naître au sein de la famille. Question de frapper dans l'originalité, ta mère manqua bien mourir en te donnant naissance. Mais parait-il qu'elle aurait été prête à combattre la mort pour te voir... Donc non, cet évènement ne te fis pas paraître comme étant une enfant de malheur que tous détestèrent. Bien au contraire, tu étais un petit trésor pour eux. Tu es née prématurément, tu n'avais qu'une vingtaine de semaine d'accomplies sur 36 et plus... Ils ont bien cru te perdre... " " C'est bon, t'as finis? " * Il allait continuer quand tu as prononcé ces paroles, il soupire puis t'adresse la parole * " Non, non. Il y a des choses que tu dois savoir Akimi, laisse-moi terminer tu veux? " " ... " " Bon, alors... Comme je disais. C'est pour cette raison que tu es aveugle, il n'y a rien de moins compliquer. Ça a détruit tes parents de te savoir dans un tel état... Ils t'auraient voulu en parfaite santé, normale et capable de vivre comme tous les autres enfants, mais le sort en avait décidé autrement. Ils étaient ninja eux aussi... Jônins, c'étaient de bons ninjas, ils voulaient que les gens soient fiers d'eux... Que vous soyez fiers d'eux. Moi à cette époque je n'étais qu'un pauvre chunin sans histoire... et je le suis toujours d'ailleurs. Je n'avais pas leur talent et ça me rendait fou de jalousie. Tes parents, c'étaient des gens biens... Vraiment. Ils voulaient tellement te faciliter la vie... Qu'ils ont passés des années à chercher une technique pour combler ton absence de vue. "

* Il prit une pause et soupira, un léger sourire nostalgique aux lèvres, comme s'ils revoyaient les images au fur et à mesure qu'il prononçait les mots. Il te regarde une fois de plus et hoche la tête, comprenant que l'histoire ne peut s'arrêter maintenant. * " Tu étais une enfant très sociable, mais tu manquais de vie...Cela inquiétait grandement tes parents. Tu ne peux même pas imaginer la joie qu'ils ont ressentie lorsqu'ils ont trouvé la technique pour te permettre de voir à ton tour. En effet, c'est une technique très simple qui ne demande pas grands-choses. Tu projettes une infirme partie de ton chakra dans le sol et autour de toi ce qui te permet de déterminer l'emplacement des objets au sol et dans les airs, un peu de la même manière que les chauves souries utilisent l'écholocation. " " Je sais tout ça, tu sais? J'ai pas besoin qu'on me raconte ma vie... " " Ferme-là trois secondes Akimi. T'apprendre cette technique n'a pas été de tout repos, tu étais jeune. Tu avais tout juste trois ans et ils ne savaient pas ce que tu étais capable de faire... Mais à force de te bourrer le crâne d'encouragements tu as fini par assimiler la technique et d'ailleurs, elle t'as été utile.. ! Désormais, tu pouvais courir et jouer avec les autres enfants. Tu ne voyais pas très bien, tu ne distinguais que les formes, mais c'était tout à fait suffisant! C'est cette année-là que tes soeurs sont tombées dans le décors. Tu n'as pas prit la nouvelle n'est-ce pas? Tu avais un comportement de petite gamine égocentrique, ça n'a rien détonant quand on y pense. Tes parents n'avaient toujours eu de yeux que pour toi, c'est à toi qu'ils donnaient tout... comment tu aurais pu vouloir partager avec un autre enfant? "

*L'atmosphère se refroidit, il sait que ce qu'il vient de dire ne t'as pas fait plaisir. Comment osait-il te critiquer ce vieux fou? Si tu aurais pu, tu lui aurais sans doute lancé un regard noir. Il s'excuse brièvement, mais on voit que ses excuses non rien de sincères. *" Comble du malheur, ta mère a apprise qu'elle portait des jumelles... et neuf mois plus tard elles naissaient. À partir de ce jour, ta mère ne t'a plus autant porté d'attention... Elles étaient en parfaites santés... Elles étaient les filles dont elle avait rêvé! Bien sûr, elle ne t'oublia pas. Tu restais, en quelque sorte, son chouchou, mais elle devait partager son temps entre toi et elles. Akisa & Shika, c'était leur nom... Il faut dire que tu leur vouais une véritable haine. Elles avaient un tempérament beaucoup moins bouillant que toi, c'était votre principale différence... Déjà à cet âge, tu comprenais les conséquences que leur arrivée amenait et ça t'insultais. Tellement qui plus est... C'est à 5 ans que tu voulus devenir ninja... Mais tes parents, père et mère poules, ne voulaient pas. Tu n'étais même pas capable de voir correctement! Comment voulais-tu devenir un ninja? C'était insensé.. ! Elle mit ça sur le dos de ton jeune âge, mais pas une seule fois tu ne lâchas le morceau... Tu voulais réaliser ce rêve, peu importe le prix à payer n'est-ce pas? "" Tu pourrais pas abréger un peu au moins? "

" Pourtant, tu as fini par les convaincre... Mais les convaincre eux c'était une chose, c'était de convaincre tous les autres qui n'étaient pas facile. Il faut dire que les gens qui croyaient en ton avenir de guerrière était très peu nombreux... Je pense que c'est vraiment à partir de ce moment-là que tu es devenue comme tu es présentement. À force que les gens te disent que tu ne seras jamais capable d'arriver à tes fins, tu as fini par tout laisser de côté pour te concentrer sur ton but. Te voir changer peu à peu, sans jamais pouvoir rien y faire... Ça a beaucoup fait souffrir ta mère, mais te voir ainsi déterminée à prouver au monde entier ta valeur à un peu compensé en quelque sorte.. ! Tu as commencé à ne t'intéresser qu'à ça, qu'à ton rêve le plus cher. Celui que tu bordais depuis des années déjà. Pendant que les autres gamins s'amusaient, toi tu t'entraînais... Comme toujours d'ailleurs, ça n'a pas changé. C'était limite si tu ne savais faire que ça! Plus de temps pour manger, plus de temps pour dormir... Tout ton temps était consacré à l'entraînement! Et pourtant, c'était tellement facile! Tu avais quoi... 12 ans je pense lorsque tu es devenue Genin? Je dois avouer avoir une très mauvaise mémoire concernant les âges et les dates, c'est très ennuyant... Tu me donnerais un coup de main? C'était bien cet âge?"" Oui, c'est ça... 12 ans. """ Je le savais, je suis génial. Bon sang, tu leur en as mis plein les yeux à ces grandes gueules! Tu le méritais ton bandeau d'Iwa, c'est peu de le dire. Bien sûr, bien sûr... Il te restait encore beaucoup de chemin à faire! T'étais pas une surdouée non plus. Mais les gens pouvaient avoir confiance en toi pour toujours donner le meilleur de ce que tu savais faire. Tu t'impliquais à 200% même dans la plus ridicule des missions. Elles méritaient toutes d'être accomplies avec fierté non?"

* Il sort une bouteille d'alcool et fait sauter le bouchon avec son pouce, il la brasse un moment avant d'en prendre une importante gorgée. Avec la manche de son chandail, il s'essuie la bouche et te regarde une fois de plus. Il sentait déjà l'alcool à plein nez.. * " Tes parents sont morts l'année d'après n'est-ce pas? Tu avais tout juste treize ans. Tu venais de rater l'examen chunin, l'esprit d'équipe chez vous c'était vraiment votre point faible.. En même temps, avec des imbéciles comme Yao et Tanuki dans l'équipe, c'est pas étonnant. Ils voulaient sans cesse te mettre des bâtons dans les roues ces jaloux. Toujours à te faire un mauvais coup lorsque tu avais le dos tourné. En même temps, à eux deux, ils avaient l'intelligence d'un seul asticot.. Rien de trop étonnant! " * Il rigole de sa blague, il est vraiment fier de son sens de l'humour... Tu t'abstiens de commenter. Ce qu'il dit est en partie vraie. Même si Tanuki et Yao étaient de bons ninjas, ils étaient imbéciles... Il reprend une gorgée de sa bouteille et continue son histoire * " Bref, comme je disais tu venais de couler l'examen. Vous l'aviez coulé tous ensemble. Après ça, cependant, tu n'es plus jamais rentré dans leur petit jeu. Tu as mis les choses aux claires avec eux. Tu leur as expliqué que c'était leur problème s'ils voulaient rester genin toute leur vie, mais ce n'était pas ce à quoi tu aspirais toi... Que s'ils voulaient passer le reste de leur existence en ratés, c'était leur droit... mais qu'ils n'avaient pas le droit de te faire subir ça. Je pense que tu n'as jamais été aussi convainquant et menaçante que lors de cette journée, mais ils ont compris le message. C'était l'essentiel! C'est après que tes parents sont morts... Tu t'en souviens? On t'avait dit qu'ils avaient été tués pendant une petite mission qui avait mal tournée... Tu y a déjà crus? Bien sûr, tu n'avais aucune autre théorie à laquelle te rattacher et tu te devais de rester forte pour Akisa et Shika... Votre lien fraternel s'est améliorée après cette dur épreuve. Même si tu ne les avais jamais vraiment aimés, tu te devais de rester-là.. pour eux. "

" Tu sais, ta vie n'a pas été qu'une accumulation de mensonges... Ou à vrai dire, oui.. Après la mort de ta mère et ton père les gens ont eu pitiés de toi. Déjà, tu dois savoir qu'ils ne sont pas morts pendant une petite mission sans importance qui avait mal tournée. Konoha et Iwa n'ont jamais entretenus une bonne relation et pendant la deuxième grande guerre, Iwa a bien faillit vaincre Konoha, même s'il y a eu un léger mal entendu.. Tes parents, en bons fidèles, ne s'en sont jamais remis. Ils étaient partis, bien évidemment sans le dire à personne, en direction de Konoha pour venger la défaite d'Iwa.. Si je me souviens bien, ils voulaient assassiner l'Hokage... C'était vraiment stupide de leur part, c'est bien certain que le pays du feu n'ont fait qu'une bouchée d'eux! " * Il arrête de parler, guettant ta réaction avec une grande attention. Il s'attend à quoi? Que tu partes à pleurer? Il ne mérite pas que tu réagisses à ses paroles. Déçu par ta réaction, il reprend une gorgée d'alcool et soupire. Tu n'es pas un public très entraînant! Tu lui donnes envie de tout arrêter, mais il ne peut pas. * " Je sais que je me répète, mais tes parents étaient des gens bien... Ils avaient peut-être juste un peu trop foi en Iwa après tout. C'est bien pour toi que tu ne sois pas comme eux. Je sais, tu adores Iwa, mais tu sais garder la tête froide devant les difficultés du village. Pas eux. Pratiquement tout le monde connaissait la vérité, sauf toi et tes soeurs. D'ailleurs, elles étaient à l'Académie lors de ce triste évènement. Elles n'étaient pas très motivées, mais tes parents les avaient obligées. Faute de choix, elles étaient entrées. Tu ne penses quand même pas que les gens ont commencés à vous approcher plus régulièrement par gentillesse à votre égard? C'était de la pitié, rien de plus. Avoue, ça t'insulte de savoir ça? Toi qui a toujours pensée au fond de toi que les gens avaient peut-être eu envie de voir derrière la carapace. Les gens se foutent bien de toi ma chérie... et tu le sais. De toute manière, tu eu vite fait de renvoyer ces imbéciles à leur place! "

" C'est bon là? Maintenant que la vérité à éclater au grand jour tu acceptes de me laisser tranquille? C'est à cause de gens comme toi que... "* Il te regarde, un regard noir, pas besoin de le voir à la perfection pour ressentir sa colère à ton égard. Tu sais que son regard est chargé de reproches... C'est simplement pour cette raison que tu acceptes de te taire. Non, il n'a pas encore terminé... Tu as hâte qu'il en finisse*" Les seuls que tu n'as pas repoussés c'étaient Yao et Tanuki... Car eux, te connaissant mieux que quiconque, pouvaient être meilleurs que les autres... Mais c'est faux. Une fois de plus, tu tes trompée. Bien sûr, ça n'a pas eu de grandes répercutions, mais je veux que tu saches que tu n'as jamais eu d'ami prêt à t'épauler au besoin. Jamais. L'année suivante, dit-il, vous avez refait l'examen chunin. Cette fois-ci, il n'y a pas eu beaucoup de problèmes et votre esprit d'équipe en a étonné plus qu'un. Je pense que même le jônin qui s'occupait de votre trio a été surpris par cette grande amélioration.. Rien d'étonnant, vous qui, l'an passé, n'aviez de talents que pour vous haïr! Bien évidemment, et sans que cela surprenne qui que ce soit, tu as passé l'examen. Te voilà donc chunin n'est-ce pas ma belle? Tanuki aussi a connu le succès, mais quelqu'un n'a pas eu cette chance... Je pense que Yao ne vous en as jamais pardonné. Il t'en voulait à toi plus qu'à son meilleur ami. Il était mort de jalousie... Toi l'aveugle, l'idiote, l'anti-sociable, celle dont avait pitié.. Tu avais réussi et pas lui. Une fois de plus, il a mis ça sur le dos de la mort de tes parents. Bien sûr, il était au courant. Il était certain que les examinateurs t'avaient laissé une chance pour te faire oublier cet évènement... Ça aurait pu être vrai, mais les examinateurs ne favorisent personne. C'est la règle.

" Il a longtemps essayer de trouver un moyen de se venger, mais comme il n'avait pas une grande intelligence, ça a été long. Entre le jour où tu l'as ridiculisé et le jour de sa vengeance, il y a eu ... 5 ans? C'est un grand rancunier Yao. Remettons les pendules à l'heure. Tu as 14 ans, tes soeurs 11 et tu viens de passer l'examen chunin. C'est bon? Je ne me trompe pas?* Tu gardes le silence, tu n'as jamais eu conscience d'une quelconque vengeance de la part de Yao. Où veut en venir ce vieux sénile? Il prend ton silence pour une approbation et reprend une gorgée, il doit commencé à avoir la gorge sèche depuis ltemps. S'il savait comment il gaspille sa salive à te raconter tout ça. *" Pendant ces cinq années, beaucoup de choses se sont passées n'est-ce pas? Tu avais quinze ans lorsque tes soeurs sont devenues genins, sans avoir la motivation pour, elles étaient cependant porteuses d'un grand talent. Il y avait de quoi les envier, elles n'avaient pas eu à mettre la même détermination que toi pour y arriver. Pourtant, tu avais passé l'étape de ta vie où tu te la jouais " Gamine Prétentieuse ", tu t'occupais d'elles, tout simplement et tu était fière de ce qu'elles accomplissaient. Tu occupais le rôle de la mère dans toute cette histoire non? Bien sûr, tu n'étais pas une aussi bonne "mère" que la tienne, mais c'était quand même mieux que rien. Tu étais encore jeune, on peut pas t'en vouloir d'avoir été ... pitoyable? Dans ce rôle que la vie t'avait confié? Tu sais... Ma soeur a toujours été une grande personne et c'est triste qu'elle se soit éteint de cette manière. Pour la garder, j'aurais clairement été prêt à te donner en sacrifice, toi et ses deux autres rejetons. * Ce sourire... Tu le sens, il empeste, tu le hais. Tu sais qu'il se moque de toi... Qu'il utilise ton seul point faible pour te faire tomber. Tu essaye de mettre ça sur le dos de l'alcool, mais tu sais que même si c'est ton oncle ses paroles ne sont pas excusables... *

" Tient, tien... J'ai attein une corde sensible? Faut voir la vérité en face quand même. Allez, continuons un peu! J'ai quand même 22 ans de vie à te raconter. Bon alors, on en était où? Ah oui, donc bon. Ta vie était misérable et toi aussi. Bref, tu ne pensais quand même pas que j'allais m'occuper de vous non plus. J'étais là pour vous donner un toit. Sans plus. Je sais que tu le sais. Pendant les cinq années qui ont suivie, ta vie n'a pas été très mouvementée. Tu es restée là, à regarder tes soeurs évoluées. Genin, elles n'étaient pas dans la même équipe se qui te permettait de suivre facilement et dans un environnement neutre leur évolution. Elles étaient sans contredits bien meilleures que toi! Elles n'ont pas dû s'y prendre à deux fois pour réussir leur examen chûnin elles en tout cas. Elles étaient tellement gentilles, parfaites et elles attiraient la sympathie de tout le monde! Les soeurs Aki, elles étaient tellement adorées. Les gens venaient instinctivement vers elles, ils savaient à quoi s'attendre. Elles étaient drôles, gentilles, charismatiques ... L'une aspirait à devenir ninja médecin alors que l'autre désirais devenu... euh... Je ne m'en souviens plus très bien. Elle voulait devenir quoi déjà Akisa? " " Elle voulait maîtriser l'art du Genjustu... Simplement."" Ah bah oui, ça n'a rien de surprenant. Elle aussi sa vie a été une belle illusion! On s'entend que lorsqu'on parlait des soeurs Aki, t'étais pas compris dans le groupe non? Bien sûr que tu le sais... Il faut avouer quand même, ces 5 années entre le jour ultime et le jour où tu es devenu chûnin ont été assez calmes! Je pense que tu as monté de rangs par la suite, mais je ne saurais trop dire... Quand je disais que j'avais une mauvaise mémoire! "* Comme pour se montrer sympathique, il se met à rire de lui. Il a vraiment l'air de se trouver drôle. Tu commences à en avoir assez de lui. Discrètement, tu glisses ta main jusqu'à la pochette où tu range tes kunaïs. *" Ne perd pas ton temps à essayer de me tuer. J'ai presque finis.

" Maintenant, on aborde le dernier chapitre de ta vie jusqu'à ce jour. C'est le plus délicat n'est-ce pas? Celui dont on évite généralement de parler? C'est une bonne raison pour te le rappeler... En même temps, si tu veux connaître la vérité, tu es obligée de m'écouter. C'est pas triste un peu? Car oui, il y a une autre chose que tu ignores! C'est tellement drôle comme situation! T'as pas l'air d'accord avec moi... Tant pis, ça ne m'empêcherapas de continuer. Alors, voilà, tu as actuellement 19 ans et tes soeurs en ont seize. Bien sûr, elles sont chûnins, bientôt jônin même! Ce n'était plus qu'une question de temps. L'expérience, elles l'avaient! Mais tu te souviens? Elles ont disparues de la circulation comme ça, du jour au lendemain... Sans même t'en parler. Tu t'es souvent posée la question sur la raison de leur départ sans jamais trouver de réponse... Eh ben. Je vais t'en donner une, moi, une réponse ma chérie! Tu te souviens quand je disais que Yao avait cherché un moyen de se venger? Eh bien c'était ça sa vengeance! Il t'a enlevé tes soeurs. Ton bien le plus précieux il te l'a arraché! Il est allé leur dire toute la vérité, sans rien omettre. Il a peut-être même un peu exagéré les faits, mais à peine. Il a fait naître en elles le besoin de venger la mort de vos parents. Bien entendu, il n'a jamais été question de te mettre au courant de toute l'histoire. Sachant que votre village serait un frein à leur quête de vengeance contre Konoha, elles ont préféré déserter le village. Vos parents auraient eu honte d'elles! Je pense que jamais ils ne l'auraient accepté... Pourtant, on sait que l'attachement à Iwa est toujours là, mais elles ne reviendront pas avant que Konoha soit rayé de la carte ou, avec un peu plus de réalisme, que l'Hokage soit mort. "

* Il te fixe puis termine sa bouteille avant de la tirer sur le sol pour qu'elle éclate en plusieurs morceaux de verres. Il s'étire pour en attraper une deuxième, mais tu lui attrapes le bras et le tord, menaçant de le casser à tout moment. Ton comportement semble le dégriser un peu, il dégage son bras de ton étreinte et crache à tes pieds. *" Comment sais-tu ça? " " Comment je le sais? Voyons! J'étais là bien entendu. J'ai tout vue, tout entendus. Même s'il portait cette capuche ridicule, son visage était parfaitement visible dans la pénombre. Bien entendu, il ne te sert à rien de partir à leur recherche. Tu te causerais un nombre incalculable d'ennuis de plus. Moi, je m'en fou, mais avec ton rang je pense que c'est préférable d'éviter ça. Elles ont fait un mauvais choix, on ne peut rien faire contre ça. Elles veulent venger vos parents et ce peu importe le prix à payer. C'est un peu égoïste comme façon de penser, mais on s'y fait. Après leur départ, tu en as voulu à tout le monde. La carapace qui, grâce à elles, commençait à s'ouvrir délicatement s'est refermée comme une huître. À nouveau, les gens ont eu pitié de toi, mais tu t'es fait oublier rapidement. Tu es devenus une ombre au village, tu n'apparaissais presque jamais au village. Les gens ont peu à peu arrêter de penser à toi, tu t'es effacé de leur souvenir. Comme une âme errante, tu apparaissais le soir pour prendre l'air et remuer les souvenirs, mais à peine le soleil avait-il apparut que tu t'évaporais. Pour chasser le sentiment de trahison, tu tes investie corps et âme dans des missions toujours plus dangereuses. Toujours pour être certaine que tu n'avais pas la certitude de revenir entière. Souvent à l'extérieur du village, au cas où tu croiserais tes soeurs..."

* Son regard est sérieux, il ne semble même pu trouver la situation drôle. Serais-ce une prise de conscience de sa part? Tu n'en sais trop rien. *" Bien entendu ... Yao ne t'as jamais reparlé, je pense qu'au fond de lui il avait un peu honte de t'avoir " tué " de cette manière... Tu t'es entraînée deux fois plus, pour combler l'absence... Sans jamais savoir la vérité. Tu vois Akimi, le monde est hypocrite et égoïste. Ils décident de faire éclater la vérité au grand jour uniquement quand cela fait leur affaire. C'est la triste vérité... Et maintenant, que compte tu faire? " *Il t'adresse un ultime regard, il te fait penser à un itinérant avec sa barbe grisonné mal rasée et cette haleine putride... Cet homme ne t'inspire que le dégoût, un profond dégoût sans fin et incompréhensible. * " Te tuer ... " *Il sourit, il s'attendait à cette fin et ne semble même pas s'y imposer... L'accepterait-il?*

« Equipement & Autres»

Tu ne possèdes pas vraiment de choses particulières à toi-même, les choses dîtes "normales" pour des ninjas ; Kunaïs, Shurikens, etc. En fait, si, tu as une arme assez unique en sont genre que tu as nommées "Kusari".
Spoiler:
 
Mais il y a une deuxième chose qui te qualifie... À vrai dire, mis à part le fait que ton meilleur ami soit un loup, il n'y a absolument rien qui te différencie des autres quand on y pense! Alors, si on parlait un peu plus ce ce loup qui t’accompagne absolument partout?
Spoiler:
 
C'est à peu près tout, il n'y a rien d'autres à dire sur cette catégorie vraiment...



« Et toi ?»

♣️ Âge : 15 ans et demi
♣️ D'où vous venez comme ça ? Je viens ... Je viens... J'ai l'air d'un GPS ?? *-*
♣️ Et le règlement ? Vous l'avez lu ? C'est une question piège c'est ça?? Surprised
♣️Vous allez le respecter, bien sûr : que non. Voyons, moi les règlements j'en ai strictement rien à foutre! [...]
♣️Votre niveau de rp : Bah euh, ce n'est pas pour prendre la grosse tête, mais mon niveau de rp il est au summum de la perfection voyons... [ou pas]
♣️ Autre chose ? Une tasse de thé peut être ? No. Pas vraiment, mais si vous me servez une canette de thé glacé je suis preneuse!
Plus sérieusement un peu, je n'ai pas rp dans l'univers de Naruto depuis bientôt plus d'un an et, de plus, j'ai complètement délaissé la série puisque, de mon avis, ça devenait du grand n'importe quoi. Un ami m'a proposé de rejoindre le forum et j'ai accepté puisque le contexte était bien situé dans le temps et donc on laisse de côté tous ... ce que j'aime pas de l'histoire actuellement. Bref, tout ça pour dire qu'il pourrait y avoir certaines choses dérangeantes, mais je suis complètement rouillée, faut juste me laisser le temps et me corriger au besoin quoi. Et puis quoi, j'ai recommencé à rp sérieusement depuis moins d'un mois donc faut pas s'étonner si ma présentation elle est complètement nulle quoi x)




Dernière édition par Akimi Aki le Sam 1 Sep - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ogito Yagarashi
Fondateur / Rokudaime Mizukage
avatar


Nombre de messages : 234
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
40/100  (40/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Tenter d'effacer les traces du passé... [Terminée]   Sam 1 Sep - 10:35

A nous deux !! Tu m'en voudras pas, mais j'avais pas vu que ta présentation était terminée, et vu l'absence actuelle des deux zigotos qui s'occupent d'Iwa, je me charge de ta validation (Bonne chose ou pas ?? Tu verras Cool )

Alors, ma première impression est très simple : cette présentation est très, mais alors TRÈS originale. Le choix du rp à la deuxième personne est très risqué, et tu t'en sors à merveille. Sur ce point, je ne peux que te féliciter.

Peu de fautes, très peu, même. A vrai dire, elles sont anecdotiques, attention tout de même, peut être n'est-ce que de l'inattention, mais j'ai relevé plusieurs confusions "ces/ses". Je mets ça sur le dos de la fatigue d'écriture et de la grande quantité, je pense qu'en relisant bêtement ta présentation, elle te sauteraient aux yeux.

J'ai apprécié le fait de la progressivité de ton histoire, la révélation de ton interlocuteur se faisant au fil du rp, et non de suite. (Je m'étais même préparé à te demander qui était celui qui écrit en gris !).

En conclusion, cette présentation est très bonne. Elle mérite amplement un rang de Juunin, voir Anbu, en fonction de tes ambitions. A toi de voir Wink

Au passage, je tiens juste à te signaler un tout petit problème : le fait que ton loup s'appelle Jashin est assez encombrant, du fait que c'est le dieu vénéré par Hidan, et que son nom signifie littéralement "mauvais cœur, la conception du mal" (source Naruto Wiki), ce qui n'est à mon avis pas le cas de ton loup ... Rolling Eyes . Et pour les armes inventées, on n'a pas de règles, tant qu'elle ne sont pas abusées...

Voilà voilà, j'attends ta réponse pour officialiser ta validation, et t'attribuer ton expérience de départ Smile

_________________

<< Invité, notre combat sera certainement le dernier de ta vie. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-no-agari.forumactif.fr
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tenter d'effacer les traces du passé... [Terminée]   Sam 1 Sep - 11:05

Je ne tolérerai jamais qu'on puisse appeler un sale cabot par le nom de mon dieu ! é_è
Plus honnêtement, je trouve ta présentation en tout point, parfaite !
Ogito à tout dit, même si je dois avouer que le fait que tu t'exprimes à la 2nd personne me gène un petit peu ^^ (mettons ça sur le compte que je n'y suis pas habitué) Hormis ce détail que je trouve personnel, ton histoire est bien décrite et je trouve la mise en page, soignée. Je ne sais pas si c'est fait exprès, mais je trouve que tu as bien placé les images dans ta fiche (encore une fois, ce n'est qu'un détail )
Il est donc bien évidemment clair que pour moi tu as le niveau pour tout rang ^^

Ps: Donc oui, change le détail du loup par contre si sa ne te dérange pas ^^

Et je rajouterai une dernière chose qui est entre autre mon coup de coeur de ta fiche ♥️ (d'un point de vue Hidanesque) c'est ton nindo !
" Tant que je n'aurais pas perdu mon combat contre la mort, j'ai promis de toujours combattre pour Iwa, peu importe quel est le prix à payer pour mener à terme ma promesse... "
Si nous sommes amenés à nous rencontrer, je doute que celui-ci soit encore valable bitchplease

Voilà ! Avis donné (même si Ogito avait tout dit, mais bon.. ça me rajoute un post en plus )
fmercury

Bonne chance pour la suite donc !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tenter d'effacer les traces du passé... [Terminée]   Sam 1 Sep - 14:52

Tout premièrement, le temps de validation est très bien ! J'ai terminée ma présentation hier matin [Heure Qc] et puis donc, vue le nombre assez important de présentation, je m'attendais à devoir attendre beaucoup plus longtemps surtout que j'avais vue que les présentations les plus longues auraient tendances à passer après les autres! Bref,
J'avais peur que ma présentation paraisse un peu... comment dire... pas insensée, mais que certaines choses soient un peu vagues et que les évènements paraissent un peu "mélangés". En effet, Ogito, il faut dire que, surtout à la fin, j'avais les yeux qui voulaient me sortir des orbites tellement j'étais fatiguée et donc ce n'est pas étonnant que certaines fautes m'est échappées. J'ai passé ma présentation sur Bonpatron, mais avec les codes de couleurs et tout il faut dire que c'était franchement désagréable de corriger haha. Habituellement, les fautes "ses/ces" sont celles qui m'agressent le plus les yeux!
Pour l'utilisation de la deuxième personne, j'ai longtemps rp à la première et la troisième personne [La normalité!] Mais j'ai eu, dernièrement, envie d'essayer la deuxième avec laquelle j'ai eu un petit coup de coeur... Mais si cela devait déranger, je peux facilement revenir à la troisième personne ça ne me dérange pas du tout! Je sais que ça peut agresser les yeux au début, mais on finit généralement pas s'y habituer non? Very Happy
Ensuite ensuite, bah merci pour les commentaires puisque, justement, j'avais peur que ma présentation ne soit pas vraiment appréciée pour plusieurs raisons haha J'avais franchement peur des "C'est long et c'est ennuyant, on décroche rapidement" (puisque sur un autre rpg, on m'a déjà accusé de faire du "taper pour taper" alors que j'avais rien à dire, ça m'a insulté, mais c'est resté une peur ^^'') j'ai pensé tout refaire pour que ce soit un peu moins long!
Bon alors, pour Jashin c'était (Oui, oui je raconte ma vie) parce que sur un ancien forum (Celui sur lequel Akimi est née (De ma propre tête je vous rassures, c'pas du plagiat ._.)) c'était de cette manière que j'avais nommé son chien et puis... C'est resté, mais voilà c'est changé ! (a) Veuillez me pardonner haha
Bon finalement parce que je suis pas pour écrire un roman aujourd'hui (Quoi que j'ai toujours voulu!) Bah... Pour le rang j'aimerais bien Anbu si la proposition tient toujours! Je trouves que ça correspondait bien à Akimi!
Encore une fois, merci pour les commentaires! et Ogito, j'ai eu peur en voyant le titre (et ton message par le fait même) de ton message dans ma messagerie xD
Revenir en haut Aller en bas
Maître Du Jeu
Admin
avatar


Nombre de messages : 76

MessageSujet: Re: Tenter d'effacer les traces du passé... [Terminée]   Dim 2 Sep - 12:17

  • Voici le verdict solennel pris par le staff : Tu es validé avec le rang ANBU et 35xp pour commencer.
    Nous te souhaitons un bon jeu !

    Le Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-no-agari.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tenter d'effacer les traces du passé... [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tenter d'effacer les traces du passé... [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: Fiches de présentation :: Crypte des inactifs-