♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

  Le Marathon du Félin Messager.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hamaki
Junin/Kuroime d'Iwa
avatar


Nombre de messages : 85
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
35/100  (35/100)
Prime:

MessageSujet: Le Marathon du Félin Messager.   Dim 26 Aoû - 19:07

Cat's Mission:
 

Le précieux parchemin coincé dans la ceinture, l'ex-ANBU d'Iwa avait reçu un ordre: le donner à une équipe ninja située à quelques heures de route du village en le conservant sous scellée. Telle était l'actuelle mission d'Hamaki. En ce début d'après-midi tempéré, le félin eut le temps de faire le plein de nourriture et de nicotine avant de quitter le village. De ces deux composantes le Shinobi tirait sa force. Il était donc déjà en course, arpentant les chemins les plus improbables et inaccessibles pour arriver le plus vite possible à son point d'arrivée. Oui, l'habile félin connaissait les alentours de son village bien mieux que les trois pièces bordéliques constituant son appartement. Les 15 kilomètres bordant les barrières naturelles du village cachée n'étaient rien de plus que son terrain de jeu. Il ne pouvait ni se perdre ni perdre une de ses proies dans cette zone. Cependant, les ninjas embusqués qu'il cherchait se situaient bien au delà de ses frontières. Une fois rapidement dépassées, le félin se repérait aussi bien que ses camarades. Il allait devoir poursuivre sa course par les chemins conseillés et autorisés comme tout le monde. Une course qui lui parut naturellement des plus longues.

Je m'ennuie...L'objectif de ma mission était de semer les mégots de cigarettes où bien de délivrer ce soit disant message important à l'équipe qui m'attends!? C'est pas permit de s'ennuyer à un tel point. Je ne suis pas fait pour réaliser des missions aussi molles...Il me faut un peu plus de péripéties sinon je vais opter pour la sieste avant de les trouver ces ninjas.

En pleine plainte spirituelle, Hamaki eut finalement, par la plus grande des coïncidences, réponse à ses attentes. Il eut l'action qu'il convoitait tant lorsque sa cigarette tomba de sa bouche. Cette dernière toucha le sol à peu près en même temps que son propriétaire atteint la branche permettant de faire suspendre le filet dans lequel il était pris au piège. De son angle de vue surélevé, le panoramique était suffisamment large et précis pour qu'il aperçoive sont prédateur.

Moi, une proie? Mais j'ai des put*ins de crocs! Il en fait quoi de ça!

N'ayant pas terminé sa cigarette et ayant été pris pour une vulgaire proie, on pouvait dire qu'Hamaki avait été rapidement mit de très mauvais humeur. Il sortit donc ses griffes pour sectionner le filet le retenant prisonnier. Au sol, il put reprendre sa cigarette encore, et par miracle, allumée. Cependant, pensant pouvoir prendre le temps de savourer une nouvelle latte, le fumeur se rendit compte que l'homme se prenant pour un prédateur venait d'achever une série de signes. C'est alors qu'il n'exclama pas le nom de sa technique, mais simplement un ordre destiné au félin.

-Le parchemin...donne le moi!!

Suite à cet ordre, Hamaki ne prit pas le temps de répondre, étant trop occuper à esquiver la large étendue de gaz grisonnant soufflée par l'étrange personnage aux airs très assurés. Le félin connaissait cette technique...redoutable de pars ses airs inoffensifs et très utile de par son faible coût en chakra. C'est alors que, se trouvant en plein dans le nuage gris, ce dernier explosa dans un immense et terrifiant amas de flammes ardentes. Suite à cette violente déflagration, l'homme put apercevoir de son coté, s'éjecter la tunique noire de sa victime, se consumant lentement. Il semblerait que la mission soit pour lui un succès. Sa seule espérance désormais étant que le parchemin ne soit pas totalement détruit. Mais, une fois les restes de fumées générées par les flammes disparues, il put avoir d'autres préoccupation majeures: comme celle de s'en sortir vivant de son affrontement. En effet, Hamaki ne fut ni tué ni même blessé par la technique Katon. Il fut juste énervée par celle-ci. Tellement énervé que lorsque le jutsu prit fin, le félin était déjà en pleine course sur le flanc droit de son adversaire. Surprit, la cible put tout de même se préparer à le recevoir. Cependant, un laps de temps avant le supposé affrontement au corps à corps, Hamaki apparut derrière sa victime et enchaîna par une autre de ses technique tout droit sortie de son apprentissage des arts félins. Ainsi, le vrai prédateur de l'histoire asséna dans le dos de sa victime plus d'une douzaine de coups de griffes avant de terminer par un puissant coup de poing en plein dans ses vertèbres thoraciques. Cependant, lorsque ce violent coup, presque fatal, fut donné. La victime se transforma alors soudainement en un simple flot électrique au son strident et à la puissance statique impressionnante. En effet, suite à son coup, le dit prédateur eut le temps de regretter amèrement son attaque lorsqu'il fut littéralement paralysé par le corps foudroyant de sa cible.

Il va me le payer! S'il crois que je vais le laisser me supplier après ça...il a tout faux! Et qu'il n'essaie pas de sortir les crocs parce qu'il aura l'air bien ridicule!

Par chance, son léger état désavantageux ne dura pas longtemps et, malgré les engourdissements persistants, il était prêt à poursuivre son combat contre sa vraie proie, celle se situant à une petite dizaine de mètres face à lui. Les deux étaient prêts...et les deux effectuèrent une série de signes pour s'attaquer. L'un envoya une boule de feu, l'autre envoya un énorme chat flamboyant. La rencontre, ayant lieu à un peu plus de 5m du félin, fut explosive, générant une véritable fontaine de flammes étincelantes malheureusement éphémère. Une beauté qui ne put être admirer comme il se doit à cause de l'envie de vaincre des deux opposants qui s'empressèrent plutôt de foncer droit dans les flammes pour se (pardonnez ma vulgarité) foutre sur la gueule. L'homme maniait bien le kunai, mais Hamaki est né avec de véritables armes blanches dans les mains, nul ne pouvait le vaincre dans un échange de coups de lames. Ses griffes étaient plus vives et plus tranchantes que n'importe quelle lame forgée sur le marché.

Il est tenace...Il...était tenace!

Après un échange de coups interminable et fort éreintant d'un peu plus de 3 minutes, Hamaki saisit enfin une occasion de désarmer son adversaire avant de tenter de lui infliger un ultime coup de griffe qui, à son plus grand regret, put être esquivé. Le félin fit donc un rapide bond en arrière avant d'effectuer un unique signe des mains. Suite à ce signe, l'homme hostile tenta également de prendre ses distances dans un saut...mais..n'y arriva étrangement pas. Une immobilisation soudaine étrange, mais pas inexplicable. En effet, lors du long affrontement au corps à corps des deux opposants, Hamaki laissa sortir hors de son pantalon, un chaton, un inoffensif chaton. Ce chaton put alors s'agripper aux vêtements de la proie et attendre. Attendre que son maître effectue et maintienne son signe pour faire disparaître le chaton dans un nuage de fumée et dans un même temps, "ingérer" son chakra dans le corps de sa cible. Ainsi, il devient alors capable d'immobiliser totalement sa proie. Bien évidemment, la quantité de chakra ingéré n'est pas négligeable et la quantité de chakra à brûler pour que la technique soit maintenue n'est pas non plus à oublier. Sans compter qu'Hamaki se voit privé de ses mains pour garder la proie immobile. Mais ce n'était qu'un détail auquel le prédateur pouvait remédier.

Alors maintenant écoute moi bien, car mon chakra est précieux et que les personnes que je vais rejoindre en auront certainement besoin.
Tu n'es qu'un humain! Et ton vulgaire Ninjutsu, jamais n'aurait pu te laisser vaincre ma maîtrise unique en ce monde des arts félins. L'art de ce peuple ne peut être ni compris ni maîtrisé par vous et vos performances minables. Et, ayant cru le contraire, tu devrais penser tout comme moi que tu mérites une punition adaptée non? Si bien sur...


Hamaki regarda sa proie d'un air des plus machiavélique possible, contemplant avec un plaisir malsain la quantité folle de sueur dégoulinant le long de son visage. Libérant sa langue hors de sa gueule et lichant son bouc blanchâtre, l'air de se délecter de sa victoire...ou bien du meurtre qu'il se voit déjà commette.

Je vais te briser la nuque...et tu ne pourras rien faire contre ça. Si ça peut te rassurer, ce sera rapide et indolore. Tu ne te rendras compte de rien. Ne regrette pas le fait d'avoir essayer de me vaincre...d'avoir essayer de vaincre le Légendaire Oeil Ténébreux d'Iwa...tu as fait ce que tu devais faire...mais il fallait bien un perdant. Et malheureusement pour toi, dès lors que je peux mettre un terme à la vie de ma proie, je n'hésite pas. Mais t'en expliquer les raisons serait trop long, j’espère que tu comprends ça. Fais donc bon voyage.

Dès la fin de sa dernière phrase, le prédateur naturel prit rapidement son élan avant de sauter par dessus sa proie, serrer sa tête entre le caoutchouc de ses sandales, faire pivoter cette dernière, puis enfin atterrir sur les mains, finissant l’enchaînement par une roulade avant pour se relever de suite après. Le félin se trouvait donc debout, droit, face au cadavre de son ancien adversaire gisant sur le sol. Et la seule réaction qu'eut le félin suite à son meurtre...c'est que sa victime n'exigea pas de dernière volonté ou une quelconque dernière parole. Ses derniers mots ayant concernés le parchemin qu'il possédait et dont il ignorait le contenu tout comme l'utilité.

C'est bien dommage que je ne puisse pas l'ouvrir...ce type aura réussi à éveillé ma curiosité. Qui sait? Je le saurai peut être quand l'équipe à qui je le donnerai l'ouvrira.

Affrontement terminé, tunique incendiée irrécupérable. Hamaki décida donc de se rouler une cigarette avant de pouvoir reprendre la route en direction de son objectif. Ce n'est que 4 heures plus tard qu'il les dénicha enfin. Se trouvant à une dizaine de mètres d'eux, il lança le parchemin scellé en direction du seul Jounin présent, accompagné de trois chuunins. Observant un signe de mouvement au loin avec sa paire de jumelles, ce dernier fut déconcentré et ramassa le parchemin avant d'apercevoir l'ex-ANBU. L'air pensif en le regardant, après quelques secondes, il se décida enfin à lui adresser la parole.

OH! Mais vous êtes le légendaire Kuroime du village...c'est un honneur de faire votre connaissance Hamaki-Sama. Vous venez nous prêter mains forte à moi et mes petits protégés, c'est gentil. Je pense d'ailleurs que votre aide nous sera des plus précieuse face à la menace en vue. Deux de vos collègues de l'ANBU sont partit fouiner il y a une petite heure, ils ne devraient plus tarder maintenant. Mais d'après ce qu'on sait déjà, ils sont 7 et ne sont ni des enfants de coeur, ni des amateurs. Autrement dit, ils possèdent un niveau au moins égal au moins et il faut supposer qu'au moins l'un d'entre eux est de rang supérieur...

Hamaki écouta attentivement le Jounin...mais il ne pouvait repenser au regard qu'il fit lorsqu'il l’aperçu. Le regard étonné donnant l'impression qu'il venait de voir un extra-terrestre. Certes, il n'était pas du genre a complexer sur ses traits félins très prononcés mais il n'aimait pas ce genre de regard qu'il rencontrait bien trop souvent au quotidien. Il s'alluma donc une cigarette des plus spéciale libérant beaucoup plus de fumée que d'habitude pour se calmer et éviter de laisser ses nerfs nuire à la mission.

Je vois...et bien on est 7 contre 7. Ils n'ont aucune chance. Écoutez les enfants...il se peut que vous tombiez face à des personnes bien plus puissantes et intelligentes que vous lors de l'affrontement qui nous attends...vous le saviez surement déjà mais...je tiens à ce que vous sachiez que votre maître et moi n'allons peut être pas pouvoir vous protéger en cas de danger. Vous allez donc devoir donner le meilleur de vous même une fois le combat lancé. Quitte à unir vos force contre un seul adversaire, rassemblez toute votre hargne pour le terrasser c'est compris.

Ses jeunes auditeurs acquiescèrent donc sans dire un mot...donnant l'impression au Kuroime d'être dominé par le Shinobi. Peut être l'homme-chat inspirait il la terreur même auprès de ses camarades. Si c'était le cas, il ne pouvait que mieux s'en porter. Son but résidant uniquement dans ce fait: inspirer la crainte à ses adversaires d'un simple regard. Quoi qu'il en soit, il allait donc devoir désormais attendre l'arrivée de ses deux "ex-collègues", consumant son herbe et son tabac lentement pour ne pas avoir à perdre patience.

_________________
Le regard d'un chat sur le monde du Shinobi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Marathon du Félin Messager.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: ~ Pays de la Terre - Iwa ~ :: Chemins Rocailleux-