♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]   Mar 28 Aoû - 15:51



Nea. ▬ Surnommé Yuurei.

« Identité du Shinobi »

♣ Âge : 25 Ans.
♣ Sexe : Masculin.
♣ Village ou Organisation : Nuke-nin.
♣ Rang désiré : Fantôme.
♣ Affinités : Meiton.
♣ Spécialités : Kenjutsus [ Arme à feu & Epée. ] , Fuinjutsus.
♣ Nindô : Quoi que tu fasses, n'aie pas peur de l'obscurité.




Into the Battlefield by CROWS ZERO on Grooveshark
« Caractère »

I don't remember the moment I tried to forget
I lost myself is it better not said
Now I'm closer to the edge

Qu'est-que je suis ? Une bonne question, honnêtement, même moi j'ai quelquefois des doutes, même souvent, après tous.. J'ignore une partie de mon passé, je ne "connais" cette part que grâce aux dires de deux ou trois personnes, ce ne sont que des aveux, quelques choses que l'on peut manipuler avec facilitée dans le monde shinobi, certaines personnes le font même avec une aisance extrême et une honnêteté feinte. Comment je sais tout cela ? Je fais partie des personnes dont l'éloquence dépasse même le cours des pensées et de la réalité, la capacité innée à pouvoir faire croire mes débités. Et comme chaque présent de dame nature inclue d'illusoires pensées qui nuisent forcément à nos faits, je ne peux jamais croire quelques choses, je ne suis jamais sûr de rien, toujours en train de douter. Cela m'octroie donc une personnalité perfectionniste lorsque l'on me fout la paix et lorsque mon agenda me le permet. Comme vous pouvez donc le croire lorsque l'on maitrise cet art de la parole, je préfère largement me rendre compte des choses par moi - même, ne pouvant être sûr de ce que l'on me dit ou raconte, surtout lorsque je déteste me faire doubler par de prétentieux humains, mais .. êtes - vous seulement sûr de vouloir voyager dans tête ? Travailler chaque méandre de mon révolu, chaque vétille archaïque forgé par mon passé ? Vous l'aurez compris, je suis un homme qui vit avec les craintes de revoir un jour les méfaits de son passé redevenir fait, c'est pourquoi je tiens compte de mes erreurs et de celles des autres afin de ne jamais me causer ce genre de broussaille.

Vous allez me prendre pour un fou ou pour quelqu'un d'anormal, selon votre fonction dans le système, car en fonction de cela, vous aurez ou non vécue certaines choses qui vous feront peut-être accepter tout cela. C'est vrai que je peux ne pas paraître net. Un brin fataliste surement, quelqu'un à qui la vie n'a pas fait de cadeau,
mais notre père a su se faire pardonner, ou plutôt réparer les erreurs des autres, il faut dire. Ce qu'il faut surtout savoir, c'est que l'ombre n'est pas que l'arme de Nea, ce n'est pas juste un armement arriéré qu'il suffit de saisir pour qu'il s'offre tout entier à ton âme, il faut le sentir, le contenir, le faire vibrer en soit, mais le plus difficile sera surement de contenter l'entièreté ténébreuse de cette arme dont la puissance n'a d'égale que sa dangerosité. Pensiez-vous vraiment que maitriser une telle affinité se ferait sans risque ? Il est obligé de négliger cette force qui ne demande qu'à être utilisé, l'oublier et surtout ne pas céder à cette tentation qui autrefois fit mourir tant d'hommes lors des deux grandes guerres ninjas. Car oui, ce besoin de puissance pourrait dévoiler des choses qui ne devraient jamais être connu par des humains, nous ne connaissons pas tout ce qu'une telle affinité, non naturelle qui plus est, pourrait avoir comme effet sur le monde, c'est pourquoi nos premiers adversaires, à mon frère et moi, c'est avant tous nous-mêmes, j'ai besoin de lui pour cette chose si simple pourtant .. Si un jour je perds les pédales, il faut qu'il soit là pour m'arrêter et vice versa, je n'imagine pas une seule fois que le Meiton ne puisse nous priver de notre soleil. Nous ne savons pas ce que l'avidité des autres peut nous causer comme soucis, notre propre avidité aussi, la curiosité, mais la peur aussi !

Je vais passer à un autre aspect du traqueur, sa vie sociale, un homme comme moi n'a jamais eu de vrais relations durable, je ne laisserai aucun aspect de ce que nature nous offre noirci. Gamin, j'eus de nombreux contacts avec une petite trentaine de femme, dragues, flirts, aventures et divers autres superflus que vous n'êtes pas obligé de savoir, mais, mise à part protéger ces femmes de loin, s'assurer qu'elles n'avaient aucun danger sur le dos, je n'ai jamais rien fait de plus, peut être aie-je des descendants un peu partout dans le monde, surement, à ma décharge je ne suis pas au courant. En grandissant et en subissant les avidités des hommes ainsi que la jalousie de ceux-ci, cela cessa progressivement jusqu'à ce que je finisse confiné dans mon propre monde de bien être, habité par l'obscurité, quelques parts dans le monde dans une cabane miteuse près d'une ville, je vis maintenant en elle. Dormant à la faible lueurs de chandelles éparpiller un petit peu partout dans le cagibi. Profitant de ce calme et de cette tranquillité, se prélassant afin d'oublier les maux qu'une dure journée avait probablement occasionné. L'on pourrait presque me surnommé l'homme invisible de part mes faits, peut être qu'au moment même où vous lisez cela, je suis loin derrière vous, dans les fourrer, dans un buisson, sur un arbre, camoufler. Patientant, décryptant vos habitudes, analysant chaque gestes et chaque mouvements et peut-être me montrerais-je lors de la toute fin, lorsqu'en-fin le royaume d'Eden vous ouvrira ses portiques dorées. Peut être me bénirez vous d'avoir libéré votre âme coincer en ce monde haïssable.

En fait .. Je vous dis vainement tout cela, nous sommes dans un monde où les gens ne sont pas ce qu'ils paraissent être, souvent dans le mauvais sens, quelques rares fois dans le bon, bien que j'aie une apparence d'adulte je suis un adolescent, découvrant encore certains plaisirs de la vie, qui vous sont bien sûr inconnu, connaissez-vous seulement le plaisir de tuer avec une raison ? Une vraie raison autre que strictement égoïste, simplement, car le mal est suffisamment présent, qu'il aurait pu ne jamais vous toucher, mais vous l'avez tué pour éviter qu'il tue quelqu'un d'autre ? Que ce soit un nuke-nin, un déserteur, qu'il porte atteinte à suna, des personnes qui n'ont rien à voir avec vous ? Je ne suis qu'un enfant de bas âge en constant changement, une personnalité volatile qui peut changer à tout moment. Je peux évoluer à chaque pas en avant, ou en arrière, perdre cette attitude neutre qui m'a permis de rester en vie jusque là, alors là et seulement là, dieux saura s'il a bien fait ou non de me rendre la vie le jour où je suis mort
et par la même occasion, s'il a bien fait de laisser la possibilité aux hommes de ce trifouiller génétiquement. Pourquoi est-ce que je me compare à un enfant ? Un enfant symbolise les erreurs du passé, toutes ces choses que l'on se doit de réparer sans jamais omettre, mais surtout, c'est à cet âge que l'on doit apprendre à tourner la page.

Now, On est jamais mieux servie que par sois - même. «
[/right]


Je vais quand même vous donner quelques informations en vrac, le saké me répugne, préférant largement rester saint d'esprit bien que mon foie me permets une certaine résistance à l'Alcool. Je déteste vraiment perdre, cela peut me faire déconner, je pourrais alors exécuter la personne qui m'a contre-dis avec une violence semblable à celle d'un tortionnaire, d'ailleurs, je n'aime pas vraiment torturer, préférant l'écoute à cela, mais lorsque j'épuise toute ses cartes, j'utiliserai et .. M'en sortirai pas trop mal. J'aime vraiment le saumon, la salade et apprécie un petit café le matin, j'aime aller vite, l'adrénaline, la peur et douter.









Returns a King by Tyler Bates on Grooveshark« Physique »

Extrait de 'la vie d'un chasseur', chapitre cinq.
« Il y a des coups de poignard qui se perdent. »

“ Dites .. Vous le voyez là - bas ? Le gars tout en noir entrain de prendre un verre de Masu ? C'est la cible qu'on devait normalement donner à Makurai, mais comme cet imbécile est mort, j'vais devoir m'en occuper moi - même, j'vous fait un topo ? ... ”

Dire écrit à la première personne de l' homme du bar. Délicatement, j'enlevais le couvercle situé au-dessus de ma boissons alcoolisé, j'étais loin de me douter que ce serait la dernière que j'allais boire, encore plus loin de me douter que quelqu'un était entrain de me suivre depuis presque deux semaines sans qu'aucun de mes gardes, aucune de mes escortes de ninja, de mes maitresses ou autre ne l'est remarqué. Ce n'est que quelques heures plus tard, complétement éclaté, la vision flou, chancelant, que je sors de ce bar où je m'étais repais de ces dernières semaines où l'on m'avait collé pour mon fric, noyé ces souvenirs dans l'alcool en semant mes bourreaux, j'ignorais que la faucheuse me suivait. L'air frais s’engouffre dans mes habits, une goute de sueur tombe le long de ma colonne vertébrale, mes poiles s'hérissent et je tremblotte. Brusquement, plus rien, aucune autre sensation, rien, je me sens chanceler plus fortement que les autres fois, attiré par le sol, j'allais vomir, j'connaissais cette sensation. C'est alors qu'une détonation lointaine à mes oreilles retentit, j'observe alors cette chose, planté pile au centre de mon corps tant dis que je me sens voler, flottant dans les aires, cette chose enfoncé profondément dans mon être m'ôte toute chance de crier ou de me débattre. C'est alors que cet homme sort des fourrées, dévoilant finalement son visage à sa proie, le traqueur sourit .. Bestialement. Je te hais, j'avais tout pour réussir, même si je m'en plains, j'avais fric, maitresse, gosse, papier. J'étais accueillis partout, je donnais confiance aux habitants de mon village, même si ça, j'ai plus l'impression que t'en fous. Je le vois .. Ce sourire .. Tu n'en as rien à foutre de moi, tu te présentes simplement pour me narguer, t'es plus intelligent, sinon c'est toi qui serait mort.

Tu t'approches de mon corps, j'peux déjà voir tes bottines en cuir qui devraient faire du bruit, pourtant, aucun son ne parvient à mes oreilles, un ninja donc ? Sont ils donc incapable de se détecter en eux pour qu'aucun de ceux que j'ai engagé ne l'arrête ? Petit à petit, ma vue s'affine à force de lui prouver que je veux d'abord te voir, donc tes bottines en cuir noir frottant contre les pavés froids de cette ruelle habitée, pourtant, personne ne semble me voir, tous trop occuper chez eux à récupérer de leurs durs journées de labeur que .. Je leurs impose. Tu t'baisses, t'agenouillant, j'aperçois alors ton visage qui m'est inconnu, des cheveux blancs comme neige, tes yeux représentent la froideur accompagnant normalement les flocons, cependant, ils deviennent rieur, narquois, moqueurs, tu te fous de ma gueule, nargue la mort par la même occasion, tu n'as donc aucune intention de t'arrêter là. Dès lors, ton teint halé observer, je baisse le regard, déterminé à savoir si tu es un ninja ou non, aucun bandeau ne m'a arrêté pour le moment, c'est une longue veste rouge laissant entrevoir une musculature fine qui m’accueille, les deux parties de la veste sont reliés par un filme noir passant sur ta poitrine, un simple bas noir pour finir cette petite description plutôt rapide. Pourtant, ce n'est pas ça que je veux souligné. Tu te relèves rapidement, marchant avec aisance sur le sol avant de composé certains gestes avec aisance, posant ta main au sol, j'perce le nuag .. Je ? Tu reviens vers moi, comme dernier souvenir, je vois ton sourire, dans un cliquetis, une lame sortant de ton poignée tranche ma jugulaire, le sang te monte à la tête dans tous les sens du terme, tu n'en as rien à faire.

Narrateur.Plus tard dans la nuit, nombreuses sont les personnes qui entendront hurler, mais personne ne sortit, le calme précédant cette tempête de crie emmena environ sept personnes dans les enfers et pas les plus inutiles.










« Histoire »

Nous demandons ici votre histoire, qui nous servira de base pour juger votre niveau de rp. Si personnage non inventé, veuillez transformer cette histoire en test rp, ou réécrivez-la à votre sauce {15 lignes minimum}


« Equipement & Autres»

Deux flingues, un noir & un rouge.
Un arc rouge sang et noir restituant presque toutes la force utilisée pour tirer.
Une lame secrète caché au poignet pouvant utiliser le chakra.
Une lame normal chakratique.
Un sceau contenant de nombreuses Oreillette & Micro inactif
Appareil pour respirer sous l'eau, sceller lui aussi.





« Et toi ?»

♣ Âge : 16 Ans.
♣ D'où vous venez comme ça ? Ici ?
♣ Et le règlement ? Vous l'avez lu ? Oui.
♣Vous allez le respecter, bien sûr : Oui.
♣Votre niveau de rp : J'sais pas.
♣ Autre chose ? Une tasse de thé peut être ? Avec des petits gâteaux ?




Dernière édition par Nea le Sam 1 Sep - 13:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]   Sam 1 Sep - 9:41

« Histoire »


ON S’OUVRE LES VEINES EN REGARDANT LE CIEL, ET PUISSE L’ETOILE FILANTE REFERMER NOS BLESSURES ▬ Deadly Sins OnH.

Je ne devrais me souvenir de rien de tout ce qui touche à mon avant-mort, normal. Cependant, le mort-vivant que je suis haï plus que tous l'ignorance, la connaissance étant une base irréfutable de la puissance. Quand notre histoire commence ? .. Je pense que c'était il y a plus de vingt ans et des poussières, incapable de me situer correctement dans le temps, c'est inutile de se baser à lui pour nos faits d'aujourd'hui. Vous ne pouvez pas imaginer comment cela marque .. Les événements qui nous ont touchés, Sae & moi, sont impossibles à concevoir, peut être que vous pourrez simplement comprendre l'animosité des hommes envers les leurs, à quoi bon nous entre-tuer ? Pourquoi donc créer sang et tristesse, simplement pour donner une raison de vivre aux ninjas ? Nous ne sommes encore jamais allé explorer l'horizon, jamais encore nous n'avons voulu aller voir les autres, ce qu'il se passe loin de chez nous, j'avoue avoir longtemps était tenté de le faire, mais à quoi bon ? Fuir ? C'était surement plus pour cela que pour satisfaire ma curiosité naissante, il paraitrait même, venant du Kazekage lui-même, qu'il vient d'au-delà les montagnes et les mers, dans une ville que l'on dit lumière où la force armée est elle qu'elle pourrait nous anéantir. D'autre encore ignore que nous ne sommes pas seul au monde .. Shame on They.



Metamorphosis One by Philip Glass on Grooveshark
« Nea, ne te demandes-tu jamais pourquoi nous sommes devenus les martyrs de ce monde immature ? » Je le couvre de mon regard céruléen .. Plongée dans mes songes, je n'avais pas écouté sa question, je la devinais aisément à sa tête, encore à se poser des questions, pourquoi donc n'est il pas aller chercher des réponses ? Ouais, je le sais. Je connais chacune des réponses à tes questions, mais t'es pas prêt à les entendre gamin. Nous étions tous les deux âgés d'une dizaine d'année, comme dit, je m'amusais pas à les compter, aucun intérêt. « Non. » Mais vous, j'vais vous l'dire, vous êtes certainement plus âgé que ce gamin qui ignore dans quoi les divins nous ont lancé. Je me souviens encore de ce laboratoire, la lumière brulant chacune de mes pupilles avec un intérêt malsain, la gueule de ce scientifique, son sourire destiné à me faire enrager, pourtant, je devais jouer mon rôle. Secoué de soubresaut, je tentais de retenir cette folie qui enveloppait aussi rapidement que le liquide brulait mes veines, m'octroyant sans que je le sache un pouvoir indéfinissable, un pouvoir en rapport avec les cieux, n'ayant aucune liaison avec celui de ces vulgaires mortelles. Je m'en souvenais encore, peut être qu'à l'époque je m'en plaignais, peut être même que j'en pleurais, mais aujourd'hui je les en remercie.

Je m'en souviens encore, couché aux milieux de ces corps, calcinés, tranchés, mutilés d'une manière horrible, pleurant, couché sur le torse de mon frère, tout se passait au ralenti, mon père, couché plus loin aux milieux des siens. La voie sinistre de celui qui venait de tuer mon frère retentissant dans mon dos, le coup d’œil mauvais de mon frère, comprenant que je n'avais pas fuis comme il le souhaitait vraiment, à peine eus-je le temps de tourner ma tête que je me meurs, tombant doucement sur le poitrail de mon frère, noyant de mes larmes son corps meurtri, sa conscience commençant déjà à s'envoler, je me sentais déjà partir, je me sentais déjà partir, mieux, encore plus vivant qu'avant, ma conscience s'envole, je me sentais mieux que jamais, puis, le noir complet. Rouvrant brusquement les yeux tout en me relevant, avant de tourner plusieurs fois autour de moi, un soupire m'accueille. « Toi aussi ? » Ouais, moi aussi p'tit frère, moi aussi j'en bave, j'en chie, bien que ni toi ni moi ne l'avouerons jamais, on en a bavé plus qu'une grande partie des hommes d'ici, on a toujours été dans la partie noire du monde shinobi, nous on sait ce qu'il se passe derrière, entre les lignes, ce qu'on vous cache. Vous êtes déjà passé dans un cachot regroupant des criminels de guerre ? Sentir l'odeur répugnante du sang, votre corps souillé par des dalles crasseuses, obligé de pisser dans votre verre et boire c'qui sort afin de ne pas mourir de soif ? Obliger de paraître faible afin que l'on vous laisse en paix ? Nan, ça m'étonnerait. Déjà, vous n'êtes pas mort ... Bien sûr, les dire modifies les faits, je le savais, pourtant mon avant mort me paraissant plausible et réelle, je pensais donc que je pouvais me contenter de cela.

Inutile de vous dire encore une fois que je m'en souviens.. Tous ces faits sont encrés dans mon être, j'ai encore l'impression de sentir leurs seringues en moi, leurs solutions chimiques voyager dans mon être, s'acharnant sur mon corps comme sur celui d'un vulgaire rat teste. Combien de fois je m'étais demandé ce que je foutais là ? Inutile de vous préciser que je saute les pires scènes, me contentant de ce que vous, humain avec estomac plein et vie bien rangé pouvez supporter. Inutile de vous parler des test de résistance de notre Kekkai qui nous permettait de guérir rapidement, inutile de vous préciser ce que cela leurs permettaient de nous faire .. Nan, inutile. Putain mon gars .. On en a chié, mais qu'est qu'on en a chié.. Je m'en veux de t'avoir laisser vivre ça, un grand frère n'aurais jamais dû.. Mais bon, je vais encore vous compter une partie de ce cachot « Dieu vit que la lumière était bonne et il décida de la séparer des ténèbres. » Phrase qui me berçait après chaque expérience, chaque nouveau coup à mon corps, nouvelle souffrance, infâme déraison quand tu commences à me prendre en ton monde noirci de part mes ténèbres composé de chaque goûte de mon ichor tombé sur le sol, chaque parcelle perdue que tu t'obliges à insérer. à quoi ça rime rikudou, pourquoi nous ? On était obligé de commencer à devenir fêlé, cette grotte .. Indéfinissable. Cependant, cela se termina ce jour-là ! Le meilleur de mes huit premières années de vie, ou peut être plus.

Il ne me manquait qu'une chose avant de pouvoir partir, j'avais réussi à élaborer un plan, mais il me manquait une personne, mon p'tit frère qui refusait de me parler, j'avais beau essayer, je ne sais pas ce qu'ils lui ont fait. Après même pas une année, il avait atteint sa limite, je ne pensais pas qu'il puisse continuer de subir. Une nouvelle fois, assis dans cette même pièce, à la même heure, ayant subi les mêmes choses que d'habitude, mon habituelle commençait à me narguer, me faisant comprendre que je n'y échapperai jamais, que jamais je ne pourrais passer outre, il ne savait ô combien il se trompait. Une nouvelle fois, je tentais de m'approcher de lui, les prières commençaient, j'en étais toujours à penser si j'étais le bien du mal ou le mal du bien, inconscient que j'étais, il n'y a ni bien ni mal dans ce monde, c'est simplement de comment pensent les hauts juges qui placent les barres, ces hommes pensant qu'ils étaient suffisamment bien pour nous enfermer, moi et d'autres innocents, je les cramerai, buterai, ils vont bouffer aux centuples ce qu'ils ont osé me faire, mais pour cela, il me fallait partir et le seul capable de m'aidait c'est ce con qui ne m'écoute pas, il ne me restait qu'une seule chance, une seule phrase. « Toi aussi tu pleures .. » Il bronche, n'arrive pas à se décider, tente de répondre avant de se renfermer, j'avais confiance au lendemain, j'ignorais au combien j'avais raison..

A peine la dernière seringue vidaient dans mes veines, que je me relevais, atteint d'une telle rage.. Une rage qui me faisait me sentir vivant, encore plus vivant quand un révolver fut pointé sur ma teinte, encore plus vivant quand je passais à deux doigts de la mort. Il faut donc passer à deux doigts de mourir pour se sentir en vie ? Souffrir pour se sentir en vie ? La vie est bien hypocrite. Saisissant le flingue de la main que je venais de trancher, je ne savais comment, je le pointe sur la personne en face de moi, pleurant sa main perdue, sa vie envolée, tu continues de crier alors qu'une balle s'est figé au sein même de cette essence maléfique que tu m'as transmise et de celle - ci part une balle qui termine entre tes deux yeux. Admirant la puissance de cette arme, je commençais la marche qui alternera ma vie. Bonjour paradis.





ON CONTEMPLE LES ETOILES DANS UN AZUR, ET FAITES QUE NOS ESPOIRS RESTENT A JAMAIS PURS. ▬ Deadly Sins OnH


Metamorphosis Two by Philip Glass on Grooveshark
J'allais découvrir d'autres plaisirs que ceux d'me faire entailler les veines. Pointant le canon du flingue que je venais d'récupérer, j'appuyais une nouvelle fois sur la gâchette, provoquant une effusion de sang venant d'ma gauche, les détonations se succédèrent, en rythme, bien plus rapide, soutenu, longue. Petit à petit, cette adrénaline quitte mon être, la joie me quitte. Derrière moi se trouvait sea, revenu d'entre les morts, hargneux comme jamais, la bouche dégoulinant, le sang souillant ses mains. Tu ne devrais pas... T'es revenu, brusquement mieux, je l'observe tuer celui qui m'avait foutu ce liquide en moi, avant de se dépêcher de tuer celui qui venait d'entrer, celui qui lui avait injecté ce liquide. Je comprenais que c'était aujourd'hui, on allait quitter les ténèbres définitivement, on allait enfin atteindre la lumière, mais pour ça, il fallait qu'on tue. N'ayant plus besoin de me cacher, ma voix grave pris le dessus, mes cheveux blancs pleins de sueurs plaqué contre mon front, des yeux froids et aussi bleu que la cet endroit est impure. « Laisses en moi. » M'avançant vers le dernier homme en vie avant de me baisser pour voir ses supplices de plus près, j'en avais conclu qu'il ne valait pas la peine de le laisser souffrir, écrasant mon talant sur son nez, éclatant sa boite crânienne, laissant chacun de ses fluides de vie s'écouler contre le sol, remplir la pièce d'une odeur bizarre que j'appréçis, aussi bizarre que cela peut paraître.

Cependant, on s'était rapidement séparé, on s'était promis de se retrouver plus tard une fois sortie de ce troue, moi j'avais des réponses à trouver, lui de la puissance à gagner. Je m'enfonce dans les ténèbres nuptiales, appréciant la froideur du vent contre ma peau, j'avais tant de choses à explorer, tant de choses à découvrir..

Je garde alors les habits que l'on m'avait donnés, dans la société, j'étais mort, inutile donc d'aller quelques parts où l'on me poserait des questions. J'étais sûr que si dieu m'avait fait revenir, ce n'était pas simplement pour tuer ce beau monde et aller dans un village, non.. Je devais d'abord en finir avec toutes les choses macabres de ce monde. La pâleur de mon visage m'emmenait néanmoins vers le même endroit que les cris de mon estomac, on allait d'abord bouffer, boire comme un troue, dormir afin d'oublier. On allait faire oublier à notre corps tous ces désagréments, lui prouver que nous n'étions souillé que par la pensée. J'avais presque quinze ans lors de ma sortie de ce truc. J'préférais même oublier tout ce qui s'y était passé, mais cela me donne une vision du monde plus que fataliste. J'avais besoin de tuer et je ne m'ne prive pas ce premier soir, entendant parler de ce brigand qui avait tué trois enfants pour se faire respecter, ses yeux trempant dans mon verre d'eau de vie, ses intestins entourant sa tête accrochée à un piquet en plein milieu de ce village, ses mains, ses pieds, ses doigts, coude, avant bras et autre partie de son corps déposé dans un sac poubelle juste devant son corps. Certes bâclé, ce premier meurtre m'avait fait plaisir, personne ne m'avait vu, personne ne m'avait entendu.. Sauf une.. Mais elle n'avait plus d'âme pour se faire entendre. C'était une nouvelle vie qui commence, je passai les premières années de ma vie à voyager, aller un p'tit peu partout, entendre, écouter, regarder, observer, me renseigner. J'en avais appris sur un presque tout, j'en avais entendu des conneries, j'en avais fait suivre. Se servir de cette vérité pour créer mensonge, se servir de ces femmes, des harpies, allongé sur leurs canapés la journée, bougeant leurs hanches la nuit, racontant sottise, afin de faire parvenir des mensonges aux oreilles des hommes d'un petit village.

Tout était si simple, c'est presque à cette époque que je rencontrai Hamakai Shien, un homme comme je les aime, presque aussitôt, je m'étais sentais attiré par sa cause, quelques choses de peu honnête, mais quelques choses qui permettraient de faire justice soit même. Je m'étais alors engagé à l'aider, à entrer dans son organisation qui était minuscule à l'époque. Puis j'étais repartie pour apprendre cette fois, les arts ninjas, plus particulièrement, le kenjutsus ainsi que le fuinjutsus, quelques fois, cet homme me faisait transmettre des rouleaux contenant des techniques, je pouvais me servir, j'en étais heureux. Et, après presque cinq ans d'entrainement, je m'en étais sortie avec quelques techniques utiles.. Mais, c'était temps de rendre ce qu'il m'avait donné..à noter que j'avais aussi, pendant ses nombreuses années, passé presque 3/5 de mon temps en compagnie de Sea.

La suite pour la première mission...






.
Revenir en haut Aller en bas
Kakuzu
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 191
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
100/100  (100/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]   Lun 3 Sep - 12:43

Alors alors,

Commençons pas les détails personnels, perso les Kekkei Genkei comme le Meiton me plaisent pas, surtout quand c'est une utilisation autre que celle du... film en l'occurrence, mais peu importe^^

Sinon, comme pour Sae, c'est une histoire assez loin de l'univers de Naruto et pourtant restant possible dans ce monde, donc très original (si on compte pas Sae^^).
Ensuite tu gère plutôt bien la première personne, et ton style d'écriture est tout à fait bon je trouve.

Cela dit, plusieurs fautes, je pense qu'une relecture suffirait à les supprimer. Et aussi bon que soit ton style, ton caractère et certain point de ton histoire sont, dur à capter à la première lecture^^

Sinon, après correction des fautes, je pense que ça devrait être bon pour ta validation

Sous réserve de l'avis des admins Wink

(Ps : je fais pas de pavé comme Hidan désolé^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]   Lun 3 Sep - 13:35

Alors alors que dire de cette fiche ? Le taux de glauquesque est présent, certes, mais je trouve que la qualité avec lequel tu décris est un peu moindre que celle de Sea. Après, tout comme Sea, pour moi tu restes trop sur les détails et notamment dans l'histoire. Ce que je te dis là, c'était ce que j'ai dit à ton comparse. Dans une histoire ont essaye surtout de mettre les points les plus importants et on détail après. Sans en mettre trop.. Pour t'expliquer, imagine un fille qui fait la cuisine. Des pattes ! C'est bien des pattes hein ? C'est bon aussi mais franchement, qu'est-ce qu'on en a à faire qu'elle remplisse la gamelle d'eau ? Qu'elle sale l'eau ? Qu'elle mette la casserole à feu fort ? Rien du tout ! Ce qui importe c'est que ça soit bon ! Ben une histoire, c'est pareille, d'abord l'important.. Ne prend pas mal cette remarque car elle a pour but seulement d'illustrer, si tu vois ce que je veux dire ? Parce que moi je m'imagine à faire un perso rejoignant les vôtres. Pour ce que vous y expliquez, il est bien clair que mon histoire serait largement moins longue ! Mais passons, comme je l'ai dit à Sea et comme je te connais, je trouve que votre expression est plus que correct, même si je souligne pas mal de maladresse d'écriture dans ta présentation et qui m'on notamment obligé à relire certains passages. Tes descriptions, pour être honnête, j'ai un peu décroché.. j'ai trouvé ça lassant d'attendre et attendre pour qu'au final au bout de 5 lignes on découvre un seul trait. Je sais que vous aimez écrire, mais mettez l'essentiel bon sang ! Après, sinon pareille quoi. On voit clairement que votre vie n'est qu'ombre est ténèbres. Au final, je trouve plus ton histoire comme un résumé de celle de Sae mais je prend note que tu nous avait avertis que tu préférais faire un test de rp donc ça n’altérera pas mon avis à l'égard de cette fiche qui pour moi est simplement correct. Sans plus, ni moins. J'espère sincèrement que tu sauras capable de montrer la différence dans les rps qui t'attendent avec Nae mais je pense que tu t'es peut être lancer un défi trop grand. L'image que vous m'avez donné de vos personnages et l'image de quelque chose qu'ont se doit de polir tous les jours. Ils sont inspirent et abordent des facettes assez intéressantes que peu de membres semblent vouloir développer sur les forums Naruto.
Donc voilà, j'espère que vous saurez maintenir la complicité que vous aviez envie de faire entre vos personnages.

Donc pour moi, en avis final, je trouve ton niveau (du moins celui de cette fiche) légèrement inférieur à celle de Sae. Bien que je m'incline devant vous deux pour le travail que vous y avez apporté. Les descriptions, les "détails" (x)) sont riches et bien écrits. De vrai romanciers. Même si j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de maladresses dans l'expression sur ta fiche. Mais là je radote.
Donc je pense que sans problème tu peux être Nukenin. En espérant que tu arrives parfaitement à le jouer en rp. Mais de ce côté, je me fais pas de soucis Smile Il y a des fois ou il est plus évident d'incarner sont personnage en rp que d'en montrer plus correctement les facettes dans une histoire. Je te souhaite vraiment bonne chance pour la suite car je pense quand même que tu t'embarques dans un tout autre perso qui peut être difficile à jouer. Bref, vraiment bonne chance Smile

Ah oui, et mon petit coup de coeur reviens à ce passage
"qui vous sont bien sûr inconnu, connaissez-vous seulement le plaisir de tuer avec une raison ? Une vraie raison autre que strictement égoïste, simplement, car le mal est suffisamment présent, qu'il aurait pu ne jamais vous toucher, mais vous l'avez tué pour éviter qu'il tue quelqu'un d'autre ? "

Je te monterai bien évidemment la "raison" si nous avons le loisir de rp ensemble jeune padawan du meurtre ! bitchplease
Revenir en haut Aller en bas
Misaki Hinari
Administratrice/Rokudaime Hokage
avatar


Nombre de messages : 202
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
37/100  (37/100)
Prime: /

MessageSujet: Re: Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]   Lun 3 Sep - 19:43



    Bon, et bien, après lecture de ta présentation ainsi que de la délicieuse tartine de Hidan, je ne peux que dire la même chose que lui.
    Comme pour Sae, on relève les descriptions très sombres, mais surtout, trèèèèès trèèèès détaillées, ce qui n'est pas toujours très plaisant quand il y a une absence quasi-totale de dialogues. Après, comme je l'ai remarqué pour Nea, tu as du style. Un style bien à toi.
    Après, on relève comme chez Nea des maladresses, des fautes tu tâtonnes un peu au niveau de l'expression parfois..

    Bon. Malgré cela, c'est une très bonne présentation dans la même veine que celle de ton compatriote x)
    Rien d'autre à dire, mon cher et tendre Hidan à déjà tout dis.

_________________

✝️ Just gimme more ✝️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Du Jeu
Admin
avatar


Nombre de messages : 76

MessageSujet: Re: Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]   Jeu 6 Sep - 18:59

  • Voici le verdict solennel rendu par le staff : tu es validé avec le rang désiré et 21xp.

    Le Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-no-agari.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nea. Expérience numéro .. Deux ? [ 100% ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: Fiches de présentation :: Crypte des inactifs-