♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Sam 15 Sep - 13:18



C'est ici que tout commença...




    Il était une fois une Princesse qui s'ennuyait horriblement dans le Pays de la Foudre. En effet en ce moment c'était le désert des missions, ou simplement quelques unes, comme « allez retrouver le chat de la voisine », celui-ci se trouvant tout simplement dans un arbre, on ne peut pas dire que cela soit très palpitant.
    Je voulais juste quelque chose d'un peu intéressant, histoire d'arrêter de bailler, et de m'amuser un peu. Comme à mon habitude je cassais les oreilles de mes coéquipiers parce que l'ennui était chez moi, un grand ennemi et puis aussi parce que j'adore râler !
    Râler sur tout, sur rien, c'est un passe-temps dans lequel j’excelle même si cela ne plait décidément pas à tout le monde.

    M'enfin, le problème restait le même. Toujours rien à faire dans un pays où normalement on devrait tous avoir un petit quelque chose à faire.


    -Je m'ennuie !

    Depuis ce matin je parcourais la ville de fond en comble, les bras croisés au-dessus de la tête, cherchant désespérément quelque chose à faire.
    Finalement au bout d'un long, très long moment, je dû me résoudre à ne rien faire de constructif dans cette journée qui s'annonçait pleine d'orages.

    Je décidais alors d'aller m’entraîner dans la forêt, au moins, là, je serais au calme et je pourrais faire quelque chose de mieux que d'aller flâner au milieu des villageois.
    En ce moment mon objectif était de faire un « bon » Kuchyose no Jutsu, ce qui n'était vraiment pas gagné. La seule fois où j'étais arrivée à invoquer, il était sortit un oiseau de foudre râleur, presque qu'autant que moi d'ailleurs, et alors nous nous étions disputés jusqu'à ce que tous les deux soient épuisés.
    C'est pourquoi je devais essayé de dialoguer avec lui et aussi essayer de travailler avec cet oiseau indiscipliné.

    M'enfin, j'avoue que ce n'était pas vraiment pour me déranger. J'étais remontée à bloc lorsque j'arrivais enfin à la forêt bordant la frontière de notre magnifique pays.
    Je me trouvais un bon endroit où invoquer Elec'. J'étais quasiment certaine de ne pouvoir invoquer que lui pour le moment, alors autant essayer de faire quelque chose de lui. Soufflant pour me concentrer, je concentrais mon chakra puis j'effectuais les signes pour l'invoquer.
    Ce fut dans un nuage de fumé et un peu électrisé que mon nouveau compagnon apparut. Sans que j'eus le temps de lui dire au moins un « bonjour », il commença à me taper sur les nerfs.


    -Comment oses-tu à nouveau m'invoquer ! Qui plus est dans une forêt ! Petite idiote ! Tu n'aurais pas pu choisir un meilleur endroit, non ? Franchement... Tu ne sers à rien.

    Je tapais bien fort dans mes mains, le son produit résonnant dans toute la forêt.

    -Bon ! Commence pas, espèce d'oiseau acariâtre ! Tu veux qu'on recommence comme la dernière fois, alors c'est d'accord. Mais je préférerais largement faire quelque chose de plus constructif.

    L'oiseau me regardais avec son air supérieur, puis finalement soupira.

    -Saleté de bonne femme...

    -Un problème ?!

    -Non, c'est bon ma ptite...

    Je soupirais à mon tour, franchement, je ne savais pas ce que j'allais bien pouvoir faire de lui. Je voulais qu'il m'apprenne quelques techniques avec de la foudre, mais aussi s'il pouvait m'apprendre à être plus calme et raisonnée. Ça je n'étais vraiment pas certaine de pouvoir l'obtenir d'un râleur comme lui.

    -Alors. Pourquoi on est là ?

    -J'ai besoin de m’entraîner, et toi, tu seras mon coach.

    -C'est bien ce que je disais, tu ne sers pas à grand chose... Mais bon, d'accord, juste une fois, je t'accorde trente minutes, pas une de plus. J'ai des choses à faire MOI.

    Cet imbécile d'oiseau, j'avais bien envie de le déplumer. Franchement ! Mais bon, je dois dire que s'il faisait des réflexions à quelqu'un d'autre que moi, alors peut-être que j'aurai rit. Mais là, ça me tombe toujours dessus...
    Je dégainais mon épée, elle est moi ne faisions qu'un depuis que je l'avais obtenue. Elle était pour moi plus précieuse que ma vie. Avec elle je me sentais plus forte, invincible même si je sais que cela n'est pas possible.
    M'enfin. L'oiseau reprit la parole, pour m'envoyer des piques mais aussi pour me faire faire quelques exercices sur la vitesse.
    Je devais aller aussi que l'éclair. Ouais. Sacré conseil. Je courais dans tous les sens, puis me reposant au bout d'un temps, mon cher ami, s'en alla d'un seul coup m'abandonnant à mes exercices.


    -Quel imbécile !

    Bon, maintenant j'étais toute seule. Je replaçais la lame dans son fourreau, puis me remis à courir, toujours plus vite, essayant de dépasser mes limites.
    En tout cas, je ne m'attendais pas à tomber sur quelqu'un, donc je décidais de compliquer l'exercice. Prenant un ruban rouge, je me bandais les yeux, et me remit à courir, ainsi, je devais aller de plus en plus vite mais aussi éviter les arbres.

    Plus difficile, mais j'en était capable, c'était comme ressentir la présence d'un ennemi, n'est-ce pas ?


    -Yosh ! C'est parti !






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Sam 15 Sep - 22:20

    Masataka s'était plaint de la chaleur à Konoha, mais ici, c'était pire... Le jeune homme avait été envoyé dans le pays de la Foudre dans le seul et unique but de retrouver un informateur, devant lui donner des renseignements sur des déserteurs de la Feuille ayant été aperçu dans les environs. Après cela, il s'était lui même chargé d'anéantir les Nunekins, avant de reprendre la direction de son foyer. Il y avait gagné quelques ecchymoses ainsi qu'une nouvelle cicatrice, sur le coté droit de sa nuque. Une de plus ou une de moins, cela ne changerait pas grand chose. Heureusement, le trajet jusqu'à Hi no kuni allait sans aucun doute être agréable. Malgré la température assez élevé, le vent soufflait, rafraichissant les environs. De plus, il grâce à cette mission, il avait gagné quelques jours loin de ses obligations de Garde du corps du Hokage.

    Le chemin promettant d'être long, l'utilisateur du Bakuton s'arrêta dans une gorge entre deux collines, où se trouvait un petit lac. Sans se faire prier, l'homme retira son équipement, à savoir une tenue standard de Juunin, hormis un bandeau frontal non pas bleu mais rouge. Néanmoins, ayant dû combattre, ses vêtements étaient légèrement abimés. La manche droite manquait, dévoilant le tatouage représentant le symbole de son Clan, et plusieurs déchirures étaient visible au niveau des tibias du Shinobi. Déposant tout cela sous un arbre, il plongea entièrement nu dans l'eau. Pataugeant ainsi une bonne demi-heure, il sortit ensuite avant de remettre ses habits, sans prendre le temps de sécher. Avec ce soleil de plomb, il n'y avait aucun risque pour qu'il attrape une bronchite, ou tout autre maladie du genre.

    Il reprit la route comme ci de rien n'était, avançant lentement. Si l'Hokage se plaignait de son retour tardif, il n'aurait qu'à prétendre un mauvais coup, ou bien n'importe quelle autre excuse valable. Il fallait dire que travailler à la protection rapproché d'un chef de village n'était pas de tout repos, surtout lorsque le dit chef est une Kunoichi à fort caractère.. Suite à plusieurs heures de marche, l'Amano se retrouva dans une forêt. Beaucoup moins dense que celle du pays du Feu, mais cela lui rappela tout de même son passé. Son enfance et son adolescence dans les bois, avant la guerre..

    -Quel imbécile !

    La voix qu'il venait d'entendre le tira de sa réflexion. Il était tellement concentré, qu'il ne s'était pas rendu compte de la présence d'une personne non loin de lui. C'était indigne d'un homme de son statut. Il faisait parti de l'élite de Konoha, il ne devait pas se faire surprendre ainsi. Se déplaçant doucement vers l'origine du bruit, restant sous le couvert des arbres, il put voir une jeune femme aux cheveux d'un roux pâle. D'après l'arme qu'elle portait sur elle, et son comportement, Masataka pouvait en déduire qu'il s'agissait d'une Kunoichi. Sans doute d'un rang inférieur à celui de Juunin, étant donné qu'elle entrainait sa vitesse. Ce n'était pas une flèche, mais elle n'était pas lente pour autant. Elle se bandit alors les yeux, et il put l'entendre prononcer une seconde phrase pour elle-même :

    -Yosh ! C'est parti !

    La curiosité le poussait à s'approcher de l'inconnue, tandis que la sécurité lui disait de partir d'ici avant qu'elle ne le remarque. Leurs nations n'étaient pas ennemis, mais cela ne faisait pas des citoyens de Kumo des amis pour autant. Après une dizaine de minutes de débat interne, il se décida à aborder la demoiselle. Au pire, il n'aurait qu'à la vaincre, et grâce à son Fuinjutsu, il la transformera en espion. Mais cela devait néanmoins rester la dernière des solutions. Sortant du sous-bois, il relâcha ses efforts, dévoilant la présence de son Chakra, avant de prendre la parole :

    " Ce n'est pas prudent de s'entrainer aussi loin dans les terres en étant seule. "

    Il afficha un sourire, s'efforçant d'afficher un visage amical pour ne pas effrayer son interlocutrice plus que cela.


_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 16 Sep - 9:17



Te voici, te voilà, nous ne rencontrons...



    Cet entraînement était plus facile à concevoir de manière théorique que pratique. En effet, se couvrir les yeux pour pouvoir mieux ressentir son environnement était en soi, une bonne idée. Il y a différentes façons de voir, et nos yeux nous empêchent d'apprendre celles-ci. Du moins c'est ma façon de penser. Le seul véritable problème c'est entraîner sa vitesse en même temps.
    Comme vous pouvez très bien vous l'imaginer, les arbres sont devenus en très peu de temps mes nouveaux amis. Franchement y a pas plus doux qu'un arbre, hein ?!
    Qui on peut tromper avec un mensonge pareil ! Ça fait super mal ! Mais bon, je voulais absolument montrer à ce maudit oiseau que j'étais plus forte qu'il voulait bien penser, et puis aussi parce que cela me faisait du bien de me dépenser. Au lieu d'aller embêter tout le monde, de faire des remarques ou encore de ne rien dire tout en laissant ma colère s'exprimer, ici au moins, je ne faisais pas de mal.

    L’entraînement c'est important, ainsi je peux devenir plus forte et protéger ceux qui me sont chers. Il y a de ça aussi, je ne veux surtout pas être un poids pour mes amis.

    Je souriais, toujours les yeux bandés, oui, ce prendre un arbre ce n'est pas super agréable mais lorsque j'arriverai à voir l'impossible, si on puis dire, alors je serai plus forte. Alors je pourrais aider tout le monde. Mais pour l'instant, la seule chose que je suis à même à récolter, ce sont des bleus. Pleins de bleus.

    M'enfin, je dû bien m’entraîner un bon moment, je sais pas, une heure à mon avis... Je dois dire que lorsque l'on est à fond et que l'on ne voit pas grand chose, le temps semble beaucoup plus long.
    Donc je disais, une bonne grosse heure, pour moi, lorsque je sentis un chakra tout d'un coup, ce qui me stoppa net. Je faillis par la même occasion, me casser la figure, mais ça ce n'est qu'un détail. Je me retournais vers la source lorsque j'entendis cette personne me parler.


    " Ce n'est pas prudent de s'entrainer aussi loin dans les terres en étant seule. "

    Comme dans sa voix je ne décelais rien de bien méchant, ni rien de bien connu, j'enlevais le bandeau. Le temps de me réhabituer à la lumière, je grimaçais un peu. Puis finalement, je regardais un peu mieux le jeune homme juste devant moi. Au premier coup d’œil, je sus qu'il était de Konoha. Bon déjà ça. Il était aussi très mal habillé, mode tout déchiré, enfin quelque chose du genre. C'est dans un moment pareil qu'on se demande si c'est la mode à Konoha ou si c'est simplement une faute de goût. Bon ça va ! J'arrête de ne pas être sympa, même intérieurement.
    J'essayais de sentir si lui aussi il était seul. A priori, oui, mais bon, je ne l'avais senti que quelques secondes avant qu'il ne me parle...


    -Ce n'est pas prudent de voyager loin de ses terres en étant seul.

    J'arborais un petit sourire, pas aussi grand que le sien, semblant vouloir te faire avaler qu'il était un gentil monsieur et qu'il ne voulait rien de spécial.
    Bizarrement je ne me fiais pas à son allure décontracté à moitié et à son sourire charmeur. Non, j'étais plutôt sur la défensive, me demandant bien ce que faisait ici un ninja de Konoha.
    En le détaillant un peu, je pouvais dire qu'il était sans doute plus expérimenté que moi, donc raison de plus pour être sur mes gardes.

    Je me préparais à toute éventualité. Certes nos pays avait un accord, mais ce n'était pas non plus le grand grand amour. D'ailleurs je n'aimais pas grand chose ni grand monde alors raison de plus pour faire attention à moi et à lui.


    -On ne vous a jamais apprit à vous présenter avant de donner des conseils « bien avisés » ?

    Je voulais qu'il se présente avant de le faire moi-même, j'aurai bien voulu savoir ce qu'il faisait dans les environs. On ne sait jamais, peut-être était-il un espion, qui sait ?
    Avec Konoha on ne sait jamais... Comme avec les autres pays. De manière générale on ne peut faire confiance qu'à soi-même.

    Je me demandais bien comment cette rencontre allait tourner. Déjà j'espérais pas en combat parce que j'étais bien fatiguée et j'avais utilisé pas mal de chakra, donc cette option était à tout prix à exclure...


    -Alors Monsieur de Konoha ? Comment vous appelez-vous ?

    Posant mon dos tout contre mon nouvel ami l'arbre, j'attendais la fameuse réponse de mon interlocuteur, un petit sourire malicieux sur le visage. On ne change pas une équipe qui gagne. Moi et mes sarcasmes mais aussi mes amis les feuillus...






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 16 Sep - 11:18

    -Ce n'est pas prudent de voyager loin de ses terres en étant seul.

    Ce que venait de lui répondre cette jeune femme lui arracha un petit rire. Il était vrai que se balader dans un pays inconnu en solitaire, en affichant clairement les couleurs de son pays, n'était pas une bonne idée. Du moins, ce pouvait être dangereux lorsque l'on était pas expérimenté. L'Amano connaissait bien des moyens de ne pas se voir déranger durant ses voyages. Il observa son interlocutrice. Cette dernière n'était pas sans charme, loin de là. Mais sa beauté ne devait pas faire baisser la garde du Shinobi du Feu. Il ne fallait pas oublier les étranges méthodes des Kunoichis en matière d'extorsion d'informations.

    -On ne vous a jamais apprit à vous présenter avant de donner des conseils « bien avisés » ?

    L'ironie.. Sur ce point, les deux protagonistes de cette rencontre se ressemblaient. Un point en commun, en seulement trois phrases prononcées, c'est plutôt pas mal. Mais, bizarrement, cela ne rassurait guère l'utilisateur du Bakuton. La belle inconnue s'adossa à un arbre, avant de lui adresser une nouvelle fois la parole.

    -Alors Monsieur de Konoha ? Comment vous appelez-vous ?

    Le Garde du Hokage marqua quelques secondes d'hésitation. Devait-il lui donner sa véritable identité ou non ? Il se décida à dire à vérité. Après tout, son nom n'était guère connu en dehors du pays du Feu, étant donné son appartenance à l'unité secrète.

    " Je me nomme Masataka Amano. Et comme tu l'as deviné, je suis un Juunin de Konoha. "

    Ceci était un demi-mensonge. Il avait effectivement déjà possédé le grade de Juunin, mais plus actuellement. Il faisait parti de l'ANBU, et protéger le Hokage en tant que garde personnel était une lourde tâche. De plus, de nombreuses informations pouvaient être obtenus avec sa capture. Voila pourquoi il ne prit pas le risque de dévoiler son véritable rang au sein de son village. Il ne voulait pas courir le risque de se battre avec cette femme. Masataka passa sa main droite sur sa nuque, avant de s'ébouriffer les cheveux. Il faisait tout pour paraitre inoffensif. Après tout, avoir des contacts dans un autre pays pouvait être utile. Mais encore fallait-il qu'il fasse ami-ami avec elle. Voyant qu'un petit silence commençait à régner, il prit sa gourde d'eau, à sa ceinture, et but plusieurs gorgées.

    " Et toi alors ? Quel est ton nom ? "

    En attendant sa réponse, le Maitre en Fuinjutsu observa les alentours. Les endroits pour se cacher étaient fort nombreux. C'était une bonne, comme une mauvaise chose. Si combat il y avait, il pourrait fuir sans avoir à tuer, ne déclenchant pas d'incident diplomatique. Néanmoins, cela pouvait également cacher d'autres Kumokins. Il tendit ensuite sa gourde à la Kunoichi en face d'elle, lui proposant de l'eau. Après tout, suite à un entrainement comme le sien, elle devait avoir soif. Mais allait-elle accepter quelque chose venant d'un ninja d'une autre nation ?

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 16 Sep - 11:59



Qui es-tu réellement?



    Je ne savais rien de ce personnage à part son origine. Il me manquait différentes informations telles que son nom et prénom, mais aussi la raison de sa venue sur les terres du Pays de la Foudre.
    Cela intéresserait sans doute le village, mais ce n'était pas seulement pour cette raison que j'avais envie de savoir. En effet j'étais assez curieuse. Curieuse sur les autres nations pour m'en faire une certaine idée par moi-même, et pas seulement par les on dit. Parfois les apparences peuvent être trompeuses. On l'apprend parfois à nos dépends, mais moi je voulais tout découvrir et ce afin de me faire la meilleure idée possible.
    Un avis qui peut évolué au fil du temps. Déjà concernant notre ninja de Konoha, je dois dire qu'à première vue, il était assez mignon, assez calme, mais aussi assez dangereux. Plus expérimenté, ça j'en mettrai ma main à couper. Pourquoi ? Eh bien parce que par exemple, moi j'avais du mal à me cacher à mes ennemis ou même amis, alors que lui n'avait eu aucun mal pour m'approcher sans que je le sente.
    Bon d'accord cela n'était pas vraiment une bonne excuse, mais c'était assez troublant, à tord ou à raison...

    Revenons un peu à notre situation présente, je regardais le ninja avec ma lueur malicieuse dans le regard, comme souvent dirons-nous, mais aussi et surtout j'essayais de ne pas montrer plus que cela mon intérêt.


    " Je me nomme Masataka Amano. Et comme tu l'as deviné, je suis un Juunin de Konoha. "
    Je méditais un peu, il ne semblait pas me mentir, mais il y avait quelque chose qui me dérangeait. Je n'aurais pas pu dire qu'est-ce que c'était, une intuition. Mais bon, j'étais juste peut-être un peu trop soupçonneuse, d'autant qu'il était un rang au-dessus de moi.
    Juunin. Rang que je n'avais pas encore atteint, parait-il parce que je n'étais pas assez réfléchie. Mais là par exemple, je ne lui ait pas encore sauté dessus, et je pense avant d'agir, alors pourquoi tout le monde pense que je suis impulsive ?

    Je soupirais un peu, j'avais bien envie de dire que j'étais Juunin moi aussi, ainsi nous serions à égalité et je verrais bien ce qu'il dirait. Ou alors je joue la carte de la sincérité ? Aucune idée, mais j'allais devoir me décider vite puisqu'il me retournait la question.


    -Je m'appelle Kyûsei Asuna, Chûnin de Kumo, enchantée de faire ta connaissance...

    Enfin, presque, une question me brûlait toujours les lèvres, c'est alors qu'il me proposa de boire à sa gourde. Je regardais un moment l'objet me demandant si je pouvais ou non boire. Et si il y avait du poison ? Il en a bu aussi, alors je peux peut-être penser qu'il n'y a rien à l'intérieur de suspect, mais bon... Allez. On test et on arrête d'être parano. Je pris alors la gourde qu'il me tendait toujours, lui disant merci en même temps. Cela faisait vraiment du bien après l’entraînement que j'avais fait.
    Je lui rendait l'objet, lui laissant un peu d'eau à l'intérieur.


    -Qu'est-ce qu'un Juunin fait si loin de chez lui dis-moi ?

    Façon subtile d'en savoir plus...non ? Peut-être pas, mais je n'aime pas non plus passer par quatre chemins alors que le but est droit devant et qu'il suffit de foncer.
    M'enfin. Je voulais en savoir plus, c'est tout. Curiosité positive. En plus j'étais certaine qu'il saurait filtrer les informations qu'il ne pouvait pas dévoiler à une Kunoichi d'une autre nation. Sinon, bah tant pis pour lui ! Pas question de relâcher mon attention, car si ça se trouvait nous n'étions pas seuls dans la forêt, avait-il des amis cachés dans le coin ? Peut-être...

    Est-ce que je suis trop soupçonneuse ? Sans aucun doute. Mais il vaut mieux être trop prudente que pas assez.







Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 16 Sep - 21:36

    -Je m'appelle Kyûsei Asuna, Chûnin de Kumo, enchantée de faire ta connaissance...

    Sa voix était réellement d'une immense douceur. Masataka était d'ordinaire un homme adorant le silence, au point d'avoir déjà brisé des arcanes sourcilières de personnes ne respectant pas ce plaisir qu'offre l'absence de bruits. Mais, comme excuse, il pouvait mettre à son actif des missions éreintantes, ainsi qu'une patronne hors norme. Bon, d'accord, c'est simplement le caractère de cochon qui refaisait surface par moment. Comme ci ce n'était pas courant de voir des Shinobis se taper dessus à la moindre occasion. Asuna le tira de sa rêverie en lui posant une question. Et cette question, il l'attendait depuis un moment. A vrai dire, il s'attendait même à ce que cela soit la première chose qu'elle lui demande, avant même son nom.

    -Qu'est-ce qu'un Juunin fait si loin de chez lui dis-moi ?

    Une nouvelle fois, il examina en une fraction de secondes les réponses possibles. Mentir, ou être sincère. Mais pourquoi ne pas l'être, après tout ? Il n'était pas ici pour contrer la puissance de Kumo, ni pour une prime sur un ancien du pays de la Foudre, mais uniquement pour barrer du Bingo Book de Konoha plusieurs noms de dangereux renégats.


    " Je devais retrouver des Nunekins du Feu. " il désigna sa tenue déchirée " Et cela a été mouvementé. "

    Ce genre de mission était, pour la plupart du temps, délicate, pour la simple et bonne raison que les villages cachés recherchaient activement les déserteurs d'autres villages, dans l'unique but de récupérer leurs corps, et d'ainsi obtenir des informations sur les éventuelles techniques du défunt. Voila pourquoi les Oi-nins travaillaient vite, et étaient choisis parmi les meilleurs. Pour pouvoir contrer les forces des Nunekins, mais également, si nécessaire, celles des autres villages. Mais ces affrontements là arrivaient rarement. Ou du moins, c'était bien caché aux yeux de tous.

    " J'ai pu voir que tu t'entrainais lorsque je suis arrivé. Si tu veux améliorer ta rapidité, tu devrais porter des poids. Tu verras vite une différence. "

    Ce conseil était là pour deux raisons. Tout d'abord, et tout bêtement, pour aider la jeune femme, la plupart des spécialistes en Taijutsu vivant à Hi no kuni utilisant ce moyen, Masataka comprit. Mais aussi pour gagner sa confiance. Une conversation tendue ne terminait jamais bien. Lorsqu'elle se terminait, bien entendu. Levant les yeux vers le ciel, l'utilisateur du Bakuton aperçut plusieurs aigles qui planaient au-dessus des deux interlocuteurs. Plus la journée avançait, plus la chaleur était intenable. De plus, le vent qui soufflait jusque là s'était arrêté, pour le malheur du Konohajin. Jetant un coup d’œil à la rouquine, il marcha en direction du sois-bois, afin de se mettre à l'ombre. Voyant qu'elle semblait hésiter à le suivre, il lui fit un signe de tête avant de s'asseoir à l'ombre d'un grand arbre.


_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Lun 17 Sep - 18:23



Je souhaite te connaitre, néanmoins je me méfie



    Je me posais pas mal de question au sujet de ce mystérieux ninja qui faisait de son mieux pour paraître sympathique. Peut-être que je pouvais lui laisser une chance, une chance au moins de discuter et puis ensuite je pourrais décider s'il est plutôt ennemi, ou ami ou encore tout simplement inqualifiable pour le moment. Dans ce cas précis, une nouvelle rencontre serait à prévoir. J'ai besoin de savoir vers où me tourner, sur qui compter ou non justement. Savoir qui sont les bonnes personnes à fréquenter.
    Un peu comme tout le monde je pense, néanmoins, choisir correctement reste quelque chose de différent là encore, car on peu toujours être trompé. J'espérais ne surtout me trompé là-dessus, car sinon, tout un monde s’effondrerait d'après moi. Mon monde ne serait plus le même et je devrais le reconsidérer une nouvelle fois. Et ce n'est pas facile. Croyez-moi !

    M'enfin, mon petit camarade m'informa après un nouveau moment d'hésitation qu'il était là pour trouver des Nukenins de Feu. Je le regardais alors avec une certaine stupéfaction avant de cacher mes sentiments et mon ressentit sous un masque de façade.
    Pourquoi ? Eh bien, comment dire, il est seul, du moins normalement, et il chasse les renégats comme ça. Alors soit il m'a menti sur son rang soit il est plus fort que l'on peu penser à la première approche.
    Je ne sais pas, mais pas le temps d'y penser, il me donna aussi un conseil, encore un conseil oui, me proposant de porter des poids pour améliorer ma vitesse. Ce n'était pas une mauvaise idée, mais mauvaise tête que je suis, je ne risquais pas de le lui dire. Et encore moins à un homme, et un du pays du Feu. Ah ça non !

    En tout cas, mon « ami » ne semblait pas bien apprécier notre climat, alors il se dirigea vers un petit coin d'ombre, à l'ombre justement d'un arbre. Il me fit aussi signe de le rejoindre, à côté de lui d'ailleurs. Je fus à nouveau surprise, je ne le connaissais pas depuis très longtemps, j'avais l'impression qu'il m'avait menti aussi et lui il voulait que je me mettre avec lui.
    J'étais vraiment surprise, ce qui me fis mettre cinq minutes avant de décider d'aller à côté. Franchement je n'étais pas trop rassurée, mais je faisais bonne figure, comme toujours, dirons-nous.
    Que pourrais-je bien lui raconter de beau ? Oui essayons cela !


    -Dis-moi, je me pose une question, comme ça... Comment ça se fait que tu sois allé sur ce genre de mission, seul, et en revenir seulement avec des vêtements déchirés, et à peine quelques entailles ?

    Telle est la question mon très cher Watson ! J'essayais de feindre une certaine indifférence, mais j'étais certaine qu'il comprendrait vite que je voulais tout savoir ou presque tout. Une bonne partie des choses que je ne peux pas expliquer se termine par la question « Pourquoi ? », alors s'il est à même de me répondre, tant mieux !






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Lun 17 Sep - 23:57

    La dénommée Asuna mit un moment avant de se décider à venir poser son fessier près du ninja de Konoha. Chose sans doute normal, étant donné l'étrangeté de la situation. Ce n'est pas tout les jours que l'on croise un inconnu qui vous propose de vous détendre en sa compagnie. L'Amano n'était pas un habitué de ce genre de comportement, mais étrangement, il se sentait à l'aise, ne voyant pas où pouvait être le mal. Ne voulant pas de mal à son interlocutrice, il pensait qu'elle le ressentirait tout bêtement. Mais en bon Shinobi, toute méfiance ne disparaitrait pas. N'oublions pas qu'un ninja est, avant même d'être un être humain, une arme. Alors qu'il pensait parler de la pluie et du beau temps pour créer un quelconque lien, il fut surpris qu'elle l'interroge plus en détails sur les raisons de sa venue.

    -Dis-moi, je me pose une question, comme ça... Comment ça se fait que tu sois allé sur ce genre de mission, seul, et en revenir seulement avec des vêtements déchirés, et à peine quelques entailles ?

    Et là, toutes les cellules de son corps hurlèrent à l'unisson : DANGER. Il s'était présenté comme un simple Juunin - simple est un qualificatif stupide, étant donné la difficulté à obtenir ce poste -, chose contradictoire avec sa venue. Du moins, pas totalement, mais aucun village n'enverrait un seul Juunin à la poursuite de Nunekin, hormis s'il s'agissait d'une force sûre. Répondant presque immédiatement, se surprenant lui même de sa vitesse de réaction, ne montrant aucun signe de trouble, ni dans son voix, ni sur son visage.

    " Je te l'ai dis, je suis Juunin. Et un Juunin doit avoir un minimum de compétences. Puis.. Disons que pour mon âge, j'ai une expérience que peu ont.. "

    Son visage s'assombrit durant une fraction de secondes, tandis qu'il repensait malgré lui à la guerre ayant opposé son Clan au village qu'il servait au jour d'aujourd'hui. Les cris, les proches mourant dans ses bras.. Il eut même l'impression de pouvoir sentir à nouveau l'odeur des peaux calcinés et du sang.. Toutes ses images semblèrent défiler devant ses yeux en très peu de temps. Se ressaisissant, il se redressa de façon à ce que son dos soit bien droit contre le tronc de l'arbre qui l'abritait. Reprenant sa gourde, il déversa du liquide sur le dessus de sa tête. L'eau s'écoula sur son visage et sa nuque, quelques gouttes allant jusqu'à suivre le long de sa colonne vertébrale. La différence entre la chaleur de sa peau et la fraicheur de l'eau lui provoqua un léger frisson.

    " Je connais mal ce pays. Y a t-il un lac ou quelque chose de ce genre non loin ? "

    Masataka trouvait la température tellement élevé que la perspective de piquer une tête dans une eau fraiche frôlait le fantasme. De plus, remplir sa gourde ne lui ferait pas de mal, s'il ne voulait pas avoir à parcourir la distance le séparant encore du pays du Feu en quatrième vitesse. En attente d'une réponse, il tourna la tête vers la Chuunin, plongeant son regard azur dans le sien. La coloration des pupilles de son interloctrice l'interloqua. Ils avaient une couleur proche de celle de l'or, mais en plus orangé. Un regard unique, que l'on oublie pas facilement. Mais, d'après l'expérience en la matière du détenteur du Bakuton, avoir une caractéristique physique aussi visible pouvait être une gène certaine. Si un jour, elle se devait de tuer quelqu'un en cachant son identité, et qu'elle se ratait, il serait facile de reconnaitre cette paire d'yeux.


_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mar 18 Sep - 18:45



Testons donc ton Courage Shinobi de Konoha !



    Mon nouveau compagnon de temps libre avait agit différemment des autres fois où je lui avait posé une question. En effet il me répondit immédiatement. Cette fois c'était ça qui me faisait bizarre. Franchement un garçon met plein de temps à vous répondre et d'un seul coup il répond hyper vite. Qu'est-ce que cela vous ferez penser sur lui ? Moi qu'il cache quelque chose ou alors qu'il se sent à l'aise. La dernière option semblait être particulièrement vraie, il était à l'aise comme s'il était du pays. Tranquillement installé, me rétorquant que comme il était Juunin il pouvait effectuer ce genre de missions et aussi qu'il avait de l'expérience. Ça je voulais bien le croire, mais même. Moi aussi bientôt je serai Juunin et je ne pense pas qu'on assigne ce genre de missions, c'est beaucoup trop dangereux, toute seule hein ?!

    En tout cas il était plutôt intéressant. Et drôle. Ce n'est pas tous les jours qu'un membre d'un autre village se verse de l'eau dessus sans que je l'ai fait moi-même, franchement, c'était cool. Et puis je sais pas, même si j'étais curieuse, même si j'étais sur mes gardes, j'aimais bien être avec lui. Bon je sais qu'il faut faire attention aux apparences, mais quand même.


    " Je connais mal ce pays. Y a t-il un lac ou quelque chose de ce genre non loin ? "

    Il me regarda dans les yeux, ses yeux était azur, une couleur tout à fait magnifique. Franchement j'adorais, mais pas question de le lui dire, et puis même si ça se trouve il verra que je le regarde un peu plus intensément. J'aime son regard tout simplement. Un regard plutôt franc, un regard qui peut sans doute vous donner des cauchemar si vous le mettait en colère.
    M'enfin, au lieu de l'observer m'observer d'ailleurs, je devrais lui répondre, surtout avant qu'il me sorte un autre de ses conseils à la sensei ! Oui à la sensei ! Parce que que j'avais pas envie de dire à la noix ! Na ! Esprit de contradiction on !


    -Cela ne m'étonnes pas. En plus je suis sûre que tu n'as pas prit le temps de regarder vraiment tout autour de toi, regarder le paysage. Même en mission, c'est important et ça crée des souvenirs.
    M'enfin, passons sur l'insensibilité des hommes.


    Je me levais, un sourire aux lèvres, un normal, un franc, un de celui que j'offre aux personnes que j'aime bien ! Ouais, je l'aime bien ce mystérieux Juunin de Konoha...

    -Alors, je dois te dire que tu ne trouveras pas de lac dans cette zone, néanmoins je peux t'embarquer dans un endroit qui pourrait te plaire, mais pour ça il va falloir me faire confiance...

    Je ne regardais dans les yeux, plus sérieuse que jamais. J'allais le guider, s'il le voulait, auprès d'une clairière tout simplement magnifique, non loin d'ici. Près des arbres, entourée de nuages et de lumière, vraiment un cadre que j'aimais beaucoup.
    Mais alors monsieur le ninja ? Qu'allait-il décider ? Face à son silence je décidais de le taquiner, un sourire en coin sur le visage, j'allais me mettre à rire sur son compte, toujours devant lui. Ça ne plait pas à tout le monde d'ailleurs, mais tant pis.


    -Ne me dit pas que tu as peur ou encore une autre imbécillité de ce genre ? Où est ton courage Ninja de Konoha ?

    Je m'amusais bien ! Une bonne journée finalement!






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 23 Sep - 23:12

    -Cela ne m'étonnes pas. En plus je suis sûre que tu n'as pas prit le temps de regarder vraiment tout autour de toi, regarder le paysage. Même en mission, c'est important et ça crée des souvenirs. M'enfin, passons sur l'insensibilité des hommes.

    L'homme au Bakuton n'avait pas vraiment l'envie d'entrer dans ce genre de débat avec son interlocutrice. Tout d'abord, parce qu'il serait malvenue de dire à quelqu'un qu'un Shinobi digne de ce nom observe et mémorise chaque parcelle de terrain qu'il explore, dans le but d'être le plus efficace en cas de guerre ou plus fréquemment, de missions dans un pays étranger. Et surtout, parce que la jeune femme en face de lui semblait être une féministe en puissance, alors que lui même était un macho pur et dur. Personne n'étant parfait, il lui arrivait néanmoins d'oublier l'espace de quelques instants ses idéaux sur le sexe fort pour fondre comme neige au soleil devant le charme d'une demoiselle.

    -Alors, je dois te dire que tu ne trouveras pas de lac dans cette zone, néanmoins je peux t'embarquer dans un endroit qui pourrait te plaire, mais pour ça il va falloir me faire confiance...

    C'est à ce moment là que le désespoir s'empara de l'Amano. Pas de lac, pas de baignade, pas de quoi remplir sa gourde. La chaleur et la soif.. Raaah, l'horreur ! Mais la seconde partie de la phrase interloqua le Garde du Hokage. Où voulait-elle l'emmener ? Ayant cesser de la regarder entre temps, il ne remarqua qu'à l'instant qu'elle se tenait debout, un sourire aux lèvres. Et quel sourire.. * l'auteur frappe le protagoniste en lui ordonnant de se ressaisir. *. Bref. Masataka était néanmoins aux aguets, réfléchissant aux lieux proches qu'il connaissait, songeant surtout aux camps militaires du coin. Cela serait idiot de tomber dans une embuscade, et de finir capturer avant de subir les méthodes disgracieuses d'une fourbe Kunoichi.

    -Ne me dit pas que tu as peur ou encore une autre imbécillité de ce genre ? Où est ton courage Ninja de Konoha ?

    Cela le tira de ses idées, disons le franchement, quelque peu étranges. Il hésita à lui répondre que son courage se trouvait bien accroché au fond de son pantalon, mais se retenu, de peur de froisser sa nouvelle connaissance. Rendant son sourire à Asuna, il se leva tout en prenant appui sur le tronc de l'arbre qui le protégeait de son ennemi juré, qui n'était autre que Monsieur le Soleil qui brûle à plusieurs millions de kilomètres. Levant les yeux au ciel, il s'étira les bras, avant de répondre enfin :

    " Si j'avais su que les animatrices touristiques étaient aussi jolies dans ce pays, je serai venu plus tôt. "

    Ben quoi ? Elle s'était bien moqué de lui, il était donc normal qu'il lui rende la pareille en sous-entendant qu'ils allaient faire une balade touristique. Rien de bien méchant après tout. Et puis, d'après le comportement de la Kunoichi de la Foudre depuis le début de leur conversation, ce n'était pas cette petite pique humoristique qui allait la vexer. Du moins, il l'espérait.

[Voila voila ! Dis, le lecteur dans ma signature en spoiler fonctionne t-il ? Sur mon pc, la lecture marche une fois sur deux >_<]

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Lun 24 Sep - 15:44



Dévoilons nous peu à peu...



    Je regardais mon nouvel ami avec une pointe de défit, un peu malicieuse, enfin toujours là à vouloir provoquer mon petit monde. Car oui maintenant qu'il y était entrer, il devait y survivre ! Ce qui, je dois vous le dire, n'est pas toujours facile ou mieux encore possible...
    En d'autre termes, il ne savait pas dans quel merdier il s'était fourré, et tant mieux car s'il l'ignorait, pas besoin qu'il se sente mal ou autre. Juste qu'il subisse sans s'en rendre compte. C'était pas mieux en effet, mais c'était son choix après tout, de m'accoster. Comme je ne l'avais pas sentit, il aurait très bien pu passer son chemin tout simplement. Mais non, il a voulu jouer sa chance, et il a perdu. Ces hommes alors...

    M'enfin, mon interlocuteur semblait être assez intéressé par ma proposition même s'il n't répondit pas de suite.
    Il semblait aussi doté d'un orgueil touché par ma phrase féministe et aussi et surtout celle destinée à le provoquer. C'était assez drôle, en effet, pour le moment même si je restais un peu sur mes gardes, c'était plaisant d'être en sa compagnie.


    " Si j'avais su que les animatrices touristiques étaient aussi jolies dans ce pays, je serai venu plus tôt. " 

    Je le regardais un large sourire aux lèvres, je devais le reconnaître, il avait de la répartie et...et j'aimais ça, bien que je ne le lui dirai pas, non. Néanmoins c'était assez plaisant de se retrouver face à une personne qui vous répond un peu ! Il était intéressant, franchement, je pouvais faire un peu de tourisme, le regarder, parce qu'il n'était pas vilain du tout et en même temps apprendre à le connaître. Que demander de plus ? Pas grand chose je pense...

    -A là là... Ces touristes...

    Je ris un peu, puis me demanda s'il pensait que j'ai jolie ou si simplement il m'avait répondu cela pour rire ou pour se moquer. Je ne savais pas trop, vraiment, c'était assez difficile à dire...
    Peut-être bien que oui, pour lui je suis jolie, peut-être bien que non, je ne le suis pas. Je ne suis pas dans la tête de ces hommes, tous macho en règle générale.

    Je le guidais alors à travers la forêt de nuage pour l'amener, jusqu'à un petit coin de paradis. Une clairière entourée d'arbres feuillus, nous protégeant du Soleil, mais laissant tout de même quelques rayons traverser les feuilles pour se poser sur une eau claire.
    Un très bon endroit selon moi, histoire d'avoir pleins de belles images dans la tête et aussi de se reposer tranquillement.


    -Alors très cher... Heureux?


[HRP : oui oui =) on arrive à y lire et y voir ! ♥]





Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 27 Sep - 22:16

    -A là là... Ces touristes...

    Asuna rigola. Ouf. Elle avait bien prit la réplique de l'Amano. Ce dernier n'était guère habitué à ce genre de compagnie, ayant plutôt pour habitude de passer au travers des portes des bureaux de ses supérieurs hiérarchiques grâce à des coups particulièrement douloureux pour avoir fait ce genre de remarque. Mais si ça plaisait à son interlocutrice, tant mieux. Néanmoins, durant une poignée de secondes, l'expression faciale de la demoiselle démontra qu'elle était pensive. Cela était-il dû à ce qu'avait dit le Garde du Hokage, sur sa beauté ? Se contentant une unième fois de garder ça pour lui, il emboita le pas à la Chuunin lorsque cette dernière se décida à avancer en direction de ce fameux endroit.

    Le binôme du moment marcha à travers les bois. D'après les souvenirs du Maitre en Fuinjutsu, cette forêt était connue sous le nom de Forêt Nuageuse. D'ailleurs, pourquoi un tel nom ? Peut être parce que les sommets de certaines des immenses montagnes qu'abritaient les lieux frôlaient le ciel, se perdant dans les nuages. Ou alors, c'était simplement pour donner un nom sympathique à l'endroit.. Bref, le Shinobi du pays du Feu ne saurait sans aucun doute jamais la réelle raison de tout manière.


    -Alors très cher... Heureux?

    Masataka entendit la belle avant d'avoir vu la clairière, l'entrée de cette dernière étant en partie caché par le corps de la Kunoichi. Passant à coté d'elle, l'effleurant du bras, il posa son regard sur les environs. Les arbres en tout genre étaient si hauts et si serrés les uns contre les autres, que le soleil peinait à éclairer les lieux. De plus, cela rendait la zone difficile d'accès. Un bon point, en plus de la beauté des lieux. S'avançant, le ninja porta sa main au niveau du nœud de son bandeau, le défaisant. Il l'attacha à sa ceinture, près de sa gourde d'eau quasiment vide, puis retira son haut qu'il laissa tomber à ses pieds. Il examina rapidement ses tatouages, regardant si aucune blessure n'était venue les abimés. D'innombrables cicatrices couvraient le corps du jeune homme, dont celle sur son visage, habituellement cachée par un bandana ou son bandeau frontal, mais il s'en fichait royalement. Il ne prenait le temps de soigner que celle sur ses tatouages, représentant beaucoup pour lui.

    Il déposa ensuite son auguste arrière-train sur le sol. L'herbe était fraiche, ainsi décida t-il de s'allonger. Penchant la tête en arrière, il jeta un coup d'oeil vers Asuna qui le regardait. Peut être était-elle intimidée par le physique du jeune homme ? Ou était-elle juste trop pudique ?


    " Je vais pas te manger tu sais. Approches. Après tout, c'est ton coin de détente. "

    Il mit ses mains l'une dans l'autre, entrecroisant ses doigts au dessus de son abdomen, avant de prendre une profonde respiration.

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 1 Nov - 14:31



En quête de toi ! Qui es-tu sombre inconnu?



    Je ne sais pas comment les autres auraient réagit face à un ninja d'un autre village, qui plus est, une personne plus haut gradé, mais surtout quelqu'un de plutôt séduisant et gentil.
    Même si je me posais différentes questions depuis notre rencontre, j'essayais d'y faire abstraction mais sans pour autant oublier le danger potentiel qu'il pouvait représenter. Si j'étais sur mes gardes, je pouvais sentir que lui aussi, sa posture, mais surtout une certaine décontraction après que j'eus doucement rit. Je pense que l'un comme l'autre nous étions tendu, mais je pense aussi que c'était une situation plutôt normale en somme. On ne peut pas dire que Konoha et Kumo est des relations très exemplaire ou encore très très bonnes. Non, mais dans un avenir proche s'était peut-être destiné à changer. Qui sait ?

    M'enfin, le moment était à l'instant présent c'est-à-dire au gain d'informations, surtout à la satisfaction de ma curiosité. Mais bon ! Punaise quoi ! Il me faisait être plutôt gentille et je n'avais pas encore râlé ! Rendez-vous compte que je suis une râleuse dans l'âme, une femme, une chieuse, et là, pour l'instant je ne l'ai pas encore été avec lui... Faut peut-être que cela change ou alors il est assez bien pour ne pas me le faire remarquer ou encore pour que l'on se comprenne ?
    Je ne sais pas, mais dans un sens je m'amusais vraiment bien. Nous marchions au travers de la Forêt Nuageuse, cette forêt était la plus belle que l'on m'ait été de contempler. Je la trouvais belle, mystérieuse, comme si elle renfermait un immense secret, mais ce n'était pas tout, c'était aussi un petit coin de paradis.

    J'avais donc emmené mon nouvel « ami » dans la clairière que je connaissais bien. Un coin tranquille mais aussi qui permet de se ressourcer. Surtout pour un petit de Konoha qui n'avait pas l'habitude de notre climat visiblement... Le Soleil filtrait à peine entre les feuille des arbres et s'était juste très beau, en tout cas, à mon avis !

    Masataka était enfin arrivé et j'attendais de voir sa réaction. Au début celui-ci ne réagit pas, mais ensuite il me passa à côté pour mieux regarder sans doute, mais passa si près que je sentis son bras tout contre le mien. C'était surprenant, ou en tout cela m'avais surprise, prise au dépourvu, tellement que je rougis un peu, personne n'était aussi proche de moi comme ça, en tout cas, personne que je ne connaisse depuis quelques heures !

    Je l'observais enlever son bandeau, biiiiiiennnnn... Il était vraiment pas mal foutu, mais il ne fallait surtout pas que je pense à ça, sinon j'allais me mettre à délirer et ce n'était franchement pas la meilleure solution... Puis je sais pas vraiment pourquoi, il fit aussi tomber le haut. Normal, faut pas se poser des questions. Ça craint pour moi mais tant pis.
    Je ne pouvais pas vraiment totalement détourner le regard, il avait des tatouages mais aussi de nombreuses cicatrices, preuves de nombreux combats. Cela attisait encore un peu ma curiosité, preuve aussi qu'il n'était peut-être pas ce qu'il semblait être ou alors quelqu'un de maladroit peut-être ?

    Pleins de questions !!!!! Mouahahahahah ! Bref.

    Il prit la décision de soigner une partie de ces blessures, en le regardant faire, je remarquais qu'il n'avait soigné que celles situées près ou sur ses tatouages. Ils semblaient important et je me demandais s'ils avaient une symbolique particulière pour y faire autant attention. Une période de sa vie importante ou encore autre chose ? Ce n'est qu'après cette tâche effectuée qu'il se posa sur l'herbe fraîche. Je le regardais toujours, cela pouvait peut-être semblait malpoli, mais ce n'était pas de la curiosité mal placé et puis après tout, tout le monde portait en lui des cicatrices, qu'elles soient visible ou non. N'est-ce pas ?
    J'étais bien placée pour le savoir et c'est donc aussi la raison pour laquelle je ne poserais pas de questions sur celles-ci. J'étais une gentille dans le fond !


    " Je vais pas te manger tu sais. Approches. Après tout, c'est ton coin de détente. "

    Je souris avant de m'approcher de lui et de m'allonger dans l'herbe avec lui.

    -Alors ? On est pas bien là ?

    Je me posais un tas de questions mais pour une fois j'allais m'abstenir.

    -Et sinon, un hobbi ? Une femme ? Des enfants ? Un chien ?

    Je ris un peu, je voulais juste engager une conversation...






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Ven 2 Nov - 0:30

    -Alors ? On est pas bien là ?

    Asuna s'allongea donc enfin près du Shinobi du pays du Feu. Avec ce geste, la tension restante sembla disparaitre, comme-ci le fait d'être dos au sol les rapprochaient. Cette rencontre était réellement étrange, mais tellement envoutante. Une chose étrange était également notable : Masataka, qui d'ordinaire voyait les Kunoichis comme des nuisances ne devant même pas exister car trouvant honteux d'envoyer des femmes à la guerre, n'avait pas pensé une seule fois à une chose machiste. Que lui arrivait-il ? Une simple bonne femme arrivait à piétiner ses idéaux comme ça ? Alors là, jamais.

    -Et sinon, un hobby ? Une femme ? Des enfants ? Un chien ?

    La question qu'elle venait de poser semblait anodine, presque uniquement due à la politesse. Toutefois, elle agit comme un poignard en pleine poitrine pour le Maitre en Bakuton, qui songea une nouvelle fois à ses défunts parents, comme à l'ensemble de son Clan. Les deux jeunes gens avaient instauré un climat de confiance, et de partage entre eux, aussi décida t-il de continuer sur cette fois en répondant franchement. Il n'y aurait aucune retombé suite à sa réponse, et puis, autant entretenir ce bon début de relation.

    " Je n'ai pas réellement le temps pour avoir des hobbys. Ma fonction accapare la totalité de mon temps. Quant à la famille.. Je n'en ai pas. De moins, je n'en ai plus. Mais bien des ninjas ont connu ça. Je ne suis ni le premier, ni le dernier."Il marqua une pause, posant machinalement sa main sur son épaule droite, là où était tatoué le symbole de son Clan. Il sursauta légèrement, comme reprenant ses esprits, et continua :" La vie d'un Shinobi est souvent froide et solitaire, et j'ai peur de faire corps avec cette logique implacable. "

    L'Amano se redressa, restant néanmoins en position assise. Il mit ses mains derrière lui, de manière à prendre appui dessus. Une brise souffla alors, remuant les cheveux du ninja, qui tourna la tête en direction de son interlocutrice. Cette dernière était particulièrement à l'écoute, chose étrange de la part d'une personne encore inconnue une demi-heure en arrière. En y réfléchissant bien, il doutait n'avoir jamais eut une vraie discussion avec un membre de son propre village depuis bien des années, alors avec un étranger, cela devait dater d'une vie antérieur. Rafraichis par le vent qui avait reprit, il recommença à parler.

    " Et toi alors ? Nous parlons trop peu de toi, et beaucoup trop de moi. Je serai déçu d'apprendre que tu as un conjoint."

    Rigolant doucement, il changea une nouvelle fois de position pour se mettre en tailleur, tout en faisant un quart de tour sur lui même afin d'être face à la belle toujours allongée.

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Ven 2 Nov - 11:06



Plus proche de toi?



    Aucune envie de râler à l'horizon... Le ciel semblait donc bien bleu, j'étais plutôt fière de moi, mais surtout je me demandais comment cela se faisait-il. En effet avec les personnes que je connais depuis un long moment à présent je suis toujours à moitié en colère, pleine de joie et de vie, mais aussi pleine d'humour cassant... Mais là, non, j'étais même drôlement calme, ce n'était pas normal, est-ce que ce shinobi avait le pouvoir d'envoûter quelqu'un ? Pas sûre à cent pour cent, mais on va quand même lui laisser le bénéfice du doute, juste au cas où ?
    M'enfin, pour engager la conversation j'avais posé plusieurs questions sans trop me prendre la tête juste avec pour le but d'en apprendre plus sur lui. Tout simplement.
    La réponse, ne se fit pas trop attendre, je l'écoutais silencieusement. Masataka n'avait apparemment pas de hobby, étant trop occupé par sa fonction, signifiant certainement un bourreau du travail tels qu'on en connaît peu.

    Pour sa famille, je me sentie réellement triste pour lui. Il n'avait plus de famille, et ça je pouvait en partie le comprendre, si nous nous connaissions mieux ou s'il avait était un ami proche ou non, en fait tout simplement un ami, je lui aurait sûrement montré mon soutient par une accolade ou encore simplement ma main posée contre la sienne. Mais nous n'étions pas amis, du moins pas pour le moment, alors je ne pouvais qu'être triste, sans le lui montrer, le laissant seul face à ses propres démons. Malheureusement dois-je dire...
    M'enfin, il ne s'apitoya pas comme certains shinobi, non, il n'était pas tout seul, n'étant ni le premier ni le dernier à perdre sa famille, une chose triste à dire, mais tellement vraie. Je dois dire que par ses mots il monta un peu plus dans mon estime, je me garderai bien de le lui dire, juste pour éviter que son ego éclate comme celui de la plupart des hommes...

    Je le voyais porter la main à son tatouage sur le bras, il semblait plutôt pensif, comme je le pensais, cette marque, ce dessin devait symboliser quelque chose, quelque chose qui m’échappait pour le moment, mais pas pour très très longtemps vu comment j'étais curieuse, quitte à me renseigner autre part qu'à la source.
    Sursautant légèrement, sans doute en reprenant ses esprits il ajouta :
    « La vie d'un Shinobi est souvent froide et solitaire, et j'ai peur de faire corps avec cette logique implacable. ».

    Je n'étais pas tout à fait d'accord avec sa phrase, tout est une question de choix et de vision des choses à mon avis. Un débat à avoir pour la suite sans doute...
    M'enfin, il me renvoya mais questions en se plaignant de parler beaucoup de lui et pas beaucoup de moi... Le petit malin... Cela me fit sourire. Je l'aimais bien pour le moment.
    Je ris ensuite en entendant il serait déçu si j'avais un conjoint. Vraiment ? Dragueur. Un homme quoi. M'enfin, je le regardais pour lui répondre tout aussi sincèrement qu'il semblait l'avoir fait avec moi.


    « Alors pour commencer. Non je n'ai pas de conjoint... Apparemment trop embêtante même pour une Kunoichi mais aussi avec un mauvais caractère, je ris un peu, les hommes et leurs critères... Ils ne sont attention qu'à l'extérieur sans vraiment s'intéresser au pourquoi du comment. Je soupirais ensuite avant de continuer. [color] Sinon mon hobby reste l’entraînement et et rien d'autre je pense. Côté famille, il ne m'en reste qu'une moitié et c'est déjà bien.[/color][i]Je pensais rapidement sur la famille car je n'étais pas aussi forte que Masataka sur ce point, mais tant pis... Et pour ce qui est du chien, je n'en ai pas, j'ai déjà un oiseau casse-pieds, et c'est bien suffisant! ».

    Regardant Masataka dans les yeux, je lui demandais en souriant:

    Autre chose ? C'est mieux?

    J'avais envie de le taquiner gentiment, pour une fois que j'étais pas d'humeur bagarreuse ! Je suis certaine que si je racontais cela à mon équipe, personne, et je dis bien personne ne me croirais... Parfois on peut se demander même pourquoi. Je suis gentille!
    Regardant les feuilles au-dessus de nos têtes j'ajoutais, et c'était sa faute...


    « Tu sais, la vie d'un Shinobi peut être remplie de froideur et de solitude, je peut le concevoir, mais c'est à nous de faire le choix que cela n'arrive pas. De nous entourer de personnes et de vivre avec le sourire... »

    Je finis enfin par le regarder, un sourire aux lèvres, essayant de trouver une idée pour chahuter avec lui à présent, j'avais été sérieuse, maintenant, place à ma bêtise...!






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Ven 2 Nov - 15:30

    -Alors pour commencer. Non je n'ai pas de conjoint... Apparemment trop embêtante même pour une Kunoichi mais aussi avec un mauvais caractère. Elle lâcha un rire enfantin. La jeune femme soupira ensuite avant de continuer. Sinon mon hobby reste l’entraînement et et rien d'autre je pense. Côté famille, il ne m'en reste qu'une moitié et c'est déjà bien.Et pour ce qui est du chien, je n'en ai pas, j'ai déjà un oiseau casse-pieds, et c'est bien suffisant !

    Mauvais caractère ? Du peu que Masataka avait côtoyé cette femme ninja, il ne lui avait pas trouvé un côté semblable. Mais après tout, le haut gradé de Konoha paraissait bien sûr de lui, alors qu'il était parfois victime de crise d'angoisse, lorsqu'il se retrouvait seul à son domicile. Comme le dit si bien le proverbe, personne n'est parfait. Plus encore dans un monde de tueurs professionnels. Un autre point attira son attention. Asuna avait parlé d'un oiseau. Généralement, les Shinobis disposant d'animaux ne les quittaient jamais, s'en servant pour le combat ou comme simple éclaireur. S'agissait-il simplement d'un oiseau anodin, ou bien faisait-elle référence à un Kuychiose ? Un point rapprocha néanmoins les deux êtres, elle aussi, avait perdu une partie de sa famille. Elle ne semblait toutefois pas réussir à en parler aussi aisément que l'Amano.

    -Autre chose ? C'est mieux?

    Ah, ça, des questions, il en avait un bon gros paquet. Mais estimant que certaines étaient déplacées pour le peu qu'ils se connaissaient, il les garda en mémoire pour un autre moment, peut être plus adéquat. Avant même qu'il ait pu demander une autre information la concernant, la belle le devança :

    -Tu sais, la vie d'un Shinobi peut être remplie de froideur et de solitude, je peut le concevoir, mais c'est à nous de faire le choix que cela n'arrive pas. De nous entourer de personnes et de vivre avec le sourire...

    S'entourer des bonnes personnes, faire des choix.. Voilà des choses étrangères à Masataka. De toute sa vie, il n'avait eut l'occasion de faire son propre choix qu'une seule fois, lorsqu'il apprit la vérité, ou plutôt se rappela de la vérité sur la manière dont il avait terminé orphelin. Ce jour là, deux options s'étaient présentés à lui. Trouver et tuer le responsable, un haut dignitaire de Konoha, avant de devenir un Nunekin, ou bien renoncer à cette vengeance, et trouver un second moyen pour restaurer l'honneur et la dignité de sa famille. La deuxième option lui avait semblé préférable, sachant qu'une désertion équivaudrait à être poursuivie. Et il ne désirait pas que d'autres enfants de son village connaisse le même destin que lui par sa faute.

    Concernant le bon entourage à avoir, il n'était pas mieux loti. La Mort le traquait-il ? La Faucheuse lui avait prit son Clan, et lorsqu'il avait enfin retrouvé du réconfort auprès des Uchiha, ces derniers avaient subi un sort plus ou moins similaire.


    " Le choix.. Ce n'est pas une chose offerte à tous. Si je te racontais mon vécu, tu te rendrais compte que je ne l'ai jamais eu, ce fameux choix. Ou tout du moins, je ne l'ai eu qu'une seule et unique fois. De toute manière, tant que les Hommes existeront, la guerre sera présente. C'est dans la nature de l'Homme de vouloir tout contrôler, tout comprendre. "

    Il arborait sur son visage un air fermé, tout en étant sérieux. Mais, non désireux de briser la bonne ambiance, il tapa doucement sur le front avec la paume de sa main, avant de sourire à nouveau. L'homme d'Hi no kuni se leva, tournant le dos à son interlocutrice afin de regarder le paysage environnant.

    " Mais cessons de discuter de cela. Dans un si beau lieu, nous devrions trouver des sujets de conversations plus gaies. "

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 4 Nov - 10:43



Tu as vraiment de la chance, tu le sais ça?



    Je me débrouillais plutôt bien en relation inter-village, là tout de suite maintenant ! Personne ne voudrait me croire mais tant pis, moi je le savais ce qui, en soit était largement suffisant. Cela devait être ma première discussion clame, avec un homme qui plus est, depuis... très longtemps d'ailleurs, car oui, mon père, ne compte pas pour le coup car il fait parti de ma famille.
    J'avais envie de mieux connaître Masataka et je me demandais si cette envie d'en savoir plus était réciproque, en tout cas il ne posait pas beaucoup de questions ! Je dirigeais le débat et je n'aimais pas vraiment ça, j'aimais certes bien diriger mon petit monde, mais je n'aimais pas prendre toutes les décisions. Ce n'était pas naturel pour moi. J'espérais qu'il prendrait un peu les rennes de la conversation, même rien qu'un peu !

    Que pouvons-nous espérer des hommes ?

    Oh ! Ça c'est une bonne question ! Je pense que le moment n'est pas encore bien choisit pour la lui poser mais j'étais certaine que bientôt, je le pourrais. Je n'étais pas du genre à garder pour moi trop de choses, trop de pensées et cela n'allait pas changer de ci tôt, cela faisait partit de moi quoi que l'on puisse en dire, même si cela semble déplaire...

    Mon comparse semblait méditer les paroles que j'avais dites, celles-ci pouvaient à la fois relancer la conversation mais aussi nous permettre de mieux nous comprendre l'un l'autre en comprenant comment chacun de nous pensait.


    " Le choix.. Ce n'est pas une chose offerte à tous. Si je te racontais mon vécu, tu te rendrais compte que je ne l'ai jamais eu, ce fameux choix. Ou tout du moins, je ne l'ai eu qu'une seule et unique fois. De toute manière, tant que les Hommes existeront, la guerre sera présente. C'est dans la nature de l'Homme de vouloir tout contrôler, tout comprendre. "

    Il n'avait pas tord, mais tout était aussi une question de point de vue. Du miens il fallait parfois forcer son propre destin pour en changer, si nous restions dans notre boucle de tristesse sans fin ou encore dans un cycle particulier, je dois dire que nous étions mal barré, et que jamais nous n'avancerons.
    J'écoutais Masataka qui me disais n'avoir eu le choix qu'une seule et unique fois dans sa vie, ce choix je l'avais eu une fois réelle et bien présente. Peut-être même deux, vous savez, ce genre de choix qui vous dirige vers telle ou telle voie. Néanmoins je dois dire que j'étais d'accord sur un point, il est dans la nature de l'Homme de vouloir tout contrôler, de vouloir faire la guerre pour prouver sa supériorité par rapport aux autres. C'était un triste constat, mais il était vrai.

    Masataka avait le visage fermé, comme n'importe qui à sa place je pense, il était tout à fait sérieux et je pouvais parfaitement le deviner. Il semblait être le genre de personne qui ne parlait peut-être pas beaucoup mais que tout le monte écoutait. Une bonne chose je pense. Mais aussi il semblait être seul, bien plus que ce que l'on peut imaginer. J'espérais me tromper, mais c'était mon sentiment, mon ressenti, rien de plus...
    M'enfin, il se leva, me tournant le dos par la même occasion, et donc je pouvais observer son corps sans être vue !!!!!! Nooooonnnn ! C'est pas ça ! Ce n'est pas à ça que je dois penser, mais je dois dire qu'il était bien bâti alors autant le regarder non ?


    " Mais cessons de discuter de cela. Dans un si beau lieu, nous devrions trouver des sujets de conversations plus gaies. "

    Je souris, il n'avait pas tord, mais de quoi pouvions nous parler ? Je n'en avais aucune idée, alors je m’apprêtais à faire ma première « bêtise » en sa compagnie.

    Trois...
    Deux...
    Un...

    Je me relevais rapidement et le poussa le plus fort que je pus pour le mettre à l'eau, avant de rire doucement. J'avais envie de jouer, mon plus gros défaut avec le fait que je râle beaucoup, mais c'est aussi le meilleur moyen de détendre une atmosphère...
    Voyant il n'étais pas loin de l'eau je souris, je n'avais peut-être pas tout à fait atteint mon but mais j'étais certaine qu'il avait compris où je voulais en venir alors, avant qu'il ne me mette à l'eau avec certainement plus de chances d'y parvenir que moi, j'enlevais mes collants et mes chaussures, ainsi je pourrais à peu près rester tranquillement.


    « Alors... Que veux tu que l'on fasse ou de quoi veux tu que l'on parle ? Mais attention, je ne suis pas très patiente... »

    Je lui adressais mon plus beau sourire espiègle, si je devais passer encore un peu de temps avec lui, alors il devrait passer ''l'épreuve''!






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 4 Nov - 23:09

    Alors là, Masataka s'était attendu à tout, mais pas à ça. Alors qu'il pensait qu'Asuna allait engager un autre sujet de conversation, il eut le droit d'être violemment poussé dans le dos. Sous l'impulsion reçue, le jeune Shinobi fit plusieurs pas en avant, manquant de finir les quatre pattes en l'air dans le petit point d'eau au centre de la clairière. Alors qu'il se retournait pour voir sa camarade, il l'a vit retirer collants et chaussures, tout en lui parlant.

    « Alors... Que veux tu que l'on fasse ou de quoi veux tu que l'on parle ? Mais attention, je ne suis pas très patiente... »

    La première pensée de l'Amano fut de se dire que cette phrase, en plus du déshabillage partiel des deux protagonistes, cela donnait une situation d'une ambiguïté sans nom. Il savait pourtant que son interlocutrice ne parlait en rien d'une chose aussi peu catholique. Ou du moins il l'espérait, car faire un gosse à une femme d'un autre pays, ça équivaudrait à se faire taper sur la tronche par la Hokage ET le Raikage, chose sans doute tout sauf plaisante. Breffff ! S'avançant vers la belle, il se servit de sa vitesse pour se retrouver face à elle. De là, il l'attrapa fermement par le bassin, prenant soin de ne pas lui faire mal, et la balança avec force sur son épaule. Enserrant les jambes de la Kumojin, il marcha en direction du point d'eau, sifflotant comme ci de rien n'était un air que lui jouait sa mère lorsqu'il était enfant.

    " Qui s'y frotte s'y pique. "

    Une fois sa phrase terminée, il bascula Asuna, de manière à la reprendre par la hanche, pour ensuite la lancer dans l'eau. Cela souleva une grande quantité de liquide, aspergeant le Garde du Hokage tout autant que le sol environnant. Essuyant du revers de la main l'eau présent sur son visage, le ninja se rapprocha, ne voyant toujours pas sa nouvelle amie remonter. Lui réservait-elle un coup fourré..? Il s'approcha donc, s'asseyant sur le rebord tout en laissant ses jambes dans l'eau. S'attendant à être tirer, il se résigna néanmoins à bander ses muscles, sachant que se laisser Asuna l'entrainer dans l'eau la rendrait sans doute joyeuse, et fière d'elle d'avoir noyé un Juunin. Un sourire se dessinait sur son visage. Aussi, porta t-il sa main droite au niveau de son cou, là où se trouvait son collier - flemme de le décrire, suffit de voir mon vava'-.

    * Je pense que je vais lui.. * Il ne put terminer sa pensée, se sentant attirer dans l'eau.

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Lun 5 Nov - 8:06



Attention l'eau ça mouille !



    Masataka semblait assez pensif, me regardant me déshabiller... J'espère qu'il ne pensait pas comme un pervers là tout de suite sinon nous n'allions pas être très amis... M'enfin, j'espérais que ce n'était pas superbement ambiguë sinon, je n'ose pas imaginer ce que nos supérieurs diraient. Et la Hokage ? Et mon Raikage ? Houlà... Je pense pas pouvoir les affronter tous les deux, franchement sans façon.
    Il s'avança vers moi si vite que j'eus à peine le temps de le voir et donc pas le temps d'éviter ce qui allait se passer. Franchement j'avais des dons de divination, j'en étais sûre que je finirai à l'eau si je le poussait vers l'endroit fatidique et...et pas manqué ! En plus il m'empêchais de bouger, pas faute d'essayer hein ! Mais bon il m'avait bloqué les jambes et balancé sur son épaule. Il me restais bien entendu mes mains et mes bras mais franchement je savais que l'issue serait la même alors pourquoi lutter pour une seule et même fin, je me vengerai gentiment plutôt !

    Me préparant au grand plongeon, je pris toute l'air que j'étais capable d'emmagasiner, le Jûnin sifflotant tout à fait normalement... Frimeur !!!
    Puis plouf ! Dans l'eau ! J'en profitais pour plonger et préparer mon plan d'attaque sous marin, du moins tant que j'avais encore de l'air. Masataka ne me voyant pas remonter devait assurément se douter de quelque chose mais tant pis. Voyons faire sa réaction. Deux choisis, se laisser faire, me laisser tirer comme une malade ou encore s'éloigner. S'il s'en aller, il allait avoir de mes nouvelles ! Et ça ! Parole d'Asuna, il allait morfler !

    Allez ! Encore un peu d'attente, puis enfin de me décidais à l'embarquer avec moi...
    Je sortis de l'eau l'attrapant par le cou puis plouf tout contre moi. Il avait fait le choix numéro deux ce qui était un bon choix et donc qui signifiait aussi pour moi quelque chose d'assez important. Il avait baissé sa garde devant moi comme je l'avais moi-même fait ce qui était vraiment quelque chose à mon sens et donc il pouvait y avoir une nouvelle amitié là-dessous !

    Je le coulais puis finalement remonta à la surface, car je n'avais presque plus d'air, eh oui, je ne suis pas super à l'aise dans l'eau alors si en plus j'ai plus d'air et que j'y reste, je risque de paniquer toute seule...

    Je me retournais alors vers mon acolyte avec une petite moue boudeuse puis finalement je m'accrochais à lui et lui fis un petit bisou sur la joue avant d'arborer un immense sourire.


    « Merci Masataka-kun ! »

    Je sortis un peu de l'eau m'asseyant dans l'herbes mais les pieds et les mollets demeurant dans l'eau. Elle était bonne, comme toujours je dirais, mais c'était encore plus agréable de la partager avec quelqu'un...

    « Alors gaki... Qu'est-ce qu'on fait ? »

    Je souriais toujours, je l'avais appelé « gamin », parce que de un, il m'avait dit la phrase que je sortais régulièrement à mes coéquipiers avant d'attaquer, ensuite parce qu'il avait répondu à ma provocation puérile et donc c'est encore un gamin, tout comme moi je suis encore une gamine !
    Ma méfiance naturelle avait quasiment disparue et pour cause, je venais de me faire un ami en quelque sorte !


    « Tu veux encore te noyer un peu ? »






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mar 6 Nov - 1:17



Un Fuinjutsu serait incapable de sceller ce moment.




Masataka avait été attrapé par le cou par sa nouvelle amie, qui l'entraina avec elle. Il réussit à prendre une bouffée d'oxygène juste à temps, terminant la tête la première dans l'eau. Une fois à l'intérieur, il n'eut pour seul repère que le corps de la belle, pressé contre le sien. Ce contact, bien que bref, ne déplut pas le moins du monde au Shinobi du Feu. Quand les deux jeunes gens remontèrent enfin à la surface, Asuna s'approcha de lui, déposant un baiser sur sa joue, tout en souriant. La première réaction de l'Amano fut de porter sa main à sa joue, tout en fixant sa camarade de jeu avec un air ayant l'air de dire ' Oh ben merde alors '.

« Merci Masataka-kun ! »

Des remerciements ? Peut être car il avait joué le jeu, démontrant son envie de créer un lien entre eux. Ne quittant pas son interlocutrice des yeux, cette dernière remonta, se mettant dans la même position que le Maitre Bakuton quelques instants auparavant.

« Alors gaki... Qu'est-ce qu'on fait ? »

Amusant de la part d'une personne semblant plus jeune que lui. Il ne lui adressa comme réponse qu'une claque dans l'eau, ayant pour effet de projeter une grosse quantité de liquide dans le visage de la Kumojin.

« Tu veux encore te noyer un peu ? »

Cette rencontre était tout de même étrange. Masataka n'était pas le genre d'homme à s'attacher rapidement. Pour dire vrai, il n'était pas le genre d'homme à s'attacher tout court, depuis le massacre de son Clan par les forces de la Racine. Mais d'une façon inexplicable, cette femme l'attirait étrangement. Physiquement, bien entendu, mais surtout psychologiquement. Elle semblait être son équivalent au féminin. Un macho face à une féministe. Si leur relation pouvait se poursuivre, quelque soit la nature, elle promettait d'être mouvementé.

-Tu as bien choisi le terme. Me noyer. Car si je ne te laisse pas faire, tu en serais incapable.

Il sourit, une manie aujourd'hui, lui d'habitude si avare avec ça. N'attendant même pas une réponse de sa part, l'habitant d'Hi no kuni mit une main derrière le dos d'Asuna afin de la pousser une seconde fois à l'eau, restant lui même à l'intérieur.







[Nouveau code, tu en penses quoi Very Happy ?]

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mar 6 Nov - 10:15



Ce moment est magique, tel un rêve tout éveillé...



    Mon très cher nouvel ami semblait quelque peu surprit par mes réactions, mais surtout par mes actions ! En effet mon petit bisou tout mimi, l'avait fait un peu rougir et porter sa main à sa joue, comme s'il n'avait pas l'habitude ou alors qu'il ne s'y attendait absolument pas.
    C'était tout simplement magique, il était très mignon, franchement j'étais quasiment certaine que personne ou alors très peu de monde, l'avait déjà vu dans cet état.
    Il me fixait comme un enfant ne sachant pas trop quoi répondre à ça, totalement désorienté le petit gaki ! J'avais vraiment envie de rire, mais pas pour me moquer, simplement parce que je l'aimais bien !
    Quand j'aime bien les gens, je les taquine, les protègent aussi, je les embêtent pour leur montrer les bons côtés de la vie mais aussi parce que j'adore ça ! Un bon petit passe temps je dois dire !
    M'enfin, comme j'appréciais mon nouvel ami Masataka, eh bien il allait avoir le droit de se faire taquiner un peu et j'allais essayer de le faire sourire tout le temps.

    Je me sentais bien mieux qu'au tout début de notre rencontre, j'étais plus à l'aise et j'appréciais autant son corps que son esprit. Un couple explosif à mon avis, et c'était bien comme ça !

    Petit Masataka m'aimait pas apparemment que je le traite de gaki sachant qu'il était sûrement plus âgé que moi, peut-être pas de beaucoup certes, mais bon, ce n'était pas la question !
    Je ris un peu même s'il m'avait lancé de l'eau, j'avais surtout envie de me venger, j'étais joueuse, mauvaise perdante et...et c'était déjà bien dites donc !


    -Tu as bien choisi le terme. Me noyer. Car si je ne te laisse pas faire, tu en serais incapable.

    Je lui adressais un petit air condescendant, il me provoquait et j'allais tout à fait répondre, je ne pouvais pas m'en empêcher, c'était ainsi ! Et puis c'était tout à fait sympathique. Je fis une moue boudeuse et avant que je puisse répondre quoi que ce soit, j'eus juste assez de temps de prendre de l'air avant de me faire embarquer dans l'eau une seconde fois !

    Il allait me le payer. Je souris... il me plaisait ! A la guerre comme à la guerre, je m'accrochais dans son dos essayant à nouveau de le couler gentiment.

    Une fois tenté, je remontais prendre de l'air et attendais qu'il revienne lui aussi à la surface avant de l'éclabousser et de lui laisser des vagues d'eau juste pour l'embêter.


    « Je peux couler qui je veux moi ! »

    J'avais toujours ma moue boudeuse avant de lui retomber dessus !

    Au bout d'un moment j'arrêtais de l'assaillir et de l'embêter tout simplement parce que j'aimais l'eau mais à petite dose, et donc je ressortis assez loin pour éviter de me faire embarquer une nouvelle fois. J'apprends de mes expériences ! èé
    Puis finalement j'enlevais une partie de mon armure, constituant une sorte de cape, restant devant lui en jupe et en t-shirt un peu transparent dû à l'eau.


    « Allez, viens à côté de moi, je vais plus de noyer, te mouiller, promis, je serai un peu sage...pour le moment... »

    Je lui souris et m'assis, lui indiquant par la même la place à côté de moi, un peu comme il l'avait fait au début, néanmoins à présent c'était un peu différent d'après moi, plus détendu.
    Je déposais mon épée à ma gauche lui laissant libre toute ma droite. Ma pauvre petite épée avait eu le droit à un lavage express, m'enfin, pas bien grave...je crois...


    « Allez, motivé, movité !!!!! »

    [HRP : j'adore ton code, je le veux ♥]






Dernière édition par Asuna Kyûsei le Mer 7 Nov - 15:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mer 7 Nov - 0:24



Konohajin et Kumojin, un réel rapprochement plausible ?



« Je peux couler qui je veux moi ! »

La belle Kumokin avait dit cela après avoir sauté sur le dos de l'Amano, tentant tant bien que mal de le noyer. Le fossé entre les forces physiques des deux jeunes gens était au moins aussi grand que le Grand Canyon, toutefois, il laissa son amie l'embarquer dans l'eau, se contentant de se débattre un minimum. Au bout de quelques minutes, elle sortit de l'eau, s'éloignant légèrement pour ne pas retomber une seconde fois dans le panneau. La suivant du regard, le membre des forces spéciales de Konoha détourna les yeux lorsqu'elle commença à retirer sa cape, qui n'était autre qu'une sorte de gilet de protection, pensant qu'elle allait se changer, ou tout du moins essorer ses affaires.

« Allez, viens à côté de moi, je vais plus de noyer, te mouiller, promis, je serai un peu sage...pour le moment... »

Relevant la tête, le garde rapproché du leader du village de la Feuille aperçut son interlocutrice, maintenant en jupe et en tee-shirt ; qui soit dit en passant, était transparent à cause de l'eau ; qui tapotait le sol pour qu'il vienne savoir près d'elle. L'offre était alléchante, aussi quitta t-il la fraicheur de l'eau, se hissant rapidement. Passant ses mains sur son visage puis dans ses cheveux pour en retirer le plus d'eau possible, il avança lentement en direction de l'endroit indiqué par Asuna, qui avait déposé son épée.

« Allez, motivé, movité !!!!! »

La réflexion arracha un petit rire amusé au jeune Shinobi, qui s'assit donc à la droite de la Chuunin. Examinant les dégâts de la bagarre aquatique sur le pantalon qu'il portait, il se rendit compte d'une chose. Sa tenue à moitié en lambeaux suite à sa mission, et maintenant entièrement trempée, ne ressemblait vraiment plus à rien. Il reposa alors son regard sur le visage souriant de la Kunoichi, tout en essayant de combattre l'afflux sanguin qui montait dans ses joues, à cause de transparence des affaires de cette dernière. Cherchant quelque chose à faire pour occuper son attention sur une autre chose, Masataka utilisa sa main droite pour défaire son précieux collier, qu'il tritura au creux de sa main quelques secondes, avant de passer derrière sa camarade. Il lui déplaça quelques mèches de cheveux sur le côté, et passa le collier autour de son cou. Il passa le bout de ses doigts sur les perles dorées, au nombre de cinq, tout en restant à genoux derrière la rouquine.

" Tu vois cela ? " Dit-il en désignant les gravures sur les perles. " La gravure centrale est le symbole qu'arborait les membres de mon Clan. Les deux gravures de gauche représentent mes parents. " Les deux gravures désignant les parents représentaient un loup, et une louve, bien que les dessins étaient quasi-identiques. " Celui ci me désigne moi." Le louveteau apparent était reconnaissable à sa taille plus petite. " Et ici, sur la perle vierge, il était dans la coutume de ma famille de symboliser un proche de l'enfant, généralement sa compagne ou son compagnon une fois l'âge adulte atteint, ou bien quelqu'un que l'on considérait comme sa famille même sans lien de sang."

Le Maitre Bakuton marqua une pause, essuyant de l'eau qui lui coulait dans les yeux.

" Tu es ce que j'ai de plus proche d'une amie. Et peut être même qu'un jour, ceci évoluera. Je pense que toute chose à une raison d'être, et notre rencontre n'est pas le fruit du hasard d'après moi." Il sourit, se remettant face à Asuna. " Je te demanderai donc de garder ce collier pour moi, tu veux bien ? " Ses yeux plongèrent dans ceux de la Kumojin.





[Tu veux que je te file le code par MP Asu'-chan ? ^^.
Et pour voir à quoi ressemble le fameux symbole de Clan, qui est aussi un de mes tatouages, il suffit de regarder ma description physique dans ma présentation ♥.]

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mer 7 Nov - 12:38



Tu es mon ami ♥



    Mon nouvel ami, je dirai même le seul que j'ai d'un autre village, pour le moment le seul qui se révèle le plus proche de ce que je suis. Un ami différent des autres, un qui me répond, qui me provoque aussi et ne se laisse pas tout à fait faire, mais qui néanmoins fait tout pour ne pas trop me froisser.
    Une personne proche de cœur même si elle se trouve physiquement loin. C'était assez étonnant et je ne pensais pas que cela allait se passer de la sorte. Certes pas tous les ninjas des autres villages sont ainsi mais cela pouvait laisser un espoir de s'entendre un jour !

    Un lien se forme, et peut s'altérer, mais une fois celui établit, il est dur de le sectionner...

    Je regardais Masataka-kun qui semblait enfin décidé à sortir de l'eau, il semblait préoccupé par quelque chose qui m'échappait totalement et dont je n'avais pas envie de me prendre la tête. Et donc lorsqu'il fut enfin près de moi je m'attendais à ce qu'il prenne place à côté de moi, mais non, il toucha son collier au niveau de son cou pour le détacher.

    Je ne compris pas vraiment pourquoi jusqu'à ce qu'il se place derrière moi et pousse mes cheveux sur le côté et me mette le collier.

    Je fus réellement surprise, ne comprenant alors, mais vraiment pas ce qu'il faisait, mais il m'expliqua la signification de son collier.
    Ce collier était composé de cinq perles dorés, sur lesquelles y était gravé de petits dessins. Je continuais de le regardais, Masataka m'expliquait alors que la perle centrale, la gravure centrale était le symbole de son clan. J'avais déjà vu ce symbole sur son bras je crois, je n'étais plus sûre mais je l'écoutais attentivement.

    Il me dit aussi que les deux perles de gauche représentaient ses parents, il y avait un petit dessin avec un loup et une louve puis il passa sur la perle à droite du symbole central. C'était lui, un petit loup plus petit, eh oui, les chiens de font pas des chats comme on dit !
    Et enfin la dernière perle, celle étant vierge de tout dessin, symbolisait selon la coutume de sa famille, un proche de Masataka, une compagne, un compagnon, une personne aimée comme si elle faisait partie de sa propre famille, une fois qu'il eut atteint l'âge adulte.

    Je ne comprenais pas vraiment jusqu'où il voulait en venir jusqu'à ce qu'il me dise que j'étais ce qu'il avait de plus proche comme amie. J'étais très surprise mais le laissait continuer, je voulais savoir réellement où il voulait en venir...


    « [...]Et peut être même qu'un jour, ceci évoluera. Je pense que toute chose à une raison d'être, et notre rencontre n'est pas le fruit du hasard d'après moi. »

    Il repassa devant moi, je pouvais enfin le regarder mais je sais pas si c'était une bonne idée, parce que j'étais toute rouge, ce qui n'arrive pas souvent, je dois l'avouer...

    " Je te demanderai donc de garder ce collier pour moi, tu veux bien ? "

    Je ne savais pas comment réagir, à première vu je le regardais, mais il me fallait le temps de comprendre le tout et de digérer l'information. Je regardais le collier et j'avais envie de lui demander s'il était sûr, s'il voulait réellement me le donner, me le confier. Néanmoins je m'abstins car ce collier semblait très important pour lui et son Clan et donc s'il avait agit de la sorte, alors il était sûr de lui. Je le regardais puis lui sourit.

    « Compte sur moi Masataka-kun, c'est un grand honneur que tu me fais »

    J'étais sincère, réellement heureuse qu'il me considère comme une amie et comme quelqu'un de précieux car j'avais le même sentiment. Alors je le fis basculer, lui faisant un petit câlin. Je restais là, tout contre lui et toute heureuse d'avoir trouvé une personne autre que mon père pour qui je compte.

    « Tu fais définitivement parti des personnes chères à mon cœur... »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mer 7 Nov - 22:08



L'heure du départ.



Alors qu'il attendait la réponse d'Asuna, le Shinobi du Feu put observer qu'elle rougissait, sans doute surprise par ce qu'il venait de dire et de faire. Il s'agissait là d'une réaction normale, mais le petit doigt du ninja lui disait qu'elle ne devait pas rougir souvent, étant donné la couleur écarlate de ses joues. Elle garde le silence, récapitulant sans doute la situation dans sa tête, avant de répondre enfin :

« Compte sur moi Masataka-kun, c'est un grand honneur que tu me fais »

Sur le coup, une blague vint à l'esprit du jeune homme. Il s'imaginait s'allonger sur son interlocutrice, tout en entreprenant un décompte. Mais une blague d'un tel niveau ne devait pas être dévoilé, sous peine de passer pour un malade mental. Avant qu'il ne puisse faire quoique ce soit, Masataka fut poussé en arrière, et la Chuunin s'allongea à moitié sur lui, afin de le gratifier d'une accolade. Dans un premier temps hésitant, il passa ensuite ses bras autour de la taille de la Kumojin. Cette dernière devait ressentir ses battements de cœur, qui battait la chamade, n'ayant pas l'habitude de ce genre de situation.

« Tu fais définitivement parti des personnes chères à mon cœur... »

Bien que cette phrase était plaisante à entendre, elle lui provoqua également un pincement au cœur, se rappelant des dernières personnes à qui il avait dit quelque chose de ressemblant. Il ne voulait pas paraitre trop songeur, de peur que la demoiselle pense qu'il réfléchissait à s'il avait bien fait de lui offrir ce collier traditionnel. Aussi garda t-il sa main droite sur la hanche d'Asuna, tandis qu'il lui frottait doucement le dos de la gauche.

-La nuit tombe.. Je vais devoir partir, il ne fait pas bon de rester dans ces environs pour un étranger, je dois me trouver un abri rapidement..

En effet, le Soleil déclinait. La chamaillerie entre les deux protagonistes avait donc duré bien plus longtemps qu'il l'avait cru. Ce fut avec un sentiment étrange, qu'il se retira délicatement de l'étreinte de son amie. C'était la première fois de sa vie qu'une rencontre lui faisait perdre le cours du temps. Il songea tout d'abord à un mauvais tour joué par la féministe en début de rencontre, mais il écarta immédiatement cette solution. Tout d'abord car l'un de ses nombreux Fuinjutsu l'empêchait d'être prit pour cible par un grand nombre d'illusions, et puis, car sans en connaitre la raison, il se refusait à croire à une alternative pareille. La simple présence d'une personne lui avait donc fait perdre ses repères ?

-Tu ne connaitrais pas un lieu sûr ? Comme un ancien temple abandonné, ou même simplement une grotte un minimum dissimulé ?





_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 


Dernière édition par Masataka Amano le Jeu 8 Nov - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 8 Nov - 15:27



Resteras-tu?



    J'étais sur mon petit Masataka et même si j'étais peut-être un peu lourde, je profitais de ce moment. Celui-ci passa une main dans mon dos, l'autre sur ma taille, ce qui me fis rougir tout bêtement, mais aussi parce que personne ne me prenait réellement dans ses bras, et puis même c'était un petit peu embarrassant en y réfléchissant un petit peu. Je profitais de cette étreinte pleinement nah ! Peut importe ma gêne d'ailleurs puisqu'il ne pouvait pas la voir, d'ailleurs dans un sens tant mieux car je n'étais pas comme ça d'habitude, pas vraiment du genre à se laisser aller de la sorte...

    M'enfin, on ne pouvait malheureusement pas rester indéfiniment comme ça, le jour avait décidé de prendre congé et donc d'aller se coucher dans très peu de temps. Nous devions peut-être nous séparer, je ne pensais pas qu'il veuille partir pour Konoha cette nuit, mais il me devança, me demandant si je ne connaissais pas un endroit sûr pour passer la nuit comme un ancien temple ou une grotte dissimulée...

    Je souris mais d'un air qui disais que j'avais la THE idée du siècle, ce qui était généralement le cas puisque je suis tout simplement trop forte ! (//PAN//)

    Bref. J'avais la bonne idée du moment, et j'allais la lui faire connaître, seulement, je me relevais d'abord, enlevant mon poids de sur son corps, puis sans lui dire un mot je pris mon épée et alla à l'endroit où j'avais laissé mes affaires, je les remis et alla cherché en passant ceux de Masataka, que je lui tendis bien gentiment, mon sourire satisfait toujours en action.

    J'étais un génie !

    M'enfin, j'attendais qu'il les aient prit avant de lui faire un petit bisou sur la joue et de lui prendre la main.


    « Tu me fais toujours confiance ? »

    J'étais toute contente, et je l'embarquais avec moi, toute façon j'étais certaine que s'il ne voulais pas me suivre alors il pourrait très facilement m'arrêter. Il en était parfaitement capable, il en avait la force. Tout simplement... M'enfin j'espérais qu'il ne le fasse pas.

    Je chantonnais tout le trajet durant jusqu'à ce que l'on se retrouve au village, à cette heure ici il n'y avait pas grand monde, et je dois dire qu'au moins ça éviterai à Masataka et moi-même de nous expliquer sur notre présence à tous les deux, ensemble.
    Je le fis passé un peu dans le village puis j’empruntais un petit chemin qui menait à la demeure, à ma maison, oui !

    Mon père ne devait pas être rentré, il était normalement partit en mission, du moins je crois, mais j'étais sûre qu'il reviendrait, je ne me faisais pas de souci, ou peut-être un peu, mais bon on y peut rien.

    Ma maison était située un peu en hauteur du village ce qui garantissait notre tranquillité mais aussi une jolie vue. Bon, Ma maison ressemblait à un grand temple, je pense même qu'elle a pu l'être dans une autre époque étant près du puit mais aussi de la façon dont c'est fait, personnellement j'aimais bien même si maintenant pour deux c'était un peu grand je dois bien l'avouer.
    Je gardais la main de Masataka, avant de rentrer et d'enlever mes chaussures.


    « Okaeri ! »

    Bien entendu personne ne me répondit puisque nous étions seuls. Je me décidais à regarder Masataka puis lui adressait un petit sourire.

    « Entre, allez ! Et surtout fais pas attention au désordre et à la poussière, je n'ai pas eu le temps de faire le ménage... »

    Je déposais ma cape, puis le laissa juste cinq minutes, histoire de voir s'il allait partir ou non, histoire de lui laisser le choix de rester ce soir et demain ou de s'enfuir devant moi... Je partis dans ma chambre histoire de me changer et d'aller lui trouver des affaires propres et secs.
    Je me séchais puis passait une robe mi-longue m'arrivant un petit peu au-dessus du genou, elle était blanche et rouge, un peu comme mes vêtements de combat, de ninja, étant les couleurs de ma famille on pouvait difficilement faire autrement, mais c'était aussi parce que j'aimais ces couleurs.

    Bref. Je revenais avec deux serviettes et un kimono pour homme pour mon Masataka préféré, espérant de tout cœur qu'il soit encore là...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: ~ Pays de la Foudre - Kumo ~ :: Forêt nuageuse-