♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deidara
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 153
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
22/100  (22/100)
Prime:

MessageSujet: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Sam 6 Oct - 12:27

La traque aux Démons à queues depuis peu officiellement ouverte au sein de l'Akatsuki. A ce jour encore bredouille, le mystérieux chef de l'organisation eut jugé bon de lancer l'assaut aux quatre coin du monde en envoyant combattre ses dangereux membres aux capacités uniques et au talent suffisamment rare et exceptionnel pour faire d'eux des combattants redoutables, même face aux armes de dissuasion des villages cachés que représentent les Jinchurikis.

Suivant tous à la lettre les ordres de leur chef, le surnommé Pain, les membres d'Akatsuki voyageaient donc tous à travers le monde en binôme dans le but de s'approprier et de rassembler ces armes de dissuasion. C'est pour cette raison que Deidara et sa binôme, Dezaia Ikari, traversaient actuellement l'épaisse forêt du Pays du Feu, à la recherche du Kyuubi, ou plutôt, de son Jinchuriki, le gamin impulsif générant beaucoup d'échos pour un enfant dans sa situation d'hôte. Deidara était persuadé que le déniché n'allait pas être un problème. HonUnêtement, il pensait même que l’imbécile allait être assez stupide pour venir se présenter lui même à ses traqueurs pour les menacer audacieusement. Savoir cela ne put alors que faire esquisser un léger sourire sur le visage de l'Artiste explosif de l'organisation criminelle.

Mmh! Je sens que capturer ce gamin va être bien plus simple et plus rapide que ce que m'aura dit Pain-Sama. Un gamin doublé d'un idiot, même avec le pouvoir du démon renard, je ne vois pas bien ce qu'il pourra faire face à mes sublimes oeuvres d'argile...mon surpuissant Art Explosif!

Pensant sa victoire acquise d'avance, il comprit, après deux jours de fouilles dans le secteur indiqué, que trouver une personne dans un terrain aussi vaste et sombre allait être plus difficile que prévu. Le supérieur hiérarchique du binôme proposa donc à la jeune Kunoichi Dezaia de se séparer pour doubler leur capacités de recherche. Bien sur, ce plan avait une légère faille: en cas de combat, le membre engagé se retrouvera seul durant peut être tout le long de l'affrontement. Mais bien sur, cette faille était insignifiante pour des Shinobis du niveau de Deidara et de sa binôme.

Ayant désormais pour seule compagnie sa fière et pâle monture ailée d'argile, Deidara put se concentrer pleinement sur son objectif, scrutant tout mouvement terrestre se déroulant sous l'oeil attentif et bien équipé de l'Artiste.
Étrangement, ce n'est qu'à la tombée du crépuscule que "l'oeil" put enfin trouver un indice potentiel, ou plutôt, un témoin potentiel. Sortant des épais feuillages de la forêt, le regard de Deidara ne rata pas cet homme, à première vu un Konohajin. Il le fixait, n'omettant aucun de ses mouvements effectués dans la petite prairie où il se situait. Mais, ne pouvant se permettre de le filer incognito au travers de la sombre forêt par cette période nocturne, Deidara n'eut d'autre choix que de l'aborder au plus vite pendant que faire se pouvait.

Ce n'est pas l'hôte du Kyuubi, mais je suis sur qu'il pourra m'indiquer le chemin vers sa position. Où du moins, il finira par pouvoir, même si un soupçon d'art se voit obligé de lui tirer les vers du nez MMh.

Battant des ailes face au ninja solitaire, s'élevant à une petite demi-dizaine de mètres du sol, l'aigle d'argile s'imposait fièrement au coeur de la petite prairie. Laissant alors son dompteur poser le pied sur son crâne pour lui permettre de regarder droit dans les yeux sa victime.

Hey! Toi! Oui toi! J'aurais une petite question à te poser mon grand. Tu ne connaîtrais pas un certain Uzumaki Naruto par hasard. Si oui, tu aurais une idée de sa position actuelle? Parce que j'en ai sérieusement marre de scruter votre satanée forêt.

Suite à son petit discours interrogatif, le criminel marqua une petite pause, toujours en regardant son interlocuteur droit dans les yeux, d'un regard assuré et plus ou moins naturel.

Spoiler:
 

Ah oui! J'oubliais...Si jamais tu ne te montre pas coopératif, je me verrai obligé de te montrer de quoi mon art est capable face à un vulgaire ignare insensible à la beauté éphémère de mes oeuvres comme toi. Alors, mieux vaut pour nous deux que tu me répondes qu'on en finisse rapidement.

Peut être peu convaincant dans la deuxième partie de son discours, Deidara savait au fond de lui que le ninja se rebiffe. Encore une bonne excuse pour tout détruire autour de lui au nom de l'art et de la beauté. Bien sur, si jamais il venait à se montrer coopératif...alors là, il n'aurait d'autre choix que de ne gaspiller ni son temps ni son argile pour partir au plus vite à la recherche du Jinchuriki ciblé en compagnie de sa jeune et fraîche binôme.

Mmh...Je me demande bien comment aurait agit Dezaia dans une telle situation. Ou plutôt, comment agit elle actuellement seule dans cette vaste forêt? Ça m'ennuierait qu'elle trouve le démon renard pendant que moi je perds mon temps avec un banal ninja qui traîne seul la nuit dans une forêt où il n'y a rien à voir.

Divaguant comme à son habitude dans ses pensées, Deidara n'oublia pas de se ressaisir rapidement pour écouter ce qu'avait à annoncer son interlocuteur. Fixant l'homme de haut depuis sa monture stagnante dans les airs, Deidara ne pouvait pas afficher un air plus assuré et satisfait sur son visage. Sa main gauche caressant du bout de la langue la fermeture éclair de sa sacoche pleine d'argile, cette action ne pouvait que montrer la soif d'expression de l'Artiste fasciné. Mais n'éveillant aucun soupçon, l'action se déroulait hors du champs de vision du Konohajin, sous l'ample costume sombre aux étranges motifs du fanfaronique criminel.

_________________
Où dois-je signer?:
 


Dernière édition par Deidara le Dim 21 Oct - 11:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Mer 10 Oct - 0:57

    Voila deux jours que Masataka faisait route vers Konoha, revenant d'une mission dans le pays de la Foudre, où il avait fait la connaissance d'une beauté locale. Cette rencontre l'avait étrangement ragaillardi et, pour être sincère, il espérait revoir cette Kunoichi dans des circonstances plus ou moins similaires. Ayant fait halte dans une petite ville pour récupérer quelques vivres, de l'eau, ainsi qu'une tenue décente dans la matinée, il s'accorda d'y rester, pour ne faire le chemin restant que de nuit, afin de s'épargner la chaleur de la saison. Après avoir remplis sa gourde dans un puit, il se restaura dans un stand de ramen, avant de partir à la recherche d'un vendeur de vêtements. Il trouva une boutique, après une quinzaine de minutes, et y dégotta une tenue à son goût. Cette dernière était uniquement composée d'un pantalon ébène par-dessus lequel se trouvait le bas d'une armure de Samourai. Pour couvrir son torse, il se contenta d'enfiler sa veste de ninja supérieur. Payant le commerçant, il lui laissa ses anciennes affaires abîmées pour qu'il s'en débarrasse comme bon lui semble. Il trouva ensuite un hôtel dans lequel il se reposa toute l'après-midi.

    Une fois le soir venu, le Shinobi du Feu reprit son voyage. Il avançait aussi rapidement qu'il en était capable, souhaitant rejoindre le plus vite possible sa demeure, afin de rendre son rapport de mission dans les plus brefs délais. Il espérait qu'ainsi, la Hokage ne le réprimanderait pas sur le temps passé sur cette chasse aux déserteurs. Arrivant finalement dans une prairie, il se sentit observer à l'instant même où il quitta la relative sécurité qu'offrait la forêt. Regardant autour de lui, il ne vit rien, bien que son malaise s'accentuait. Et ce ne fut pas sans surprise qu'il vit cette énorme oiseau blanc passer au-dessus de lui, pour finalement se stopper à plusieurs mètres du sol, face à lui. Un homme se montra alors, debout sur la créature.


    Hey! Toi! Oui toi! J'aurais une petite question à te poser mon grand. Tu ne connaîtrais pas un certain Uzumaki Naruto par hasard. Si oui, tu aurais une idée de sa position actuelle? Parce que j'en ai sérieusement marre de scruter votre satanée forêt.

    Le regard de l'Amano plongea dans celui de son interlocuteur. Cet inconnu semblait avoir été mal terminé d'après sa façon d'agir. L'homme portait une sorte de lunette, sans doute une sorte de longue-vue sophistiquée. Mais alors que ses yeux traînait sur le blondinet, il s'aperçut de son accoutrement. Cette veste noire arborant des nuages rougeâtre.. Deux ninjas portant cet ensemble avaient déjà pénétré dans l'enceinte du village de la Feuille plusieurs années auparavant, deux renégats particulièrement dangereux.. L'Akatsuki... Leur but était inconnu, mais d'après les dires de ce type, l'organisation recherchait le Jinchuuriki de Kyuubi. La voix du mystérieux personne vient alors couper net aux pensées de l'expert dans l'Art des Sceaux.

    Ah oui! J'oubliais...Si jamais tu ne te montre pas coopératif, je me verrai obligé de te montrer de quoi mon art est capable face à un vulgaire ignare insensible à la beauté éphémère de mes oeuvres comme toi. Alors, mieux vaut pour nous deux que tu me répondes qu'on en finisse rapidement.

    Des menaces ? Venant de la part d'un homme aux allures efféminées, cela ne pesait pas lourd. Néanmoins, il se devait de rester vigilant, son interlocuteur lui réservant sans doute une quelconque surprise. Une chose semblait pourtant être en faveur de Masataka. Son futur adversaire ; car il ne voyait pas comment cette situation pouvait se terminer sans combattre ; le prenait de haut, montrant clairement qu'il le sous-estimait... La partie où la blondinette parlait de la beauté éphémère de ses oeuvres troubla également le Garde du Hokage. Quel genre de Ninjutsu pouvait-il bien utiliser pour parler ainsi ? L'Amano se devait d'en apprendre plus. Concentrant son chakra dans ses pieds pour le cas où, il prit la parole :

    " Qui es-tu pour me parler ainsi ? Avant de poser une question, donner son nom est la moindre des politesses. "

    L'utilisateur du Bakuton prit alors un ton empli de sarcasmes :

    " Pourquoi cherches-tu ce gamin d'abord ? Les femmes ne veulent pas de toi que tu recherches un enfant ? "

    Par cette provocation, Masataka espérait que l'homme en face de lui perde patience, et se jette dans la gueule du loup en dévoilant stupidement ses intentions. Il n'opérait ainsi que parce qu'il pensait que le chevaucheur d'oiseau géant ne disposait pas d'une grande maitrise de lui-même, sa manière d'aborder le Shinobi de Konoha l'attestant.

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 153
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
22/100  (22/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Mer 10 Oct - 14:34

L'observateur observé...c'était une sensation troublante que ressentait là Deidara. Scrutant son adversaire du regard tout en voyant clairement que l'action était similaire dans le camps opposé. C'était bien évidemment naturel de faire une telle chose avant un combat, mais le Membre d'Akatsuki remarquait bien que le Konohajin était une personne réfléchie, ne faisant jamais rien pour rien. Étonnamment, le fait d'être observé de la sorte fit changer radicalement les traits précédemment si assurés de son visage. Des traits prenant alors un air plutôt plat, comme s'il avait à faire à une qualité de personne qu'il détestait de par leur quantité ainsi que leur manque d'originalité.

...Encore un petit crâneur qui veut se la jouer face à l'assaut artistique qui l'attend...Je sens que celui là, comme tous les autres, va vite m'énerver.

Déjà mit dans une humeur exécrable par le ninja de Konoha de par son simple regard, il fallut en plus qu'il ouvre la bouche pour tester l'Artiste, ou plutôt le narguer selon la compréhension facile du Membre d'Akatsuki. La remarque faite aurait finalement put s'assouplir en ce début de conversation où les nerfs de l'Artiste étaient encore au repos. Mais bien sur, rien ne se passait jamais comme prévu, c'est une règle fondamentale de la vie d'un Shinobi. Il fallut donc bien sur que le ninja au sol ne se mette à carrément se moquer ouvertement de son interlocuteur à la psychologie peu stable. Ouvrant alors ses fermetures éclairs durant le discours de l'homme...Deidara plongea ensuite violemment ses paumes dans ses sacoches d'argiles tout en n'oubliant pas de répondre à l'inconnu ne servant apparemment à rien dans la mission principale du Membre d'Akatsuki. Étonnement, Deidara répondit aux questions et aux moqueries de son interlocuteur d'une voix des mois colériques possible, pouvant même être qualifiée de tout à fait calme.

Qui je suis tu dis...Mmmh...Je suis celui qui va dès maintenant t'offrir un cours particulier sur les rudiments de l'art et de sa création. Alors ouvre bien grand les yeux, admire...et nourrit toi de l'aspect sublime de mes oeuvres d'argile!

Commençant à parler de son art, le petit discours eut un effet euphorisant sur l'étrange criminel. Mais après une fine tranche de rire, il se ressaisit tout de même pour ne pas s'éloigner de son but administré par le terrifiant dirigeant de l'Akatsuki: le surnommé "Pain".

Tu sais très bien pourquoi ce stupide gamin de Konoha est connu de personnes comme moi...et à ce que le monde raconte, ce ne sera jamais pour ses talents de ninja. Mais, je vois que tu préfères jouer avec mes nerfs plutôt que de me faire gagner du temps. Alors on est parti pour une rapide leçon artistique!

Modelant son argile paisiblement, discrètement dans ses longues manches, tout en répondant à son interlocuteur, Deidara clôtura alors ses instants de parole par une propulsion de cinq minuscules petits motifs d'argile ne rassemblant pas à grand chose et qui, au fil de leur course folle, éclatèrent dans de petits nuages de fumée pour finalement prendre la forme d'hirondelles. Les bestioles d'argile étaient donc désormais mouvantes et qui plus est, volantes. Perçant les airs dans une habile formation offensive (deux piafs en têtes de lignes droit devant et les deux autres séparés pour attaquer les flancs...[non, je voulais pas l'expliquer dans mon petit paragraphe ça aurait fait un peu trop lourd], {un peu comme ma parenthèse}). Les deux visibles hirondelles d'argile fonçant sur Masataka s'approchèrent donc de plus en plus de leur but pour finalement...

KATSU!


...éclater en générant suite à leur disparition deux explosions simultanés d'une violence sonore marquante mais finalement modéré en terme de puissance destructrice. Suivi de ces de ce couple explosif, deux hirondelles qui ne demandaient qu'à s'appuyer contre leur cible avant d'offrir le même spectacle flamboyant aux yeux éblouis de leur créateur.

Ça... Ça c'est de l'art! Voyons ce qu'il aura encore à me sortir comme vanne après ce spectacle grandiose!

Où dois-je...heu...Technique:
 

_________________
Où dois-je signer?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Sam 13 Oct - 21:43

    Qui je suis tu dis...Mmmh...Je suis celui qui va dès maintenant t'offrir un cours particulier sur les rudiments de l'art et de sa création. Alors ouvre bien grand les yeux, admire...et nourrit toi de l'aspect sublime de mes oeuvres d'argile!

    À cet instant précis, il comprit que le combat allait avoir lieu. Malheureusement, il ne pouvait voir les mains de son adversaire, ces dernières étant enfouies sous la longue veste qu'il portait fièrement. L'inconnu aux cheveux couleur de blé allait néanmoins tomber dans le piège verbale de l'Amano, en déclarant ses intentions :

    Tu sais très bien pourquoi ce stupide gamin de Konoha est connu de personnes comme moi...et à ce que le monde raconte, ce ne sera jamais pour ses talents de ninja. Mais, je vois que tu préfères jouer avec mes nerfs plutôt que de me faire gagner du temps. Alors on est parti pour une rapide leçon artistique!

    Son ennemi propulsa alors cinq objets non-identifiés de ses mains, en direction du Shinobi de la Feuille. Parcourant la distance séparant les deux protagonistes, ces espèces de missiles guidés prirent la forme d'hirondelles. Une formation aérienne de quatre d'entre elles attaquèrent Masataka. Ce dernier fit un salto en arrière, posant ses mains au sol pour se propulser une seconde fois, creusant la distance entre eux. L'explosion simultanée de deux hirondelles créa un bruit assourdissant, bien que peu destructeur. Si le Garde de l'Hokage avait subi cet assaut de plein fouet, il aurait tout de même terminé avec de vilaines brûlures, si ce n'est plus. Regardant rapidement autour de lui, il aperçut les deux autres projectiles explosifs. Faisant apparaitre deux kunais par ses tatouages aux poignets, il les marqua d'un Sceau avant de les lancer. Juste avant l'impact entre les armes de jet, et les bestioles d'argile, des explosions provenant des kunais détruisirent l'ensemble. Mais où était donc passé la cinquième créature ?

    Utilisant une nouvelle fois son Fuuika no Bousou, il invoqua une fumigène qu'il jeta à terre, créant une épaisse fumée violette. L'étranger maitrisait l'art des explosions.. Un utilisateur du Bakuton... Jamais Masataka n'aurait pensé croiser un confrère ici, encore moins dans des circonstances pareilles. Mais l'homme de main de l'Akatsuki ne semblait savoir se servir de son affinité que pour le combat à distance, contrairement au Maitre en Sceaux, un point positif. Il suffisait donc qu'il arrive à s'approcher pour calmer les ardeurs du dresseur de piaffe. Profitant de son invisibilité momentané, le ninja de Konoha s'en servis pour accroitre ses chances en activant une technique.


    " Non seulement tu cherches des enfants, mais en plus, tu te bats comme une femme. Tu fais honte à ton don. "

    Furent les paroles prononcées alors que la fumée se dissipait enfin. Son adversaire n'avait pas bougé, toujours haut perché sur son oiseau géant, à plusieurs mètres du sol. Heureusement qu'une panoplie de techniques allait permettre à Masataka de riposter à cette distance, bien que le corps à corps était mieux apprécié. Se tenant droit, il scruta les environs, avant de courir en direction de son adversaire, s'attendant à ce que la cinquième bête lui tombe dessus.

    Récapitulatif:
     

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 153
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
22/100  (22/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Dim 14 Oct - 18:45

Le premier assaut fut esquivé, rien de bien étonnant. Cependant, le second fut habilement paré, chose auquel ne s'attendait en aucun cas Deidara, bien qu'il se doutait bien évidemment qu'il ne gagnerait pas un combat contre un ninja d'un niveau apparemment plutôt avancé avec la simple puissance de son chakra C1. L'heure de la victoire allait même surement mettre du temps à sonner, le plan de l'Artiste se résumant après cette parade à une évaluation précise du niveau et des capacités de l'adversaire pour ensuite prendre un net avantage.

Ces kunais...ces explosions...mon oreille ne me joue pas des tours, cet enfoiré à bien paré mes oeuvres par des explosions. BORDEL! J'aurais put mieux faire attention. Il est impossible que cet abruti maîtrise cet...c'est impossible! Mais je suis pourtant presque sur de ne pas avoir vu de notes explosives. Je sens qu'il n'a pas fini de m'emmerder celui là.

Et comme si le Membre d'Akatsuki n'était pas assez contrarié comme ça, il fallait en plus que son adversaire joue les malins en se dissimulant derrière un écran de fumée colorée. Deidara ne se voilait pas la face, il savait que l'homme était malin, qu'il avait quitté le banc des novices depuis belle lurette et qu'il n'allait pas se laisser séduire aussi facilement par ses sublimes oeuvres explosives. Ce combat allait donc apparemment se jouer de maître Bakuton à maître Bakuton. Restait encore à savoir lequel des deux le manipulait le plus intelligemment. Un détail capable de marquer la scène décisive de ce combat naissant, mais l'instable Artiste savait qu'il allait devoir se battre intérieurement pour garder son self-control face aux menaces mesquines et provocatrices de son adversaire...ce qui était bien loin d'être gagné s'il continuait de déblatérer à ce rythme.

TA GUEULE! Tu penses que tes explosions valent plus que les miennes!? Tu penses que mon art ne vaut rien?! MON ART TE RÉDUIRA EN MIETTES TU M'ENTENDS!

Sous ces mots, Deidara projeta hors de sa main droite (ouais, la main qui n'a encore rien craché quoi^^. Précision inutile en soit, mais j'aime la précision Very Happy ça fait jamais de mal je pense) deux petits boules blanches qui, à la même manière que les oeuvres précédentes, se décuplèrent soudainement en vol pour se métamorphoser en véritables hérons à quatre ailes. Simultanément à son envoi, pour éviter de subir les dégâts de ses propres explosions ainsi que pour éviter une éventuelle offensive de son adversaire s'approchant, le grand aigle d'argile effectua un large battement d'aile pour marquer rapidement une certaine distance tant en longueur qu'en altitude.


Quant aux hérons, ils ne possédaient pas une puissance destructrice supérieure à celle des oeuvres précédentes, et se trouvaient en nombre inférieure aux hirondelles ayant échouées dans leur tâche. Cependant, leur vitesse était nettement supérieure et leur précision de vol également. Ainsi, ils allaient être capable eux, d'esquiver, dans la limite du possible, une tentative de parade adverse pour augmenter leurs chances de dégâts.

Mmh...Voyons s'il ose encore critiquer mon art après ça! Je vois qu'en plus, il est comme tout ces galériens de l'unité d'élite...à ne pouvoir déclencher des explosions qu'à courte portée. Il n'a vraiment aucune chance de survie face aux éphémères détonations que représentent mon magnifique art. Mes oeuvres ne sont pas limités dans l'espace elles. Elles sont mouvantes, indépendantes...et REDOUTABLE!

S'élevant désormais à près d'une dizaine de mètres au dessus du sol, Deidara s’estimait à première vue hors de danger. Une distance suffisante pour ne pas rendre ses oeuvres inutiles, mais aussi pour pouvoir esquiver avec plus d'aisance les attaques adverses. Maintenant, le Membre d'Akatsuki avait beau être habile et efficace avec ses méthodes uniques de combat, il ne connaissait pas le panel de capacités de son adversaire. Autrement dit, un plan, aussi efficace soit il dans son ensemble, ne peut en aucun cas s'immuniser contre d'éventuelles tuiles inattendues. La meilleure solution actuelle restait donc encore de jouer la carte de la prudence. Mieux valait prendre son temps et rester parfaitement efficace face à un adversaire semblant plus redoutable qu'il ne le laissait paraître.

Art, lesson two! (un artiste doit maîtriser la langue universelle pour pouvoir transmettre au mieux son talent au monde...et oui, cette information fait partie de la seconde leçon. D'autres questions?:
 

PS: Bien sur, les hérons volent à toute vitesse, non pas pour faire la course mais bel et bien pour te défoncer le gueule une fois qu'ils t'auront touchés Smile

_________________
Où dois-je signer?:
 


Dernière édition par Deidara le Dim 21 Oct - 12:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Mar 16 Oct - 23:21

    TA GUEULE! Tu penses que tes explosions valent plus que les miennes!? Tu penses que mon art ne vaut rien?! MON ART TE RÉDUIRA EN MIETTES TU M'ENTENDS!

    Comme quoi, l'étranger à la cape n'appréciait pas vraiment les petites taquineries du ninja de Konoha. En réponse à cela, et pour accompagner sa vulgarité croissante, le blondinet balança deux nouvelles bombes téléguidées, cette fois-ci, plus rapide, et également plus grosse. Elles possédaient cette fois-ci deux paires d'ailes, les rendant sans aucun doute plus difficile à atteindre. Néanmoins, de nombreuses cartes étaient toujours dans la manche du Garde du Hokage. Et il allait prendre un malin plaisir à rendre fou furieux l'artiste fou en face de lui. Attendant que les oiseaux approchent, il ouvrit lentement une poche de sa veste, fixant les deux créatures d'argile. Alors qu'elles n'étaient plus qu'à quelques mètres, il fit glisser un parchemin de la fameuse poche, le déroulant d'un coup sec. Plusieurs inscriptions apparurent sur le papier vierge, avant qu'une aspiration ne scelle la technique adversaire. Souriant déjà en pensant à ce qu'il allait faire, Masataka fit un signe qui propulsa l'attaque ennemie, désormais sous son contrôle. Les deux hérons volèrent donc en direction de leur créateur, dans le but de lui exploser en pleine figure. Profitant de ce revirement de situation, le Shinobi du Feu reprit sa course, dans le but de se rapprocher de son adversaire.

    Les hérons filaient au vent, tournoyant pour éviter d'être touchés par des projectiles ou par d'autres explosifs vivants. La distance séparant les oiseaux du membre de l'Akatsuki fut bientôt réduit à quelques mètres. Le plan du jeune homme arriverait bientôt à son terme, et, avec lui le combat. Du moins, il l'espérait. Une explosion survient alors, détruisant les deux bombes alors qu'elles s'apprêtaient à éclater sur l'homme aux mains vernies. Comment avait-il détruit ses propres inventions, et que cela lui avait-il fait de voir ses armes retournés contre lui ?

    * Maintenant ! *

    Un immense mur de terre se forma alors juste derrière l'immense piaffe, déracinant plusieurs arbres, qui s'écroulèrent sans toutefois risquer de toucher le déserteur d'Iwa. Néanmoins, cette technique Doton n'avait pas été effectué par le Masataka qui courrait face à Deidara. Un second Amano, identique au premier, sauta du sommet du jutsu de terre dans le but d'atteindre la monture volante de son ennemi. Malheureusement, il la toucha, sans pouvoir grimper dessus. Il retomba donc, atterrissant au sol en roulade afin de diminuer le violent impact, avant de reculer vivement à l'aide d'une multitude d’acrobaties en tout genre. Les deux Masataka se retrouvèrent bientôt côte à côte.

    * Ce type est totalement instable... Plus je l'énerve, plus il y a de chance qu'il laisse des ouvertures.. Dans ce cas...*

    Les deux Amano partirent chacun dans une direction, formant des demi-lunes, avec pour objectif de prendre le fou à l'argile en tenaille. Ils parlèrent en même temps, afin de ne pas dévoiler qui était le clone, et qui était l'original.

    " Alors, qu'est ce que ça fait de combattre son propre .. Art ? J'ai trouvé cela assez merdique pour ma part. "

    Récapitulatif:
     

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 153
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
22/100  (22/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Ven 19 Oct - 16:42

Sceller ses uniques oeuvres d'argile, Deidara ne croyait pas ça possible. Mais si, le jeune Konohajin se tenant fièrement au sol face à lui avait tenter et réussi son entreprise de scellement. Et pour couronner le tout, il parvint également a prendre le contrôle de ces oeuvres pour les retourner contre son utilisateur originel. Bien entendu, la première réaction de l'Artiste fut de tenter de manipuler les hérons. Mais, vint se mêler à une bouffée de panique un échec total. Deidara n'était plus maître de ses créations. Les seuls mots qui apparurent alors à l'esprit du Membre d'Akatsuki ne furent qu'une tripotée d'insultes diverses et variées. Mais penser à cela ne pouvait en aucun cas l'aider à parer sa propre technique.

Grrrr!!! Comment ose t-il se moquer de moi à ce point! C'est mon art, j'en suis le seul et unique détenteur! PERSONNE! Non personne d'autre que moi peut se permettre de contrôler ma fine forme artistique!

Connaissant tout de même ses techniques innovantes de A à Z, l'esquive ne fut pas insurmontable. C'est comme ceci que l'Artiste n'eut à subir que des dégâts psychologique lorsqu'il évita de se prendre l'explosion en se séparant momentanément de sa fidèle monture dans un habile salto arrière pendant que cette dernière avança tout simplement d'une traite hors du champs d'action des déflagrations simultanées. De plus, il n'eut pas que les explosions éviter dans ce saut. L'assaut imprévu d'un double de Masataka fut également éviter de justesse, l'homme n'ayant put qu’effleurer le ventre de la bête ailée du bout des doigts.

Surprise!:
 

Une fois réunis de nouveau, Deidara, chevauchant sa monture ailée, stagna dans les airs, devant l'imposant mur de pierre précédemment créé, s'élevant à une petite poignée de mètres de ce dernier. C'est alors que les deux Masataka, se tenant droit en formation serrée, se séparèrent pour occuper les flancs de leur ennemi commun. Deidara devait agir s'il ne voulait pas avoir à faire à une attaque combinée inesquivable. Il décida donc, en plaquant violemment ses paumes l'une contre l'autre, de modeler une nouvelle de ses oeuvres. Une fois prête, les deux hommes commencèrent déjà à pénétrer une zone inquiétante. L'Artiste devait faire vite s'il voulait que son plan fonctionne. Il lança donc une sorte de boule dans les airs à la verticale avant que celle ci ne grossisse soudainement à la manière des oeuvres précédentes. Suite à cela, de petites bestioles ailées ressemblant de près à des espèces d'insectes, peut être bien des guêpes où encore des frelons, couvrirent deux zones bien spécifiques, le flanc droit ainsi que le flanc gauche de Deidara. A ce moment là, les deux Konohajin étaient déjà bien au niveau de leur adversaire aérien. Les essaims purent donc partir en piqué dans leurs zones respectives, tentant d'en finir au moins avec le clone. Pendant ce temps, juste avant qu'une partie de chaque essaim soit censé exploser en entraînant la mort des deux hommes. Deidara commença déjà à préparer une nouvelle oeuvre dans sa main, mise toujours peu en évidence aux bordures intérieure de la longue et ample manche de son ténébreux costume.

Tu me diras si mon art est toujours aussi naze à tes yeux après avoir admirer cette oeuvre bien spéciale!

Oui, tu penses que tu seras tirer d'affaire en utilisant de tes ridicules et plats tour de passe passe. Mais cette fois, mes oeuvres te pourchasserons, te traquerons jusqu'à s'être définitivement débarrassés de toi. Tu n'auras pas pu me dire où ce trouvait le démon renard, mais au moins, tu m'aura bien échauffé pour la mission que m'a confié le Boss.


Le large sourire de l'Artiste montrait clairement qu'il mourrait d'impatience de voir ses petites bêbêtes exploser en deux sublimes feux d'artifices en détruisant de toutes part les corps de Masataka ainsi que de son double. Il était à la limite de l'orgasme face à cette scène d'impuissance et de mort rapide sous ses déflagrations qu'il s'imaginait clairement dans sa tête. Mais il allait trop vite, peut être que son incessant besoin de vengeance l'aura une fois de plus fait oublier que dans sa position, il ne fallait jamais sous estimer aucun adversaire sous peine de sanglantes représailles. Non, il s'en fichait, comme toujours. Jamais Deidara n'avouerait que son art comporte des faiblesses face aux capacités de l'adversaire...Jamais...

Bzzz:
 

_________________
Où dois-je signer?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Jeu 1 Nov - 17:40

    Cela s'annonçait dangereux. Le déserteur d'Iwa créa deux essaims de petites bestioles explosives, une pour chaque Masataka. Et en voyant le sourire de pédophile qu'arborait l'homme de la Lune Rouge, il valait mieux pour le Shinobi du pays du Feu qu'il fasse gaffe à ses fesses. Une idée germa dans l'esprit de ce dernier. Il y perdrait sans doute un avantage, mais disposait toujours d'un atout décisif pour la suite du combat. Les deux Konohajins reculèrent aussi rapidement que possible, enchainant roulades et sauts pour ne pas être toucher par les créations de l'Artiste fou. Ils restaient néanmoins dans un certain périmètre autour du Nunekin, pour ne pas lui permettre de reprendre de la distance.

    Désireux de garder l'avantage numérique sur son adversaire, le Garde du Hokage ainsi que son clone tentèrent à plusieurs reprises de contrer les œuvres télécommandées par des lancers d'armes, et en essayant de leur faire percuter des arbres. Malheureusement, la taille et la vitesse de réaction de cette technique était bien plus importante que les précédentes. Il n'avait donc pas le choix, il devait recourir une nouvelle fois à son Gekkai Kenkai, et sacrifier son Bunshin. Les deux Masataka se rapprochèrent donc, le Bunshin passant devant l'original. Le but ? Que les deux essaims soient suffisamment proche l'un de l'autre pour les contrer en une fois. Et ce fut le cas. Le véritable Amano entama une nouvelle série d’acrobaties alors que les insectes ne se trouvaient plus qu'à quelques mètres tandis que son clone faisait un bond en avant pour finalement s'auto-détruire, provoquant une explosion d'une dizaine de mètres. Le Maitre en Fuinjutsu n'ayant pas eut le temps nécessaire pour se mettre à l'abri subit une partie de sa propre technique, néanmoins, il n'eut à déplorer que quelques brûlures superficielles, ainsi qu'un léger sifflement dans les oreilles.

    Une épaisse couche de terre avait été soulevé lors de l'impact, cachant les deux protagonistes. Si ce combat durait, il allait vite finir en désavantage pour l'Amano, qui n'était guère habitué aux combats à longue distance, lui qui prônait le mélange entre corps à corps et mi-distance. Au bout de quelques secondes, la poussière se dissipa, et une nouvelle fois, les deux utilisateurs du Bakuton se firent face. Le blondinet semblait toutefois contrarié par le fait que sa tactique n'ait pas entièrement fonctionné.


    " Il y a bien longtemps que je ne mettais pas amuser comme ça. Mais je ne peux me permettre de faire durer. Tu as été un adversaire redoutable. Je me nomme Masataka Amano. Souviens toi de mon nom. "


    Le jeune homme, qui avait jusqu'à présent son genoux droit à terre, se releva, fixant son ennemi.

    " Disparais dans les cieux, car jamais l'Oiseau ne battra le Loup. "

    L'Amano joignit ses mains pour former le signe du Feu, et activa son fameux atout. Lorsque, plus tôt, le clone avait touché le ventre de la monture volante de son ennemi, il avait déposé un Sceau Explosif sur la bête. Le Fuinjutsu brilla l'espace d'une seconde, avant de disparaitre dans une déflagration.

    Récapitulatif:
     

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 153
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
22/100  (22/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Ven 2 Nov - 15:25

Inefficace...la nuée fut inefficace...Deidara n'en revenait pas. Une simple esquive suivit d'une explosion. C'était inacceptable pour l'Artiste que son art fasse profil bas devant les piètres explosions de son adversaire. Dans la grosse déflagration déclenchant une réaction en chaîne avec les frelons explosifs, Deidara, se situant dans les airs, ne risquait pas gros, mais il se situait dans une zone critique. Il put donc, dans un ample battement d'aile de sa monture, éviter de se voir handicapée pour la suite des évènements, si dans les handicaps ne sont pas compté le recouvrement de souffre sur tout le corps. Plus critique maintenant. En effet, suivant l'explosion au sol n'ayant que peu affaibli Deidara si ce n'est sa consommation de chakra inutile, vint une explosion plus dérangeante...moins violente, mais mieux placée. Oui, il était difficile de faire plus proche que sous les pieds de son adversaire. N'ayant pas le choix, Deidara se sépara de son véhicule dans un haut et agile saut arrière. Cependant, n'ayant pas prévu le coup, sa réaction ne fut que trop tardive, ce qui, coûta cher à ses genoux. Ça y est...Deidara ne pouvait plus se permettre de se battre sur la terre ferme, ce que désirait plus que tout le maitre Bakuton en face de lui. Il allait devoir lutter pour ne pas être mit à terre sous peine de désavantage trop important. Ça allait être difficile...mais décisif pour l'Artiste. En l'air, il cracha donc le souffre qu'il avait avalé dans l'explosion précédente avant de s'alarmer un peu en modelant d'urgence une nouvelle monture. Quand arriva l'heure de sa chute libre vers le sol, il la jeta violemment sous ses pas avant que cette dernière n'enfle soudainement en un instant. Le Membre d'Akatsuki était de nouveau complet. A seulement moins de 5 mètres au dessus du sol, mais de nouveau complet. N'ayant pas besoin de plus d'une fraction de seconde pour savoir ce qu'il avait à faire dans l'immédiat, il reprit de l'altitude sans plus attendre. Si 15 mètres n'étaient pas suffisants, alors il ne restait plus qu'à atteindre les 20 mètres. Malheureusement, si c'était désavantageux pour l'adversaire, ça l'était également pour l'Artiste. Il ne se laissa pas abattre pour autant et créa encore des oeuvres. Cette fois, son adversaire aurait droit à un beau duo d'aliens ailés, de monstres à peine considérables d'humanoïdes,portant sur leur dos deux paires d'ailes chacun. Ces créatures foncèrent donc chacune leur tour en direction du maitre Bakuton au sol, dans une intervalle de plus ou moins trois secondes. Deidara maintenait son signe des mains, fixant les moindres faits et gestes de son adversaire, pour finalement...

KATSU!


...faire exploser l'hirondelle s'étant faufilé droit dans l'angle mort de l'adversaire pour pouvoir lui exploser en plein au niveau de sa colonne vertébrale. Et si ce n'était pas suffisant, alors les créatures ailées allaient se faire un plaisir d'achever le travail dans leur succession d'explosions prévue en frappant la cible de plein fouet.

Il pensait vraiment pouvoir me aïe!

Sans prévenir, Deidara plissa le genou suites aux causes d'une douleur soudaine et intense. Grimaçant, il se leva avec peine et ré-observa la situation dans laquelle se trouvait sa victime. Malgré la douleur éprouva lorsqu'il se tenait debout, il ne pouvait en aucun cas manqué une seule miette du spectacle auquel il s'attendait, il allait durer si peu de temps qu'en louper ne serait ce qu'une seule seconde pourrait le gâcher dans sa totalité. Il fit donc preuve de stoïcisme et ouvrit grand les yeux pour observer d'un oeil artistique et savourer comme il se doit l'oeuvre d'art qui se préparait.

teknik eksploziv':
 

_________________
Où dois-je signer?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Dim 4 Nov - 22:40

    L'explosion de la monture volante du membre de l'Akatsuki n'avait pas eut l'effet escompté. En effet, bien que surpris, et sans doute touché par la déflagration, l'adversaire de Masataka ne retomba pas au sol, réussissant à créer une nouvelle bestiole géante quelques mètres avant l'impact. Le Nunekin d'Iwa prit ensuite une nouvelle fois son envol, montant à près d'une vingtaine de mètres dans le ciel. Ce dernier propulsa encore une fois plusieurs oiseaux, toujours dans le but d'atteindre le membre des forces spéciales du village de la feuille. Mais une chose qu'il n'avait pas prévu se passa. L'hirondelle du début de combat, explosa près du dos du jeune Shinobi, le propulsa deux mètres plus loin. Sa veste de protection avait absorbé une partie du choc, le protégeant des flammes, mais pas de la puissante onde de choc qui lui avait percuté les vertèbres. Le souffle coupé, le nez dans la poussière, l'Amano ne revenait pas de l'erreur monumental qu'il avait commit en négligeant la disparition soudaine de la bombe télécommandée.

    Tentant de se relever, il ne put dans un premier temps que se mettre à genoux, la douleur étant trop forte pour lui permettre de tenir sur ses jambes. Toutefois, les créations de l'artiste fou approchaient à une vitesse affolante, l'obligeant à presser la chose. Le Maitre Bakuton composa donc une série de mudras toute en se relevant, non pas sans avoir lâcher plusieurs jurons. La roche se souleva, modelant une énorme tête de dragon, qui ouvrit la bouche. Plusieurs projectiles furent tirés, avec pour idée d'abattre les piafs explosifs. Une bonne dizaine de missiles de boue furent esquivés, avant qu'enfin, l'un d'entre eux atteigne l'oiseau de tête, qui explosa. L'onde de choc que cela provoqua modifia la trajectoire du second, qui termina sa course dans un arbre. Après cela, il ne resta de l'arbre en question que les racines ainsi qu'une petite partie du tronc.

    Le lance-missile en forme de crâne ne s'arrêta néanmoins pas là, continuant son mitraillage, cette fois en direction de l’androgyne manipulateur d'argile. Clignant des yeux, encore étourdis par l'attaque surprise, l'utilisateur du Fuinjutsu posa ses mains sur ses oreilles, des sifflements diminuant momentanément son audition. Il ne pouvait rester ici. Le combat commençait à tourner à son désavantage, tout cela à cause de la lâche façon de se battre de son adversaire. De plus, il se devait d'informer le village de la présence de cet individu, et de son objectif. Aussi, profitant du cessez-le-feu imposé par son canon à boue, Masataka se lança dans une nouvelle série de signes de mains. Ses pieds s’enfoncèrent alors dans le sol, bientôt suivi de ses jambes, et du reste de son corps..

    Lorsqu'il atteint une certaine distance, le dragon disparut, car trop loin de son utilisateur, qui avait quitté la zone d'affrontement.

    Récapitulatif:
     

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 153
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
22/100  (22/100)
Prime:

MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   Lun 5 Nov - 16:04

Gagné! Deidara était parvenu à mettre à bien son subterfuge visant à prendre le dessus sur son adversaire. Le pire dans cette histoire, c'est qu'il n'y croyait pas. Il pensait, avant de voir à quel point ce fut efficace, que le Maitre Bakuton allait le devancer une fois de plus en dévoilant à l'Artiste une habile substitution. Mais non, il n'en fut rien. Le Konohajin se prit bel et bien l'explosion de niveau C1 en plein dans le dos. Cependant, il ne fut pas achevé ni même blessé par les deux grosses oeuvres suivantes. Les difformités d'argiles furent en effet anéanties de justesse par une simple mais efficace technique offensive de boue à distance.

Grrr...Il ne voudra donc jamais crever!

Deidara, voyant son adversaire encore en vie mais suffisamment faible pour ne pas tenir éternellement, saisi une bonne quantité d'argile dans sa sacoche pour ensuite la modeler. Mais, il fut obliger de reporter la fin de son plan à plus tard en voyant les rapides projectiles de boue lui foncer dessus. Séparé de son adversaire d'une distance suffisante, il esquiva sans problèmes les attaques du dragon de boue. Mais...lorsque l’acharnement inutile fut terminé. Deidara...

QUOI!! Où est il passé!?

...constata avec effroi que son adversaire avait disparu. Il attendit alors quelques secondes, le temps qu'il sorte de sa cachette, puis quelques minutes...puis il en eut assez. Il modela une oeuvre au creux de ses mains atypiques avant de la lancer, sous forme d'une véritable nuée de sauterelles d'argile se mettant sans tarder à envahir les environs forestier. Et comme si cela ne suffisait pas, l'Artiste, contrarié par la disparition de son adversaire, en créa une deuxième sensiblement similaire dans le but d'occuper deux fois plus de place aux alentours de cette prairie. Il ne pouvait en aucun cas savoir ce que les sauterelles allaient faire exploser dans leur destruction sous l'épaisse cime des arbres, mais au moins, l'ampleur du champs d'action associé au violent bruit des déflagrations lui calmerait les nerfs suite à ce combat dont il considérait l'aboutissement comme un échec total.

KATSU!


Suite à la prononciation de ce fatidique mot, une fine fumée grisonnante sortit discrètement un peu partout hors du feuillage de la forêt. La multitude de petites explosions n'avait surement détruit rien de plus que des branches et au mieux, quelques bestioles indésirables de la forêt, mais rien de plus.
Deidara, blessé, bredouille et en colère, s'en alla donc retrouver sa chère binôme pour se sécuriser, d'une part, et voir où elle en était de son coté au niveau de la recherche du Jinchuriki de Kyuubi, d'une autre.

Spoiler:
 

_________________
Où dois-je signer?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La chasse est ouverte [PV: Masataka Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: ~ Pays du feu - Konoha ~ :: Prairies-