♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Hakujou No Bachiatari. - En cours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hakujou No Bachiatari.

avatar


Nombre de messages : 2

Shinobi's Identity
Experience:
0/0  (0/0)
Prime:

MessageSujet: Hakujou No Bachiatari. - En cours.   Dim 4 Nov - 1:14



Hakujou No Bachiatari

« Identité du Shinobi »

♣ Âge : 16 ans.
♣ Sexe : Masculin.
♣ Village ou Organisation : Kiri Gakure no Sato.
♣ Rang désiré : Nanabi no Jinchuuriki - L'Enfant Prodige. (Équivalent à ce que vous désirerez.)
♣ Affinités : Fuuton - Suiton - Hyôton (KG)
♣ Nindô : La vérité est écrite par les vainqueurs.


« Caractère »

Regarde en toi, même pas l'ombre d'une larme...


Hakujou no Bachiatari... Un homme se nommant littéralement Malédiction du Sans-cœur est sans aucune protestation possible prédestiné à devenir quelqu'un ; à l'image de son don héréditaire ; de particulièrement froid, et distant. Car dans le Clan Bachiatari, il n'y a pas de place pour l'amour, seulement pour le devoir et le sacrifice de soi.

Hakujou est un solitaire, n'aimant guère la présence d'autrui, ne daignant montrer qu'un tant soit peu de respect à ceux qu'il ne jugera pas inférieur à lui. Pour son bonheur, les villageois ne l'apprécient pas ; et pour cause, son caractère de cochon ; rendant son isolement plus simple pour lui, bien que sa condition de ninja et de Jinchuuriki l'oblige à avoir régulièrement des contacts avec ces derniers dans le cadre de missions ou d'autres évènements.

-Alors là, pour être solitaire.. Ce gosse est une vraie plaie. Il n'aime personne, ne montre d’intérêt pour rien, et même moi qui habite en lui, je me retrouve souvent à parler seul, lorsque je ne suis pas couvert d'injures. Si je le pouvais, je lui en mettrai volontiers une dans le nez, à ce foutu garnement !

Car oui, s'il se sent offensé, ou bien même attaqué verbalement, il n'hésitera pas à le faire savoir, que cela soit par des paroles, ou par des gestes plus ou moins violents. C'est ainsi que régulièrement, en souhaitant calmer son hôte, le Nanabi se retrouve injurié, déclenchant par ailleurs des disputes entre eux, envenimant la situation plus qu'autre chose. Le point positif est qu'avec ça, Hakujou a tendance à oublier l'autre personne l'ayant irrité, se concentrant sur le Sept Queues.

-En plus de ça, lorsqu'il s'adresse à vous, chose assez rare pour le souligner, sa façon de parler est très particulière. Grimper un sommet enneigé durant un blizzard, et vous ressentirez la même sensation qu'en entendant sa voix. C'est comme ci son Gekkai Genkai voulait se faire sentir. De plus, être aussi hautain et sûr de soi-même à ce point, ça devrait être interdit !

Toutefois, cet enfant à également ses bons côtés, bien qu'il tente de les dissimuler. Pourquoi le fait-il ? Simplement pour rester dans la façon de penser et d'agir qu'il lui a été enseigné par ses ainés, des adeptes de la Brume Sanglante. Une unique condition permet de le voir sous un jour meilleur : de bonnes conditions climatique. En effet, le froid semble agir sur lui, bridant ses ardeurs et son tempérament de feu.



« Physique »

Je n'ai plus du tout besoin de toi, je ne veux plus être ignoré...

Etant en pleine adolescence, le réceptacle du Bijuu à sept queues n'est pas d'une taille très impressionnante, avoisinant le mètre soixante-dix. Disposant d'une structure musculaire sèche, il peut paraître maigre à première vue, bien que disposant en réalité d'un corps relativement musclé, sans toutefois être remarquable. Autrement dit, physiquement faible d'apparence, Hakujou est semblable à n'importe quel autre garçon de son âge, à la différence près qu'un Fuinjutsu ; scellant l'Entité à queues ; est clairement visible sur son abdomen lorsqu'il malaxe son Chakra, ou éventuellement celui de son compagnon d'infortune.

-Ce type ne dit pas tout sur Hakujou.. Il ne parle pas de ce à quoi il ressemble lorsque nous ne faisons plus qu'un. Lorsque mon Chakra recouvre son frêle corps d'Humain.. Mon énergie se place sur lui, donnant l'impression que sa corpulence augmente, et mes queues apparaissent.. Du moins, une seule en est vraiment une, les six autres ayant l'apparence de puissantes ailes nous permettant de nous mouvoir dans les cieux. Malheureusement, nous ne sommes pas encore en symbiose parfaite, et il ne peut recouvrir mon véritable aspect.. Une chose dérangeante, je ne souhaite pas mourir en même temps que mon Jinchuuriki, aussi insupportable soit-il.

Son visage légèrement ovale, lui donnant un air sympathique bien qu'affichant des traits fermés, est relativement pâle, marquant une parfaite concordance avec sa chevelure hirsute blanchâtre ; caractéristique physiologique de sa famille ; et son regard émeraude. Regard qui semble vous sonder jusqu'au plus profond de votre âme, tout en dévoilant une certaine lassitude. Un tatouage représentant une fleur recourbée est visible derrière son oreille droite, lorsqu'il n'est pas dissimulé par des mèches rebelles. Vous le comprendrez, lorsque vous verrez arriver ce gosse, il semblera adorable jusqu'au moment où il ouvrira la bouche, s'il vous remarque bien entendu.

-Une nouvelle fois, cet étrange orateur ne dévoile pas tout.. Lorsque nous unissons nos forces, le petit voit ses traits changés. Certains arborent les yeux de leurs Bijuus, moi, je lui offre une chose bien plus utile. La peau de son visage et de son torse change, devenant semblable à la mienne, bien que moins résistante. Grâce à ça, je peux protéger mes propres intérêts en l'empêchant de mourir trop facilement.

Sa façon de s'habiller est quant à elle très traditionnelle. Pas question pour lui de porter un horrible ensemble noir, ainsi qu'une veste de protection tout aussi ignoble à ses yeux. Pour Hakujou, sa tenue ne comportera qu'un kimono noir et blanc à double épaisseur, sur lequel sera visible une ceinture couleur neige, ainsi qu'un porte-fourreau. Le seule point commun avec un équipement standard de Shinobi sera la pair de sandales protégeant ses pieds. De temps à autre, il affichera aussi des protections identiques à celle des forces spéciales au niveau des avant-bras. Le garnement arbore en permanence un katana, qu'il porte sur son dos.

-Je n'ai pour une fois rien à ajouter aux propos de l'inconnu qui décrit mon Jinchuuriki. Hormis qu'il ne décrit pas l'étrange endroit dans lequel je vis. Un lieu sombre. Cela était toutefois pire il y a quelques années, quand des cages me maintenaient recroqueviller.



« Histoire »

PROCHAIN POSTE.



« Equipement & Autres»

Hakujou dispose, comme tout bon ninja, d'une quantité non négligeable de kunais, de shurikens, et d'un tas d'autres objets servant à la guerre. La seule chose notable est sans aucune doute son Katana familiale dont la garde est en forme d'étoile. La couleur violette des filaments du manche représente sa place au sein de son Clan.


« Et toi ?»

♣ Âge : 18 années.
♣ D'où vous venez comme ça ? : DC de Masataka Amano.
♣ Et le règlement ? Vous l'avez lu ? : Non, toujours pas !
♣Vous allez le respecter, bien sûr : Pourquoi je changerai ? Bien sûr qu'non !
♣Votre niveau de rp : Toujours le même.
♣ Autre chose ? Une tasse de thé peut être ? : Merci à Hidan que j'ai bien emmerdé pour activer le compte <3.



_________________

" Je suis une arme, un Jinchuuriki... Mais toute arme peut se retourner contre son utilisateur.. "





Dernière édition par Hakujou No Bachiatari. le Jeu 27 Déc - 22:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakujou No Bachiatari.

avatar


Nombre de messages : 2

Shinobi's Identity
Experience:
0/0  (0/0)
Prime:

MessageSujet: Re: Hakujou No Bachiatari. - En cours.   Mar 13 Nov - 17:34



L'Histoire d'une Malédiction... Hakujou no Bachiatari.


I - Histoire des Bachiatari.

Les Bachiatari.. Sans doute l'un des rares clans vivant dans l'archipel abritant Kiri no kuni à avoir survécu au massacre des utilisateurs de Kekkei Genkai. Comment ? Et bien car ils disposaient d'atouts plus effrayants les uns que les autres leur ayant permis d'annihiler toute menace pesant sur eux. Tout d'abord, leur maitrise parfaite de l'élément de la glace, le Hyôton. Mais contrairement au clan Yuki, qui disparut de la surface du globe, ce n'était pas la seule force de la famille d'Hakujou. En effet, leur hiérarchie élaborée ainsi que la discipline militaire inculquée aux enfants dès le plus jeune âge furent décisive dans de nombreuses batailles. Tel les Légions Romaines, chaque élément dans les rangs du Clan avait un rôle à jouer, et l'unité faisait leur force. Mais il leur restait tout de même une carte à jouer face à des dangers trop importants... Le Nanabi.

En effet, le monstre de Chakra à sept queues était la propriété de cette famille depuis plusieurs générations, le Jinchuuriki étant toujours le plus proche parent du chef de Clan, excepté son fils pour ne pas se retrouver dans un cas de figure affichant un Hôte en droit de réclamer une place laissée vacante par un père décédé. Et toujours dans cette optique là, si le leader mourrait sans laisser d'héritier, un tournoi était organisé pour élire le plus puissant Shinobi à la fonction suprême. Pourquoi ne pas offrir directement le Bijuu au dirigeant ? Uniquement pour que ce dernier garde les pieds sur terre, car, comme tout le monde le sait, le pouvoir peut faire tourner bien des têtes.

Mais revenons à la hiérarchie des Bachiatari. Adoptant un système semblable à celui des villages cachés actuels, les membres ne se démarquaient cependant pas par une armure, mais par la couleur du manche de leur arme. Le bleu désignait les Initiés, ceux suivant encore une formation et n'étant pas apte à partir sur le champ de bataille. Le rouge quant à lui était pour les Maitres, des ninjas maitrisant pleinement leurs pouvoirs, et servant en première ligne. Le noir servait pour reconnaitre les Anciens. On n'accédait toutefois pas à cette fonction par un âge plus ou moins avancé, mais par des faits de guerre remarquable. Venait ensuite le violet, affiché par l'actuel chef de Clan et par la mère de son futur successeur lors de sa grossesse. Le Junchuuriki du Nanabi affichait le même code couleur, mais arborait une garde en forme d'étoile. Un système bien plus complexe, mêlant cette fois-ci couleur et symbole, était ensuite utilisé lors des batailles pour distinguer les chefs d'unités, les généraux et autres unités particulières.

Ce Clan, totalement indépendant jusqu'alors et opérant comme des mercenaires lors des guerres et autres affrontements claniques, rallia le village caché de Kiri lorsque le Yondaime Mizukage débuta la Brume Sanglante, car en accord parfait avec ce système qui visait à créer des ninjas dévoués corps et âmes à leurs dirigeants.

II - Enfance d'un Prodige.

Hakujou vit le jour non pas par amour, mais par devoir. Et ce fil conducteur tracera le reste de sa vie.

En effet, le gamin fut le descendant ; et non pas le fils, car un fils reçoit l'amour de ses parents ; de Ten'batsu, l'ancien Jinchuuriki, qui perdit la vie lors de l'extraction du monstre de Chakra, qui fut réimplanté à la minute même où le nouveau-né voyait le jour. Quant à sa génitrice, une dénommée Yukio, il s'agissait d'une Kunoichi souhaitant élever sa position au sein du Clan, et rien de mieux que d'avoir pour enfant le possesseur du Nanabi. Malheureusement pour cette dernière, elle ne connaissait pas le sort lui étant réservé lorsqu'Hakujou allait devoir passer le Rite de Passage à l'âge adulte, signifiant qu'il serait un Hôte indépendant.

Comme la totalité des enfants de son Clan, il suivit une formation Shinobi incluant la stratégie militaire, les manières de combattre en groupe des Bachiatari, et bien évidemment, les Arts Ninjas incluant des bases de Ninjutsu, de Taijutsu, et de Genjutsu. Vint alors la maîtrise du Kenjutsu, le katana étant l'arme la plus couramment utilisé par ses aïeuls. On lui enseigna également les nombreuses coutumes et l'histoire de sa famille dans les moindres détails, se devant d'être un représentant irréprochable.

Néanmoins, il avait droit à des leçons que les autres ne suivaient pas... Le gamin devait apprendre à dompter la créature vivant en lui, aussi certains Anciens l’entraînèrent tour à tour à la manipulation de son don héréditaire, pour que le jour venu, il puisse s'en servir pour affronter son Bijuu ; s'il ne se montrait pas conciliant ; tandis que d'autres lui enseignèrent comment faire usage du Chakra du Nanabi en cas de besoin, bien qu'en petite quantité.

Il resta donc cloîtré dans les propriétés du Clan, un domaine sous haute surveillance à l'extérieur de Kiri, durant des années, ne rencontrant qu’occasionnellement des représentants du Mizukage ou du Conseil, n'aidant pas à améliorer son caractère si peu sociable. Là-bas, il acheva sa formation théorique, avant d'être confronté à de rudes combats face à des Anciens, dans le but de lui faire emmagasiner de l'expérience, et d'améliorer ses compétences, aussi bien sur le plan de la puissance que sur le plan intellectuel, se devant d’échafauder toute sorte de stratagème pour ne pas terminer le combat sur le flanc. A la surprise général, et même sans avoir recours à la créature à sept queues, il réussit à défaire plusieurs de ses adversaires, pourtant réputés pour leurs forces.

Ce fut à l'âge de quatorze ans, après que le Chef de Clan ait donné son aval, que le garnement reçut un katana à la garde rouge, signe que sa formation était terminé, en attendant de recevoir son arme représentative de sa fonction de Jinchuuriki..

III - Jinchuuriki et Bijuu ne font qu'un.

En cours.

En cours.

IV - Rite de passage à l'âge adulte.

Hakujou pénétra dans une petite clairière, en plein cœur de la forêt. Quatre imposants piliers en bois sculpté étaient visibles malgré la fine brume quotidienne. Sur chacun d'eux, un Ancien, psalmodiant des chants sacrés du Clan. Et au centre, Azazel ; un objet recouvert d'un tissu à la main ; une femme à genoux à sa droite. Le jeune Jinchuuriki approcha lentement, s'arrêtant à l'extérieur du périmètre des piliers. Son regard se porta tout d'abord sur son chef, avant de s'attarder sur la Kunoichi, qui n'était autre que sa mère. Il se rendit compte que deux chaînes fixées dans le sol lui entravaient les pieds.

-Hakujou.. Tu vas enfin passer le Rite.. Contrairement aux autres nouveaux Maitres, tu ne te contenteras pas de la cérémonie habituelle. L'homme retira la couverture de l'objet qu'il tenait, dévoilant un katana à la garde en forme d'étoile. -Les Jinchuurikis doivent être entièrement dévoué au Clan, ne doivent ressentir rien d'autre que le sentiment de devoir envers son chef. Et pour cela, tu vas devoir t'affranchir.. En tuant ta mère.

L’Hôte du Bijuu à sept queues fixa son dirigeant, un certain étonnement s'affichant sur son visage. Non pas que mettre à mort la personne l'ayant mis au monde le dérangeait, mais il ne s'attendait pas à devoir lui même s'en débarrasser. Portant sa main à son arme, il stoppa son geste en voyant Azazel lever la main, lui signifiant de s'immobiliser.

-Pas comme ça, Hakujou.. Tout d'abord, donnes moi ton arme, et prends celle-ci. Dit-il en tendant le Katana qu'il tenait. Le gamin s’exécuta donc, rejoignant son supérieur hiérarchique au centre des piliers pour se faire. -Bien. Dégaines ton Katana, et enveloppes toi du Manteau de Chakra.. Ensuite, à toi de décider de la meilleure manière d'envoyer ta mère vers nos aïeuls.

Le chef des Bachiatari recula de quelques pas. Les doigts du garnement se resserrèrent sur le manche de sa nouvelle épée. Plus il forçait, plus une couche de glace recouvrait sa lame. Dans un même temps, du Chakra émana de son corps, le recouvrant au fur et à mesure qu'une queue et six puissantes ailes se formaient dans son dos. Il tourna la tête en direction d'Azazel, qui lui sourit. Hakujou fixa ensuite sa mère, qui le regardait d'un air apeuré. Elle ne pouvait toutefois pas parler, sa bouche étant scellée par un parchemin. Posant la pointe de son arme sur la poitrine qui l'avait nourri des années auparavant, il marmonna un adieu, avant d'enfoncer le métal dans la chair. Le sang qui jaillit de la plaie gela instantanément, sous l'effet du don héréditaire du garçon. Bientôt, tout le corps se transforma en glace ; et tout en retirant son arme ; le brisa.

D'énormes blocs de glaçon recouvrèrent la surface entre les deux hommes. Azazel revint alors à sa place initiale, tandis que le Chakra du Nanabi disparaissait, ne laissant comme preuve de son passage que des particules de neige sur l'ensemble de la clairière. Hakujou rengaina son arme, qu'il plaça dans son dos. Son chef le fit alors se mettre à genoux et composa une série de mudras, avant de placer son index et son majeur derrière l'oreille droite de l'adolescent. Une fleur recourbée ; symbole des Bachiatari ; se dessina alors.

-Te voilà fin prêt à servir le Clan, Hakujou.. Bientôt, tous apprendront à te connaitre, et à te craindre..

V - Contexte actuel.

Voilà donc seize années que les pas du jeune homme foule cette Terre, se contentant d'obéir aux ordres de son Chef de Clan, et occasionnellement, du Mizukage en place. Car qu'on se le dise, bien qu'il serve le village de l'Eau, il n'est pas rare de le voir faire preuve d'insubordination suite à un contre-ordre venu du reste de sa famille, souvent avec pour objectif de faire pression pour obtenir gain de cause sur une échelle politique, les Bachiatari visant des places importantes au sein de la société pour asseoir leur influence. Et quel meilleur moyen qu'un Jinchuuriki pour jouer avec les nerfs des notaires de Mizu no kuni ?





_________________

" Je suis une arme, un Jinchuuriki... Mais toute arme peut se retourner contre son utilisateur.. "





Dernière édition par Hakujou No Bachiatari. le Mar 8 Jan - 18:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidan

avatar


Nombre de messages : 22
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/0  (0/0)
Prime:

MessageSujet: Re: Hakujou No Bachiatari. - En cours.   Ven 14 Déc - 9:41

Du nouveau sur cette fiche ? Si oui, ce serait bien de le signaler ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Hakujou No Bachiatari. - En cours.   Sam 15 Déc - 9:57

Oui oui, désolé, comme indiqué dans les absences, avec mon boulot actuel, j'ai du mal à être actif. Cela reviendra à la normal dans une semaine, donc je m'en occuperai à ce moment là ^^.

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hakujou No Bachiatari. - En cours.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hakujou No Bachiatari. - En cours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: Fiches de présentation-