♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orochimaru

avatar


Nombre de messages : 29
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/100  (0/100)
Prime:

MessageSujet: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Dim 18 Nov - 15:03

Un prédateur traqué par le monde entier, tant celui du bien que celui du mal, peut il encore se targuer de répondre au nom de "prédateur"? La réponse est oui. Mais, lorsqu'un prédateur en veut trop, abuse de ses capacités de chasse, désire être craint, haït de par toute personne ne fera qu'entendre le nom dissonant, inspirant la peur, du légendaire champion des Sannin de Konoha: Orochimaru. Et même pour un Shinobi de son calibre, se battre contre le monde entier n'est pas une tâche facile. C'est pour ceci que parfois, le Serpent doit prendre les devants et régler intrinsèquement certains problèmes.

C'est précisément comme cela qu'Orochimaru fut au courant de la surenchère du prix de sa tête par un homme très haut placé dans le monde du grand banditisme. Un homme très riche qui, pour des raisons plus personnelles que "professionnelles", avait déjà préparé une place sur ses étagères pour entreposer la tête de sa cible. Impossible à atteindre aussi facilement, le Serpent dut être méthodique. Son plan était des plus simples: tuer l'intermédiaire avec qui le criminel faisait affaire et prendre sa place afin d'atteindre sa réelle cible pour finalement le tuer avant même que la traque ne soit lancée.

7h du matin très précises, le Serpent était devant le point d'échange que dirigeait le dit intermédiaire. Il entra donc, un grand et lourd sac poubelle à la main, avant d'être reçu par sa cible. Après trente petites minutes, c'était dans la poche. Orochimaru avait atteint la première partie de son objectif. Mais le plus dur restait encore à faire. Il déposa donc le premier cadavre dans un des box de la véritable morgue servant de point d'échange, puis le second, dont le visage fut violemment arraché. Et une fois le ménage finit, les vêtements de la victimes entassées dans le sac poubelle, Orochimaru n'eut plus qu'à sortir pour retrouver son repaire avant de s'attaquer à la suite du plan qui n'allait pas plus attendre que le lendemain venu.



Lors de son trajet retour, Orochimaru désira tout de même conserver sa tenue de combat, la dissimulant simplement sous un long et ample imperméable opaque de couleur grise. Et voilà le tour était joué, la chasse à la prime que représentait la tête du Serpent n'était pas prête gagner en intensité. Orochimaru l'aimait parfaitement bien comme ça.

Satisfait, le criminel de renom dans le monde Shinobi sortit alors du lieu infâme empestant la charogne où il venait de commettre son meurtre. C'est alors qu'il tomba nez à nez avec la personne qu'il s'attendait le moins à rencontrer depuis sa désertion de l'organisation.

Mmh...Tiens donc. Je ne pensais pas que nous révérions après si peu de temps. J'avais oublié à quel point votre façon de gagner votre vie était douteuse,pour un simple comptable. Enfin bref, quoi qu'il en soit, tout ça ne me regarde pas. Mais il faut tout de même que je vous prévienne: Vous allez devoir laisser pourrir votre marchandise pour cette fois...car la boutique est fermée.

L'homme apparentant les traits ainsi que l’intonation du dirigeant du point d'échange se mit alors à arboré un large sourire avant passer son chemin, frôlant l'épaule de son interlocuteur au passage. C'est alors, qu'après plusieurs secondes de silences, plusieurs mètres parcourus, Orochimaru décida de changer de méthode. Ne faire qu'essayer de mettre la puce à l'oreille du chasseur de prime n'était pas assez amusant. Il avait décidé de l'employer en sachant que ce dernier était du genre malin et réfléchit. Mais sa haine envers ce que représentait le costume sombre aux motifs écarlates qu'il portait lui fit brusquement changer d'avis. Le Serpent retourna donc les talons afin de s'adresser de nouveau à son interlocuteur...d'un regard cette fois beaucoup plus ténébreux.

Dit moi...Kakuzu. Tu ne sens pas que l'air c'est refroidit soudainement. Comme si un évènement tragique venait d'arriver ou n'allait pas tarder à se produire dans le coin. Peut être que je délire. Puis de toute manière, de quoi un type comme toi pourrait avoir peur? Mis à part peut être te retrouver inopinément face à un ennemi de taille, encombrer du cadavre de ton binôme sur les bras. Car je suppose bien sur qu'une fois de plus, ta colère a pris le dessus sur ta rigueur professionnelle et t'as poussée à venir vendre la petite nouvelle recrue qui a eut le malheur d'avoir été placée à tes cotés. C'est pathétique.

Le ninja légendaire leva alors son regard droit en direction de celui de son interlocuteur, ayant l'air de lui exprimer le fond de sa pensée uniquement par ce biais.

Mais si tuer des jeunes criminels t'amuse tant que ça. Je n'imagine pas quel plaisir tu aurais à affronter une pièce de choix dans ce vaste univers qu'est l'univers de la pègre. Quoi que...

En plein milieu de la conclusion de son discours, Orochimaru se coupa pour prendre le temps de licher généreusement les babines.

...je pense en fait être en mesure d'imaginer.

_________________
La Lubie du Serpent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Dim 18 Nov - 18:28

La prime de l'inconnue appelle à lui la joie de ses compagnons de toujours. C'est sur ces mots à la fois mélodiques et poétiques que le duo immortel venait de terminer une fois de plus la sale besogne qui consistait à la traque. La traque oui ! Une pure chasse à l'homme. Un bon moyen d'éviscérer en l'honneur de Jashin tout en remplissant les caisses de l'organisation. Ainsi en fallait-il peu pour nourrir la puissance du groupuscule. Hidan, fort enclin à aucune propositions qu'il soit au sein du cercle maussade, se contenta tout simplement d'exprimer son mécontentement le plus profond. L'immortalité dont il jouit formant un magnifique rempart à toute colère destructrice de la part des autres membres de l'organisation. Bien que son fanatisme pour Jashin est viscérale, il n’adhérait pas du tout aux pratiques de son compagnon de toujours, son fidèle Kakuzu. Dont la puissance et l'intelligence n'étaient plus à remettre en question, certes, mais l'être le plus vénale que cette terre est foulée. Pour en revenir à notre binôme, leurs pas incombaient une fois de plus la terre en direction du centre d'un de ces "Maîtres macchabées" comme Hidan aimer les appeler. Cette expression étant un qualificatif se référant à l'odeur horrible qui émane de ces laboratoires dans lesquels les cadavres étaient entreposés. Avançant fièrement avec le cadavre au bout de sa faux, Hidan n'exprimait pour une fois pas son insatisfaction quant au partage du boulot ingrat qui consistait à ce trimbaler le cadavre à tour de rôle

« Hmph... T'es vraiment un beau salaud quand même.. buter tous ces types rien que pour un mec qui vaut de l'argent c'est pitoyable »

Petite interlude subtile, rien de tel pour entamer une journée qui serait très prometteuse. En fin de compte, Hidan fut surpris d'arriver si rapidement au point d'échange. Rien qu'à la vue de ce bâtiment froid et en piteux état, il ne put que déplorer les pitoyables associés de Kakuzu et les endroits où ils les accueillaient toujours et encore. La pisse, la putréfaction, la Choucroute.. on pouvait la sentir à des lieux à la ronde. Reflex premier que le Jashiniste eu fut celui de lâcher le cadavre par terre. Pas question pour lui d'entrer là dedans. Il attendrait comme d'habitude dehors. Avançant avec Kakuzu tout en éradiquant de la main plusieurs bestioles avides de chair et de sang, il prit une certaine avance pour monter sur le toit de la bâtisse. L'air serait peut-être plus plaisant à respirer quoiqu'encore cela paraissait invraisemblable. Enfin bref, il patienterait que son camarade ait fini de faire sa transaction. C'était un bon plan. Jusqu'au moment ou quelqu'un barra la route de l'homme à cinq coeurs. Vue d'en haut, ce visage lui disait curieusement quelque chose. Quelqu'un qu'il aurait peut-être vu par le passé, où tout simplement une description qui lui collait parfaitement bien à la peau. Oui, il s'agissait belle est bien d'un des collaborateurs de Kakuzu.. À la vue de cet être, une frustration inexpliquée se mit à engourdir les membres du Jashiniste. De la peur ? Certainement. Mais surtout un gros challenge. Résister à cette telle odeur qui émanait soudainement.. pouah ! Jashin serait fière de ce sacrifice pour une fois. Hidan se laissa tomber contre le bord du toit et se contenta d'observer les deux individus avec un dégoût profond. Avec ces physiques obsolètes il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre et Hidan s'empressa de leur faire remarquer.

Spoiler:
 

« Tout tes associés sont.. Regarde celui-là ! Rien qu'à sa tronche et ce physique absolument ignoble, même un aveugle aurait su où il était.. et aussi le sentir parce que ça empeste grave tout un coup.. Eh toi Kakuzu c'est pareille ! A vouloir fourrer ton nez dans toute les merdes, tu t'en trouves une autre de taille incommensurable. Pathétique..

Hidan n'aurait pas l'intention d'interférer dans ce débat qui n'était pas le siens. D'ailleurs il n'y participait jamais ou presque.Pour des retrouvailles, ça, s'en étaient. Mais lorsque l'envie lui prendrait de renvoyer un de ces mecs dans sa tombe, il n'hésiterait pas une seconde plus. Ils n'avaient que ça à foutre de leurs journées ou quoi ? Passer leur temps à récupérer des cadavres à tous les coins de rue ou les acheter à des personne qui sont déjà dans cet état. Oui, décidément il n'y avait pas plus glauque est inhumain que ça, le monde shinobi est dans un sale état pourrie jusqu'à la moelle,.Et les premiers à souffrir dans tout cela sont sans doute ce magnifique paysage et cette terre endiablé, profané par le sang des athées. Les compères de Kakuzu déformaient le paysage de leur avidité morbide et dévorante. Hidan, du haut de sa tour, se complaisait dans son ignorance et son assurance. Après tout, il était bien et il ne se risquerait pas à rester à côté de son camarade. Sa colère s'étant légèrement intensifié ces temps-ci

« Jashin est extrêmement déçus donc magnez-vous, j'aime pas attendre et perdre mon temps surtout ! »


Dernière édition par Hidan le Lun 19 Nov - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kakuzu
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 191
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
100/100  (100/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Lun 19 Nov - 9:47

Une proie de plus, une cible a ajouté à la liste déjà très longue des victimes de Kakuzu, cette pauvre femme, douée certes mais bel et bien décédée, voilà à quoi se résumait l'existence de ces personnes, vivre, s’entraîner, combattre et enfin mourir au profit d'un autre, en l'occurrence un monstre sans cœur. Le Takijin avait bien l'intention de récolter le butin de sa besogne, il connaissait l'emplacement de tous les points d'échange de la région, l'un d'eux était relativement proche, il espérait que la proximité du lieu allait atténuer l'irascibilité de son partenaire, enfin à quoi bon espérer, même si le point d'échange était à cinq minutes, ils s’engueuleraient tout autant. Le cadavre sur l'épaule, Kakuzu se mit en route, se refermant peu à peu derrière son masque.

-On en a pour trois heures de route, tient toi prêt à prendre le corps.

L'intonation de sa voix était sans équivoque, ressemblant à un ordre caché sous une évidence. À la surprise de l'homme masqué, Hidan fut enclin à accepter le travail, la rareté de l’événement fit comprendre à Kakuzu que ce jour n'était pas comme tous les autres, quelque chose se préparait, il ne savait pas quoi, mais avec ses longues années d'errance, il avait développé un sixième sens pour ces choses-là. Une journée, commencée par une routine que le duo connaissait trop bien, une chasse, un combat, une mort, un périple, une vente et une nouvelle chasse, mais ce jour-là un drôle de sentiment restait coincé dans les cinq cœurs du presque centenaire. Il continua sa route, dans un mutisme pensif, il restait sur ses gardes, un jour comme celui-ci d'autant plus. La route se terminait enfin, la petite bâtisse miteuse se dressait timidement devant les deux membres de l'Akatuski. L'allure de la baraque ressemblait à la majorité des autres points d'échange, souvent de vieilles maisons abandonnées, quelquefois des caves de structure publics. L'odeur, elle, était tout aussi familière bien que plus prononcée ici, l'odeur de mort, de sang, de putréfaction, ce lieu serait sûrement maudit par les âmes de défunt croupissant dans les tréfonds de cette petite maisonnette, malédiction que Kakuzu amplifiait chaque jour, mais peu importait, l'argent laverait sa propre âme.

Hidan lâcha le corps au sol et monta sur le toit de la cabane, pestiférant d'éternel reproche contre le monde entier, sa vaine croyance en Jashin ne lui apportera jamais rien, mis à part l'immortalité, certes. Seul avec le cadavre, Kakuzu s'avança vers l'homme vraisemblablement gérant de cette morgue, il le connaissait de vue, de connaissance mais rien de plus, il lui avait déjà vendu des corps, au point que le tenancier connaissait assez le chasseur de primes pour mettre un nom sur sa dégaine morbide. L'homme barra la route du Nukenin, lui parlant bien trop familièrement, et surtout, lui disant que la boutique faisait porte close, quel échangeur oserait faire cela, surtout face à un chasseur alors que lui est seul, il devrait savoir que déranger les plans de Kakuzu risquait de l'énerver. Le petit homme partie soudainement, continuant son chemin avant de se raviser, et de venir parler au Takijin. Son interlocuteur semblait lui laissait un message, ses paroles, Kakuzu s'en moquait, c'était l'intensité de son regard qui en disait long, jamais un simple échangeur, même accompagné de dizaines de gardes, n'avait osé le regarder ainsi. l'air se refroidissait oui, une personnification de la mort venait refroidir ce moment par son souffle mortel, des frissons d'énervement venaient de parcourir l'échine du chasseur de primes, il avait vécu assez longtemps pour reconnaître les situations comme celle-là, quelque chose n'allait pas, quelque chose allait se produire. Est-ce que cet homme, en face de lui, essayait de le doubler ? Est-ce qu'un groupe de Ninja allait essayer de le tuer ? Savait-il qui il était ? Toutes ces questions semblaient sans réponse pour le moment. Le cadavre au sol imageait bien la situation, un moment stagnant, immobile, une seconde où rien ne se passait, aucun bruit ne se faisait entendre, une longue seconde avant un cataclysme sans nom. La seconde était longue, mais une fois terminée, la mort tentait de se manifester grâce au bras puissant de Kakuzu. Un bras durci par la roche, qui se dirigeait de plein fouet contre le visage quelque peu étrange de cet homme qui avait osé barrer le chemin de l'immortel, qui avait osé le regarder avec des yeux de prédateur alors qu'il n'était même pas digne d'être une proie, mais son regard semblait dire bien plus que cela, il semblait convaincu de sa prédation, et ce regard, Kakuzu le haïssait chez les autres. Le bras de roche, terminé par un poing serré et dur fusa à une vitesse bien trop élevée pour qu'un tenancier comme l'individu en face de lui ne puisse esquiver. Après cette longue seconde d'immobilité, la seconde suivante serait décisive pour la suite de la journée, soit elle se terminerait dans un bain de sang, soit sur une multitude d'autres secondes laissant présager un combat plus intense que ce que le début de la journée laissait présager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru

avatar


Nombre de messages : 29
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/100  (0/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Jeu 22 Nov - 16:58

Un puissant criminel guider par la valeur de l'argent accompagné d'une fouine pensant être à l'abris du regard précis et minutieux du Serpent. Voilà le challenge proposé à Orochimaru ayant pour but de le distraire en cette fraîche mâtiné. Non, c'était bien plus que ça. En effet, le prédateur ne voyait pas qu'un simple exercice avec son ancien camarade de jeu ainsi que le rat inconnu terré dans son coin que le ninja légendaire considérait déjà comme un perdant malgré sa position de criminel de rang S. Il voyait surtout la perte d'un précieux atout dans la manche de l'Organisation n'aillant par le passé pas su l'accueillir comme il se doit: Akatsuki.

Comme toujours, préférant attiser la hargne pure de ses victimes, Orochimaru laissa la main à son adversaire qui, en tant que tueur sans foi ni loi, n'hésita pas une seule seconde à foncer sur sa cible. Connaissant brièvement les capacités de sa première proie, le Serpent savait qu'il allait avoir du mal à anticiper les attaques à venir. Mais là n'était pas sa seule stratégie de combat. L’expérience du Ninja Légendaire, survivant de deux des trois grandes guerres Shinobi, ne s'arrêtait pas à quelques anticipations avantageuses, loin de là. C'est alors que Kakuzu tandis son avant bras avant d'en faire de la véritable roche afin de frapper et blesser, voire directement tuer sa cible.

J'avais oublié à quel point il était rapide.

Alors, d'un vif geste, les avants bras du Serpent firent l'effet d'un étau sur le membre offensif de son assaillant. Mais bien qu'efficace, la différence de force entre les deux personnages était trop importante pour que la parade fonctionne à 100%. Ainsi, Orochimaru ne put qu'atténuer la puissance mortelle du coup et fut frapper en plein visage avant d'être propulsé droit sur cinq mètres. Les deux lignes parallèles creusées dans la terre séparant les deux hommes ne pouvaient que prouver la puissance de ce coup d'envoi. Et ce n'était que le début.
La victime, avant bras face au visage, se tenait courbée, l'air déjà bien affaiblie, mais tenant debout, comme un signe de résistance. Cette mise en scène ne pouvait que procurer un plaisir malsain aux deux spectateurs qui devaient déjà au fond d'eux crier victoire.
C'est alors que la victime baissa lentement les bras tout en se redressant lentement. Mais pourquoi affichait elle un si large sourire après avoir été incapable de bloquer une simple attaque de corps à corps?

Je vois que ta force n'a pas diminuée...Kakuzu. Tu t'es enfin décidé à garder ton équipier pour t’entraîner avec lui au lieu d'en faire un calmant pour tes nerfs en tapant dessus jusqu'à ce que mort s'en suive. Commencerais-tu enfin à gagner en maturité après toutes ses années accumulées?

Tout en parlant, l'homme s'amusait à caresser la large blessure précédemment infligée entamant l'ouverture près du lobe de l'oreille jusqu'au sommet de son menton. Mais étrangement, il n'y avait pas de sang...juste une couche blanche sous sa peau déchirée. Si l'étrange personnage frottait avec tant de douceur cette blessure, c'est simplement parce qu'il savait qu'il allait être obligé d'enlever son visage d'emprunt avec minutie s'il voulait le conserver dans un état correct pour la suite de sa mission principale. Il finit donc par trouver la position parfaite avant de violemment s'arracher le visage, laissant place à sa vraie personne. Regardant avec malice sa première proie, Orochimaru ne put alors s’empêcher de laisser s'échapper un petit ricanement.


Alors...content de me revoir? Tu ne me présentes pas à ton nouveau petit camarade de jeu?

Le Serpent dirigea alors son terrifiant regard reptilien en direction de la cachette improvisée d'Hidan tout en, sans que ceci soit explicable, gardant un oeil attentif sur son fixe adversaire. Oui, Orochimaru désirait combattre Kakuzu seul à seul, mais il préférait avoir à ce coltiner ses deux proies simultanément sans avoir surveiller le jeune membre d'Akatsuki dans son coin qui possédait quelque chose de très avantageux: des capacités inconnues du Serpent.

Dis moi gamin! Pourquoi tu ne nous rejoins pas au lieu de rester là à nous observer de haut comme des rats de laboratoire?

Son invitation envoyé, l'ancien Membre d'Akatsuki n'attendit pas l'ombre d'une réaction et se tourna directement sur la cible N°1: Kakuzu. Lâcher du regard une proie aussi proche du rang de prédateur serait en effet une grave erreur. Mais l'attaquer trop tôt pourrait également en être une. En effet, Orochimaru ne connaissait pas avec exactitude les capacités de l'étrange personnage qu'était Kakuzu. Il savait qu'il possédait plusieurs affinités élémentaires; qu'il était doté d'une expérience du combat peut être bien équivalente à la sienne; qu'il connaissait très mal la notion de défaite, qu'il était comme lui un être capable de tuer sans crainte d'apparition d'états d'âme; qu'il avait une force, une endurance aux coups ainsi qu'une réserve de chakra exceptionnelle, et enfin, dernière information; qu'il était accompagné d'un binôme avec qui il avait surement déjà établie des stratégies de combat efficaces malgré son caractère colérique et son coté d'éternel loup solitaire. Autrement dit, mieux valait pour le Serpent qu'il conserve encore un maximum de chakra avant de passer aux choses sérieuses afin de ne pas être dépassé par les évènements et risquer de perdre le combat.

_________________
La Lubie du Serpent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Dim 25 Nov - 20:55

Jashin, mon beau Jashin, dit moi qui de nous deux est le plus sanglant ? Lassé et impatient, Hidan baillait d'un profond ennuie du haut de son toit. Il n'était pas plus que ça, attiré, par ce qui venait de se produire et fit le simple constat qu'ils allaient perdre une fois de plus un temps précieux à cause de l'appétit insatiable de son compagnon vénale. Faire valoir le prix du sang d'emblée ? Certes Kakuzu manquait de finesse, mais là ça devenait vraiment de la paranoïa. Voilà qu'il se mettait à foutre sur la gueule de ses collaborateurs, situation assez cocasse dans la mesure ou sa seule confiance était partagée avec ces individus. Quoi qu'il en soit, Hidan s'estimait plutôt heureux d'avoir pris ses distances avec ce fou furieux de partenaire. Mais l'immortel déduisit tout aussi bien qu'il devait y avoir une solide raison pour qu'il agisse ainsi de façon si prompt. Scrutant l'individu acculé par le coup de son adversaire, il ne put que confirmer son sentiment de dégoût ressenti quelques minutes plus tôt. La blessure que lui avait fait Kakuzu lui avait littéralement déformé le haut du visage. Impressionné que celui-ci ait survécu à un assaut pareil de l'homme à cinq coeurs, il porta davantage son attention à l'homme à la chevelure violette. Il n'avait pas de mauvais pressentiments, il était juste curieux. Les capacités de son compagnon étaient-elles en train de régresser ou bien l'homme qui se voulait être l'un de ses collaborateurs n'en était pas un ? Pourquoi même un simple et banal rendez-vous n'en était au final pas non plus un ? Tant de futiles questions dont les réponses n'étaient sans doute pas plus pertinentes et intéressantes.

Sortant de sa torpeur à la vue de celui qui s'arrachait soudainement le visage, Hidan s'applaudissait intérieurement de sa réussite à avoir découvert à l'avance que quelque chose clochait et que cet individu ne devait pas être celui pour qui Kakuzu et lui-même avaient fait tant de kilomètres. Hormis cela, il semblait connaitre Kakuzu. Chose assez impressionnante pour quelqu'un vivant en dehors de son cercle sombre et maussade. Ainsi il avait également eu vent du comportement irréprochable du Taki-jin à l'égard de ses anciens compagnons. Il ne fallait pas être devin pour deviner que cette personne avait sans doute eu des relations avec l'Akatsuki. Mais la seule qui avait pu en partager avait aussi réussi à s'en échapper. Il s'agissait bien d'Orochimaru. Le déserteur de Konoha. Même s'il était réputé par delà le monde entier, Hidan ne le connaissait pas et n'en avait à vrai dire, pas eu vent. Une chose vaine pour la Jashiniste qui s'imaginait déjà être en train de le châtier de la plus cruelle des façons. Après tout, son compagnon lui devait au moins ça. Dévisageant son partenaire tout en se tapotant le front, Hidan critiquait d'ores et déjà la façon peu courtoise dont son compagnon s'était adressé à Orochimaru, même s'il ne savait toujours pas son nom et de qui il pouvait vraiment s'agir. Secouant ses petites jambes dans le vide, un sourire à la fois narquois et carnassier se dessina sur son visage. Il dévoilait à Kakuzu son intention de descendre et d'utiliser ce mec comme sacrifice à Jashin. Lui infliger la divine sentence qui mettrait court à ces charmantes retrouvailles

« Bande de scélérat ! Aussi pathétique l'un que l'autre.. je vais l'utiliser pour mon sacrifice, l'argent et à toi ok ?! »

Une étrange sensation parcourue le corps du Jashiniste lorsque le shinobi à la ressemblance reptilienne croisa son regard avec le siens. Une frustration inexpliquée engourdissait ses membres, mais loin de faire frémir de peur le fanatique du Dieu de la destruction. Orochimaru faisait pâle figure à côté d'un être aussi diabolique et dangereux que l'est 'Hidan.. Répondant à ce regard en affichant un air supérieur et inébranlable, il glissa un commentaire rapide et railleur sur l'aspect repoussant que celui-ci arborait. Outre ce jeu de facéties abjects, l'immortel avait du mal à encaisser la façon dont l'homme à la chevelure noir de jais s'adressait à lui. Il ne manquait pas de toupet en osant se présenter face à deux membres de l'Akatsuki en même temps. Son arrogance facilité à tenir tête au duo immortel fit froncer les sourcils du Jashiniste. Il était vraiment culotté et risquait gros. Lui proposer la soumission plutôt que l'exécution serait sans doute plus humble. Le pardonner, car nulle personne ne peut connaitre tout. Oui, ça aurait sans doute bien marché avec un autre duo, mais pas avec celui-ci. En d'autres termes, il signait son arrêt de mort. Pliant les jambes contre la paroi du mur, il se propulsa dans les airs pour atterrir tout en finesse à côté de son camarade. Fixant droit dans les yeux l'homme reptile, il agrippa fermement la poignée de son arme avant de l'abattre avec une puissance féroce dans le sol. Plusieurs petits cailloux voletèrent à l'impact des lames dans le sol. Action pour but d'intimidation ? Non. Du moins pas complètement. Cet homme avait provoqué les mauvaises personnes. Adoptant une attitude nonchalante et extrêmement provocante, il lui répondit sur un ton tout à fait naturel :


« Hum... euh.. j'aime pas ta gueule toi.. et toi Kakuzu, t'es vraiment une merde pour te l'être chier. Rah là là »
Revenir en haut Aller en bas
Kakuzu
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 191
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
100/100  (100/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Lun 26 Nov - 18:13

À la surprise du déserteur, la seconde suivante son attaque laissait présager le pire pour la suite, touché de plein fouet, le bras dur et rapide de l'homme masqué avait frappé là où il fallait, et pourtant, bien qu'il ait eu le temps de se protéger avec ses bras, le tenancier était encore debout, plusieurs mètres les séparaient à présent. Deux traînées au sol avaient été laissées par les pieds, solidement ancré au sol, de cet homme infâme, osant défier le terrible Kakuzu. Le visage dudit individu semblait se tordre d'un mal inconnu, d'une torpeur sans nom, puis la seconde suivante, le gérant de la petite morgue improvisée s'arracha avec force mais précision ce visage si médiocre.

Ce moment fut le dénouement d'une série de questionnement, et l'introduction à une nouvelle ère dans cette journée bien bizarrement commencée. Ce visage si ténébreux, Kakuzu le reconnaissait, un monstre fantomatique faisant son retour dans la vie de l'organisation, un prédateur comme peu le monde a porté en son sein, un adversaire digne des plus grands, et pourtant, enfin, sa mort surviendrait, une seule pensée hantait l'être aux cinq cœurs, la magnifique prime que son corps rapportera, et dans une moindre mesure, la gloire qu'offrirait son nom dans la liste de victime du monstre aux filins noirs. Le perfide reptile devait sûrement se dire la même chose, enfin de façon quelque peu différente, l'argent il s'en moquait, ça Kakuzu le savait, sa seule obsession était l'immortalité, c'était peut-être son jour de chance se dit le membre de l'Akatsuki, aujourd'hui il allait rencontrer deux personnes ayant réalisé cette prouesse. Le monstre sans âge de l'aube sanglante frissonnait d'excitation à l'idée de contempler le visage mort de son adversaire au sang-froid, le visage mort de celui qu'on appelait Orochimaru.

Kakuzu revenu de ses pensées, le serpent blanc osa prendre la parole, toujours à raconter ses futilités, avec son air moqueur, s'il savait à quel point Hidan le surpassait sur ce point. En parlant d'Hidan, Orochimaru osait les défier les deux en même temps, pensant sûrement qu'il n'était qu'un jeunot tout juste débarqué au côté du presque centenaire. Bien qu'obnubilé par le combat et sa future prime, Kakuzu restait prudent, restant sur son éternel garde, la précipitation n'était pas son genre, son ennemie du jour devait sûrement le savoir. Après avoir fini de déglutir son lot de mauvaise parole, et une courte seconde de pause, Hidan descendu de son observatoire, pour se placer au côté de son comparse. Les choses sérieuses allaient commencer, le paysage en serait changé, c'était certain.

Au contentement de Kakuzu, Hidan se prit au jeu, défiant le python, ce combat allait offrir un sacré paquet d'argent, c'était la seule chose à retenir, les rituelles et autres idioties de son collègue, tout cela importait peu. Ce dernier encore et toujours à balancer ses railleries puériles, il ne semblait pas comprendre à qui il avait à faire, Kakuzu allait devoir jouer les professeurs.


- Hidan ferme la, et écoute-moi pour une fois. L'homme en face de nous est Orochimaru, l'ancien membre de notre organisation, leader du trio légendaire de Konoha, il n'est pas à prendre à la légère. S'il existe bien une personne capable de te tuer, c'est sûrement lui. En plus d'être très puissants, il a bien souvent un plan derrière la tête, contrairement à toi, alors ne joue pas au gamin, et ne l’amoche pas trop, ou je te tue !


Replaçant toute son attention sur son adversaire, Kakuzu restait pensif, un tel adversaire, les petites combines habituelles ne fonctionneraient pas, c'était certain. Mais plus il perdait de temps à réfléchir plus son adversaire planifierait les événements à venir, il fallait agir vite. Hidan n'avait pas l'air de se bouger, Kakuzu prit l'initiative.

-Hidan tient toi prêt !

Kakuzu fonça rapidement sur son adversaire, réeffectuant la même stratégie que tout à l'heure, durcissant ses membres et effectuant des combos au corps-à-corps, rien d'impressionnant, leur rencontre en était encore à la phase de jauger son opposant, Hidan ne ferait pas dans la dentelle, une fois qu'il aurait repris le combat, Kakuzu pourrait réfléchir plus facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru

avatar


Nombre de messages : 29
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/100  (0/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Ven 30 Nov - 10:25

Deux membres d'Akatsuki face à lui dont une des pièces maîtresses de cette dernière. Orochimaru ne pouvait espérer plus beau présent, bien qu'il aimait que ce soit les autres Shinobi qui se farcissent cette besogne qu'est d'anéantir la composition de l'Organisation Criminelle. Les deux partis opposés se tirent alors droits, face à face, avant que l'affrontement ne commence. En attendant, il observait, le prédateur contemplait ses proies d'un air aussi attentif qu’intéressé, les écoutait jusqu'à la moindre subtilité de leur parole, bien que le petit nouveau n'est pas l'air de maîtriser cette atout de langage pourtant basique. Ainsi, suite à l'entrée en scène provocatrice du jeune imprudent à la faux, après les avertissements donnés par Kakuzu au sujet de leur adversaire commun, Orochimaru put commencer à rapidement analyser la situation.

Je sais déjà comment fonctionne Kakuzu...quant à lui, son style n'a pas l'air difficile à cerner. Avec sa faux en main et son air de dernier de la classe, je suis sur qu'il maîtrise le Ninjutsu aussi bien que le gamin à la charge de Jiraya. Suffisamment assuré pour penser que ses trois lames parviendront à me terrasser avant d'offrir mon corps en sacrifice à je ne sais encore quelle entité...C'est tellement pitoyable que ça en devient amusant. Mais qui sait? S'il est en binôme avec Kakuzu, c'est peut être qu'il forme un duo efficacement mortel. Je sais comment fonctionne leur employeur. Je dois maintenant savoir ce qu'ils possèdent en commun.

Alors qu'il commençait déjà à concocter une petite stratégie, Orochimaru n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche afin de marquer le coup qu'il fut de nouveau prit d'assaut par l'imposant zombie masqué. Se prendre de nouveau un coup amortit n'était cette fois pas conseillé, le combat devenant sérieux. Désormais, il allait falloir que le Serpent use de sa faculté d'amollissement pour passer à travers maille chaque puissante attaque rocailleuse du chasseur de prime. Ainsi, il combina son absence d'os à son habileté pour esquiver le combo offensif dans un enchaînement de bond arrière, prenant appui sur tous ses membres disponibles. En chemin, il cracha rapidement une épée dans les airs avant de la récupérer deux bonds plus loin.

En atterrissant donc une ultime fois suite à une fatigante esquive, le Serpent était armé. Il put donc enchaîner l'esquive par la parade en attaquant au même moment que son adversaire. Maintenant, qui de l'épée légendaire de Kusanagi ou du bras de roche allait gagner? La réponse n'allait pas tarder à se faire savoir.

Kusanagi, je suppose que ça reste encore le meilleur moyen de tenir tête à ces deux là tout en conservant un maximum de chakra. Une faux comme un amas de roche ne seront pas suffisants pour en venir à bout. Et s'ils viennent à être obliger de changer de stratégie d'attaque, alors là, peut être, pourrais-je voir ce qu'on en commun ce binôme que tout semble opposer.

Bien qu'en pleine action face à un adversaire de taille, Orochimaru n'avait pas oublié Hidan en arrière plan, l'air motivé pour se défouler avec son arme. Il continua donc de garder continuellement un oeil sur lui en cas d'offensive inopinée. L'idéal resterait que l'élimination du binôme soit progressive, mais le Serpent avait peu espoir qu'un scénario aussi parfait se déroule. Il s'attendait aux embûches et aux imprévus, il prévoyait déjà les situations les plus inconfortables, voire les plus désavantageuses. L'extrême allant jusqu'à la nécessité de ses Kinjutsus les plus mystiques et terrifiants. Mais le pire n'était pas encore d'actualité, tout allait se jouer sur ces premières actions de tests mutuels.

Élève d'une maitresse contorssioniste Tchèque:
 


_________________
La Lubie du Serpent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidan

avatar


Nombre de messages : 22
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/0  (0/0)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Mar 11 Déc - 18:09

Kakuzu était de nature bizarre, mais cette fois-ci, c'était quelque chose de différent. Hidan préféra l'écouter pour une fois bien qu'il n'était pas dans sa nature de le faire souvent. Mais quelque chose clochait et même si l'intelligence d'Hidan se trouve être pour le plus souvent en décalage, il lui arrive néanmoins de savoir lorsqu'il faut mettre un point à la phrase. Leader du trio légendaire ? Hidan n'en avait point connaissance et à vrai dire il ne voyait pas ce que cette remarque venait faire dans la discussion. Il pouvait être bien ce qu'il se voulait, le jashiniste était convaincu du trépas de ce dernier. Affronter le duo immortel de l'Akatsuki, c'est tout simplement du suicide et ce serpent ne tarderait pas à le remarquer avant de prendre ses jambes à son cou, car telle est la politique des perdants : la fuite. Même si son apparence et cette aura terrifiante en disait beaucoup plus sur ses possibles pouvoirs. Hidan tiqua légèrement des lèvres lorsqu'il entendit son nécrosé de compagnon le mettre en garde au risque d'y perdre réellement la vie cette fois-ci. Le fanatique de Jashin avait du mal à comprendre en quoi le fait qu'il soit IMMORTEL ne s'était pas imprégné dans son crâne. Et pour la énième fois il lui aurait répondu d'une inénarrable façon, que cela n'était pas possible. Mais bon, sur l'instant présent, Hidan était plus intrigué par ce type que par les commentaires de Kakuzu qui n'avaient pour but pas seulement de le mettre en garde, mais aussi de le rabaisser d'une façon très peu courtoise. Alors qu'il pensait sérieusement que pour une fois son partenaire était animé par autre chose que le challenge de mettre en pièce cette personne ou même par l'argent, la fin de sa phrase énonça clairement l'inverse et même la supériorité dont le duo semblait jouir par rapport au serpent. Donc rien à craindre, plutôt confiant et serein.

Pris par la vitesse de l'action de l'homme aux cinq coeurs, Hidan analysa rapidement la situation tout en avançant à son tour vers la cible en question. Pris au corps à corps, il aurait peut être une chance de l'entailler, de l'éviscérer ou toute autre action peu appétissante. Le serpent cracha une longue épée de sa gueule. Lui aussi était armé visiblement, mais s'il pensait une seule seconde que son arme lui permettrait de survivre, il se fourrait le doigt dans l'oeil. Hidan était en prêt pour la coordination de leur attaque combiné. Kakuzu saurait quoi faire en cas d'échec. Le combat, qu'importait la situation dans laquelle ils étaient, ils avaient toujours un plan en réserve. Profitant du moment pendant lequel l'homme serpent et Kakuzu s'apprêtait à s'entrechoquer, Hidan bondit dans les airs tout en décrochant une de ses lances qu'il rétracta rapidement. Balançant sa faux loin derrière l'individu, d'un habile geste de la main, celle-ci se dressa perpendiculairement au dos du serpent. Ramenant son bras droit jusqu'à son épaule dans un mouvement désinvolte, la faux fusa vers l'individu et c'est à ce même moment qu'il balança la lance qu'il venait de dégainer vers le torse de leur adversaire. Cet assaut trilatérale n'avait que rarement échoué par le passé. Et si le serpent parvenait à s'en sortir, Hidan ne tarderait pas à le reprendre pour l'enchaîner comme il se doit. Le jashiniste devrait faire preuve d'habileté dans les prochaines secondes, car si le serpent parvenait à se défaire de la toile que le binôme venait de tissé, Kakuzu risquait de se prendre les pointes de l'arme sanglante dans la face.

« C'est la bonne mon salaud !!!! Gwah ah ah ah ah ah !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakuzu
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 191
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
100/100  (100/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Mar 11 Déc - 18:53

Les coups fusaient, violemment, rapidement, et malgré la vitesse du zombie masqué son adversaire réussissait invariablement à esquiver, son corps semblait ne contenir aucun ossement, capable de tordre ses membres dans des angles impossibles, les capacités du serpent étaient bel et bien intéressantes. Mais les mouvements du reptile restaient suffisamment visibles pour les yeux étrangement colorés du Takijin, l'épée qui sortit de sa gueule était une nouvelle donne dans l'équation du combat. À la vue du sabre, Kakuzu s'arrêta, subitement, il avait entendu de vague rumeur sur cette lame, il était trop prudent pour foncer tête baisser contre le tranchant de l'arme. Silencieusement, il comprit que son comparse attendait d'entrée en scène, Kakuzu allait lui donner une bonne diversion pour leur attaque combinée de base, il retourna à l'assaut, faisant extrêmement attention à l'épée, il frappait sans toutefois essayer de toucher sa cible, il ne s'agissait que d'une simple diversion en attendant l'attaque de son coéquipier.

*Hidan, dépêches-toi bordel ! *

Au même moment qu'il pestait mentalement sur son compagnon d'infortune, ce dernier mit en place son petit stratagème, balançant sa faux loin derrière le python albinos, pour ensuite la ramenait violemment à lui, en essayant d'embrocher l'adversaire dans le même mouvement, pour plus de sécurité, il avait préparé sa lance, qu'il lança rapidement et précisément. En plus des coups de Kakuzu, Orochimaru avait peu de possibilités pour s'échapper de ce traquenard. Kakuzu doutait de l'efficacité de l'attaque malgré tout, il savait que cette tactique de base ne suffirait pas contre un adversaire de la trempe de l'ancien Konohajin. Il préparait déjà le plan suivant, avant même que celui qui allait bientôt aboutir ne se termine, après tout c'est bien ce qui faisait sa force, l'expérience du combat, bien plus élevé que celle de son adversaire, aussi doué soit-il. La faux allait bientôt toucher sa cible, la lance aussi par la même occasion, les coups de l'homme masqué ralentissaient, en cas d'échec d'Hidan, comme il s'en doutait, il préféra se tenir prêt à esquiver les armes de son comparse, cela était arrivé une fois dans le début de leur binôme, non préparé, la faux avait réussi à détruire un des cœurs du Takinjin, et ça, il s'était promis que cela n'arriverait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru

avatar


Nombre de messages : 29
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/100  (0/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Sam 15 Déc - 21:38

Les trois hommes eurent à peine déclarer les premiers signes d'hostilités que l'action était déjà à son comble. En effet, si le Champion du Trio Légendaire portait bien son nom, ça ne voulait pas moins dire qu'un binôme de l'Akatsuki le portait plus mal. C'est en réunissant ces deux espèces rares que des malheurs arrivent. Ainsi, Orochimaru se trouvait en obligation de combattre sa vieille connaissance au corps à corps tout en veillant de ne se faire transpercer d'aucun coté qu'elle qu'il soit. Une tâche bien difficile pour une simple phase de tests, une tâche aux goûts du Serpent.

Deux points offensifs simultanés visant un même point au centre...ça peut devenir amusant.

Toujours doté de sa souplesse dirigée par une habileté effrayante, Orochimaru insista pour ne rien laisser passer dans un enchaînement de mouvements ne devant en aucun cas laisser déceler le moindre signe de fatigue. C'est ainsi qu'après avoir déstabilisé son premier adversaire avec sa lame dite "indestructible", il put prévoir l'esquive face à la triple faux fusant en sa direction. Mais l'infime temps de pause habituel manquait cruellement dans ce combat particulier, Orochimaru ne put que voir le coup venir avant que le mastodonte cadavérique ne vienne s'ajouter à la liste d'attaques entrantes.

Premièrement, le Serpent brandit verticalement son épée avant de plaquer sa main libre sur le plat de la lame. Le bouclier désormais indestructible fut bien sur violemment cogné par la brute aux poings serrés ce qui permit à son porteur de pouvoir se jeter en arrière horizontalement contre le sol afin de pouvoir éviter l'assaut aérien. Ensuite, voyant l'épaisse corde virevoltant au dessus de sa tête, le premier réflexe du prudent prédateur fut bien évidemment de couper ce paramètre nuisible. Il n'eut qu'un coup circulaire à donner pour aller venir plaquer la corde entre le sol et la lame pour en finir vite et simplement. Mais n'ayant comme précédemment pas une seconde à lui, le prédateur n'avait que ses jambes de disponibles comme armes "efficaces". Le coup de lame dirigé vers le sol ayant été trop violent, il bloqua l'épée dans la terre. Orochimaru dut faire rapidement son choix et lâcha l'arme après avoir métamorphosé ses membres inférieurs en une terrifiante queue de serpent d'une imposance proportionnelle à son corps d'être humain dont il se servit pour tenter d'enlacer le mollet de son adversaire avant de pouvoir s'enrouler brièvement autour de lui afin de le désaxer quelques secondes tout en ayant put retarder la projection d'une éventuelle attaque à distance. Attaque qui, sans surprise, jaillit sur un Serpent en vol. La lance n'avait que peu de chances de rater sa cible privée de gravité. Mais contre toute attente, le Serpent put rabattre sa flasque queue sur lui même avant d’enchaîner par une roulade avant le ramenant bien vertical contre le sol, munit miraculeusement de ses deux jambes. L'attaque finale du premier assaut fut de peu évité, mais bel et bien évité.

Kakuzu...tu me force à admettre que l'Akatsuki n'est pas aussi faible que je me force à le prétendre. Mais je continue de penser que je suis capable de la démanteler, de la détruire de l’intérieur et regardant mourir un par un chacun de ses neuf membres...A commencer par vous!

Pourquoi prendre de le temps de déblatérer de belles paroles quand l'intensité du combat est d'un tel niveau? Tout simplement pour pouvoir commencer par alterner les rôles actuels et faire du Serpent le dominant du combat. Rôle à ne pas viser avant d'avoir combler l'écart de force numérique. Oui, tout en annonçant son improvisé discours d'entrée en scène, Orochimaru préparait sa prochaine technique: l'appel d'un soutien de taille. Le sol craquelait sous les pas et menaces du ninja légendaire, le sol se fissurait à cause de la levée du cercueil qui finalement arriva. Orochimaru se tenait dessus, tapant nonchalamment du pied contre le couvercle pour le faire tomber...et laisser ses adversaires découvrir à qui ils auront à faire lorsque l'offensive viendra. Le cadavre ambulant ouvrit les yeux, puis s'avança inconsciemment de quelques pas hors de son réceptacle morbide.

Je suppose que vous ne le connaissez pas encore. Mais je tiens à ce que vous sachiez qui il est. Plus particulièrement toi...Hidan. Oui, au cas ou tu ne l'aurais pas remarquer, je me réjouissais à l'idée de tuer ton équipier avant que tu ne viennes m'obliger à me réjouir d'avance à l'idée de pouvoir détruire un quart de l'organisation en une journée.

Projetant alors un kunai munit d'un parchemin droit derrière le crâne du nouvel invité, Orochimaru vint ensuite atterrir à ses cotés, n'oubliant pas de finir d'enfoncer le kunai dans sa chute. Désormais, le combat pouvait commencer. L'enfant aux capacités autrefois convoitées par le Serpent répondit donc au signe incantatoire de son maitre et fonça droit sur Hidan, armé d'une épée tout droit sortie du radius de son avant bras. L'offensive était déclarer, l’enchaînement de coups qu'attendait l'homme au gominé allait prouver au binôme criminel que nul ne peut rivaliser contre l'incarnation du mal de ce monde.

De son coté, Orochimaru n'avait plus qu'à observer ses deux adversaires. Prêt à combattre en cas d'offensive lancée par Kakuzu tout en étant capable de voir quelles devenaient les capacités offensives d'Hidan contre le Serpent lorsqu'il était occupé avec Kimimaro. Les résultats s'équilibraient dangereusement, laissant de plus en plus d'incertitudes quant au dénouement de ce combat.


Si ça peut vous rassurer, il a perdu plus d'un quart de son chakra:
 

_________________
La Lubie du Serpent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidan

avatar


Nombre de messages : 22
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/0  (0/0)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Mar 25 Déc - 3:30

Tout se précipita dans la tête d'Hidan. Leur attaque, bien que parfaitement coordonnée, n'avait pas réussi à faire mouche et la corde qui reliait le manche de la faux fut coupée. Ils n'avaient pas réussi à mettre hors d'état de nuire cet importun à l'apparence reptilienne. Soupirant de cet échec, Hidan injuria son compagnon qu'il désigna de seul responsable de cet échec. Comme toujours lorsqu'il y avait quelque chose à dire, c'était l'homme aux cinq coeurs qui était le principal visé, et lui, comme toujours, renverrait certainement la pareille à son binôme immortel car c'est ainsi qui fonctionnait le duo immortel. Sur une banalité des bases, en négligeant la soudure, le ciment qui fait la force d'un groupe. Mais il faut dire qu'ils sortaient assez de l 'ordinaire de part leur immortalité. De ce fait ils n'avaient pas besoin de "faire comme tout le monde". Ils n'avaient qu'à établir des stratégies et rien d'autre. Plaquant sa main droite contre son front, faisant preuve d'un manque de motivation flagrant, ce combat, cet adversaire n'était pas assez digne de finir en charpie par la grâce de Jashin. Et puis son apparence repoussante n'aidait en rien les choses. Lassant, c'était le seul mot qui venait à l'esprit du Jashiniste. Il faudrait rapidement mettre un terme à se combat, par pures et simples précautions.. Pris soudainement par de violentes pulsions meurtrières, Hidan se mit à courir vers le serpent pour ne pas lui laisser le temps de reprendre son souffle. Courant vers lui, il tailladait, tranchait, éventrait, tout ce qui passait à portée de ses lames. Moulinant dans le vide et dans de larges directions, ses coups volaient dans vraiment tous les sens et bientôt cet "Orochumaru" tomberait aussi. Un véritable carnage se présenterai à eux. Sous l'effet de la vitesse qu'il avait pris, ses coups seraient d'autant plus imprécis qu'ils seraient dévastateurs. Des lambeaux, voilà en quoi terminerait la peau de ce serpent. "Tailler la chair, broyer les os" Voilà le spectacle qu'offrirait le sanguinaire soldat de l'Akatsuki.

Soudainement interrompu par la levée du cercueil. Il observait la scène, un semblant médusé. De quelle diablerie pouvait-il encore s'agir ? Il l'ignorait.. mais ce qu'il s'avait c'est que toute cette scène commençait à lui taper sur le système. Tout comme cet aspect macabre de l'individu aux yeux étrangement colorés. N'ayant guère le temps de demander des explications à son compagnon, que ce soldat d'outre-tombe s'élança sur Hidan avec une ferveur implacable, l'assaillant avec un instrument qu'il avait déjà "vu" entre les mains d'une autre personne: un os. Décidément, il n'y avait plus rien de surnaturel en ce bas monde. Et ce qui avait beau être "unique" finissait par ne plus du tout l'être. Néanmoins Hidan avait déjà combattu quelqu'un qui utilisait ses propres os pour se défendre. De ce fait il avait plutôt les cartes en main car il connaissait le style. Et même s'il y avait quelques changements dans le mode opératoire, ils ne seraient pas difficiles à remarquer. Dans le laps de temps qui s'offrait lui, Hidan méditait. Charge frontale, puissant coup, un corps découpé en deux ?... Attaque à revers, assassinat mortel, décollement de la tête ? Et, finalement, après plusieurs secondes le combat s'engagea. Les coups portées par l'homme osseux étaient bien précis, certes, mais malheureusement inefficace contre le jashinisite qui parvint assez aisément à les esquiver ou les parer. Même si quelques pointes étaient parvenues à lui trouer le vêtement et faire couler son sang. Profitant d'une rapide ouverture, il exécuta un large coups circulaire avant de prendre son envol pour atterrir à côté de son compagnon

« Sérieusement, moi ça me gonfle de combattre des macchabées qui s'arrachent leurs os dans une "classe" particulièrement éblouissante. C'est vraiment dégueulasse.. tout comme toi et cet abruti devant nous d'ailleurs. Alors t'as intérêt de sortir l'artillerie lourde parce que là je viens d'encaisser et sa m’insupporte plus qu'autre chose... l'argent et à toi mais je vais faire mon rituel. La seule chose sensée d'un combat si tu veux mon avis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakuzu
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 191
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
100/100  (100/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Ven 4 Jan - 19:18

Un nouvel arrivé dans ce combat, un revenant qui plus est. Kakuzu connaissait cette technique, il avait assez vécu pour la voir en action enfin pour en entendre parler tout du moins. C'était une autre époque, alors la voir aujourd'hui, utilisé par le serpent, plus rien n'étonnait l'homme masqué, même pas cela. En plus de cela, il rappelait un individu d'un clan disparu, les Kaguya, ninja puissant mais stupide, qui enfermait leur membre avec une intelligence qui relevait un peu le niveau, et voilà qu'un d'eux était en possession du serpent blanc, un bien triste sort. Rapidement, le revenant se précipita sur Hidan, les deux hommes échangèrent de puissants coups, les armes s'entrechoquaient violemment. Cela laissait le temps à Kakuzu de retirer son manteau à la symbolique si importante, le manteau tomba à terre, leur du vrai combat était arrivé. À deux contre un, le combat aurait continué à la même vitesse que précédemment, deux contre deux par contre, cela changeait la donne, avec cet empaffé d'Hidan, il était temps de retrouver la supériorité numérique. Pendant qu'Hidan et le mort échangeaient leurs coups, une créature noire et étrange sortie du dos du Taki-Jin. La créature de filin portait en guise de tête un masque ayant une forte ressemblance avec une tête de taureau, elle se positionna à la gauche de son maître, attendant un ordre. Hidan et son adversaire mirent fin à leur échange de coups, pour encore une fois venir se plaindre.

-Reste concentré, la technique qu'il a utilisée est très puissante, même une fois Orochimaru mort, il continuera de nous attaquer, enfin c'est ce qu'il se disait à l'époque du Nidaime Hokage. Occupe-toi du revenant, tranche le, débite-le, ton rituel ne servira à rien contre celui-là, pendant ce temps, je vais m'occuper du reptile. J'utiliserais la force qu'il faudra mais il n'en réchappera pas, sa prime non plus.

Après avoir donné ses ordres, Kakuzu comprit que son comparse n'obéirait pas, en fait, il était déjà entrain de faire son rituel, l'homme masqué allait donc devoir affronter les deux ennemis à la fois.

* Foutu Hidan, avec tes conneries de rituel je vais devoir me charger de tout, tout seul. Dès que je le pourrais, je te tuerais une bonne fois pour tout imbécile. *

Tout paraissait immobile, pour casser cet effet, et pour mettre un peu plus de puissance de son côté, Kakuzu fit sortir de son dos une nouvelle créature, cette fois-ci, la créature sombre avait un masque de lion, seul leur maître savait ce qu'il en retournait réellement, la situation était devenue compliquée, oui, mais pas pour l'Akatsuki.
Avant de s'occuper du véritable ennemi, Kakuzu allait d'abord neutraliser le revenant Kaguya, le temps qu'Hidan finisse son rituel et vient prendre le relais. Cela dit, la portée des techniques des monstres pourrait tout aussi bien surprendre le serpent. Le masque de lion commença l'assaut, une déflagration infernale, monstrueuse s’abattit sur le champ de bataille, une technique Katon d'une grande et implacable puissance fonçait droit les deux ennemis, bien la cible de base fut le Kaguya, l'attaque toucherait tout aussi violemment le serpent. Pendant le chaos de l'attaque, le monstre à la tête de taureau pris le relais, il bondit rapidement pour attaquer les flancs du serpent, soit le feu soit la foudre le tuerait, c'était ce qui était prévue pour le moment. À la gauche du champ de bataille, le monstre cracha de sa gueule des traits de foudre d'une grande puissance, avec une précision et une rapidité incroyable, les traits visaient principalement Orochimaru, mais certains traits fusaient sur le revenant, un peu de foudre pourrait paralyser assez longtemps le mort pour permettre à Hidan de finir son rituel. La grande puissance de Kakuzu commençait à prendre sa place dans le combat, Orochimaru pensait prendre le dessus du combat grâce à son entourloupe nécromancienne, c'était sans compter aux capacités incroyables de Kakuzu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru

avatar


Nombre de messages : 29
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/100  (0/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Sam 5 Jan - 20:47

L'Edo Tensei, une technique parfaite, absolument parfaite. Oui, en faisant appel à ce Jutsu prohibé, Orochimaru possédait un atout en main, un atout dont il n'avait pas à se soucier puisqu'il était impossible à détruire. Ainsi, le Serpent pourrait s'occuper de son ancien "camarade" sans se préoccuper des faits et gestes du gamin impulsif à la botte de ce dernier. Tout semblait sourire au Ninja Légendaire, tout, jusqu'à ce que Kakuzu ne vienne jouer à son tour un de ses atouts cachés. D'abord deux contre un, puis deux contre deux, maintenant, la suite de ce combat allait se jouer à quatre contre deux. A croire que ce binôme n'aimait pas l’équité en terme de nombre.

Kakuzu...!? Je ne savais pas tes ressources aussi immenses. Aller dissimuler des soutiens dans ton propre corps. Tu me fais penser à...moi même.

A la vue des deux créatures masqués, Orochimaru semblait inquiet. Comme s'il commençait à douter de ses capacités face à leur invocateur. Après tout, désormais, le combat qui allait suivre n'allait être rien de plus qu'une tuerie de monstres sanguinaires. Rien de comparable à un simple duel de Shinobis classique. Quoi qu'il en soit, l'autoproclamé Champion des célèbres Sannin Légendaires de Konoha allait devoir faire face à un problème non planifié. Autrement dit, il allait devoir improviser en faisant appel à toutes les caractéristiques constituant son talent.

Premièrement, il dut faire face à un véritable torrent de flamme expulsé hors du monstre au masque de lion. Un défi pas réellement insurmontable pour le reptile aux mouvements fluides. Ne voulant pas consommer de chakra pour un début déjà plutôt corsé, il enchaîna une suite de saltos arrière avant de le souffle du torrent ne vienne le projeter violemment en arrière. Le Serpent fit un vol plané s'en suivant d'une longue roulade contre le sol agrémentée de quelques sauts imprévus provoqués par les cailloux entravant son parcours incontrôlé.
Et deuxièmement, suite à une première offensive déjà fort douloureuse pour un début, la créature au masque de taureau arriva inopinément sur le flanc du Serpent. N'ayant pas put le voir venir à cause du nuage de fumée opaque généré par l'attaque Katon, Orochimaru dut une nouvel fois improviser face aux projectiles de foudre que ce dernier lui envoya en plein dessus. Ne disposant cependant que d'un infime laps de temps pour réfléchir et agir, Orochimaru n'eut pas 36 solutions à disposition. Le Serpent se pris donc les projectiles de foudres avant d'exploser en un amas de terre humide et de boue.

Après pas plus de deux secondes, une fois la boue étalée contre le sol, un fragment de cette matière molle alla s'infiltrer avec aisance dans le sol. C'était bien sur un coup du Serpent qui n'avait pas encore avoué la défaite. Il avait même déjà un plan encré dans son esprit sournois ne laissant pas même échapper le plus futile des détails. Ainsi, Orochimaru, put finalement sortir en chair et en os hors du sol, derrière les monstres, où il ne tarda pas à disposer sa main au niveau de sa bouche pour diriger un souffle de vent violent en direction de ces derniers. En effet, le Fuuton allait être en mesure de réduire les capacités de mouvements de créatures tout en étant capable d'anéantir une éventuelle attaque Raiton sans oublier une probable attaque Katon, qui dans ce cas là, se verrait retournée instantanément contre l'envoyeur, ce qui serait fâcheux pour l'adversaire. Le Vil Serpent savait aussi que son adversaire comprendrait la raison de son attaque...à un petit détail près tout du moins. Oui, l'attaque avait une seconde utilité! Le Fuuton, mobilisant une main à son utilisateur, bloquait les monstres difformes. Ce dernier avait donc encore un main de disponible. Main dont il se servit pour animer l'épée indestructible au sol, non loin la position fixe du mastodonte masqué. C'est alors, dans un rabattement du poignet du reptile, que l'épée fonça, avec un infime décalage, droit en direction d'un point vital précieux de sa cible: le coeur.

Voyant comment ces deux là se débrouillent réellement!

Orochimaru ne le laissait pas paraître, mais il jubilait intérieurement à l'idée de tuer une bonne fois pour toute Kakuzu afin se faire d'une pierre deux coups et n'avoir à se préoccuper plus que d'une cible. Cible qui se trouvait déjà mise en difficulté face à l'ancien adorateur du Serpent. Malheureusement, Hidan ayant été aidé par le Raiton de son camarade, qui soit dit en passant paralysa momentanément le jeune Kaguya en plein dans son offensive, Orochimaru ne put bien déterminer le niveau de sa future proie face au Kekkei Genkai unique. L'homme au gominé put donc infliger une blessure mortelle à son adversaire avant de rejoindre son camarade. Et de son coté, Kimimaro tomba raide mort quelques secondes avant que le rituel de reconstitution ne soit entamé. Une nouvelle poignée de secondes perdues avant que le fidèle ne puisse rejoindre son maitre.

Orochimaru-Sama...vous...vous avez trouver le moyen de me rendre utile à nouveau. Quoi qu'il puisse de nouveau m'arriver en ce monde, je me montrerai à la hauteur...soyez en sur!

...C'est une joie de te revoir mon petit Kimimaro. Mais tu as faillie à ta dernière tâche en tant qu'être vivant. Et tu as l'air mal partit pour m'aider à tuer ces deux nuisibles costumés. Sache que si tu échoues de nouveau, je me verrais contraint de laisser ton âme errer dans ce monde, sans plus aucune destination...plus aucun objectif.

L'être réincarné ne broncha pas, ne dit pas même un seul mot. Il posa simplement son regard droit vers ses adversaire, tenant fièrement sa lame dans la main. Une réaction qui ne put que faire sourire son vil Maitre, toujours aussi confiant en ses talents d'orateur, toujours aussi satisfait de la loyauté de sujets tels que Kimimaro.

Un peu d'action!:
 

_________________
La Lubie du Serpent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidan

avatar


Nombre de messages : 22
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/0  (0/0)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Mer 30 Avr - 16:34

« T'as les chocottes face à un minable pareille ? Sérieusement tu me déçois mon pauvre... au lieu de fanfaronner bouge toi le cul ! J'ai l'impression de faire tout le boulot là »

Il ne prit même pas la peine de tenir compte de la remarque de son comparse, selon laquelle il l'enverrait six pieds sous terre à un moment ou un autre. Il a beau avoir de la bouteille, son intelligence n'a d'égal que sa faible jugeote en fin de compte. Il était bien plus préoccupé à scruter attentivement les multiples estafilades jonchant certaines parties de son anatomie. A la vue de celles-ci, un rictus amusé parcourut son visage. Le liquide visqueux se répandait par gouttelettes sur le sol inerte autour des pieds du jashiniste qui lorgna du coin de l’œil l'homme osseux dont l'anatomie était effectivement en train de se reconstruire. "C'était donc de ça que parlait Kakuzu ?" Mis à part lui et son compère, il ne connaissait aucune personne capable d'une telle prouesse. Survivre à la mort ce n'est pas donné à tout le monde & encore moins si Jashin n'y a pas son rôle. Évident que cet Orochimaru allait devenir préoccupant désormais. Se battre contre quelqu'un d'immortel n'emballait pas notre homme à la faux, le résultat n’aboutirait. Il fallait couper l'herbe à la racine et il ne voyait pas d'autres possibilités que de s'attaquer à celui qui tenait tête à Kakuzu depuis le début de ce combat. A vrai dire, il misait tout sur son binôme. Qu'il trouve une alternative pour se débarrasser de ce Kimimaro car l'issue de ce combat serait sans fin sinon.

« Je sens que ça va durer des plombs.. » dit-il en laissant tomber les pointes de sa faux vers le sol, dans une gestuelle nonchalante. « Va falloir accélérer »

Tout en s'exprimant, ses pieds baignant dans son sang commencèrent à tracer un cercle à l'intérieur duquel il construisit un triangle. Le rituel était en place. Il ne s'acharnerait plus seulement dans l'optique de détruire mais pour se procurer une goutte de sang. Fermant lentement les yeux tout en saisissant son pendentif, il adressa un sourire moqueur à son adversaire avant de le pointer du doigt.

« Mon scélérat de camarade me dit de me méfier de toi et même si je n'aime pas lui donner raison je dois avouer que... Jashin s'en contrefout lui ! Et bien évidemment son châtiment divin va abattre sur toi sale athée ! Misérable ! »

Pointant son arme vers le duo qui leur faisait face il s'adressa à Kakuzu comme soudain touché par la grâce

« File moi des masques, je vais m'occuper de le tailler en pièce pour mon rituel et tu t'occupes de l'autre macchabée comme ça. Pas d'objection ? parfait ! »

EN GGGGGARDE WHOOOOOOHOOOO !!!!!!!!!

Tel un félin bondissant sur sa proie, il n'en fallut pas plus d'une demi seconde avant d'atterrir dans le périmètre de sa cible. Toujours suspendu dans les cieux, il fendit l'air de son arme redoutable avec de grands gestes circulaires et des va et viens espérant que l'un ou l'autre s'interpose et subisse les conséquences de son imprudence. Une méticuleuse façon d'harceler ses ennemies et d'aborder le deuxième round. Cette méthode faisait aussi bien office de bouclier que de lance et permettrait facilement d'ouvrir le champ à son détraqué de partenaire pour élaborer les meilleurs stratégies dans le temps qui lui était imparti. Retombant aussitôt sur ses pieds, il poursuivit son assaut tel un damné. Hurlant, riant, ses coups n'étaient guère précis mais sa folie sans nom, elle, n'avait pas de limites et son imposante faux réduisant le pourcentage d'imprécision de ses coups. Ils avaient autant de chance de toucher que s'il y mettait tout son sérieux. Il ne lâcherait pas sa prise avant d'être convaincu de pouvoir l'abattre en un coup. Le taijutsu était sa spécialité. Son immortalité, sa carte joker. Celle-ci lui conférait un net avantage dans ce combat..

GWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH !!!!!!!

Une vraie sangsue..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakuzu
Modérateur / Membre de l'Akatsuki
avatar


Nombre de messages : 191
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
100/100  (100/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Dim 4 Mai - 11:54

L'attaque si bien combinée des monstres de filins noirs fut vaine. Le serpent blanc avait montré toute son agilité en esquivant brillamment le torrent de flammes, bien que c'était le but escompté il espérait toujours que le feu aurait suffi à le transformer en cendres. N'ayant pas eu ce résultat, il dut remettre son espoir de faire mouche au monstre manipulant de raiton. Le foudre frappa et dans un son tonitruant toucha sa cible. Kakuzu savait ce qui se passait, aussi parfaite qu'était cette combinaison, il était évident que le serpent planifiait quelque chose. L'homme sans âge n'aimait pas ça, un prédateur aussi efficace que cet Orochimaru ne pouvait pas avoir de libre arbitre dans ce combat, cela signerait la fin du duo immortel. Son expérience de combat quasi centenaire, il comprit rapidement où allait apparaître le reptile. Ce n'était pas vraiment compliqué à deviner. Il devait s'occuper de la puissance d'attaque de Kakuzu, c'est-à-dire ses monstres. L'homme masqué se retourna, il sentait que l'attaque viendrait de derrière. Il avait raison, un souffle de vent intense sorti de la gueule du python, immobilisant les créatures noires sur place. C'est alors que la seconde main d'Orochimaru bougea ; dans un mouvement rapide et fluide, Kakuzu bougea, mais l'épée légendaire du serpent fut plus rapide. Elle se planta dans le bras droit du centenaire. Une douleur soudaine se fit sentir dans tout son corps, mais il avait subi bien pire dans sa vie. Ce qui l’inquiétait c'était les mouvements téléguidés qu'elle pouvait effectuer. Il décida de détacher son bras droit et de s'éloigner de l'arme. Il put rejoindre son comparse qui en avait fini avec son adversaire, pour le moment. En écoutant son coéquipier, Kakuzu eut l'étrange sensation que Hidan avait un plan, ce n'était pas son genre de changer d'adversaire comme ça. Peu lui importait, le rituel avait commencé.

- Prend ce dont tu as besoin et finissons-en, j'en ai marre de voir le sourire de cet albinos !

Avec Hidan comme adversaire, Orochimaru allait devoir se concentrer sur le corps-à-corps plutôt que son attaque futon. Hidan voulait des masques, Kakuzu le lui accorda. Il prit une fraction de seconde pour réfléchir auxquelles. À première vue, le reptile utilisait des techniques doton et futon, la foudre et le feu étaient donc une bonne combinaison, mais dans un doute fondé il laissa également le masque du vent à son comparse. Le corps de pierre et le suiton suffiraient à maintenir à distance le macchabée d'Orochimaru. Il n'en suffisait pas plus pour qu'une stratégie prenne place dans sa tête. Tout d'abord, les masques de feu et d'air fusionnèrent. Le masque de foudre marcha vers l'adversaire d'Hidan le harcelant à l'aide d'une attaque raiton, le laser bleu se dirigeait vers le monstre blanc, pendant ce temps les deux masques fusionnés se mirent en mouvement, essayant comme plutôt dans le combat à attaquer le flanc droit. Une déflagration de feu amplifié par l'air retentit et détruisit le paysage forestier de la zone.

* Hm à moins qu'il maîtrise le suiton aussi bien que le Nidaime Hokage, aucune technique ne peut arrêter cette attaque, Hidan tu vas peut-être pas pouvoir faire ton rituel *

De son côté Kakuzu solidifia son corps et partit à l'attaque du Kaguya. Aider du masque de l'eau qu'il gardait en retrait pour le moment. Les coups au corps-à-corps fusaient d'un côté comme de l'autre, le corps de fer de Kakuzu lui permit d'encaisser des coups tranchant sans être blessé à outre mesure, du moins s'il avait encore ses deux bras, avec un seul il subissait bien plus de dégât. Enfin le corps recouvert de doton était une armure suffisante. Après une série de combo, Kakuzu fit un saut arrière pour laisser toute la place disponible au masque de la tortue. Une vague d'eau d'une intensité folle sortie de sa gueule. Avec un peu de chance elle atteindrait même le combat principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru

avatar


Nombre de messages : 29
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/100  (0/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Mar 6 Mai - 21:55

Requête:
 

Invincibles, telle était la conclusion d'Orochimaru en voyant les monstres difformes de son ancien camarade rester de marbre face à son attaque Futon. Par chance, leur créateur lui ne l'était pas, mais le fait que sa prudence égale sa puissance de combat embêtait le vieux Serpent qui était habitué à garder un certain contrôle dans ses affrontements. Mais il ne fit pas le plaisir aux deux étrangetés de marquer le moindre signe d'inquiétude ou de doute sur son visage. Il continua simplement de photographier visuellement chaque scène s'offrant à son regard afin d'en extraire un plan d'attaque efficace.
Kusanagi et le bras droit de Kakuzu ne faisaient qu'un au sol. Pendant ce temps, Hidan jacassait au nom de son Dieu tout en effectuant selon ses mots, un rituel religieux apparemment nécessaire à sa victoire.

J'ai comme l'impression qu'ils vont nous sortir toutes leur cartes maîtresses d'un seul coup dans leur prochaine offensive. Ils pensent savoir à qui ils ont à faire. Allez-y, envoyez moi toute votre puissance destructrice qu'on s'amuse enfin!

Le jeune homme au gominé était aux commandes, si Kakuzu daignait lui obéir, peut être que le courant de ce combat pourrait radicalement changer, ou alors ce dernier cachait bien son jeu. Cependant, malgré ses airs d'abruti, Hidan savait que son camarade était une source de pouvoir immense et qu'il n'avait donc pas de souci à se faire. C'est ainsi que le Serpent et sa marionnette se retrouvèrent face au duo d'Akatsuki secondés de quatre monstres masqués. Le gouffre numérique qui séparait les opposants pourrait avoir raison d'Orochimaru, mais ce dernier restait confiant en ses capacités et en celle de son défunt apprenti.

L'affrontement commença alors. Hidan ouvrit les hostilités en fonçant sur Orochimaru. Réactif, ce dernier, d'un saut ninja, apparut dans l'ombre de son frénétique adversaire accompagné d'un énorme serpent sortant mystérieusement de sa toge de combat. Dans le dos de l'homme à la faux, ce dernier aurait du mal à prévenir l'attaque qui l'attendait. En effet, l'action dura pas plus d'une petite seconde, juste le temps qu'Hidan se rapproche assez de son adversaire afin qu'Orochimaru puisse laisser son souffle  reptilien glacer la nuque de sa proie avant que sa bête rampante ne viennent l'enlacer mortellement. Dans un même temps, la créature noire à tête de taureau chargea dans sa gueule et déchargea en direction du Ninja Légendaire un laser de foudre apparemment assez puissant pour mettre un terme à ce conflit de monstres qui venait d'éclater.

Ils coordonnent bien leurs attaques...

Par chance, le vieux Shinobi avait plus d'un tour dans son sac. Il se servit de la queue de sa grosse bestiole, reliée à son propre corps, afin de se faire dévier hors de la trajectoire de la charge électrique. Et comme si toute ces bravades ne suffisaient pas à agacer Orochimaru, il fallut que la fraîche masse difforme accouplant les têtes d'Aigle et de Lion ne vienne s'ajouter à la cohue déjà présente sur le champ de bataille. Bien évidemment, ce n'était pas pour annoncer une bonne nouvelle que les masques ouvrirent grand leur gueule en cette direction.

Ça te ressemble bien Kakuzu, sacrifier ton équipier pour la poignée de billets que tu espères tirer de ma tête. Même si tu te doute bien que...

N'ayant pas le temps de rêvasser face à l'attaque combinée qui se préparait, Orochimaru effectua une série de signes mais n'eut pas le temps de faire aboutir son Jutsu qu'il se vit ensevelit sous un torrent de flammes ardentes.

Une partie du champs de bataille était donc recouvert par les flammes, mais il y avait une seconde partie à ne pas oublier. Celle ou Kimimaro devait faire face à un membre estropié de l'Akatsuki accompagné de sa bestiole à tête de tortue. Aucun mot ne fut prononcé cette fois. Aucune parole ne méritait d’essouffler les deux combattants qui s’apprêtait à se ruer de coups jusqu'à ce que mort s'en suive, du moins si les morts étaient capables de perdre deux fois la vie. C'est alors que des coups rocailleux durent faire face à la mortelle dance du camélia des Kaguya. Les parades s'alternaient habilement avec les esquives mais pas un seul coup de l'armoire à glace ne toucha le jeune homme. Malheureusement, à contrario, aucun coup du Kaguya ne perça la défense de l'homme masqué.

Durant cet échange de coups semblant interminable malgré sa courte durée, la vague de flammes eut le temps de libérer la zone de combat. Zone ravagée et noircie par la puissance du feu. Zone dans laquelle le cadavre d'Orochimaru gisait en son centre, calciné par les flammes ardentes du taureau agitées par le vent incontrôlable de l'aigle.

Kimimaro face à ça, ne put rien faire car, à peine libéré de son combat par retrait de Kakzuzu, se vit à son tour ensevelit par une attaque de créature de filaments. Heureusement, cette fois, il ne s'agissait que d'un torrent aqueux qui eut pour effet d'acculer le Kaguya à une dizaine de mètres en arrière. L'eau s'infiltrant au fur et à mesure profondément dans le sol humide arrêta sa course folle quelques mètres avant d'atteindre le corps du défunt Serpent. Corps que Kimimaro lorgna brièvement, avec beaucoup de peine, avant qu'un élan de rage ne vienne alors l'habiter.

Soyez maudits! Kakuzu, prépare toi à accompagner Orochimaru-Sama dans son voyage jusqu'au ténèbres!

C'est alors que dans un tumultueux cri de rage, le jeune Kaguya courut à une vitesse folle en direction de sa cible. Arrivé à mi-chemin, il bondit dans les airs dans un tour sur lui même afin de projeter hors du bout de ses doigts dix petits projectiles pointues fusant à une vitesse extrême vers l'homme masqué. Un petit avant gout osseux de ce qui l'attendait juste après.

Yanagi no Mai!

Dans sa course, les articulations principales du Kaguya furent transpercées de l’intérieur par d'imposantes pointes osseuses. A ce même instant, ce dernier était enfin au niveau de son adversaire. La dance pouvait commencer.

Le Serpent t'observe, mais le remarques-tu?:
 

_________________
La Lubie du Serpent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidan

avatar


Nombre de messages : 22
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/0  (0/0)
Prime:

MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   Mar 13 Mai - 9:58

L'homme désarticulé qui faisait face au duo immortel savait être réactif. Et l'assaut frontal que venait d'effectuer l'homme à la faux se retrouvait mis au néant. Bien que moulinant dans le vide comme un détraqué, Hidan s'aperçut rapidement que le bâclage n'avait visiblement pas sa place dans un duel comme celui-ci. Il s'en aperçut rapidement et le contrecoup promettait d'être fatal également. Le temps pour que le jashiniste puis reprendre pleine possession de ses appuie exigeait une fraction de seconde incommodante. Durant ce laps de temps, il perçut une ombre reptilienne fondre sur lui à vive allure. Bien que peu d'alternatives s'offraient à lui, il souleva néanmoins ses épaules pour placer la barre de son imposante arme verticalement à son dos. Le reptile, s'il souhaitait enlacer le fanatique, se heurterait inévitablement aux trois pointes de la lames qui le transperceraient. Il n’entendit aucun râle provenant de la bête, car les serpents n'expriment rarement la douleur comme les êtres humains ou autres animaux. Le seul élément qui permis à Hidan de comprendre que la bestiole souffrait, c'est qu'elle avait relâché quelque peu son étreinte. En elle même l'étreinte devenait inefficace et faisait plutôt office de "prison". L'homme à la faux se débattait avec une hargne féroce tout en maudissant l'homme à l'aspect reptilien. C'était plus de l'énervement que de la provocation. Si Orochimaru croyait que cela suffirait pour briser le malheureux fanatique, il était alors très loin du compte. Outre le fait qu'il ignore encore qu'Hidan est du genre immortel, les bestioles de Kakuzu qui avaient pour but de prêter main forte au religieux ne tarderaient pas à débouler. A cette idée l'énervement du jashiniste se tus promptement.. Las de l'idée que son compagnon puisse se défouler sur lui bien qu'involontairement, il devait reconnaitre que c'était le seul moyen qui s'offrait à lui actuellement pour se sortir de la situation dans laquelle il était...

« Hmph.... TA ! fait chier ! »

L'attaque infernalement flamboyante de son camarade lui laisserait une fois de plus des séquelles. Bien que les brûlures sur le corps d'Hidan finissaient toujours par s'estomper, au début c'était toujours assez douloureux. L'impact de la vague enflammée avait eu raison du reptile qui semblait lentement lâcher l'étreinte. L'intense chaleur devenait irrespirable. Hidan se délia sans trop de difficultés de son oppresseur. La nappe de fumée noir se dissipa
.Hidan fit craquer sa nuque tout en fléchissant ses genoux en scrutant le combat. Son comparse était toujours au prise de l'homme osseux. La lutte semblait acharnée bien qu'il savait Kakuzu largement supérieur. Quant à Orochimaru, ou s'était-il tapis ? Lorgnant de long en large la zone dévastée par les flammes il l'aperçut, acculé, mangeant la poussière. Un sourire noir se dessina au coin des lèvres de l'immortel au visage maculé des brûlures. Empoignant fermement la poignée de son imposante arme, il se rua comme un dégénéré vers la dépouille du serpent en compagnie des bestioles aux filins qui avaient pour but de le soutenir. S'arrêtant net devant cette dépouille immonde et calcinée, il brandit son arme à la manière d'un bourreau qui l’abattrait sur le cou de sa victime « Tsssss.... pathétique. Tu as perdu enfoiré d'athé ». L'arme du jashiniste se planta de part et d'autre de la dépouille du serpent. Lorsqu'il déterra son arme le liquide visqueux se répandit directement sur le corps noircit de la victime « Fallait pas nous sous-estimer idiot ! ». Lorgnant les deux masques qui se désassemblaient, il bondit sur celui du vent et pointa sa faux en désignant les deux individus toujours en train de s'affronter

« HIIIIIIIIIIIIIIHAAAAAAAAA CHAAAAAARGER !!! »

La bête fila à bonne allure vers l'homme assaut, ce qui permettrait à Hidan de faire un assaut aérien et de sans doute, une fois arrivé au corps à corps, donner une opportunité à son comparse pour en finir une fois pour toute..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Croiser une vieille mauvaise connaissance [PV: Kakuzu & Hidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: ~ Quelque part dans le monde ~ :: Pays des Cascades-