♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Lost in the infinite void of life ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genjirō Eiji

avatar


Nombre de messages : 1
Sexe : Masculin

MessageSujet: Lost in the infinite void of life ♠    Lun 19 Nov - 17:58



Genjirō Eiji

« Identité du Shinobi »

♣ Âge : 31 ans
♣ Sexe :
♣ Village ou Organisation : Suna Gakure no Satô
♣ Rang désiré : Bras-Droits du Kazekage
♣ Affinités : Kugutsu ainsi que Kenjutsu
♣ Nindô : Étendre la paix dans ce monde sanguinaire ..


« Caractère »



Qui somme nous, que faisons-nous sur terre.. pourquoi devons-nous vivre sous des termes ingrats et d'esclavages. Toutes questions se posent dans la tête de Eiji, il n'a aucune volonté propre.. et n'est pas vraiment quelqu'une d'obéissant. Celui-ci aime être seul, il a plutôt un caractère solitaire qu'autre chose, d'un angle il est le bien et d'un autre le mal, il est plutôt quelqu'un de réserver et qui n'est pas vraiment bavard. Son apparence mystérieuse lui fait paraitre comme un schizophrène, effectivement son apparence va comme un gant avec sa mentalité. Celui-ci est quelqu'un de fou, sadique et psychopathe.. un vrai schizophrène.. à la seul vu du sang il devient un fou sanguinaire et enragé qui ne veut qu'une chose.. tué de ses propres mains les personnes à sa portée. Il n'a aucune notion légale, que ce soit un criminel, un proche ou quelqu'un qui ne lui à rien fait.. dans sa furie sanguinaire il ne distingue ces personnes que comme des bêtes sauvages. En d'autres termes, Eiji est un chasseur, un rôdeur .. cachant son visage derrière un masque de chair et de sang.

Il est quelqu'un à qui on ne veut pas se frotter, bien sûr il a un côté plutôt sympathique quand on le connait vraiment bien. Mais sinon, si on ne le connait pas.. on ne peut que le craindre, celui-ci ne comprend pas pourquoi ces personnes s'éloignent de lui quand il passe simplement dans une rue du village. Du coup, il ne voyage que sur des voies non fréquentées avec une projection d'ombre, le pseudo vieillard n'obéis seulement qu'à une personne qui est sa majesté le Kazekage du village caché du sable. Mais seul Dieu sait quels sont ses véritables intentions, en attendant on ne peut que le craindre .. et s'en éloignait.

Son côté schizophrène n'est pas la seule chose d'étrange, il a aussi la particularité d'avoir une seconde personnalité. Son double est pire encore que quand celui-ci se met dans sa furie sanguinaire, en d'autres termes son double est capable de détruire un village entier sans avoir de remord. Sa seconde personnalité à pour nom Hei, Hei n'a pas de pitié par rapport à Eiji.. il peut tuer femmes et enfants quand cela lui donne envie.. quand l'homme d'une trentaine d'année s'apprête à devenir Hei il s'attache des chaînes de chakras spéciales empêchant celui-ci de bouger .. et donc de ne faire aucune victime. Si celui-ci se détache, un conseil.. ne vous mettez pas sur son chemin.. puisque vous pourriez bien perdre la vie à ce moment-là sans vous en rendre compte.


« Physique »

Comment décrire le physique d'un-t-elle homme, cette personne est dotée d'un charme vraiment charismatique. Le nom de celui-ci est Genjirō Eiji, ayant une grande corpulence, le jeune homme a aussi un poids assez grand et adapté à sa taille ainsi que sa corpulence. Maintenant, décrivons correctement celui-ci comme il se doit.

Ce grand conquérant d'un mètre quatre-vingt-trois et d'une masse de quatre-vingt-sept kilogrammes possède des cheveux blancs, ses cheveux datant de sa naissance et non comme certains par l'âge. Sa chevelure aussi blanche que la neige est en forme d'épine remontant vers le haut, ainsi ceux-ci sont plutôt longs, néanmoins restant légèrement court à certains endroits de son crin. Sur son front, un bandeau servant aussi de cache-oeil est présent recouvrant son oeil gauche qui lui a subi des dommages lors d'une guerre, le teint de son bandeau est d'un magnifique bordeaux. De face, on peut voir un homme d'une trentaine d'année dotée d'oeil perçants avec des pupilles aussi noir que les ténèbres du gouffre le plus profond. Par ailleurs, on distingue sur celui-ci un fin nez, ni trop long et ni trop court, ainsi sous ce nez on retrouve des lèvres hydratés, correctement charnu ainsi que délicat, on aimerait poser nos lèvres sur celle-ci. Enfin, donnant la forme de son visage, on aperçoit un menton d'homme ayant une forme non géométrique qui fait du village de Eiji, une magnifique oeuvre d'art.

Passons maintenant au buste de l'homme en question, un léger corset fait de métal entoure la nuque du pseudo vieillard, laissant ainsi son thorax à l'air libre vu les conditions météorologiques du village caché du sable. Par la suite, on retrouve des gantelets comme ceux de l'ère Sengoku que portait les samurais, ceux-ci sont aussi en métal gris et par-dessous ceux-ci on retrouve une côte de maille. Par-dessus ses épaules, celui-ci a vraiment un très court gilet de teint bordeaux avec au prolongement de ses manches des traits, aussi on peut distinguer des sortes d'encoches faits pour boutonner le gilet. Passant du bas de la diagonale montant vers la gauche, on retrouve notamment une ceinture faite de côte de maille très fine et en son milieu une épaisse couche de métal ayant des traits avec le diamant. En d'autres termes, le corps d'Eiji est celui d'une athlète ayant des véritables muscles et non de la camelote. Ainsi, par-dessous ce buste d'Apolon, on distingue une ceinture en soie d'un teint rose avec des symboles dorés. À vrai dire le bas est plutôt celui d'un kimono, ce qui fait de la tenue de celui-ci comme une tenue traditionnelle, néanmoins cette tenue n'est pas vraiment adaptée pour un climat froid comme celui du pays du fer où il y a de la neige.


« Histoire »

Narration d'un vagabond ..

I. Le début du commencement
C'était en une journée intense, la chaleur frappait violemment le pays du vent. Dans un petit village perdu dans le pays du vent, une petite maison en argile était visible, un grand nombre de personne y était présente entourant celle-ci de tous les côtés. Que se passait-il ainsi, je ne le savais point, moi qui n'étais un simple vagabond marchant encore et encore entre chaque pays espérant un beau jour faire une grande rencontre. J'étais perplexe, néanmoins je m'approchais avec un pas lent et simple vers la petite maison d'argile, entrant dans celle-ci, je voyais en vérité qu'il s'agissait d'une jeune demoiselle mettant au monde un enfant. À la sortie de la tête blonde, j'entendais un hurlement de la par de celui-ci, pleurant en voyant le monde, un des hommes aux côtés de la femme donnait une légère claque sur l'arrière-train du nouveau né. Quelques minutes plus tard, je sentais des regards tournait vers ma personne, pour eux j'étais un simple étranger qu'ils ne connaissaient pas. Néanmoins, un vieil homme à la barbe blanche s'approchait de moi, celui-ci toussotant puis pris une grande gorgée d'air celui-ci me souhaitait la bienvenu dans ce village perdu dans les fins fonds du pays du vent. Le remerciant, je regardais le nourrisson avec un regard fixe ne le perdant point des yeux, celui-ci était vraiment doté d'un vrai charisme. Par la suite, je me retournais et me dirigeais vers la sortie, néanmoins un bras venait m'attraper par la manche, me retournant, je voyais la demoiselle tenant son enfant dans ses bras me le tendre. Pourquoi ces personnes m'offraient-il une si belle accueille, je ne le comprenais pas, néanmoins, en respect pour la femme, je prenais dans mes bras le jeune nourrisson qui arrêtait rapidement de pleurer. Laissant ainsi percevoir un magnifique sourire de bambin, la personne qui venait d'accoucher demandait qu'elle était mon prénom, car celle-ci n'avait pas d'idée pour le prénom de son enfant. Prenant une légère inspiration, je répondais ainsi à celle-ci :

— Mon prénom est Eiji, enchanté, votre village est d'une beauté spectaculaire.

Des rires et des larges sourires se faisaient entendre et voir, la femme entendant mon prénom appelait ainsi son enfant, Eiji, Rentobi Eiji. Voilà le nom du nouveau né, je me dirigeais ensuite vers un des commerces à proximité, j'achetais ainsi des vivres et je m'apprêtais à partir de ce magnifique village quand soudainement, une voix prononçant mon prénom se faisait entendre. La personne qui m'appelait n'était d'autre que le chef du village qui demandait à ce que je reste ainsi pour que je profite du banquet à l'honneur du nouveau né. Par politesse, je ne pouvais pas refuser cette offre et donc je participais avec joie à ce banquet de naissance.

Le banquet était simple, des simples lanternes allumées avec des bougies à l'intérieur de ceux-ci ainsi qu'une grande table qu'avait construit les habitants. C'était simple, néanmoins la fête était réussite, chacun était venu à ma rencontre pour apprendre à me connaître, je voulais rester dans ce village pour toujours et enfin abandonner mon statut de conteur d'histoire et de vagabond. Néanmoins, les informations que j'obtenais des habitants du village était qu'en lui-même le village était enfaîte un domaine de clan, le clan Rentobi spécialisé pour les membres ayant appris le Ninjutsu, le Kugutsu no Jutsu qui est l'art d'utiliser des marionnettes pour armes.

II. Une vie paisible
Le jeune bambin avait à présent deux ans, cela faisait deux ans que j'étais dans ce village qui était aussi un domaine familial, au cours du temps, la demoiselle et son enfant ainsi que les autres villageois du village m'avaient adopté comme un de leur membre.

III. La théorie du Chaos
IV. Vie rude et pénible
V. Une vie de ninja
VI. L'ascension de l'honneur
VII. Une ultime ambition


« Equipement & Autres»

Spoiler:
 

Dolls - Kokoro » Cette poupée faites en bois a pour nom Kokoro qui veut dire esprit, celle-ci faisant référence aux Goules du folklore arabe. Celle-ci étant dangereuse à un-t-elle point, ses dents sont aussi aiguisés que des lames de rasoirs, ses yeux sont blancs sans pupilles. Dans son corps, celle-ci dispose de plusieurs lames qui peuvent se déployer librement à l'air à partir des bras, de la tête, de la bouche et autres parties du corps, à l'intérieur du corps de Kokoro on retrouve ainsi plusieurs lames faites de métaux.




« Et toi ?»

♣ Âge : 13
♣ D'où vous venez comme ça ? Pub sur Never-Utopia
♣ Et le règlement ? Vous l'avez lu ? Oui
♣Vous allez le respecter, bien sûr : Absolument
♣Votre niveau de rp : C'est vous qui me jugez..
♣ Autre chose ? Une tasse de thé peut être ? Laissez-moi dans..*tousse* non rien


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidan

avatar


Nombre de messages : 22
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
0/0  (0/0)
Prime:

MessageSujet: Re: Lost in the infinite void of life ♠    Ven 14 Déc - 9:45

Pas de nouvelles de la fiche et une absence du forum d'environ 16 jours. Nous t'accordons une semaine pour te manifester. Faute de quoi, cette fiche sera déplacée dans les inactifs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lost in the infinite void of life ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: Fiches de présentation-