♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Bain chaud entre amis... ou ennemis ? [Shizuka Uchiha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Bain chaud entre amis... ou ennemis ? [Shizuka Uchiha]   Lun 6 Aoû - 16:48

La température de Suna atteignait souvent des pics de chaleur très élevés, mais certaines fois, elle dépassait les moyennes de saison, ça en devenait étouffant, accablant même. Dans ce genre de situation, peu habitué à ce genre de climat, Sokô aimait partir quelque temps dans son pays natal, voire d’aller en visiter d’autre, son statut d’émissaire du pays du fer lui offrait un accès aux autres grandes nations, cette fois-ci, il décida d’aller au pays du feu, plus précisément dans un petit village où les bains chauds sont très nombreux, pour se détendre un peu et s’évader de son travail quotidien. Il prépara rapidement ses affaires, quelques vêtements de rechange, un peu de vivre, le tout empaqueté, il partit sans escorte.Ce n’était pas nécessaire a priori. La température ne baissait pas, au contraire, dans le désert séparant les deux pays le climat était infernal, en plus de la chaleur venait s’ajouter des tempêtes de sable, les grains venant cingler le visage des voyageurs, l’écharpe du samurai fut bien utile dans cette situation. Préférant attendre que la tempête passe pour éviter de se perdre, il s’arrêta sur place, les vents forts venant atténuer la chaleur et la puissance du soleil. Une heure passa avant que les vents sablonneux ne cessent, il put enfin repartir, le temps passait rapidement dans le désert, et il était simple de s’y perdre, mais cela faisait un certain temps qu’il était à Suna, héritant même du bandeau du village, il connaissait les chemins secrets de cet étendu de neige brulante, il pouvait rallier le pays du feu bien plus rapidement que les voyageurs lambdas. Après une bonne journée de marche éreintante, il arriva enfin dans des zones forestières avec un climat bien plus doux. Sokô sorti sa carte de la région, et commença à se rendre vers le fameux village, espérant ne pas trop être contrôlé pendant la route, son bandeau de Suna risquait bien de l’empêcher d’avancer rapidement, les autorités contrôlaient beaucoup les frontières, ils devaient déjà avoir repéré le samurai. Il continuait son chemin sans embuche, jusqu’au moment prévisible où l’ANBU lui tomba dessus. Son bandeau de ninja ne le lui rendait pas bien service, mais il expliqua rapidement qui il était et ce qu’il faisait ici, le ninja en chef de ce groupe comprit la situation, il le laissa aller jusqu’au village des sources chaudes, où il devrait rester le temps que l’Hokage décide de son cas, c’était un compromis que les deux parties avaient décidé.

Il arriva dans ledit village, grand et très touristique, des bains publics à chaque coin de rue, pas de doute il était bien arrivé à destination. Il alla directement dans l’une des auberges du village prendre une chambre, poser ses affaires, et enfin aller se décontracter dans l’eau chaude que l’auberge pouvait offrir. D’autres clients se prélassaient dans ce bain bouillant, des gens frêles comme des gens à la musculature certaine, des personnes au corps strié de balafre et d’autres au corps aussi pur qu’un nouveau-né.Sokô se mit avec délicatesse dans l’eau, la précaution était de mise, bien que bienfaisante, l’eau brulante l’était et ce n’était pas un euphémisme, il mit le pied dans l’eau doucement, la chaleur lui donna tout d’abord un effet répulsif, puis il plongea dans le bassin jusqu’à la taille. Le samurai s’engouffra donc dans le bain, mis la tête sous l’eau, et alla se placer contre un rebord pour se poser comme il faut pour un bon repos, il vit un homme à ses côtés, à son physique il devait être Shinobi, mais son appartenance à un village était encore indéterminée, n’étant pas spécialement antisocial, il entreprit de faire la conversation à cet individu.


-L’eau chaude repose bien n’est-ce pas ? D’où est-ce que vous venez ?

Pas antisocial, mais pas spécialement à l’aise avec les inconnus, son approche pouvait paraître brutale, mais elle était directe et sincère, c’était le plus important à ses yeux. L’homme à côté de lui avait tourné la tête pour regarder son interlocuteur, Sokô attendait la réaction du ninja, détendu ou au contraire réfractaire à parler à un inconnu.


Dernière édition par Minamoto Sokô le Mer 8 Aoû - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bain chaud entre amis... ou ennemis ? [Shizuka Uchiha]   Lun 6 Aoû - 19:22

Le bras droit de l'Hokage, bien que souvent assigné à résidence pour remplir des tas de paperasses avait profité d'un congé bien mérité pour s'éclipser du village dans lequel il exerçait. Non pas vraiment pour se reposer, mais pour aider l'ermite des crapauds dans sa quête d'informations sur l'organisation criminel du nuage rouge. Dans laquelle se trouve par ailleurs le commanditaire du massacre de son clan : Itachi Uchiha.
Mais pour aussi essayer de trouver des renseignements sur son frère, Sasuke. L'ex shinobi de Konoha avait rejoint l'infâme serpent en quête d'une puissance encore plus écrasante qu'avant pour se défaire de son frère. Cet individu réfractaire n'avait pas pris le meilleur chemin.. entre les mains du Sannin il risquait gros, il y risquait sa vie. Même si les liens furent coupées autrefois entre le clan et Shizuka, Sasuke est quand même un membre de son clan, tout comme lui. Il ne le laisserait pas sombrer dans cette folie furieuse

Après avoir quitté le village caché des feuilles tôt dans la mâtiné, le ninja d'élite se rendit au village ou des rumeurs couraient quant a la présence de certaine personnes portants des habits rouges et noirs. Il ne voyait pas grand monde qui pouvait mieux que "L'Akatsuki", correspondre à cette description.
Si tel était vraiment le cas, il fallait faire quelque chose pour ne pas les laisser poursuivre plus leur chemin dans le pays du Feu.
La ville des sources chaudes. Elle abritait le plus souvent, de riches commerçant provenant d'autres villages. Cette diversité était un bon point pour le pays du feu, qui malgré sa faible puissance jouissait d'une bonne activité économique. De ce point de vue là, le pays était loin d'être en déclin. Mais même si cette ville faisait exception et s'autorisait à accepter les civils d'autres nations la surveillance n'en restait pas moins importante et les entrées rudement surveillés. Par des Junins ou même des membres des services spéciaux. Certains marchés étaient souvent conclus dans les bains des sources chaudes, de façon honnête comme insidieuse.

Après avoir enquêté une bonne partie de la journée, l'Uchiha se rendit aux bains pour profiter du confort que cela conférait. Rien de mieux après une dure journée de labeur. Et après quelques dires d'un membre des services secrets aussi..
Une autre personne pénétra dans la source chaude. Shizuka sentait son regard le décrire jusqu'à que celui-ci ouvre la bouche pour l'aborder d'une façon.. peu courtoise. Mais cependant, l'homme aux sharingans ne le blâmerai pas. Il n'était pas le premier, ni le dernier à l'aborder de cette façon.


« Cette question me parait trop directe et peu amical pour que j'y réponde. Le droit intangible du Samouraï, c'est de pouvoir retravailler ses méthodes non ? »

Décidant finalement de passer sur cette façon de l'avoir abordé, Shizuka s'inclina légèrement pour saluer le Samouraï, comme les méthodes habituelles que ceux-ci ont au Pays du Fer. Il poursuivit d'un ton posé.

« Je me prénomme Shizuka. Membre de Konoha no Sato, au service de l'Hokage. Il serait idiot que je vous demande d'où vous en revanche, venez comme ça, étant donné que je suis au courant. Juste vous demandez votre nom peut-être ? A moins que vos préceptes font que vous n'y avait pas le droit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bain chaud entre amis... ou ennemis ? [Shizuka Uchiha]   Mar 7 Aoû - 9:23


Le samurai avait bien compris que sont entrés en matière n’avait pas spécialement été bien accueilli par le ninja, il est vrai qu’il avait été direct et sans trop de tact, son éducation l’ayant conditionné à être ainsi. La réponse du Shinobi avait cinglé dans les oreilles de Sokô. « Retravailler ses méthodes » voilà une expression qui le laissa perplexe, de son point de vue, les samouraïs n’ont pas spécialement de faire cela, s’adapter à la situation oui mais en gardant leur méthode, voilà ce qu’on leur apprenait depuis leur enfance, mais il ne ferait pas la remarquer à son interlocuteur. Après un court blanc, l’autre homme reprit la parole, il se nommait Shizuka et était du village caché de la feuille. Il ne dit point qu’elle était son rang réel, une simple idée vague pouvant signifier plusieurs possibilités de poste. Shizuka savait d’où Sokô venait, voulait-il parler de son pays natal, ou avait-il vu son bandeau de Suna ? Il ne le savait pas mais compter en savoir plus quant aux connaissances du Shinobi. Il lui demandait son prénom, si cela n’interférait pas avec les principes du Bushido, pour chance non.

-Excusez tout d’abord mon manque de tact, ce n’est pas mon fort. Je suis ravi de vous rencontrer, Shizuka, je me prénomme moi-même Minamoto Sokô du pays du fer et ambassadeur au pays du vent. De quelle provenance me concernant êtes-vous au courant, par pure curiosité ?

Il espérait avoir été moins direct et inamical, mais encore une fois ce n’était pas dans son habitude d’être chaleureux, il ferait tout de même un effort d’adaptation, si comme il le pensait, son interlocuteur était un haut placé dans la hiérarchie, il devait se montrer le plus courtois possible, quelque chose de grand pourrait naitre de cette rencontre.

-Donc vous êtes au service de l’Hokage . Voilà un certain temps que j’aimerais avoir un entretien avec celle-ci, mais mon travail me retient trop souvent pour avoir le temps de faire cela, ce qui est bien dommage, c’est une proposition intéressante que j’aurais à faire au nom des deux pays que je représente, peut-être pourriez-vous la lui transmettre si vous êtes assez proche ? Nous serions les intermédiaires des deux Kage que nous servons . Qu’en dites-vous ? Je sais que mon approche paraît soudaine, direct et surement malvenue, mais je préfère être direct avec vous et profiter de l’occasion.

Sokô espérait avoir en face de lui un interlocuteur capable de transmettre l’information en plus haut lieu, la proposition paraissait très formelle, trop surement et trop rapide vu qu’il ne se connaissait que depuis quelques minutes, mais l’occasion était trop belle, il devait profiter de la situation pour faire sa proposition quitte à recevoir un refus, il pourrait toujours aller lui-même voir l’Hokage un jour ou l’autre, bien qu’il préfère que cela se passe avec l’intermédiaire qu’il avait en face de lui, Shizuka lui paraissait digne de confiance mais avant tout, apte à cela, simple ressentiment, mais Sokô était doué pour sentir les gens, encore fallait-il que l’accord n’ait pas été gâché par le manque de sociabilité du samurai.
Revenir en haut Aller en bas
Grey
× Conseiller de Kiri. ■ Bakemono Seikei ┼

avatar


Nombre de messages : 26

Shinobi's Identity
Experience:
22/100  (22/100)
Prime: Moyenne.

MessageSujet: Re: Bain chaud entre amis... ou ennemis ? [Shizuka Uchiha]   Ven 10 Aoû - 21:52


Pleasures Of Combat by 鷺巣詩郎 on Grooveshark

Quand l'on ne sait plus quoi faire de sa vie, quand l'existence même nous joue des tours et nous empêche de nous épanouir dans le pays où nous vivons depuis qu'nous sommes petits. Il arrive que nous allions voir ailleurs, changer un peu d'air pour au final revenir en meilleure forme. En gros, j'avais pris des vacances. Et ouais, il en a qui peuvent se le permettre, choisissez bien votre métier les jeunes. Je me trouvais actuellement sur les routes, en route pour le pays du soleil, pour une fois que ce n'est pas pour des emmerdes que je vais la - bas. Alors que sur mon visage s'étire un petit sourire, presque charmeur, mon teint plutôt blanchâtre ainsi que mes cheveux orangés au vent, je me sentais prêt pour cette nouvelle aventure qui s'annonçait amusante. Une sorte de sensation bizarre me prenait au ventre, le secouant .. Comme quand je suis en état de transe, vous savez, lors de mes combats ... Mais je ne me pressais pas, préférant à cela la lecture d'un ouvrage de grandes qualités que je n'avais pas acheté très chère à une boutique du coin. La couverture du bouquin orange alors que mon pouce séparait bien la page de droite et celle de gauche, mes yeux allant de l'une à l'autre avant de revenir une ligne en dessous, parfois avec un bruit de papier froissé pour signifier le changement de chapitre et ceux en un mouvement continuel et sans fin. Lorsque je sors enfin de ce bouquin, l'astre s'élevait, pour une des premières fois, hors mission, je pouvais contempler celui - ci sans risquer de perdre un de mes coéquipiers de vue ou de risque ma peau. Enfonçant avec un geste presque boudeur mes mains dans mes poches, ayant bien entendu poser mon livre dans ma sacoche, j'aurais préféré voir le grand brun avec la brune aux yeux rouges que la gonzesse au gros sein. Je n'avais pas envie de voir la scène de sexe immédiatement, je m'autorise cette lecture plus tard dans l'après - midi. J'avançais, les yeux grands ouvert, regardant un p'tit peu partout comme un enfant, ces vacances me feraient un grand bien, c'est sûr..

D'un geste rageur, j'écartais une branche de sur ma route, qu'est-ce qu'il m'avait pris de vouloir passer à travers cette forêt afin d'atteindre le village de Konoha le plus rapidement possible ? Vous pouvez me le dire vous ? Nan, vous ne pouvez pas et je ne veux même pas entendre vos explications à la morne moi noeud. Pestant pendant un certain moment, sur un coup de tête, je m'assieds par - terre, les pieds & bras croisés, adossé contre un arbre. Bien entendu, cet excité ne pouvait rester plus de quelques minutes calme et serin, c'est d'ailleurs pour cela qu'il se releva, habitait d'une motivation nouvelle après avoir repensé à ce fameux village, je me relève, le doigt au - dessus de ma tête, m'exclamant avec une voix presque hystérique : « Par là, héhéhé ! » Partant dans la dite direction en sifflotant joyeusement, heureusement, dans la bonne direction, un curieux hasard.

Finalement, j'avais trouvé le grand village de Konoha. Restait maintenant à savoir ce que je devais dire afin de pénétrer dans le village. Je me trouvais actuellement devant les deux gardes du village, l'un me fixant avec dédain tantdis que l'autre souhaitait en terminer rapidement, rentrer comme je le faisais à Kiri ne me permettrait pas de me déplacer comme je le souhaitais dans ce grand village. C'est pourquoi, j'avais choisi de donner une fausse vérité, quelque chose qui me permettrait de passer Incognito. M'avançant alors un peu plus, comme si je voulais passer, j'avais oublié de retirer mon bandeau, détail aussi futile qu'inutile. « J'viens prendre de simples vacances et... » Je ne pus aller plus loin, déjà d'autres personnes arrivaient au loin sans vraiment se cacher, du travail qui allait certainement plus qu'emmerder les deux personnes que j'embêtais déjà. Comme si je me moquais déjà de ce qui leur tombait dessus, je me permets de faire encore un pas. « Comme la plupart des personnes qui viennent ici .. » Aux sources chaudes ? « La plupart des personnes allant à Konoha y vont pour des vacances ?! » Il part alors dans un fou rire qui me fait comprendre ce qu'il se passe, on n'est pas à Konoha .. J'étais au village des sources chaudes. Doucement, je fais un premier pas dans le village alors que presque immédiatement après, je m'enfuis telle une fusée dans la direction pointée par les gardes. Inutile de vous dire qu'après avoir lis le livre de ce célèbre auteur de Konoha, j'avais une idée qui s'annonçait excellente pour passer une bonne journée. C'est pourquoi je pénètre, en faisant bien attention à ce que personne ne fasse attention, dans les vestiaires femmes avant de composer un unique signe.. Les dernières choses que l'on peut voir de mon visage étant un air plus que lubrique ainsi que ma langue passant sur mes lèvres comme devant un bon diner.. Bonjour les filles.

« *Voix de femme* Me frappe pas, me frappe passss*voix d'homme*ssssss euhhh ! Je t'ai dis de pas me frapper connasse ! Je t'ai à peine frôler les s.. Putain ! »
« Qu'es tu fous là ! PERVERS ! [ Ainsi que divers exclamation du genre venant des autres femmes du bain. ] »

M'esquivant avec difficulté, prenant au passage baffe et coup de coude, je trouve comme unique moyen pour échapper aux très nombreuses femmes du bain, trop nombreuse même, la palissade séparant les deux bassins, prenant mon courage à deux mains, je prends mon élan avant de sauter, prendre mon appuie sur la palissade afin d'atteindre le centre du bassin.. « Attention Bombeee ! »

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bain chaud entre amis... ou ennemis ? [Shizuka Uchiha]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bain chaud entre amis... ou ennemis ? [Shizuka Uchiha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: ~ Pays du feu - Konoha ~ :: Reste du pays-