♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Il est temps de faire une pause - Misaki Hinari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kykyô Korone
Genin de Konoha/Tête Brûlée
avatar


Nombre de messages : 55
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
15/100  (15/100)
Prime:

MessageSujet: Il est temps de faire une pause - Misaki Hinari    Mar 7 Aoû - 10:57

    Est-ce qu'il vous est déjà arrivé de vous faire réveiller un matin par votre sœur de manière diabolique ? Je dois avouer que c'est ce qui m'est arrivé pas plus tard qu'aujourd'hui. Volets grands ouverts, couette enlevée, les rayons du Soleil vous aveuglant et pour terminé, une sœur armée d'une casserole et d'une cuillère en bois qui vous fait un tapage d'enfer.
    Oui, c'est un cauchemar, qui, pourtant est tellement réel que vous avez plutôt intérêt à courir pour éviter de prendre malencontreusement un coup bien placé.
    Recherchez, vous aussi dans le dictionnaire, l'identité de votre tortionnaire et sa définition...
    J'ouvris alors un livre devant ma sœur, juste pour l'embêter, assise en indien sur mon lit défait et commença ma propre définition de ma charmante sœur, si gentille que j'adore faire enrager gentiment.


    « Itomi : Personne humanoïde de sexe féminin, troublant le sommeil des enfants et prenant un malin plaisir à les terroriser de bon matin... »

    Je n'eus pas le temps de terminer ma définition qu'une casserole s’abattit sur ma tête, me faisant une bosse. Je n'avais pas les larmes aux yeux, je ne pleurais pas non plus, j'adressais un large sourire à ma sœur. Je l'adorais, et elle le savait, du moins, je l’espérais...
    C'était dans mes habitude de taquiner les personnes que j'aime donc il fallait s'y attendre. De bon matin, la première personne qui m'embête et que je me permet de taquiner est : Itomi, oui, messieurs dames, elle est la grande gagnante.

    J'étais descendue prendre mon petit déjeuné, regardant ma sœur cuisiner, les yeux brillants et un sourire sur le visage.


    « Kykyô ! Quand vas-tu apprendre à te lever toute seule ?! Tu n'es plus une enfant, c'est fini !
    Il va bien falloir que tu te débrouilles un peu sans que je sois sur ton dos tout le temps ! »


    Elle avait beau avoir un ton sévère, rien ni personne ne pourrait arrêter ma bonne humeur. Non, c'était impossible. M'enfin, une fois le petit déjeuné terminé, ma sœur calmée par un câlin et un bisou sur le joue, je pus enfin prendre la route... La route, de, de, de rien du tout. Je n'avais absolument rien à faire et je dois dire que je m'ennuyais vraiment beaucoup, regardant les nuages passer dans le ciel du haut de la colline, ou encore regardant dans le vague.

    Je ne savais pas quoi faire, et il n'y avait personne de disponible pour jouer ou encore courir, pile poil le jour où j'en avais le plus besoin.

    Je réfléchissais alors à l'épreuve ultime, une épreuve qui me prendrait du temps et qui me ferait rigoler un peu. Posant mes yeux sur le village, mon regard s'arrêta sur le bureau de la Hokage. Elle était belle, forte, appréciée aussi, tout ce que je voulais devenir. L'épreuve parfaite.

    Un peu de courage, d'ingéniosité et hop, il fallait que je m'introduise dans son bureau pour allez lui parler. Y aller sans se faire voir ne serait pas facile, et c'était ça le meilleur !
    Je souriais, ma prochaine bêtise était proche. Dans ma tête je pouvais déjà entendre ma sœur me dire à quel point c'était bête et irresponsable mais tant pis, cela allait au moins m'occuper un peu.

    Pour accéder à son bureau, je devais passer environ trois « gardes », l'un d'entre eux se trouvant à la porte du rez-de-chaussé du bâtiment, l'autre dans le couloir et l'autre dans le couloir aussi, enfin, je crois, ils peuvent bouger aussi. Enfin, tous sauf ceux de la porte d'entrée du bâtiment. Je devais faire attention aux gens venant la voir. Compliqué et tout ce que j'aime.

    Allez trois de un, on fait un saut à la maison pour s'habiller de façon adéquate pour la mission que je me suis moi-même confiée.
    Rapidement j'arrivais à la maison, enfilant ma tenue d’entraînement puisque j'étais au Village et puis surtout pour éviter d'éveiller les soupçons d'Itomi.
    Alors, un T-shirt noir avec brodé rouge, des flammes bien évidemment et un jogging pareil. J'avais aussi mon bandeau du Village, symbole que j'étais une ninja et que j'avais réussit l'examen de l'Académie. Et j'étais prête. Je passais alors je façon discrète pour partir de la maison.


    « Attention à toi Ky'. A tout à l'heure »

    Je souris, ma sœur m'avais vue, donc pourquoi pas les ninja entraînés qui gardent la Hokage ? Cela promettait d'être un très bon entraînement.

    Je me cachais derrière une barrière, regardant l'entrée du bâtiment. Je voulais le faire, non, je pouvais le faire. J'effectuais un multiclonage plutôt réussit et lui demanda d'aller faire diversion auprès du premier garde pour que je puisse passer.
    Mon clone s'arrêta près du ninja et prétexta je ne sais quoi qui fit que le ninja était absorbé par ce que mon « moi » disait.

    Pendant qu'il avait le dos tourné, je me faufilais à l'intérieur pour me trouver nez à nez avec le numéro deux. Bien sûr il me demanda ce que je voulais avant de me dire que la Hokage était occupée et donc que je devais repasser un autre jour.

    Même pas drôle !

    Je m'assis sur un banc, me demandant comment je pouvais faire pour alors allez dans son bureau sans rentrer par la grande porte.
    Comment les autres personnes s'y prendrait ? Pas la moindre idée, ah si...en fait, peut-être une. Mais celle-là était très très très peu discrète. Je mis un peu de temps à décider de faire ma bêtise puissance mille.
    Hop, je me levais, me dirigeant sous la fenêtre de son bureau et prenant mon courage à deux mains, et beaucoup de souffle.


    « MIIIISAKIIII-SAAAMMAAAAA, VENEZ PRENDRE UNE PAUUUUSE !!!!!!!!!! »

    Quoi ? J'avais juste crié une petite phrase qui apparemment n'était pas le bon sésame vu comment Numéro 1 et 2 me regardaient...

    « Oups... »

_________________
Time goes on...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Hinari
Administratrice/Rokudaime Hokage
avatar


Nombre de messages : 202
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
37/100  (37/100)
Prime: /

MessageSujet: Re: Il est temps de faire une pause - Misaki Hinari    Sam 11 Aoû - 12:13


Une journée typiquement Misaki qui commençait. Quand elle ouvrit les yeux, la Hokage ne fit pas attention au soleil qui se levait à peine. Elle détestait ce genre de nuit ou le sommeil lui échappait et ou elle n'arrivait à s'endormir qu'une fois avoir repassé en vue tout ce qu'elle avait fait de la journée, la plupart du temps énormément de choses. Mais comme toujours, elle se réveillait parfaitement vive, les sens en éveil, à l'affut du moindre petit élément qui clochait dans son quotidien. Ce matin, tout allait parfaitement bien. Tout allait parfaitement bien. L'autre dormait et elle pouvait entendre sa respiration lente, paisible. Sans hésiter une seconde de plus, elle se leva et se dirigea vers la fenêtre, contemplant les minces rayons de soleil qui caressaient le village endormi. La nuit mourrait et la lune, déjà, perdait de sa magnificence pour laisser place au roi du jour. Encore une journée à passer enfermée dans un bureau ou la chaleur étouffait tout le monde. Encore une journée à beugler après les incompétents, les lents d'esprits, les prétendus ninjas qui étaient censés, non pas l’agacer comme ils le faisaient, mais l'assister. Tant pis, si cela continuait ainsi, elle ferait tout elle même, na !

Alors qu'elle faisait le vide dans son esprit, elle regardait le soleil se lever doucement au loin, prince de l'horizon, souverain suprême des cieux, porteur d'espoirs et de rêves. Le soleil réchauffait les cœurs après la froideur de la nuit, rallumait dans les regards la lueur de joie et de bonheur de tous, petits comme grands. Ah...repenser au passé, quand elle voyait ce disque de lumière...Avant, avant, quand elle était encore là, quand ils était encore trois à se lever si tôt pour partir à l'aventure. Ah...tout ce qu'elle avait laissé derrière elle, toutes ces années à courir après le bonheur, toutes ces années à...Au loin, les rayons ardents du soleil faisaient comme un doux voile de lumière. Ce genre de spectacle lui faisait tout oublier. Une belle journée. Ce serait une belle journée. Elle s'en assurerait. Elle ferait tout pour que ce soit le cas. Une belle journée...Alors, comme persuadée qu'elle pourrait faire de ce jour ce qu'elle en voulait, elle se retira de la fenêtre ouverte, laissant la lumière émaner dans la chambre. Et, comme souvent après s'être penchée à la fenêtre, dominant tout le village, la vivacité et le franc-parler de la Hokage revint. Surexcitée comme une gamine de quatre ans, elle se dépêcha de choisir quelques affaires dans les piles de vêtement amassées dans son placard.


"Lèves toi, ou je te tires par les pieds pour te traîner dans les escaliers. Paresseux !"

Elle aurait bien aimé qu'il reste endormi, cela aurait été drôle. Mais le traîner par les pieds aurait présenté quelques soucis. Au lieu de cela, il répondit de ce genre de grognement accablé que vous poussez quand votre mère vous réveille. L'embêter avait toujours été drôle, et elle ne cachait pas qu'elle adorait ça. Shizuka, le calme, le paisible shinobi. Certes, certes. Mais avec elle, impossible de garder son sérieux ou ses moyens. Et bien, si il ne voulait pas se lever, tant pis pour lui ! Elle profiterait seule de cette merveilleuse journée et elle ne lui laisserait rien, na ! Mais comme notre chère Hokage avait tout de même un cœur, elle consentit gentiment à lui laisser encore du temps pour râler autant qu'il voulait sous sa couverture. Comme toujours, elle ne mis pas des plombes à se préparer, elle n'en avait pas besoin, vu qu'elle avait tout pour elle. Pauvre petites kunoichis, qui cherchaient la beauté et la
perfection à tout prix, geignant devant leur miroir.
Elle, n'avait pas besoin d'artifices pour se sentir bien.
Ses seuls talons, qui claquaient dangereusement sur le sol suffisaient à mettre à genoux tout les ninjas du village. Oui, bien sûr qu'ils la veineraient, bien sûr qu'ils ne voulaient qu'elle, et uniquement qu'elle. Elle en jubilait, mais ce n'était pas eux qu'elle désirait.
Elle avait déjà sous son toit le shinobi le plu puissant de Konoha, à ses yeux. Ah, certes, il l'avait abandonnée des années pour parcourir le monde, mais il était revenu auprès d'elle. N'était ce pas romantique ? Mais elle n'oubliait pas qu'ils avaient été rivaux et qu'ils le seraient toujours. C'était plutôt drôle quand elle y pensait. Elle descendit les escaliers en jubilant.

" Bouges toi, ou je mets ma menace à exécution !"

Il savait très bien qu'elle ne le ferait pas. Mais il était son bras-droit après tout. Elle n'était pas la seule à devoir se lever pour aller bosser. C'était drôle de bosser, dans son cas : elle pouvait exiger tout de tout le monde, crier sur tout le monde, traiter les bons à riens de nullards finis, refroidir les ardeurs de ses collègues féminines, qui fulminaient après elle d'un simple petit claquement de doigt ! Ah ! Quel bonheur d'être le boss, quand on a tout les droits !
Misaki se rendit aux quartiers administratifs avec le plus immense des sourires, jubilant déjà sur la façon la plus drôle d'embêter ses assistants. Que du bonheur !
Le début de matinée, s'avéra en effet, très fructueux.


"Mais ou as tu foutu ces saletés de dossiers ! Va les chercher ou je t'étrangle sur place, sale merdeux !"

" Oui...Hokage-Sama..."

"Mais qu'est ce que tu fiches, toi ? Ta place n'est pas ici, mais en bas !"

"Bien, Hokage-Sama..."

"Raaaaaaah ! Mais ne restes pas planté là, toi, à ne rien faire ! Merde, quoi ! Bougez vous !"

"Sale garce..."

"Quoi ? T'as dis quoi ? Je vais t'ankyloser, toi..."

"Oui, Hokage-Sama. Bien, Hokage-Sama. Excusez-moi, Hokage-Sama."


Et toute la matinée se déroula ainsi, à remettre tout ce petit monde à sa place. Trier des dossiers, signer des papiers, faire des inventaires...c'était surtout ça le quotidien de l'Hokage. Et Shizuka ne pointait pas son nez. Il devait peut être être en train de faire la police à l'étage inférieur. Quoique, ce n'était pas sa spécialité d'affirmer ainsi son autorité, en beuglant sur tout le monde. Blaaablaaaablaaa...
Finalement, alors qu'elle pensait que la matinée n'avait été que source d'ennui, quelqu'un osa l'appeler sous la fenêtre.


« MIIIISAKIIII-SAAAMMAAAAA, VENEZ PRENDRE UNE PAUUUUSE !!!!!!!!!! »


Elle aurait pu s'énerver, lui gueuler quelque chose de moche par la fenêtre, mais elle avait aussitôt reconnu la voix d'une de ses petites favorites : Kykyo Korone. Une de ces jeunes kunoichis avec le sang chaud, un caractère, et de l'humour en plus. Une pause ? Très bonne idée. Elle remercia intérieurement la jeune fille de l'arracher à son quotidien ennuyeux. Peut être était ce elle qui allait rendre sa journée merveilleuse !

"Bon. Vous, vous en bougez pas jusqu'a ce que je revienne. Je vais me promener. Bossez. Ok ?"

Et sans plus attendre, elle passa par la fenêtre et, avec agilité, sauta sur le toit inférieur pour atterrir aux côtés de la jeune genin qui semblait l'attendre.


"Me voila ! Est ce que ça te dirais d'aller manger quelque part ? Ou alors, on peut simplement aller se promener et discuter."

Elle jeta un oeil à la fenêtre, en haut. Puis, elle fit un clin d’œil complice à sa petite protégée.

"J'en avais un peu marre des bons à rien, je préfère être en bonne compagnie ! Alors, parle moi un peu de toi, ta famille vas bien ? Ton apprentissage de ninja se déroule il bien ? Je sais, j'ai beaucoup de questions, mais tu es un grand espoir de réussite pour Konoha !"

Elle rit doucement et lui sourit, attendant sa réponse. Elle appréciait beaucoup cette petite. En effet, cette dernière avait un énorme potentiel, et elle lui rappelait un peu elle même quand elle avait son âge. Il était rare que Misaki se prenne ainsi d'amitié pour des genins, mais celle ci en valait la peine. Elle était douée, adorable, audacieuse : que demander de plus ?





_________________

✝️ Just gimme more ✝️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kykyô Korone
Genin de Konoha/Tête Brûlée
avatar


Nombre de messages : 55
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
15/100  (15/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Il est temps de faire une pause - Misaki Hinari    Sam 11 Aoû - 19:28

    Mais allez quoi ! Cela ne vous ait jamais arrivé de vous ennuyer au point de vouloir embêter tout le monde, et de trouver tout et n'importe quoi d'amusant, pour autant que vous avez les mains et l'esprit occupé ?

    Voilà ce que j'aurai aimé dire si j'avais été plus grande, plus forte aussi que les ninja en face de moi. Comprenez mon raisonnement. Vous ne pouvez pas atteindre votre cible par vos propres moyens, mais vous pouvez peut-être tenter quelque chose pour qu'elle vienne à vous. Vous faites quoi ? Solutions une ou la deux ? Pour moi y a pas photo, si la une ne fonctionne pas alors autant essayer le tout pour le tout. Mais voilà, il y a toujours des choses qui ne plaisent pas à certaines personnes.

    Si moi je m'ennuyais, je me demandais si c'était la même chose pour Misaki-sama, elle devait sans doute avoir une tonne de travail et c'est d'ailleurs pour cela que j'avais du effectuer cet acte héroïque.


    « Mais regardez ! La pauvre ! C'est de l'esclavagisme ! Trop de travail tue le travail, laissez-la sortir de sa prison de papiers ! »

    C'est vrai quoi ? Etre ensevelie vivante sous du papier qui, devait sans doute être archi-nul, pas drôle du tout, par une journée ensoleillée comme celle qui se présentait à nous aujourd'hui, ce n'était pas la plus belle façon de mourir pour une aussi jolie et forte personne qu'elle.

    J'avoue j'adore ma Hokage. Pourquoi ? Eh bien, parce qu'elle est forte, elle ne se laisse pas faire, elle a un franc parlé aussi, mais elle est aussi une personne très gentille, à l'écoute, enfin tout ça. Plus tard moi aussi je veux devenir tout comme elle !
    M'enfin, revenons à nos moutons, ou plutôt à nos gardes pas souriant du tout. Je fis mon plus beau sourire, afin de m’éclipser pour trouver une autre solution pour aller trouver ma Misaki-sama.
    Je l'aurait un jour, je l'aurai !

    Puis miracle ! Pas la peine d'attendre plus longtemps. J'adressais un petit sourire satisfait lorsque je vis Misaki-sama passer par sa fenêtre et me rejoindre. J'aurai tellement voulu tirer la langue aux gardes qui voulaient me faire la morale, du genre « on embête pas les grands, et surtout pas l'Hokage, elle a autre chose à faire ». Bon j'avoue, elle avait autre chose à faire. Vivre et non survivre !

    Mouahahahahah ! J'étais pas peu fière de moi. J'étais vraiment super heureuse d'être avec elle. C'était juste, trop bien, je n'arrivais pas à trouver les mots pour dire ce que je ressentais, mais c'était génial. Misaki-sama me demanda si je voulais aller manger un morceau avec elle, ou si je voulais juste que l'on se promène. Je n'avais pas trop d'idées, on pouvait même faire les deux si elle en avait envie, moi, cela ne m'aurait pas dérangée, mais après j'en connaissais qui allaient râler...


    « Une promenade si vous voulez bien, et puis après on verra... Cela vous va Misaki-sama ? »

    Je lui souriais. Je ne comprenais pas pourquoi les autres femmes ne l'aimaient pas trop trop, et pourquoi certains disaient qu'elle faisait peur. Non, pour moi elle était parfaite et juste géniale !
    Elle me fis un clin d'oeil avant de me poser quelques questions, comme savoir comment ma famille allait, comment mon apprentissage se passait, des choses comme ça.
    Cela prouve que je sais ce que je dis : Elle est gentille !

    J'embarquais Misaki-sama plus loin, direction inconnue, je ne faisais pas bien attention, juste partir le plus loin des regards noirs, et...pour les faire fuir... Je leur tirai la langue, oui, c'était trop tentant pour ne pas le faire !


    « Venez, ils sont pas gentils ! C'est qu'ils voulaient pas me laisser vous kidnapper ! »

    J'avançais un peu silencieusement pour réfléchir à ma réponse. Bref, faisons comme d'habitude : ne pas réfléchir !

    « *Hmmm * Ma sœur se porte comme un charme, encore se matin elle a joué les tyrans dans ma chambre, c'est donc qu'elle va bien ! »

    Je ris un peu, puis mis les bras derrière ma tête, j'étais bien, décontractée malgré les regards des habitants du village. Ils semblaient tous un peu surpris. Je me demandais si c'était parce qu'elle était avec une genin, ou alors parce qu'elle était sortie de sa prison d'adulte...
    M'enfin, ce n'était pas bien important.


    « Sinon, tout se passe plutôt bien, mais je m'ennuie un peu, alors je trouve des occupations au jour le jour comme aller délivrer une Misaki-sama du haut de sa tour entourée de dragons... »

    Je lui adressais un immense sourire avant de lui poser une question, mais un peu plus sérieusement.

    « Je ne vous ait pas trop dérangée j'espère... Je ne voulais pas vous embêter... Enfin peut-être un peu, mais pas trop trop vous voyez ? »



_________________
Time goes on...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Hinari
Administratrice/Rokudaime Hokage
avatar


Nombre de messages : 202
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
37/100  (37/100)
Prime: /

MessageSujet: Re: Il est temps de faire une pause - Misaki Hinari    Lun 13 Aoû - 18:56

[En cours...cela mettra plus de temps que prévu, je serais moins présente cette semaine.]

_________________

✝️ Just gimme more ✝️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Hinari
Administratrice/Rokudaime Hokage
avatar


Nombre de messages : 202
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
37/100  (37/100)
Prime: /

MessageSujet: Re: Il est temps de faire une pause - Misaki Hinari    Ven 16 Nov - 19:21

[RP archivé]

_________________

✝️ Just gimme more ✝️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est temps de faire une pause - Misaki Hinari    

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est temps de faire une pause - Misaki Hinari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: Panneau d'affichage :: Role-play-