♪ L'hiver arrive à grands pas, et nous nous sommes mis à l'heure pour accueillir les premiers flocons ~ Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent dans la bonne humeur ♪ Jetez un œil à ce fabuleux concours : Le Concours de Décembre ♪

Partagez | 
 

 Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 8 Nov - 23:11



Suis-je dans l'erreur ?


Asuna resta muette suite à la demande de l'Amano. Elle s'éloigna, récupérant ses affaires ainsi que celle de son compagnon d'aventure. Ce dernier remit son haut, ainsi que son gilet de protection typique du village de la Feuille. Elle lui prit alors la main, avant de l'embrasser à nouveau sur la joue.

« Tu me fais toujours confiance ? »

Masataka fit un signe de tête positif, et fut ensuite tiré par la main, en direction d'un lieu inconnu. D'après la direction, il déduisit néanmoins qu'ils se dirigeaient vers le village caché de Kumo, chose qui inquiétait particulièrement le Maitre Bakuton. Après un long moment de marche, ils y arrivèrent enfin, et pour le plus grand bonheur du Konohajin, ils n'entrèrent pas dans le village lui-même, mais prirent des petites rues pour grimper dans les hauteurs. Ils se retrouvèrent face à une grande maison, ressemblant à un temple. Toujours main dans la main, les deux adultes pénétrèrent dans la demeure, la belle rouquine prenant immédiatement la parole :

« Okaeri ! »

L'absence de réponse surprit le membre de l'ANBU, qui se demandait où était passé la famille de son hôte. Sans doute en mission, comme une grande quantité d'autres ninjas. Elle lui adressa un magnifique sourire.

« Entre, allez ! Et surtout fais pas attention au désordre et à la poussière, je n'ai pas eu le temps de faire le ménage... »


Elle laissa ensuite l'homme seul dans l'entrée de la maison. Sans doute pour lui laisser le choix de quitter les lieux, ou tout simplement en attendant d'aller se changer. Masataka s'était déjà décidé bien avant, il ferait confiance à Asuna, et donc, il ne quitterait pas l'endroit avant le lendemain. Attendant dans le hall, il quitta ses sandales qu'il déposa près de celle de la Kumojin, qui arriva juste à ce moment, vêtu d'une jolie robe, trimballant deux serviettes ainsi qu'un kimono. Elle était radieuse. Prenant les serviettes, il se sécha les cheveux avec l'une d'elles. Il retira ensuite son tee-shirt ainsi que son armure, se recouvrant les épaules de la seconde serviette.

-Merci de ton hospitalité, Asuna-chan.

Il se rapprocha d'elle, déposa un baiser sur la joue de la demoiselle avant de la fixer dans les yeux. Le kimono qu'elle lui avait ramené était certainement à son père, et une certaine gène le saisit. Prendre les vêtements d'un ainé n'était guère dans ses habitudes, aussi, lorsqu'elle le lui tendit, refusa t-il poliment d'un geste de la main.

-Ce sont les affaires à ton père non ? Je préfèrerai encore me balader en caleçon toute la soirée, plutôt que de manquer de respect à un senpai en portant ses vêtements sans son autorisation.

Il retira la serviette qu'il avait jusqu'à présent sur la tête, la jetant à la figure de son amie, tout en arborant un large sourire.

-Si j'avais su que je me retrouverai dans la maison d'une jolie femme, j'aurai fais plus attention à ma tenue. Dit-il tout en lâchant un rire enfantin.





_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Sam 10 Nov - 16:14



Un jour inoubliable



    Je lui avait laissé le choix de partir ou de rester,même si au fond de moi j'avais envie qu'il reste avec moi. Une envie comme ça, mais je ne saurais dire pourquoi. J'avais donc prit mon temps pour m'habiller, rechercher les serviettes et les vêtements pour lui avant de revenir, le moment de vérité. Limite j'avais les yeux fermé, parce que j'étais persuadée à quatre vingt pour cent qu'il était parti.
    Trois...Deux...Un...révélation ! Il était toujours là, et je souris comme une imbécile parce que j'étais trop contente de son choix ! Bravo mon petit ninja de Konoha, tu as une nouvelle amie bien décidée à te connaître et à prendre soin de toi aussi...
    Il retira ses vêtements pour prendre la serviette que je lui tendais alors, il était toujours aussi bien bâti, effectivement cela n'avait pas changé en aussi peu de temps.


    -Merci de ton hospitalité, Asuna-chan.

    Je lui souris, puis finalement il s'approcha de moi et me fit un petit bisou sur la joue, cela me surprit franchement et j'en rougit. C'était une marque d'affection très particulière et lorsqu'une fille gratifiait quelqu'un de celle-ci et lorsque c'était un garçon, c'était juste... différent mais je ne saurait dire de quelle façon.
    Je lui tendit aussi un vieux kimono à mon père, un de lorsqu'il était jeune, pardon papa, mais oui tu n'es plus aussi jeune, m'enfin Masataka refusa poliment l'offre, décidant de se balader en caleçon toute la soirée. Breeeeffff.

    Il me lança ma seconde serviette en répliquant, un large sourire aux lèvres que s'il avait su qu'il se retrouverait dans la maison d'une jolie jeune femme, il aurait fait plus attention à sa tenue.
    Puis il se mit à rire... Je rougis avant de lui relancer la serviette dans la figure et de partir en le traitant d'imbécile.

    Je me rendais dans la cuisine, car oui, il fallait bien qu'on se nourrisse. Au programme, déjà voir ce que nous avions dans les placards, puis finalement j'optais pour des nouilles sautées accompagnées d'un dessert maison. Oui ça allait sans doute le faire. Je me demandais si Masataka allait venir me voir dans la cuisine, ou non d'ailleurs, mais je souhaitais qu'il fasse comme chez lui.

    M'enfin, je préparais à manger, par vraiment mon fort mais certainement plus que les talents culinaires de mon père. Disons qu'avec moi, c'est...un petit peu plus que mangeable. Pas lui.

    J'avais mit la table, et le repas était en train de se faire doucement, c'était presque comme si ça avait été toujours comme ça... Je me demandais ce que pensait Masataka, puis finalement laissant cuire le repas plus doucement, je partis dans ma chambre pour trouver quelque chose qui à mon idée avait besoin d'être fait.


    « Masataka-kun », criais-je dans le couloir, puis je le rejoint lui demandant de s'asseoir avant de lui montrer une petite trousse de soin.

    « T'aurais pu me le dire avant ! Baka ! »

    Je râlais, mais bon c'était parce que je n'aimais pas lorsque mes protégés était blessés et quand plus ils s'en foutait comme de la dernière pluie. J'entrepris alors de désinfecter ses plaies et de mettre pansements et bandages.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Lun 19 Nov - 15:57



Un repas, une infirmière.. Le Paradis.


Asuna relança la serviette au Konohajin, tout en lui disant qu'il était un imbécile, ce qui accentua son envie de rire. Retirant la serviette de son visage, il suivit son hôte dans la cuisine, laissant son tee-shirt et son gilet à l'entrée, en compagnie de sa paire de souliers. Il n'eut finalement pas à se mettre en caleçon, son pantalon ayant eut le temps de sécher sur le chemin jusqu'à cette demeure.

Dans un premier temps, Masataka observa la belle entreprendre de préparer le repas, accoudé à la porte de la pièce. Elle semblait concentrer, à croire qu'elle s'était donnée pour mission de ne pas rater le souper, afin d'impressionner le Juunin. Ou du moins, pour ne pas le forcer à dire que la nourriture était exceptionnelle alors qu'il s'agissait du contraire. A cette pensée, un large sourire s'afficha sur son visage. Quittant l'endroit quelques instants, il fit le tour des lieux afin de ne pas être trop perdu, et aussi pour connaitre les issues en cas de problème.

La douce voix de la demoiselle se fit alors entendre :

« Masataka-kun »

Le membre des forces spéciales se dirigea vers l'origine du bruit, et trouva son amie dans un couloir, menant vraisemblablement aux chambres. Elle avait une sacoche en main, contenant Dieu seul sait quoi. Ensemble, ils retournèrent dans le salon, où ils s’assirent. La Kumojin ouvrit alors la trousse, qui n'était autre qu'une trousse de premiers soins. Elle en sortit le contenu.

« T'aurais pu me le dire avant ! Baka ! »

Elle se lança alors dans la désinfection des plaies qu'arborait le Shinobi du Feu, puis les pansa une après l'autre. Heureusement que les blessures n'étaient que peu nombreuses, car dans le cas contraire, il se serait retrouvé momifié, la jeune femme ne lésinant pas sur les bandages. La regardant faire, il attendit qu'elle lève les yeux vers les siens pour lui dire le plus sérieusement possible :

-On t'a déjà dis que tu es bonne à marier ?

Il s'attendait à ce que son interlocutrice vire au rouge tomate, ou même à ce qu'elle l'injure une nouvelle fois avant de fuir vers la cuisine. Dans les deux cas, il se doutait que la remarque n'allait pas rester sans effet, surtout sur une femme ayant un caractère aussi similaire au sien.





[Désolé du temps de réponse, j'ai été assez occupé dernièrement Asu-chan :3]

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Lun 19 Nov - 19:50



Imbécile



    Punaise mais mais je vous jure ! On peut vraiment compter que sur soi, ou compter sur ses amies. Oui ses amies filles parce qu'elles au moins elles font attention à elles. Pas de problème de ce côté là, mais chez les garçons c'était un peu comme si le nombre de blessures, de cicatrices fait qu'ils sont plus séduisant ou plus attirant. Moi je dis surtout que ça montre leur stupidité ou leur courage. Tout dépend du point de vue ! M'enfin, Masataka-kun aurait quand même put me demander quelque chose pour le soigner au lieu d'attendre que je réagisse et faire comme de rien n'était.

    Les hommes !

    J'ouvrais la trousse de secours, elle était rudimentaire mais c'était le principal, il y avait de quoi dépanner et ne pas embêter les gens de l'hôpital avec nos plaies régulière autant à mon père qu'à moi...

    Bref. J'entrepris de désinfecter ses multiples plaies, d'y mettre un bandage fait avec soin et amour... Oui je faisais attention et je prenais mon temps de un pour pouvoir regarder encore un peu le corps de mon ami mais surtout pour éviter de lui faire mal sans le faire exprès.
    Je n'avais pas envie qu'il ait mal ! Normal ? Peut-être pas après tout... Je ne le connaissais pas vraiment, il était d'un autre village et pourtant j'avais l'impression d'être plus proche que n'importe qui d'autre. Bizarre... Il faudrait méditer un peu la-dessus...

    Je finis par regarder Masataka dans les yeux et c'est ce moment qu'il choisit pour me lancer un petit « on t'a déjà dit que tu étais bonne à marier ? ». Sur le coup je restais là un peu bête puis finalement je rougis fortement avant de prendre un coussin et de lui laisser à la figure avant de repartir vers la cuisine.


    « Si tu continus de dire des bêtises c'est que tu vas bien ! »

    J'étais toute gênée... Bah bravo ! C'était bien le seul avec mon père à y parvenir ! Les autres... comment dire, je tournais tout en dérision et ils ne pouvaient tout simplement pas m'atteindre. J'étais trop bien protégée de ce côté là !

    « Masataka no Baka... », murmurais-je...

    Moi mariée ? Il faudrait déjà que je trouve une personne qui parvienne à me supporter ce qui, d'après mon père et totalement impossible.
    Merci du soutient, oui, en effet !
    Je préparais à manger, essayant de pas tout faire cramer pendant que je repensais à ce que Masataka m'avais dit ! Franchement y a qu'un homme pour faire autant cogiter une femme !

    C'était presque prêt nous allions pouvoir manger. C'était vraiment pas grand chose mais j'espérais que ça lui irait, au pire il aurait qu'à aller voir ailleurs si j'y étais...
    Breeeeeffff. Je le demandais de bien vouloir passer à table. Nous y étions c'était le moment de vérité, en temps normal ça devait être mangeable, après, je ne garantissais pas. Pas de satisfait ou remboursé dans la famille catastrophes culinaires... Je m'assis en face de Masataka.


    « Itadakimasu »

    Puis nous commençâmes à manger. Je regardais mon ami ou plutôt je zieutais sa façon de faire et aussi j'essayais de trouver un petit sujet de discussion.

    « Tu as déjà pensé à te marier ? »

    Ta faute si je parle de ça maintenant ! Alors réponds moi sinon je crois que nous allons devoir en découdre!



[Pas de souci =) ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 13 Déc - 22:14



And In the morning I'll be with you.



Comme prévu précédemment, la jeune femme vira au rouge en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, et écrasa un coussin sur le nez du Shinobi de Konoha, tout en l'engueulant amicalement.

« Si tu continus de dire des bêtises c'est que tu vas bien ! »

La remarque était comique, sachant que l'Amano n'avait pas prétendu le contraire, ne se plaignant pas de ses divers problèmes physiques. Il ne fit toutefois pas la remarque, car il n'avait que rarement droit à ce genre de traitement dans son village. Asuna fila directement dans la cuisine, abandonnant son invité, qui resta immobile, ne remuant de temps à autre que pour regarder ses tatouages. Plusieurs minutes s'écoulèrent, avant que la Kumojin ne revienne les bras chargés d'un plat contenant leur souper. S'installant à la demande de cette dernière, l'anbu attendit poliment que son hôte commence à manger pour en faire autant.

« Itadakimasu »

Bien qu'il ne s'agissait pas d'un grand festin, le repas était au goût de manipulateur du Fuinjutsu. Qui plus est, étant un gros mangeur qui n'avait rien eut à se mettre sous la dent depuis un certain temps, il ne comptait pas rechigner.

« Tu as déjà pensé à te marier ? »

Tiens donc, finalement elle revenait sur ce sujet, qui l'avait pourtant gênée auparavant. Il allait donc pouvoir la taquiner encore d'avantage, pour son plaisir personnel. Mais comme il se devait de répondre franchement à son hôte, il sonda son esprit l'espace d'une poignée de secondes. Oui, il y avait déjà réfléchis, dans l'optique de peser le pour et le contre pour se préparer à un possible futur évènement de ce genre. Le renouvellement de son Clan nécessitait un mariage, duquel viendraient des enfants. Mais les dangers pesant sur lui, entre la Racine et les clans rivaux de son pays natal en plus des nombreux chasseurs de primes, ne le rassurait nullement sur une possible vie familiale.

-A la seconde même où je t'ai vu ! Il arbora en premier temps une expression faciale la plus sérieuse possible, avant de céder à l'envie de rire face à la réaction de son interlocutrice. -Plus sérieusement, oui, j'y ai pensé. Et si je ne veux pas être le dernier Amano, il faudra bien que cela m'arrive un jour. Mais je n'ai encore rencontré personne qui en valait la peine.

Masataka trifouilla ses baguettes, avant d'avoir une idée.. Qui allait sans doute tourner à la bagarre. Il laissa dépasser les ustensiles de quelques centimètres sur le bord de table, et y déposa un morceau de nourriture. Il se servit ensuite de cela comme d'une catapulte, touchant la demoiselle au nez alors qu'elle se nourrissait.

-Puis il faut pouvoir me supporter. Dit-il, un air triomphant sur le visage.






[Allez, encore une semaine, puis je pourrai poster normalement :3]

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 16 Déc - 19:38



Again and again...
...Stay with me




    Masataka était un jeune homme assez étrange, plus je réfléchissais et plus je le trouvais différent de tout ce que j'avais pu connaître jusqu'à présent. Il était drôle, assez galant et il possédait un caractère bien trempé lui aussi. En tout point, je l'aimais bien, mais je me disais aussi qu'il pouvait y avoir anguille sous roche. Pourquoi ? Eh bien lorsque l'on s'entend tout de suite bien avec quelqu'un, c'est juste... irréel. Et j'avais besoin de preuve concrètes pour être certaine d'être bien là, avec lui à discuter comme de vieux amis.

    C'était un peu comme si je le connaissais depuis très longtemps alors que ce n'était pas le cas. Il était aussi le seul de mes amis à m'avoir fait rougir. Cet homme n'est pas un homme comme les autres. J'en suis certaine. Sinon, c'est que je me suis ramollie et ça, je ne peux pas y croire. C'est encore plus improbable.


    -A la seconde même où je t'ai vu !

    Je le regardais pendant quelques secondes arrêtant de manger, les baguettes toujours en l'air, avant de les reposer sur la table, une envie de l'assassiner. C'était franchement pas gentil de rigoler sur ce sujet là ! Surtout que j'étais convaincue que personne ne serait assez fou pour ce mettre en couple avec moi...

    -Plus sérieusement, oui, j'y ai pensé. Et si je ne veux pas être le dernier Amano, il faudra bien que cela m'arrive un jour. Mais je n'ai encore rencontré personne qui en valait la peine.

    Je comprenais parfaitement le sentiment de n'avoir pas encore trouvé LA personne qui fera chavirer votre cœur, au point de pouvoir tout réaliser pour son bonheur. M'enfin j'étais distraite lorsque mon ami décida de me jouer un nouveau tour, me prouvant alors l'intelligence dont pouvait faire preuve les hommes. Je me recevais de la nourriture sur la figure que je pris délicatement avec mes baguettes puis mangea le morceau.

    -Puis il faut pouvoir me supporter.

    -Quoi de plus facile que de supporter un gamin futile lorsqu'on est nous même une gamine...

    Je fixais alors mon regard droit dans ses yeux avant d'user de ma vitesse un peu et de me retrouver derrière lui à lui tirer les oreilles et lui ébouriffer les cheveux.

    -Pas la peine de me jeter ma cuisine à la figure si tu n'aime pas !

    Bref, je commençais à l'embêter, le pinçant un peu, évitant d'éventuelles répliques, car j'étais sûre que le gosse en lui était obligé aussi de répondre à mes provocations.

    -Tu es certainement plus facile que moi à supporter Monsieur Je-me-la-pète...

    Je mettais mes main sur les hanches, un large sourire aux lèvres, je m'amusais bien aujourd'hui, ça changeait et franchement ça me faisais du bien !

    -Alors très cher, aurais-tu peur d'une pauvre femme sans défense ?

    Je le mettais au défit de venir chahuter avec moi. J'aime jouer, c'est de notoriété publique, mais aussi j'aime gagner...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mar 18 Déc - 21:12



I see the love in disguise.



-Quoi de plus facile que de supporter un gamin futile lorsqu'on est nous même une gamine..

L'espace d'une seconde, les yeux des deux jeunes gens se croisèrent, avant que la Kumojin ne se serve de ses talents de Kunoichi pour se rendre derrière son invité. Elle ne se priva pas de lui tirer les oreilles, tout en lui ébouriffant les cheveux. L'Amano, amusé, attendait patiemment la fin de la charge sournoise de son amie, qui lui fit un reproche le sourire aux lèvres :

-Pas la peine de me jeter ma cuisine à la figure si tu n'aime pas !

-Je trouve ta cuisine très bonne, je voulais simplement voir ta réaction. Cette simple phrase fut d'une difficulté sans nom à prononcer, Asuna pinçant et étirant impunément les joues du soldat du pays du Feu.

-Tu es certainement plus facile que moi à supporter Monsieur Je-me-la-pète...

Il sentit alors l'emprise de la belle sur son visage disparaitre. Il put donc se retourner sur sa chaise, observant son interlocutrice qui, les mains sur les hanches, arborait à son tour cette stupide expression de fierté mal placée. Masataka resta là, son regard se baladant sur le corps de la demoiselle, réfléchissant à une manière de se venger de l'injuste attaque qu'il avait subit.

-Alors très cher, aurais-tu peur d'une pauvre femme sans défense ?

-Les femmes sont peut être faibles et sans défense, mais les Kunoichis, elles sont des vicieuses, alors je prends mes précautions.

Ce fut au tour du membre des forces spéciales de montrer ce qu'il avait dans le ventre. Se relevant lentement tout en tournant le dos à la jeune femme, il repoussa la chaise d'une main, soulevant son bol de l'autre. Il saisit ses baguettes, avala en deux temps trois mouvements le restant de nourriture, puis reposa tout sur la table. Il se tourna alors, et lorsqu'il fut de profil, il disparut l'espace d'un instant, pour se retrouver à une distance ridiculement petite de sa victime désignée. Le Konohajin attrapa les poignets de sa camarade de la main gauche, les soulevant au dessus de sa tête, alors qu'il plaquait sa main droite sur le ventre de la Chuunin, la poussant d'une poignée de centimètres, la bloquant contre le mur. Maintenant son emprise suffisamment pour l'immobiliser, sans toutefois lui faire de mal, le garde du Hokage approcha sa tête à celle d'Asuna, ne laissant qu'une courte séparation entre leurs visages.

-Je ne sais pas si je te trouve plus mignonne lorsque tu rougis, ou lorsque tu fais la maline.





_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 20 Déc - 13:46



...Wherever you are...



    J'aime gagner, j'aime jouer et embêter les gens que j'aime. Je veux créer des liens, des liens qui seront unique avec chaque individu. Je crois en cette capacité d'être différent avec les autres. Si j'ai envie d'être avec quelqu'un, alors j'ai aussi envie de rire, de chahuter, beaucoup chahuter d'ailleurs, en espérant que la personne soit assez réceptive. Ici Masataka était franchement la personne avec qui j'avais le plus d'affinités, le plus de « feeling ». Le feeling est important, dans la mesure ou l'on se sent bien ou non avec une personne.
    Avec lui c'était bizarre malgré tout notre relation, son début et sa suite... Je ne sais pas, mais je trouverai l'exactitude de notre relation.

    Je trouverai un mot pour le qualifier lui et notre relation naissante.

    Je souriais, j'aimais vraiment le provoquer mais surtout j'attendais sa riposte. Vous pouvez pas vous imaginer à quel point c'est amusant de provoquer quelqu'un et surtout de ne pas savoir sa réaction car si on la connaît alors c'est juste pas drôle, car elle agit comme prévu.
    Alors franchement lorsque j'ai l'occasion de jouer avec un adversaire intéressant, je ne peut que me réjouir un peu.


    -Je trouve ta cuisine très bonne, je voulais simplement voir ta réaction.

    Je rougis un peu mais bon, il disait sans doute cela pour rigoler. Les hommes aiment se moquer des femmes. C'est comme ça. Et les femmes aiment faire tourner en bourrique ces satanés mâles.


    -Les femmes sont peut être faibles et sans défense, mais les Kunoichis, elles sont des vicieuses, alors je prends mes précautions.

    Ah ouais, carrément vicieuses ! Je n'étais absolument pas d'accord du tout ! Bon je suis aussi pas mal féministe, mais même quoi. Les Kunoichis sont des femmes douces, gentilles, peu bagarreuses, aimantes, qui ne râle JA-MAIS. C'est tout elles sont juste super mignonnes et pleines de vie.
    Voilà, pas de problème...


    -Les hommes sont vantards, fêtards, ne font jamais attention à rien et se pensent plus forts que tout le monde.

    M'enfin, mon cher ami commença à riposter, et je ne l'en empêchait pas, j'attendais sa réaction plus que tout à ce moment, puis finalement après divers mouvement, Masataka me pris mes poignets, les déplaçant au dessus de la tête, et nous embarquant contre un mur. Fier comme un coq mon petit Masataka-kun.
    Bref. Il ne me faisait pas mal, mais je détestais être entravée de mes mouvements. Vraiment, je n'aimais pas ça. Mais d'un autre côté, je lui faisais confiance, peut-être pas total, totalement, il manquait peut-être deux pour cents. Mais ce n'était pas nécessaire d'avoir mon entière confiance. Je le laissais faire à contre cœur mais aussi parce qu'il y avait de fortes chances que même en essayant je n'arrive pas à me libérer. Malgré tout ce que l'on peut dire, la force physique des hommes dépasse ou peu dépasser celle des femmes.

    Nous étions tous les deux très proches l'un de l'autre, je ne pus m'empêcher de rougir un peu et c'est là que j'entendis la voix de ce jeune homme tout content.


    -Je ne sais pas si je te trouve plus mignonne lorsque tu rougis, ou lorsque tu fais la maline.

    -Je ne sais pas si je te préfère te faisant chahuté par moi ou alors ripostant dans toute ta splendeur.

    Je lui adressais un magnifique sourire avant de lui faire gentiment un croche-pieds et de nous faire tomber tous les deux sur le canapé. J'en profitais pour me blottir un peu tout contre lui puis finalement je me relevais de plus belle, le regardant un peu de haut avant de rire un peu.

    -Tu veux du thé ? Prendre un bain ?

    Cette idée venait tout juste de me venir à l'esprit, après tout il resterait sans doute que la soirée et un peu le matin. Et même si d'un côté j'avais envie de le laisser tranquille, pour qu'il se repose. J'avais aussi envie de l'embêter et de discuter avec lui.
    Pour une fois que je trouve quelqu'un avec qui je m'entends super bien, je ne vois pas pourquoi je devrais la lâcher.


    -Tu as envie de faire quelque chose ou autre ? Tu veux peut-être qu'on fasse un autre match ? Tu veux peut-être que j'use des méthodes « vicieuses » des Kunoichis...

    Je souriais, franchement si je ne l'avais pas rencontré, j'aurais dû l'inventer... Et encore, je ne suis pas sûre de pouvoir réellement y parvenir...
    Bref. J'aurai dû aller à Konoha et l'embarquer pour qu'il vienne à la maison. Soit la mauvaise idée du siècle, sauf la partie aller à Konoha.
    D'ailleurs, j'y pensais, mais ne lui dirais sans doute pas. J'attendrais un peu, mais j'essayerai d'y aller, pour visiter, pour une mission peut-être mais aussi et surtout pour le voir. Quitte à l'espionner toute une journée...


    -...sans doute..., murmurais-je...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 20 Déc - 18:40



Give me your hand and I'll hold it...


Masataka regardait attentivement le visage de son amie, qui rougissait. La situation était sympathique, bon enfant, ce qui rendait la chose si spéciale. Les deux protagonistes semblaient se tourner autour, tout en se comportant comme des gamins. Il y avait bien longtemps que le Konohajin n'avait pas passé un moment aussi agréable, lui qui n'avait guère connu la paix.

-Je ne sais pas si je te préfère te faisant chahuté par moi ou alors ripostant dans toute ta splendeur.

Cette phrase prononcée, le jeune homme sentit le pied d'Asuna contre son mollet, et se laissa basculer en arrière lorsqu'elle tenta de le renverser. Heureusement, le dos du Shinobi ne percuta pas le sol, mais un canapé particulièrement mou. La demoiselle s'étendit de tout son long sur son invité, avant de se relever beaucoup trop vite à son goût. Le court instant où ils s'étaient retrouvés allonger l'un contre l'autre, un long frisson avait parcouru le dos de l'utilisateur du Fuinjutsu.

-Tu veux du thé ? Prendre un bain ?

Sur le coup, l'ANBU ne comprit pas pourquoi elle lui proposait ces deux choses totalement différentes. Bien que boire un thé tout en prenant un bain n'aurait pas été de refus. Néanmoins, cela l'éloignerait un moment de la belle, ce qu'il ne voulait pas, désireux de profiter du moindre instant. Mais si elle souhaitait prendre un bain en sa compagnie.. Breef ! * L'auteur frappe son personnage pour lui retirer toutes pensées peu chrétienne *. Il finit par se dire qu'elle souhaitait par là lui faire comprendre qu'elle désirait savoir ce qu'il voulait faire. Face à l'absence de réponse immédiate, la Kumojin reprit la parole, confirmant l'hypothèse du ninja.

-Tu as envie de faire quelque chose ou autre ? Tu veux peut-être qu'on fasse un autre match ? Tu veux peut-être que j'use des méthodes « vicieuses » des Kunoichis..

-Les moyens qu'utilisent les Kunoichis pour obtenir des informations sont pire que vicieuses, dire le contraire, c'est de la mauvaise foi ! Tout en disant cela, l'Amano tritura sa chevelure, s'asseyant correctement dans le canapé. -Heureusement que je suis un ninja surentrainé, je ne risque pas de dire quelque chose de dangereux pour mon village si tu tentes de me séduire. Il ricana, curieux de la réaction qu'allait avoir sa camarade face à cette annonce.

Cette phrase n'était en réalité qu'un prétexte mal déguisé pour se rapprocher de son hôte. Car la connaissant, elle allait sans aucun doute prendre la chose au pied de la lettre, et lui démontrer qu'elle pourrait lui faire déballer son sac.




_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 20 Déc - 19:34



Come on Guy




    Je n'arrivais pas à saisir le pourquoi du comment. Pourquoi est-ce que je me trouvais si bien en sa compagnie, que je n'avais pas envie que cela cesse. Pourquoi est-ce qu'il était le seul à me faire cet effet là, autant d'avoir envie de l'embêter, de rire avec lui mais aussi de rester tranquille. Toutes ces choses, je ne les comprenais pas.
    J'aimais bien être avec lui, plus ou moins proche peu importais réellement. J'étais quasiment certaine que lorsqu'il serait partit j'allais éprouver un manque. Un manque irrationnel mais un manque quand même.

    Bref. C'était un macho, un homme gentil, souriant et drôle... Tout ce que j'aime. Quelqu'un qui tient tête et qui sait aussi se laisser faire et laisser gagner les autres. Franchement, je croyais que le Prince Charmant n'existait pas, ou alors il a fait semblant ! Le traître !
    En tout cas si tout ce que l'on dit dans les familles est vrai, que l'on a une personne à nous, et qu'il ne manque plus que la trouver, eh bien j'aimerai qu'elle soit comme Masataka-kun. Il est mon idéal masculin en quelque sorte. Quelqu'un avec qui je ne peux pas m'ennuyer, comme le prouve ses répliques pires que sexistes ! Sale gamin va... !


    -Les moyens qu'utilisent les Kunoichis pour obtenir des informations sont pire que vicieuses, dire le contraire, c'est de la mauvaise foi !

    Il s'installa tranquillement comme s'il n'avait rien dit de spécial. Imbécile, il me cherchais, il le savait et moi aussi, pourtant je ne pouvais pas non plus m'empêcher de penser ou encore de répliquer à mon tour. C'était juste pas possible. Un peu comme dans un jeu de shogi ou encore au tennis de table, ou que sais-je, c'était un match avec deux personnes aimant gagner, et ne rien lâcher soit, un match à l'infini. C'était super amusant !

    Heureusement que je suis un ninja surentrainé, je ne risque pas de dire quelque chose de dangereux pour mon village si tu tentes de me séduire.

    Je ne pus me retenir une minute de plus, je regardais mon acolyte dans les yeux, la mine mortellement sérieuse, avant d'éclater de rire à m'en tordre par terre.

    -Toi... Un homme... surentraîné ? Franchement, c'est à mourir de rire...

    Je ris de plus belle, c'était tordant. M'enfin, au bout d'un moment, je fis par reprendre mon souffle, doucement en inspirant et expirant, ça allait peu à peu beaucoup mieux.
    Je re-regardais Masataka-kun avant de me diriger vers une des commodes du salon, ouvrant un tiroir puis finalement ressortant de celui-ci une plume blanche.


    -A vos marques...prêt...partez !

    Je sautais direction le canapé, me retrouvant sur le bord et poussant Masataka sur le dos pour qu'il soit plaqué tout contre le meuble en mousse presque.
    J'entrepris alors de le chatouiller, de faire des passages avec la plume, puis aussi en lui tirant à nouveau les oreilles, ébouriffant ses cheveux déjà pas super en ordre. Bref. J'étais sur lui en partie et je faisais tout pour l'embêter.


    -Alors Monsieur le surentraîné ? Quelque chose à dire pour votre défense ? Sinon on peut toujours changer de jeu. D'ailleurs, j'ai le souvenir d'un certain jeu... celui qui mettra l'autre à l'eau...

    Je lui adressais mon plus beau sourire de belle gosse... * tape Asuna * Bon bah d'enfant, mais trop trop classe, avant de lui faire un câlin.

    -C'est toi qui décide la suite du programme. Monsieur Amano.

    Un petit bisou sur la joue et le tour est joué. La balle est dans ton camp, Masataka, que vas-tu donc faire ce soir?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Jeu 20 Déc - 20:59



Seule la distance d'un baiser sépare l'amour de l'amitié.


-Toi... Un homme... surentraîné ? Franchement, c'est à mourir de rire...

Asuna commença alors à rire, au point de terminer sur le sol, sa crise l'empêchant de respirer correctement. Cela dura de longues minutes. Masataka commença même à s'inquiéter, se demandant si elle allait s'arrêter un jour. De plus, le ninja originaire d'Iwa no kuni devait s'estimer heureux de ne pas être facilement vexable. Nombreux étaient les hommes qui auraient très mal pris cette réaction. Il savait par ailleurs qu'elle faisait ça dans le but de le provoquer, leur petit jeu allant de plus en plus loin.

Lorsqu'enfin elle cessa de se moquer, elle se releva, puis s'éloigna pour farfouiller Dieu seul sait quoi dans un meuble, derrière le canapé. Quelque chose de suspect se préparait, et ça promettait d'être une attaque encore plus vicieuse que la dernière fois. Oui, VICIEUSE ! Car une Kunoichi, ça peut être que vicieuse !

-A vos marques...prêt...partez !

A peine eut-il le temps de tourner la tête que la Kumojin avait sauté sur le bord du canapé, forçant sur l'épaule du garde du Hokage, qui se retrouva à demi allongé sur le ventre. Un objet non identifié incroyablement doux vint alors lui chatouiller les hanches, tandis que son visage reprenait une couche de tripotage en tout genre. Entre les rires provoqués par la plume, et les promesses de vengeance, la scène était des plus particulières.

-Alors Monsieur le surentraîné ? Quelque chose à dire pour votre défense ? Sinon on peut toujours changer de jeu. D'ailleurs, j'ai le souvenir d'un certain jeu... celui qui mettra l'autre à l'eau...

L'emprise de la beauté du pays de la Foudre s'étant déserrée, le membre des forces spéciales de la Feuille se retourna, se retrouvant donc sur le dos. La Chuunin lui souriait, et bizarrement, cela suffit pour qu'il fasse inconsciemment de même. Elle se blottit alors contre lui, dans une accolade plus ou moins amicale.

-C'est toi qui décide la suite du programme. Monsieur Amano.

-Laisse moi profiter du moment quelques instants, que je te prépare un coup foireux en me délectant de ton contact.

Les deux grands enfants restèrent donc comme ça un moment, avant que l'Amano n'ait une idée pour se venger. Il se redressa, se retrouvant donc avec Asuna à califourchon sur ses jambes. Il passa un bras sous les genoux de la Kunoichi, et l'autre sous ses bras, pour la soulever comme un prince de dessin animé. Il parcourra alors la maison ainsi, et trouva son bonheur : la salle de bains.

D'après l'expression qu'avait son hôte, elle avait deviné son intention, mais trop tard. Cela ne l'empêcha pas de se débattre. Masataka posa son amie dans la baignoire, la maintenant à l'intérieur d'une seule main appuyée au dessus de sa poitrine, alors qu'il ouvrait l'eau et utilisait le paumeau de l'autre. Il dirigea alors le jet de manière à arroser le visage et le haut des vêtements de sa victime.

Cela dura un long moment, avant que l'ANBU ne se décide à couper l'eau. Il bomba le torse, comme pour dire " je t'ai vaincu les doigts dans le nez ".-Il y a de cela de nombreuses années, mon père m'a dit une chose peu de temps avant que je ne le perde. Il m'a dit : « En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. » Il passa sa main sur les joues d'Asuna pour en effacer quelques gouttes. -Je crois que je commence à comprendre ce que la vie peut apporter de bon.





_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Sam 22 Déc - 15:39



Et si ce n'était qu'un rêve...?




    Les hommes... Tous les mêmes et pourtant ceci n'est pas toujours très vrai, dans leurs façons de faire, de parler, de nous embêter. Chacun est unique et à la fois si prévisible.
    C'est peut-être pour cela que les femmes sont attirées par les hommes et inversement. Ou alors se n'est absolument pas cela, et je sais pas vraiment ce qui peut expliquer, qu'embêter une personne peut mettre une délicieuse tension entre deux êtres.
    Bref. C'était très excitant que ce soit la situation ou l'attente de la réaction, de l'action tout simplement de mon adversaire.

    Mon ami était apparemment sujet aux chatouilles, ce qui me fis très plaisir, je m'amusais bien, mais malgré tout, toute bonne chose a une fois, alors je m'arrêtais pour lui faire un gros câlin, un bisou, à celui qui arrivait à faire ce que d'autres n'ont pas réussit à faire.


    -Laisse moi profiter du moment quelques instants, que je te prépare un coup foireux en me délectant de ton contact.

    Je ris un peu, « un coup foireux », bien entendu car peu importe ce qu'il allait faire, il allait perdre. Je gagnerai, c'est écrit, c'est gravé dans le marbre. C'est la vie, c'est comme ça. Je profitais alors pendant un moment, le contact du corps de Masataka contre le miens. C'était magique et cela faisait du bien, je me sentais en sécurité et soutenue. Un sentiment que je n'avais pas avec tout le monde, ou encore même que je m'avais pas eu depuis longtemps...trop longtemps peut-être...

    Puis finalement Masataka se redressa et alors je me retrouvais à califourchon sur lui. Je le regardais, me demandant ce qu'il nous préparait avant de me retrouver dans ses bras, me faisant porter comme une jeune mariée. Me posant pleins pleins de questions avant que mon ami nous embarque dans la salle de bain et que ce soit trop tard ! L’andouille ! Il m'avait mise dans la baignoire, et avait actionné l'eau jusqu'à commencer à me tremper sans même pouvoir essayer de partir. J'étais à nouveau trempée, étonnant hein ?
    Prenant un air super fier, me signifiant qu'il venait de gagner une manche de notre match continuel, il ajouta quelques mots que son père lui avait dit.


    « En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »

    Il essaya quelques gouttes qui perlaient sur mon visage avant d'ajouter à nouveau...

    -Je crois que je commence à comprendre ce que la vie peut apporter de bon.

    Je rougis un peu, puis finalement je me levais un peu, me soulevant doucement pour lui faire un petit bisou sur la joue, avant de lui adresser à mon tour un petit mot...

    -Bravo mon petit Masataka...

    Puis finalement détachant mon regard de mon imbécile heureux, je regardais dans quel état il m'avais mise, étant trempée, pire que trempée même, mes vêtements me collaient pas vraiment agréablement mais bon. Je le levais les bras vers le cou de mon Baka national pour l'embarquer avec moi dans la baignoire, après tout il y avait de la place et je ne voyais pas pourquoi je serais la seule mouillée dans l'histoire.
    Bref. Histoire de l'embêter un peu et histoire de profiter encore de lui.


    -Maintenant je suis encore toute trempée. Tu sais que ce n'est pas très sympathique de mouiller les filles. C'est même pas du tout gentleman...

    J'étais derrière mon Masataka et je me demandais ce que l'on pouvait faire. Après un petit câlin, je m'enlevais dedans la baignoire pour aller chercher dans un petit meuble sous le lavabo de nouvelles serviettes et puis finalement lui lançant la serviette en plein dans sa tête avec un petit sourire, je fini par aller une nouvelle fois me changer dans ma chambre se trouvant à côté.

    J'enfilais donc de nouveaux sous-vêtements et une nuisette rose pâle avant de revenir voir mon invité un sourire aux lèvres.


    -On fait une pyjama party ? Je te propose un petit Action, vérité... Ça promet d'être sympathique...

    Je finis par retourner dans le salon installer les fûtons sur le sol. Je poussais le canapé et la table basse sur les côtés pour qu'on est plein de place et finalement dormir dans le salon tranquillement. Le salon allumé aux lueurs de déverses bougies pour une ambiance pyjama party et confidences !
    Une fois les couettes et les matelas installés, je m'assis sur l'un d'eux, avant de taquiner mon guerrier préféré...


    -Alors, on ne vient pas ? Intimidé peut-être ? Aurais-je gagné par forfait ?, dis-je avec un immense sourire...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Dim 23 Déc - 18:32



Jusqu'où irons-nous ?


La remarque précédent fit une nouvelle fois rougir la Kumojin, qui s'empressa de déposer un baiser sur la joue du ninja d'élite de la Feuille.

-Bravo mon petit Masataka...

Asuna ne se priva alors pas de l'agripper par le cou, l'entrainant dans la baignoire. Une partie de l'eau étant toujours présente, il se retrouva le cul dans une flaque, la belle dans son dos. Les bras de la jeune femme étant entrecroisés devant le visage de l'Amano, ce dernier les serra avec ses propres mains. Son esprit était ailleurs, se demandant ce qui allait arriver. Une amitié, si ce n'est plus, pouvait t-elle perduré entre deux personnes vivant aussi loin l'une de l'autre ?

-Maintenant je suis encore toute trempée. Tu sais que ce n'est pas très sympathique de mouiller les filles. C'est même pas du tout gentleman...

Cette réplique, qui ramena Masataka à la discussion, le fit grandement sourire, son côté machiste reprenant le dessus. Ce n'était pas la première fois qu'une fille se retrouvait trempée après son passage. De plus, il n'osa pas lui dire qu'on lui avait plusieurs fois demandé de revenir pour cela. Finalement, son amie se leva, pour récupérer des serviettes. Pour la seconde fois de la soirée, il prit la sienne en pleine tête. Un headshot parfait. Puis, la maline le quitta, se rendant dans sa chambre, sans aucun doute pour se changer.

Le Shinobi sortit à son tour, se séchant à coup de serviette. Il farfouilla dans les meubles pour trouver un sèche-cheveux, qu'il utilisa pour sécher son pantalon, avant de tout remettre en place. C'est pendant cette action que la demoiselle revint, vêtue d'une nuisette. Le sang de l'ANBU ne fit qu'un tour. Elle était déjà très belle en temps normal, mais alors là..

-On fait une pyjama party ? Je te propose un petit Action, vérité... Ça promet d'être sympathique...

-J'arrive tout de suite. Juste le temps pour moi de finir ça.

Le temps qu'il termine, et se rende dans le salon, Asuna avait déplacé plusieurs meubles, et installé des matelas. De plus, la pièce n'était désormais plus éclairé à l'électricité, mais à la bougie. Et des bougies, il y en avait un bon paquet.

-Alors, on ne vient pas ? Intimidé peut-être ? Aurais-je gagné par forfait ?

Elle semblait croire qu'un homme comme Masataka allait se laisser impressionner par ça. Elle sous-estimait grandement les hommes, cette vicieuse Kunoichi ! S'installant en face d'elle, le ninja originaire d'Iwa prit ses aises, s'allongeant. Il soutenait sa tête de sa main gauche.

-Je vais te faire une faveur. Je commence, et je te laisse même choisir si tu préfères que je fasse quelque chose, ou plutôt que je te raconte une vérité.




_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Lun 24 Déc - 10:04



Jouons un peu




    Je cherchais des noises à mon nouvel ami, testant encore et encore comme une enfant, testant ses limites. J'aimais jouer « border line » comme on dit. Sans jamais dépasser les limites, mais je jouais toujours avec les personnes chères à mon cœur. D'accord, peut-être que je ne jouais pas tout à fait de la sorte avec les autres, mais Masataka était différent, il était donc normal de ne pas agir tout à fait de la même façon que d'habitude.

    Je me demandais jusqu'où pouvait nous mener cette relation, lui était tout de même de Konoha, moi de Kumo, comment est-ce que nous pourrions continuer à nous voir ? A parler ? Une relation à distance ? Il paraît que c'est assez difficile à réaliser, qu'à la fin on ne peut plus vraiment se parler. Et puis moi personnellement j'ai besoin de voir les gens, de les embêter en vrai. En direct quoi. Sinon c'est franchement pas drôle du tout !

    Je regardais mon petit imbécile national, attendant sagement sur le futon qu'il ait fini de se sécher. Puis lorsqu'il fût enfin dans le salon, je guettais sa réaction, le changement de cadre lui plaisait-il ? Aucune idée, mais il semblait assez surpris, regardant les nombreuses bougies de la pièce. Je faillis éclater de rire, mais je n'en fit rien, le laissant s'installer près de moi après l'avoir provoqué un tout petit peu, histoire d'être toujours dans l'ambiance.


    -Je vais te faire une faveur. Je commence, et je te laisse même choisir si tu préfères que je fasse quelque chose, ou plutôt que je te raconte une vérité.

    Je réfléchis un petit instant avant de lui répondre, c'est vrai quoi, action ? Vérité ? Le plus intéressant dans ce genre de discussion était encore d'en savoir plus sur l'autre.

    -Dis moi une vérité alors. Histoire de mieux se connaître...

    Je réfléchis encore un peu, avant de reprendre.

    -En fait, si on regarde bien comment nous sommes tous les deux de caractère. Je pense que les actions ne peuvent être que réalisées. Je pense... Mais bon, on va dire que si l'un de nous ne souhaite pas réaliser l'une des actions demandées à l'autre, alors se sera en échange de deux vérités. Toujours partant ?

    Je le regardais, un large sourire aux lèvres. Attendant sa réponse que je pensais favorable. Plus je le regardais et plus je me disais que j'avais pas envie de le laisser partir. Franchement, tout de sa faute ! Baka ! Pas gentil de donner ce genre de sentiments aux femmes !
    Bref. Je me demandais comment tout ça allait se terminer, comment notre conversation allait tourner...


    -A ton tour de me demander soit une action, soit une vérité...

    Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir choisir cet homme vicieux (xD) de Konoha ?! Franchement j'attendais cela avec impatience, je voulais voir une nouvelle facette de sa personnalité.


[HRP : Désolée c'est un peu court...]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Lun 24 Déc - 15:56



La vérité, ma destiné..


-Dis moi une vérité alors. Histoire de mieux se connaître...

Une vérité.. Que pouvait-il lui dire sur lui ? Devait-il lui raconter son Histoire, ce qu'il avait traversé, et ce qu'il traversait encore aujourd'hui ? Devait-il lui dire, que dans son propre village, des gens avaient le sang de ses proches sur leurs mains ? Que son désir le plus cher était d'obtenir la tête du commanditaire de tout cela ? Non. Il ne fallait pas. Son passé rendrait l'atmosphère pesante, et Asuna risquerait de ne plus voir Masataka de la même manière. Le soldat de la Feuille allait donc simplement lui avouer sa fonction au sein de Konoha.

-En fait, si on regarde bien comment nous sommes tous les deux de caractère. Je pense que les actions ne peuvent être que réalisées. Je pense... Mais bon, on va dire que si l'un de nous ne souhaite pas réaliser l'une des actions demandées à l'autre, alors se sera en échange de deux vérités. Toujours partant ?

Ne pas faire une action demandée ? L'ANBU ne risquait pas de refuser quoique ce soit, désireux de montrer à la Kunoichi qu'il avait un caractère plus trempé que le sien. De plus, cette ambiance et ce jeu étaient les meilleurs moyens de se rapprocher encore d'avantage de son hôte.

-A ton tour de me demander soit une action, soit une vérité...

-Tu te languis tellement que je te fasse faire n'importe quoi que tu ne me laisses même pas le temps de te répondre. Il lui pinça le nez de sa main libre. -Alors, une vérité.. Et bien, lorsque je me suis présenté à toi comme un Juunin, ce n'était pas totalement vrai. Je ne suis pas un simple Juunin. Il fixa son amie, se redressant. -Je suis membre des forces spéciales en charge de la protection rapprochée du Hokage.

Masataka continuait de regarder la jeune Kumojin, se demandant ce qu'elle pouvait bien penser de cela. Il n'avait pas été très honnête sur ce point, mais n'importe quel ninja expérimenté aurait fait la même chose pour ne pas courir de risque.

-A ton tour donc. Alors.. Soit, tu me racontes une vérité sur toi, soit.. Tu me montres tes fameuses capacités de Kunoichi ? Parce qu'avec ce que j'ai vu, je ne crains rien. Dit-il le plus sérieusement possible, tentant de faire abstraction du fait qu'il trouvait son interlocutrice très à son goût, chose particulièrement compliqué pour un homme dans ce genre de situation.




_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mar 25 Déc - 10:22



Découvrons-nous...




    Qui es-tu réellement ? Dis moi tout sur tout, je veux tout savoir de toi, curieuse et désireuse de te connaître mieux, pour former un lien peut-être plus important que celui que nous avons actuellement !
    Je regardais mon ami dans les yeux, je le regardais lui qui me disais être trop pressée, mais c'est vrai quoi, je voulais savoir « la vérité » j'étais assez... Impatiente pour une fois... Bon d'accord, je l'étais tout le temps, mais bon, c'était le premier ami avec qui je me sentais aussi bien alors un peu obligée de me sentir comme une gamine voulant à tout prix savoir son cadeau de Noël ! Je me fis pincer le nez par un michant de Konoha ! Et après on dit que les femmes sont vicieuses à l'attaque, hein ?! Bref. Je décidais je lui prendre sa main et de l'enlever de mon illustre nez et la garder un peu plus longtemps que prévu dans ma main.


    -Alors, une vérité.. Et bien, lorsque je me suis présenté à toi comme un Juunin, ce n'était pas totalement vrai. Je ne suis pas un simple Juunin.

    Je retenais mon souffle, j'avais l'impression qu'il n'était pas simple Juunin lors de notre rencontre mais j'avais décidé d'écarter cette possibilité. Peut-être est-ce que je n'aurais pas dû lui faire confiance ? Je ne sais pas, mais je ne pense pas non plus qu'il serait allé aussi loin juste pour s'amuser. Arg ! Baka !

    -Je suis membre des forces spéciales en charge de la protection rapprochée du Hokage.

    Si je n'étais pas assise, je crois que je serai tombée sur les fesses ! Rien que ça ? Bah ça va alors... Je devais avoir un petit peu bugé, et je pense que n'importe qui aurait fait la même chose que moi. Je restais silencieuse, me demandant si j'avais bien entendu car on ne sait jamais. Puis finalement je décidais de lui répondre quand même...

    -Tu es assez loin de ton Hokage je pense...

    Non ! Non ! Non ! C'est pas ça qu'il faut dire ! Je souris un peu avant de reprendre...

    -Merci de me l'avoir dit, c'est gentil.

    -A ton tour donc. Alors.. Soit, tu me racontes une vérité sur toi, soit.. Tu me montres tes fameuses capacités de Kunoichi ? Parce qu'avec ce que j'ai vu, je ne crains rien.

    Je souris encore un peu, il me provoquait cet imbécile. Mais bon je réfléchissais, qu'est-ce que je pouvais bien dire ou faire... ? Telle était la question. Est-ce que je lui faisait un coup foireux ? Oui je crois que je vais lui faire parce que je suis un petit peu rancunière quand même !
    Je pris alors un ton hyper sérieux, je le regardais dans les yeux.


    -Alors, va pour une vérité, comme ça, un point partout... Je fis une pause assez longue, pour continuer de plus belle. Je...Je dois te dire quelque chose moi aussi... En fait je... je suis une femme.

    Je finis par éclater de rire au bout d'un petit silence histoire de voir la tête de l'Amano. M'enfin bref, petite vengeance bien méritée !

    -Bon... Après avoir un petit peu rit, je vais te dire une vérité sur moi. Mais j'avoue que je ne sais pas quoi te dire... Hmmm... Bon alors te moque pas, mais je crois encore encore aux Happy end. Comme dans les contes de fées, même si je sais que ça n'arrive pas ou peu, j'y crois. Ça doit me rendre la vie plus douce je pense. Mais bon. Voilà. Une anecdote bidon pour mon petit Masataka...

    Je réfléchis un peu avant de passer à la manche suivante.

    -Je te demande une vérité, on se pose des questions d'accord ? Ça sera plus simple... Hmmm... Alors... Jusqu'à quel point es-tu prêt à provoquer une personne ? Parce que franchement je te trouve très vicieux sur ce point Monsieur Amano de Konoha...

    Je sourirais, une question était quand mieux, on jouait un peu moins à l'aveuglette ! Bref. Au moins je pourrais connaître des choses sur lui et m'y intéresser. Mais bon, il faudrait aussi penser à une action !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mar 25 Déc - 16:47



Qui gagnera ?


-Alors, va pour une vérité, comme ça, un point partout... Je...Je dois te dire quelque chose moi aussi... En fait je... je suis une femme.

Et cette imbécile heureuse rigola de plus belle. Masataka observa son amie dans sa séduisante nuisette, à la recherche d'une remarque à faire pour renvoyer la balle dans le camp de la Kumojin. Il se décida donc tout bonnement à dire ce qu'il pensait réellement.

-Je pense avoir remarqué, tu as des.. Attributs qui sautent aux yeux.

Pour une unième fois, il prit son air fier de lui, s'allongeant cette fois-ci sur le dos. Il mit ses mains derrière sa tête, ses yeux rivés sur le visage obnubilant de son interlocutrice adorée, qui répondit plus ou moins sérieusement.

-Bon... Après avoir un petit peu rit, je vais te dire une vérité sur moi. Mais j'avoue que je ne sais pas quoi te dire... Hmmm... Bon alors te moque pas, mais je crois encore encore aux Happy end. Comme dans les contes de fées, même si je sais que ça n'arrive pas ou peu, j'y crois. Ça doit me rendre la vie plus douce je pense. Mais bon. Voilà. Une anecdote bidon pour mon petit Masataka...

Les fins heureuses hein.. Cela existait-il vraiment dans le système ninja ? Y avait-il des gens qui réussissaient à vivre dans le bonheur, alors que les risques liés à la guerre et à la mort pesaient perpétuellement sur les têtes des ninjas ? Le Konohajin était le parfait exemple. Alors qu'il menait une vie tranquille et relativement loin du danger, il s'était retrouvé orphelin après des années de guerre. Mais peut être que ceci était possible.. A condition de trouver une personne avec qui le faire.

-Je te demande une vérité, on se pose des questions d'accord ? Ça sera plus simple... Hmmm... Alors... Jusqu'à quel point es-tu prêt à provoquer une personne ? Parce que franchement je te trouve très vicieux sur ce point Monsieur Amano de Konoha...

-Je n'ai aucune limite. Lorsque je veux quelque chose, j'arrive toujours à mes fins.

Le soldat du Feu laissa paraitre un éclat de malice dans son regard puis se redressa d'un coup, pour se jeter en direction de la Kunoichi. Il plaqua ses mains sur les épaules de sa camarade, et la força à s'allonger tout en se mettant à califourchon sur elle. Il sourit, content de sa sournoiserie.

-Je voulais te montrer ce que ça fait quand tu me sautes dessus à l'improviste. Il se baissa alors légèrement, collant son front à celui de son hôte. Par cette action, il s'attendait à la faire rougir, pour pouvoir se servir de cela pour la taquiner.Je vais donc dire action.





_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mer 26 Déc - 12:16



1 partout
Manche suivante?




    Mon ami était quelqu'un de très intelligent et avec un sens de l'humour certain. Je dois dire qu'il était aussi quelqu'un de patient car pas tout le monde arrive à me supporter. C'est un fait et maintenant je ne m'en fait plus pour ça. Pourquoi ? Eh bien je suis comme je suis, entière, et si ça ne plait pas aux autres, eh bien tant pis, ils n'ont qu'à aller voir ailleurs si je m'y trouve !
    On ne peut pas plaire à tout le monde, c'est certain, mais lorsque l'on rencontre une personne prête à vous accepter comme vous êtes, alors ne faites pas comme si vous étiez les plus forts. Faites attention à ne pas la perdre.


    -Je n'ai aucune limite. Lorsque je veux quelque chose, j'arrive toujours à mes fins.

    Je vis l'éclat de malice dans les yeux du Konohajin et j'adorais ce regard, franchement aujourd'hui était un beau cadeau que l'on me faisait. Il était autant joueur que mon illustre personne et on se complétait dans un sens, franchement on pouvait considérer que l'on jouait avec le feu. Le feu d'une passion naissante. Mais il fallait aussi faire attention à ne pas se brûler ou encore brûler des étapes ! N'est-ce pas ? Autant prendre son temps... Enfin c'est ce que j'aurai aimé vous dire en temps normal, mais un certain Monsieur décida de se mettre sur moi ! Il m'avait faite m'allonger et c'était une situation plutôt embarrassante, il était sur moi et je le regardais me demandant encore qu'est-ce qu'il allait inventer. Un homme plein de ressources...

    En tout cas je dois dire qu'il était très beau lorsqu'il souriait comme ça, même si ce n'est pas le propos, il est vraiment très mignon !


    -Je voulais te montrer ce que ça fait quand tu me sautes dessus à l'improviste. 

    Je ris un petit peu, c'est vraiment pas vrai d'où est-ce qu'il a vu que je sautais sur les gens lui...
    Mauvaise foi : on. Non mais franchement lorsqu'une fille vous saute dessus, je pense que les garçon sont plutôt content, non ? Au pire tant pis, ça fait beaucoup rire les filles. Enfin ce qui les fait rire, c'est surtout votre réaction !
    Masataka se baissa, son corps touchant pas mal le mien déjà puis son front touchant le miens avant de me demander une action. Je rougis un peu, me disant qu'il avait vraiment rien compris aux règles mais que comme il était mignon ça irait.

    Je fis alors basculer tout mon poids sur le côté pour me retrouver sur lui à califourchon. Un sourire aux lèvres,puis finalement réfléchissant à une action. Je n'avais franchement pas trop d'idée, puisque normalement « action », c'était un peu un cap ou pas cap que l'autre vous donnez. Baka Masataka ! Même pas capable de jouer totalement le jeu.


    -Tu sais que normalement tu dois dire l'action que tu aimerais que je fasse, et soit je la fais soit tu as le droit à deux vérités ?

    Tout en lui parlant, je laissais passer mes mains sur son torse. Distraitement, mais pas totalement. J'espérais le provoquer un petit peu...

    -Alors joue correctement, sinon... Tu passe ton tour tiens ! C'est donc à moi ! Action : va trouver un objet dans la maison qui te représenterai sauf ton collier, d'accord ?

    Une petite tactique de femme, il veut pas jouer selon les règles alors on en crée d'autre à son avantage bien entendu.

    -Alors, qu'en dis tu ? Je me pousse pour que tu puisse faire ton action ou je reste et tu me dis deux vérités au choix ?

    Je souriais. J'étais fière de ma manœuvre... Normal quoi, elle était juste...puissante.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mer 26 Déc - 20:17



Un peu de mon passé..


Alors que l'Amano maitrisait la situation, il sentit la jeune femme se mouvoir, avant que leur place ne soit échangé. C'est ainsi que le Konohajin se retrouva au sol, tandis que son amie était à son tour sur lui.

-Tu sais que normalement tu dois dire l'action que tu aimerais que je fasse, et soit je la fais soit tu as le droit à deux vérités ?

Le soldat de la Feuille se rendit compte que son hôte et lui n'avaient pas la même conception de la partie action du jeu enfantin. Mais il ne dit rien de tout ça, voulant voir ce que la Kunoichi allait trouver comme excuse pour le taquiner. Et ça ne rata pas. Qui plus est, la sensation des mains d'Asuna sur sa cage thoracique l'apaisait étrangement.

-Alors joue correctement, sinon... Tu passe ton tour tiens ! C'est donc à moi ! Action : va trouver un objet dans la maison qui te représenterai sauf ton collier, d'accord ?

Comme quoi, les femmes étaient des adversaires terriblement dangereuses. A la moindre occasion, elles tournent la situation à leur avantage. Encore une preuve de la fourberie des Kunoichis.

-Alors, qu'en dis tu ? Je me pousse pour que tu puisse faire ton action ou je reste et tu me dis deux vérités au choix ?

-Disons qu'actuellement, je trouve notre position fortement agréable. Alors je me contenterai de te dire des choses sur moi, mais j'irai faire plus tard ce que tu m'as demandé.

Le membre des forces spéciales se remit en position assise de manière à ce que son interlocutrice puisse rester sur lui, entourant les hanches de cette dernière de ses bras. Il mit alors sa tête au creux de la nuque de la demoiselle, et ne bougea pas pendant quelques instants. Il déposa alors un baiser sur le bas de la joue de la beauté de la Foudre, juste à la limite entre le visage et le cou. Il aimait ne rien dire, et simplement poser les yeux sur le visage de la Chuunin. Mais estimant qu'elle allait bientôt lui rappeler qu'il lui devait deux vérités, il songea à ce qu'il pouvait bien lui dire.

-Alors.. La première vérité.. Nous aurions pu ne jamais nous rencontrer.. Car mon Clan a été décimé lors d'une guerre, et je suis l'un des rares survivants. Le pire, c'est qu'il n'y a qu'une poignée de personnes connaissant la vérité. C'est pour cette raison que j'accorde autant d'importance à mes tatouages, qui représentent les armoiries de ma famille.

L'ombre de la tristesse plana au dessus du garde rapproché du Hokage, qui ne réussit pas à contenir ce sentiment. Son regard, son expression faciale, ainsi que ses mains qui se resserraient autour de la taille de son amie étaient des facteurs le prouvant. Il se ressaisit néanmoins, affichant un sourire pour reprendre de plus belle.

-Et pour égayer un peu plus l'atmosphère après cette annonce lugubre, je vais te dire une seconde chose.. Un temps d'arrêt, pour faire monter le suspense -Tu me plais énormément.




_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mer 26 Déc - 21:41



Un jour, une histoire




    J'aimais le fait de toucher Masataka, j'aimais aussi le fait d'être placée juste au-dessus de lui avec la possibilité de le toucher délicatement sans réellement me faire rejeter ou alors avoir une remarque. Comme ça c'était ni vu ni connue.

    -Disons qu'actuellement, je trouve notre position fortement agréable. Alors je me contenterai de te dire des choses sur moi, mais j'irai faire plus tard ce que tu m'as demandé.

    Une pierre, deux coups! En plus d'en savoir plus sur lui, j'avais le droit de voir mon action réalisée. C'est juste trop bien, juste normal, mon charme avait dû sans doute y faire quelque chose, ou pas d'ailleurs, mais c'était cool. Au moins je pourrais mieux appréhender mon petit Konohajin.
    Si je devais résumé en quelques mots Masataka, ce serait : mystérieux, seul, amusant, provocateur, sexiste aussi, beau, gentil, galant. A peu près comme ça, oui, tous ces mots semblaient lui convenir.
    Il se redressa, se mettant en position assise mais me gardant toujours sur lui, me retenant de ses bras puissants. Sa tête se trouvant dans le creux de mon cou, y déposant un petit baiser, qui me fis un peu frissonner. C'était inattendu, mais j'avais beaucoup apprécié. Je resserrais mes bras dans son dos, lui faisant de la sorte un câlin que j'espérais tendre.


    -Alors... La première vérité.. Nous aurions pu ne jamais nous rencontrer.. Car mon Clan a été décimé lors d'une guerre, et je suis l'un des rares survivants. Le pire, c'est qu'il n'y a qu'une poignée de personnes connaissant la vérité. C'est pour cette raison que j'accorde autant d'importance à mes tatouages, qui représentent les armoiries de ma famille. 

    Je resserrais un peu mon étreinte, pour lui signifier que j'étais avec lui, qu'il n'était plus tout seul même si ce genre de choses faisait toujours de la peine. Je comprenais alors aussi un peu mieux la signification cachée de ses tatouages et pourquoi il y faisait vraiment beaucoup attention.

    -Et pour égayer un peu plus l'atmosphère après cette annonce lugubre, je vais te dire une seconde chose..

    Je retins mon souffle avant qu'il me dise que je lui plaisais « énormément ». Je ne savais pas vraiment quoi dire, ni si c'était vraiment vrai, mais d'un autre côté on était en vérité alors ça voulait dire que c'était vraiment vrai ! Je continuais mon étreinte avant de poser ma tête sur son épaule, puis de la tourner pour lui faire un petit bisou sur la joue.

    -Comme tu as partager deux vérités, je vais faire de même.

    Je soufflais un peu, histoire de me donner du courage avant de lui avouer aussi une part de moi. Chacun ses blessures, chacun son malheur et ses souvenirs, mais parfois les partager avec quelqu'un de spécial peut faire du bien non ?

    -Ma mère a été tuée en mission avec ses camarades, on en a pas su plus... Je garde mon épée en souvenir d'elle. C'est comme si elle était toujours avec moi peu importe les épreuve sur ma route.

    Comme j'étais un peu submergée par l'émotion, je me collais un peu plus contre lui. Avant de me ressaisir et de passer à la seconde vérité.

    -Et sinon, tu veux savoir quelque chose... ? Même si tu veux pas, c'est pareil, m'enfin, tu me plais aussi beaucoup Masataka-kun.

    Je souriais même s'il ne pouvait pas le voir, car je restais cachée sur son épaule, toute rouge de lui avoir dit ces mots, avant de m'enlever de ses bras et de m'enrouler dans la couette.

    -T'es obligé de partir demain ?, murmurais-je...

    J'avais pas envie de le quitter moi, mais dans un sens nous étions obligés parce que sinon ça allait faire des histoires, et puis il était très haut gradé dans un sens alors sa Hokage allait pas trop apprécier qu'il soit monopolisé par quelqu'un autre. Par quelqu'un d'un autre village...non ?
    J'étais un peu triste et je voulais pas lui faire voir, alors j'étais en mode cachée dans la couette. Baka Masataka! Puisque c'est comme ça, c'est de sa faute !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Mer 26 Déc - 23:53



Mon avenir ?



-Ma mère a été tuée en mission avec ses camarades, on en a pas su plus... Je garde mon épée en souvenir d'elle. C'est comme si elle était toujours avec moi peu importe les épreuve sur ma route.

Alors comme ça, elle aussi avait souffert de la perte d'un être cher. Elle disait qu'elle n'avait que peu d'informations sur la mort de sa mère. Peut être son village avait-il trouvé préférable que personne ne sache ce qu'il s'était passé le jour de son décès ? Ou peut être que la disparition de l'équipe dans sa totalité était tout simplement la seule raison à ça.

-Et sinon, tu veux savoir quelque chose... ? Même si tu veux pas, c'est pareil, m'enfin, tu me plais aussi beaucoup Masataka-kun.

Le Konohajin sentit qu'Asuna se collait encore plus à lui, cachant son visage contre l'épaule du gaillard. Il se doutait néanmoins qu'elle devait être en train de rougir fortement, ressentant même la chaleur émanant de la peau en contact avec son propre corps.

-T'es obligé de partir demain ?

Cette phrase avait été dite dans un murmure, comme s'il s'agissait d'une chose interdite. Il aurait aimé lui répondre que non, qu'il pouvait rester. Mais malheureusement, sa fonction l'obligeait à rentrer au plus vite dans son village, au risque d'être sérieusement réprimandé. De toute manière, il se serait fait engueulé même s'il était rentré plus tôt. Ce fut alors que la Chuunin le lâcha, pour se cacher sous une couette. Masataka réussit tant bien que mal à trouver le bout du fameux bout de tissu, pour s'y faufiler, se retrouvant nez à nez avec son amie.

-Je devrai partir demain, j'y suis obligé. Mais, pas avant la mi-journée, si tu le souhaites.

Il l'attrapa alors, et la rapprocha de lui dans une douce étreinte. Le drap sur leurs têtes les dissimulaient, cachant la lumière produite par les bougies. L'Amano avait l'impression d'être dans un monde à part, avec pour unique repère les battements de coeur de la belle Kumojin. Il glissa une main sur le visage de cette dernière, tandis que l'autre la maintenait contre lui, et se servit de son pouce pour lui caresser la joue.

-J'ai l'impression d'être dans un endroit impénétrable, à l'abri des regards, avec cette couette sur la tête, pas toi ? C'est plutôt sympa comme sensation, surtout en charmante compagnie.




_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Ven 28 Déc - 11:04



Bientôt...




    Comme une enfant j'étais cachée sous ma couette, j'avais pas envie qu'il s'en ailleuh ! Je voulais juste qu'il reste un petit moment parce que j'aimais être en sa compagnie, parce qu'il ne me laissais pas indifférente et aussi parce qu'au moins avec lui on pouvait s'amuser tranquillement, sans se sentir différent. C'est comme si c'était normal. Tout à fait normal de s'embêter de la sorte, de faire preuve d'un humour certain ou encore de se provoquer.
    Masataka-kun se faufila sous la couette et se retrouva nez à nez avec moi. Je rougis un peu, parce qu'il faisait chaud là-dessous et parce que c'était une atmosphère plutôt intime.


    -Je devrai partir demain, j'y suis obligé. Mais, pas avant la mi-journée, si tu le souhaites.

    Je devais avoir les yeux tout brillants et un immense sourire. Bien sûr que je voulais qu'il reste ce gros bêta ! Il pouvait même rester toute la journée, la semaine, le mois s'il le voulait. Mais bon, dans ces conditions il y aurait une forte probabilité pour qu'il rencontre mon paternel. Bonne ou mauvaise idée ? Je ne suis pas sûre, car j'étais la dernière personne qu'il lui restait, son unique fille aussi alors voir un homme, un bel homme pardon, d'un autre village et pour lequel sa petite fille était intéressée. Franchement, j'étais quasiment certaine de devoir faire face à une crise de paternalisme !

    Masataka me serra dans ses bras dans une douce étreinte, c'était juste magique, comme s'il n'y avait plus que nous deux en cette instant. La couette était magique ! Bref. Peut-être pas, mais c'était agréable, il passa une main sur mon visage, et je fis passer ma propre main dans ses doux cheveux bruns. Ils étaient en pagaille mais j'adorais sa bouille...


    J'ai l'impression d'être dans un endroit impénétrable, à l'abri des regards, avec cette couette sur la tête, pas toi ? C'est plutôt sympa comme sensation, surtout en charmante compagnie.

    -Oui, c'est vrai. Ça me fait aussi retourner en enfance, lorsque l'on s'invente une histoire est qu'on se cache sous la couette pour éviter de se faire manger par un méchant monstre.
    Tu me protégeras si le monstre débarque ?


    Je me resserrais contre mon Konohajin préféré, avant de lui faire un petit bisou contre sa joue. Tranquillement, doucement. Sans m'en rendre vraiment compte j'avais toujours ma main dans ses cheveux et je les lui caressaient.

    -On dors un peu ?

    Je le regardais, me demandant comment on avait pu en arriver là, mais aussi si cela pourrait encore continuer entre nous deux. Rêve éphémère, simple illusion ou futur radieux ou presque ? Trois voies, trois chemins et donc une chance sur trois que cela continue comme c'est parti !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Ven 28 Déc - 19:08



Fantômes du passé.


-Oui, c'est vrai. Ça me fait aussi retourner en enfance, lorsque l'on s'invente une histoire est qu'on se cache sous la couette pour éviter de se faire manger par un méchant monstre. Tu me protégeras si le monstre débarque ?

-Bien entendu. Je lui ferai la peau au grand monstre moi.

Les deux jeunes gens se serrèrent encore un peu plus. A vrai dire, ils n'auraient pas pu se coller plus que ce qu'ils ne l'étaient déjà. Masataka pouvait sentir les doigts de la demoiselle s'entortiller autour de ses cheveux, tandis qu'elle le gratifiait d'une nouvelle embrassade. Malgré l'obscurité, il visualisait plus ou moins ses traits.

-On dors un peu ?

-Nous allons essayer tout du moins.

Dormir.. Maintenant que la jeune femme disait ça, la fatigue de l'Amano revint à la charge, lui qui n'avait pas trouvé le sommeil depuis plusieurs jours, la faute à des souvenirs violents. S'installant sur le dos, le membre de l'ANBU retira la couette de dessus leurs visages pour ne pas s'étouffer durant la nuit puis il tira légèrement la Kumojin pour qu'elle s'installe correctement sur lui, la tête sur son épaule droite. La main de ce bras là était appuyé sur son dos, tandis qu'il utilisait l'autre pour tenir une main d'Asuna dans la sienne. Un certain temps s'écoula, avant que la respiration régulière de la Chuunin ne lui annonce qu'elle s'était endormie paisiblement. Aussi ferma t-il à son tour les yeux, en espérant trouver le repos...

Le manipulateur du Bakuton, alors âgé de treize années, était à quatre pattes, recrachant l'énorme quantité de poussière qu'il venait d'avaler suite à une puissante déflagration. Il n'eut néanmoins pas le temps de se reposer, se sentant soulever par les épaules. Il releva la tête, et tomba nez à nez avec son paternel. Le visage de ce dernier affichait une expression que le garçon ne lui connaissait pas.

-Lèves toi Masataka ! Un Amano ne ploie jamais face à l'ennemi !

Le futur membre des forces spéciales s'exécuta alors, se redressant du mieux qu'il le pouvait. La bataille était d'une intensité rare. La cinquantaine de personnes que regroupait le Clan affrontaient les sbires de Konoha. Des cadavres jonchaient le sol de la forêt, et même certains arbres. L'horreur de la scène épouvantait l'adolescent. Ce dernier gardait toutefois son calme, repoussant les attaques adversaires grâce à son kunai. Voyant que son enfant était en difficulté, sa mère se porta à son secours, éliminant son agresseur d'un uppercut agrémenté de Bakuton. Masataka rangea son arme, pour faire apparaitre deux épais gants de pierre sur ses mains. Il engagea alors un combat au corps à corps avec un ANBU, cherchant à lui briser les os. Plusieurs armes de jets sifflèrent près de ses oreilles pour se planter derrière celle qui lui avait donné la vie. Une explosion s'en suit, la projetant contre un roc.

-Maman !!

Mais lors de ce moment d'inattention, la lame de l'ennemi toucha le gamin au front, taillant profondément dans la chair, lui faisant perdre l'équilibre. Il tomba à la renverse, le soldat de la Racine face à lui, le katana près à frapper. Lorsqu'il vit que son adversaire abaissait son arme, il releva ses bras, et la lame se brisa sur le Doton protégeant ses mains. Masataka réussit alors à sauter, le frappant violemment au niveau de la gorge. Il tourna alors sur lui même, à la recherche de son père. Et il ne le vit que quelques secondes avant que le sol ne s'ouvre sous ses pieds, pour brutalement se refermer sur lui.

-Non !!!! Père !

La fureur s'empara alors de lui. Il hurla, sautant dans la mêlée tout en chargeant son Chakra Bakuton dans ses bras. Il commença alors à frapper les ennemis à sa portée, provoquant de spectaculaires explosions. Lorsqu'ils tentaient de riposter, ils se retrouvaient confrontés au Jiraidan du gamin, une sorte d'armure explosive. Le nombre d'Amano réduisait fortement, et bientôt, ils ne furent plus qu'une poignée face à des vagues incessantes de guerriers masqués.

A son grand étonnement, une personne de son Clan lui sauta dessus. L'homme l'attrapa et sauta le plus loin qu'il lui était possible. Lorsqu'ils touchèrent le sol, le Doyen plaqua son ancien élève au sol, utilisant son corps comme un bouclier.

-Mais.. Qu'est ce que vous..

Une énorme explosion eut lieu. Le souffle fut tellement puissant que le vieillard et le gosse furent projeté au loin. L'homme termina sa juste contre un arbre, tandis que Masataka creusait un large sillon dans la terre, à moins d'un mètre de son ainé. Le Doyen s'était sacrifié pour l'enfant, et la dernière chose qu'il vit fut le regard inanimé de son chef de Clan avant de s'évanouir.


Masataka ouvrit brutalement les yeux, sa respiration était aussi lourde qu'après plusieurs heures de combat, et son dos couvert de sueur. Une ribambelle de sentiments l'envahissait. L'insécurité, la peur, la colère.. Il fallut quelques secondes pour qu'il réalise qu'il était bien loin du champ de bataille. Il relâcha momentanément la main de son amie pour toucher son visage, au niveau de sa cicatrice. Une étrange douleur s'était éveillée. Voilà des années qu'il était perturbait par cette guerre, par les évènements qu'il y avait vécu.. Ne trouverait-il jamais le repos ? Ayant reprit ses esprits, il tourna alors le visage, pour voir si Asuna avait été ou non réveillé par son agitation.







[J'espère que tu m'en veux pas d'avoir dis que tu t'étais endormie rapidement, j'en avais besoin pour intégrer mon flash back, que j'ai écris en noir pour démarquer du reste. :3]

_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kyûsei
Chuunin de Kumo
avatar


Nombre de messages : 78
Sexe : Féminin

Shinobi's Identity
Experience:
20/100  (20/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Ven 28 Déc - 19:52



Toujours ensemble




    J'étais fatiguée mais aussi je me disais que Masataka devait se sentir fatigué des suites de ses blessures, de sa mission. Il était grand temps de faire une petite pause. Cela lui ferait sans doute le plus grand bien. C'est alors que nous nous installâmes pour la nuit, moi tout contre lui, la main dans la sienne. Cela faisait bien petit couple et je dois dire que cela ne me dérangeais pas, je me sentais bien, en sécurité, plus que jamais auparavant. Mon petit ninja enleva alors la couette de dessus nos têtes pour finalement mieux respirer et passer une bonne nuit. C'est sûr que cela allait être mieux pour un petit somme.

    Je m'endormis plutôt rapidement au son des battements du cœur de mon ami. Tranquillement je sombrais dans un sommeil plus ou moins léger. En effet, je ne dormais pas tout à fait étant souvent réveillée par des bruits ou encore par une faible luminosité. Les bougies étaient assez usées pour que je puisse m'endormir dans l'espoir de me réveiller au matin.
    La main de Masataka se mit à bouger, ce qui me réveilla un petit peu, je lui serrais la main car souvent il arrivait que dans le pays des rêves nous ayons des gestes « réflexe » qui nous font bouger sans forcément qu'on le veuille parce que l'on est troublé ou autre. C'est pourquoi j'essayais par cette douce pression de le rassurer. J'étais là pour lui maintenant, c'est peut-être rien, ou je suis peut-être arrivée trop tard, mais je ferais de mon mieux pour l'aider.

    Je me rendormis, caressant la main de mon partenaire. Il semblait être très agité à présent, marmonnant des paroles dans un sommeil plutôt profond. Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il disait. C'est alors que je décollais mes yeux, pour les ouvrir. Il était ouvert de sueur, comme s'il était dans un cauchemar avec l'impossibilité d'y échapper, même en se réveillant. C'était comme s'il avait même oublié ma présence à ses côtés. Je voulais le rassurer, c'est la raison pour laquelle, de ma main libre je lui caressais aussi les cheveux.
    Sa respiration était saccadée et je me demandais si je ne ferais pas mieux de le réveiller avant qu'il ne se sente trop mal, franchement je ne savais pas trop comment réagir, j'étais inquiète pour lui, qu'un rêve puisse lui faire du mal est tout simplement impardonnable. Il fini enfin par se réveiller, enlevant sa main dans la mienne avant de la porter à son front, puis finalement il se tourna vers moi, certainement pour voir si j'étais réveillée. La réponse était bien évidemment oui. Je caressais son torse du bout des doigts histoire de m'occuper mais aussi pour le faire revenir totalement à la réalité.


    -Est-ce que ça va ? Tu veux un verre d'eau ?

    J'étais inquiète mais j'essayais de le lui cacher, il n'avait sans doute pas besoin de voir qu'il m'avait fait peur. Puis finalement je lui fis un petit bisou sur le front avant de me lever pour lui trouver un verre d'eau. Je n'attendis pas sa réponse, mais bon, cela faisait du bien après un mauvais rêve.
    Lui tendant le verre et me réinstallant sur le futon je le regardais jusqu'à ce qu'il ait bu l'intégralité du récipient.


    -Tu veux en parler ?

    Je demandais calmement, s'il ne voulait pas en parler je comprendrais et le laisserai en paix, mais si au contraire il en avait besoin je serai là pour l'écouter. « Plus jamais seul » fût la phrase, le serment qui me vint à l'esprit.

    -Je te laisse le choix, tu peux m'en parler ou non, je ne te forcerai pas.

    Je finis par me mettre derrière lui l'entourant de mes bras, j'avais besoin de lui faire un câlin et de le savoir en sécurité dans ceux-ci, en sécurité avec moi.

    [HRP : Non non, ne t'en fais pas xD]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masataka Amano
Garde du Hokage
avatar


Nombre de messages : 71
Sexe : Masculin

Shinobi's Identity
Experience:
33/100  (33/100)
Prime:

MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   Ven 28 Déc - 20:58



Comment en parler ?


Asuna était donc réveillé, et elle regardait d'un oeil inquiet le Shinobi du village caché de la Feuille. La main de la belle sur son torse était réconfortant, et lui permettait de revenir à la réalité d'une manière bien plus délicate.

-Est-ce que ça va ? Tu veux un verre d'eau ?

Elle n'attendit pas la réponse pour aller lui en chercher un, qu'il vida d'une seule traite. Au fur et à mesure que les années passaient, les cauchemars se faisaient plus précis, plus réels, comme s'il retournait l'espace de quelques instants au milieu de cette fameuse guerre clanique. Le jeune homme déposa le verre sur le sol, juste à côté du matelas sur lequel ils se trouvaient.

-Tu veux en parler ?

L'Amano se sentait faible dans ces instants là. Il se sentait sans force, sans protection, comme lors du massacre de ses proches par des membres de son propre village. Il ne savait quoi faire pour se calmer. S'il avait été chez lui, et seul, il aurait très certainement ravagé une fois de plus son mobilier tout en maudissant le ciel de lui avoir fait ça.

-Je te laisse le choix, tu peux m'en parler ou non, je ne te forcerai pas.

La Chuunin se mit derrière le garde du Hokage, et l'entoura de ses bras. Il hésita un long moment, ne sachant pas quoi dire, et surtout, ne sachant pas s'il devait le dire. Les ninjas étaient entrainés pour tuer, mais comment décrire ce qu'il avait traversé ? Comment expliqué que la haine l'avait transformé en bête furieuse ?

-Je te l'ai dis tout à l'heure, mon Clan a été décimé il y a de cela plusieurs années. Je n'avais que treize ans lorsque c'est arrivé.. Il porta encore une fois sa main à sa cicatrice faciale. -J'ai vu mes parents, mon Sensei et mes amis périrent.. Ce jour là, j'ai vu des horreurs que certaines personnes ne peuvent même pas imaginer, et j'en ai commises des pires encore.. Il passa donc sous silence l'identité des agresseurs, pour ne pas risquer de mettre en danger son amie en lui en dévoilant trop sur son passé.-Les Shinobis sont élevés et entrainés pour tuer, mais aucune formation ne peut préparer à la mort..

Il tourna la tête pour voir le visage de son interlocutrice, se demandant ce qu'elle pensait de cette histoire. Que s'imaginait-elle du passé de l'ANBU, après avoir vu ce qu'il vivait chaque nuit depuis près de douze ans? L'obscurité de la pièce, les bougies s'étant éteintes pendant qu'ils dormaient, ne lui permettait pas de voir clairement la Kumojin. Aussi, lorsqu'il voulu lui offrir un baiser, il ne se rendit que trop tard qu'il le déposa non pas sur la joue, mais sur le coin de la bouche de sa camarade.





_________________

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que fais-tu sur mon chemin? [PV Masataka Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari ::  :: ~ Pays de la Foudre - Kumo ~ :: Forêt nuageuse-